Missions

Article 27 lutte pour faciliter l’accès et la participation à la vie culturelle des publics précarisés. En Wallonie, l’association est répartie en 14 cellules locales coordonnées par une cellule régionale. Chaque cellule travaille avec un réseau d’opérateurs culturels et sociaux.

Le nom de l’association fait référence à l’article 27 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948) :

« Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. […] »

Article 27 reconnaît la culture sous toutes ses formes et oriente son action sur base de la définition proposée par l’UNESCO, dans la Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles (1982) :

« La culture, dans son sens le plus large, est considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. C’est elle qui fait de nous des êtres humains rationnels, critiques et éthiquement engagés. C’est par elle que l’homme s’exprime, recherche inlassablement de nouvelles significations et crée des œuvres qui le transcendent »

  • Naissance d’Article 27

    L’association est fondée en 1999 à Bruxelles par une comédienne et un directeur de théâtre qui constatent qu’une partie de la population ne fréquente pas les (...)
  • Trois axes de travail

    Chaque frein identifié nécessite une ou plusieurs réponses en adéquation avec les réalités multiples que rencontrent les personnes en situation de précarité. (...)
  • Un réseau de 1600 partenaires

    Pour mettre en œuvre ces trois axes, Article 27 a créé un réseau de partenaires sociaux et culturels : Les structures sociales qui luttent contre la pauvreté (...)