Evénements du 10 mai 2020

  • La mer dans la gorge

    22.04.2020  >  10.05.2020

    • Théâtre
    « Douze coeurs étaient étalés, un homme en blouse blanche les reniflait l’un après l’autre, à chaque fois il disait la même chose « ça sent le thon». »

    Lire la suite

    En quatre textes réunis sous le titre "La mer dans la gorge", Lina Prosa, autrice italienne, explore dans une écriture sensible et poétique la destinée de naufragés, et en fait un récit mythique à l’heure où se ferment les ports et s’érigent les murs. Portrait du naufragé numéro zéro + Lampedusa snow ME 22.04, VE 24.04, MA 28.04, JE 30.04, ME 06.05 & VE 08.05 Lampedusa beach + Lampedusa way JE 23.04, SA 25.04, ME 29.04, MA 05.05, JE 07.05 & SA 09.05 13 € / 9 € / 6 € Intégrale DI 26.04 & 10.05 26 € / 18 € / 12 € Les réservations ont lieu directement au Théâtre de la Vie
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • La Mer dans la gorge

    22.04.2020  >  10.05.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Portrait du Naufragé Numéro Zéro + Lampedusa Snow : 22-24-28-30 avril et 6-8 mai à 20h Lampedusa Beach + Lampedusa Way : 23-25-29 avril et 5-7-9 mai à 20h. Opus complet : 26 avril et 10 mai à 15h. Quadriptyque de la migration, La Mer dans la gorge réunit les texte : Lampedusa Beach, Lampedusa Snow, Lampedusa Way rassemblés sous le titre Trilogie du Naufrage (créé à la Comédie-Française en 2013) et Portrait du Naufragé Numéro Zéro, de la dramaturge et metteuse en scène italienne Lina Prosa. Simone Audemars, Lina Prosa et Philippe Sireuil portent sur scène ces récits fictifs, mêlant le français et l'italien, réaffirmant la place du théâtre comme espace de rencontre de l'Autre et de remise en question de la société. En toute délicatesse, La Mer dans la gorge déploie les histoires de Shauba, Mohamed, Mahama, Saïf et Désirée, des êtres révélés dans leur état d'abandon et de désespérance. Un regard porté sur la déliquescence d'une société occidentale engloutie dans la perte de ses valeurs d'hospitalité et de fraternité. Rencontre après-spectacle avec l'équipe de création le 8 mai. Scénographie: Vincent Lemaire/Éclairages: Jean-Philippe Monteiro/Costumes: Coralie Chauvin/Son: Michel Zürcher/Dir. technique: Antoine Halsberghe/Assistanat à la mise en scène: Salvatore Orlando/Conseil artistique: Anna Barbera Une production de L'Askéné (CH), de la Compagnie For (F), de La Servante et du Théâtre des Martyrs, en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec la collaboration d'Arlenika (IT).
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Larguez les amarres

    22.04.2020  >  17.05.2020

    • Théâtre
    Une exploration des rouages familiaux avec ses secrets et ses révélations. Une histoire tendre ancrée dans notre actualité.

    Lire la suite

    Tout commence par une journée à peine différente des autres pour Isabelle. Elle embrasse son mari qui part, comme souvent, travailler deux semaines à Abou Dabi et elle enchaine avec le train-train du quotidien : voiture à déposer au garage, soirée copine à préparer… Mais… sa sœur arrive à l’improviste pour lui parler d’un « truc » qu’il faut démêler avec leur mère… Ensuite, son fils revient passer quelques nuits à la maison… Et pour finir, ce vieil ami metteur en scène, qui fait une carrière incroyable aux Etats-Unis, arrive, par surprise, dans la vie d’Isabelle… Aujourd’hui, la vie met bas les masques et Isabelle s’en trouve déboussolée… Il faut réagir ! Mais en chemin : quiproquos, invraisemblances, incompréhensions, visions fantaisistes, personnages hauts en couleurs, slam, bouts de refrain, cachettes secrètes, et nettoyage de printemps… Voici de l’humain dans ce qu’il a de touchant, c’est-à-dire dans sa normalité, ses peurs, ses ratés, ses hésitations, ses erreurs, ses petits mensonges de rien du tout… de l’humain dans lequel on peut se projeter.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 04 07
    Réservation : +32 2 512 04 07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • Une maison de poupée

    23.04.2020  >  23.05.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Ladislas Chollat nous fait le plaisir de revenir travailler en Belgique. Après Kennedy, ce metteur en scène, plusieurs fois récompensé par des Molières, avait envie depuis longtemps de monter ce merveilleux et toujours dérangeant texte d’Ibsen et retrouvera l’actrice Anouchka Vingtier pour incarner le personnage de Nora. À l’heure où l’on parle encore des criantes inégalités de salaires entre les hommes et les femmes, cette pièce nous rappelle le long chemin vers l’émancipation du sexe dit « faible ».
    Lieu
    Théâtre Royal du Parc
    Rue de la Loi, 3
    1000 Bruxelles
    Réservation : +32 2 505 30 30
    info@theatreduparc.be
    http://www.theatreduparc.be
  • L.U.C.A.

    05.05.2020  >  16.05.2020

    • Théâtre
    Pourquoi la question « d’où viens-tu ? » est-elle bien moins anodine qu’il n’y paraît ? Quel réflexe défensif se cache derrière cette question banale ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Les migrations sont-elles comparables ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ? Pour fouiller ces interrogations qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli, deux acteurs petit-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.

    Lire la suite

    Pourquoi la question « d’où viens-tu ? » est-elle bien moins anodine qu’il n’y paraît ? Quel réflexe défensif se cache derrière cette question banale ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Les migrations sont-elles comparables ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ? Pour fouiller ces interrogations qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli, deux acteurs petit-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Cymbeline

    07.05.2020  >  20.05.2020

    • Théâtre
    « Il faudrait qu’on ait tous les mêmes sentiments, et de bons sentiments, mais ce serait la ruine des geôliers et des potences. »

    Lire la suite

    Cymbeline, à la fois conte et comédie haletante, joue dans toute son intrigue entre apparence et faux-semblant. L’amour impossible, le désir, la fraternité, la manipulation, l’ambition, le pouvoir, la trahison, l’orgueil, la magie, la nature, la cruauté, la bêtise nourrissent les arcanes de cette formidable machine théâtrale. Au centre de plusieurs conflits, Imogène, fille du roi Cymbeline : d’abord promise à un autre par son père, ensuite accusée à tort d’infidélité, menacée de mort, elle échappe, travestie en homme, à tous les dangers pour rejoindre son mari Posthumus éloigné à Rome alors que la guerre couve. Après de nombreuses épreuves, tout rentre dans l’ordre : la paix est signée, les amoureux se retrouvent et Shakespeare s’impose comme conteur hors pair des passions et tourments humains, usant du merveilleux pour dénouer les intrigues et dévoiler les identités cachées. « lmogène sur les routes d’Angleterre, écrit Peggy Thomas, c’est l’incarnation d’un chemin solitaire mû par la force du désir. Aimer, être aimé, construire un monde à son image, en faisant fi des injonctions paternelles. »
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Lutte des classes

    07.05.2020  >  20.05.2020

    • Théâtre
    « Le centre commercial c’est la maison de Barbie pour des marionnettes en chair et en os. »

    Lire la suite

    Le travail est-il encore humain ? C’est la question que pose Ascanio Celestini, écrivain et conteur, portant la parole des gens du peuple, les généralement oubliés ou « invisibilisés », celles et ceux qui ont un passé ou un présent de militant de gauche. Dans Lutte des classes, roman adapté à la scène, Marinella et Nicola, embauchés en statut précaire, continuent de vouloir satisfaire « les besoins de l’âme », ainsi que les appelait la philosophe Simone Weil alors que leur boulot leur laisse peu d’espace pour la pensée. Ils travaillent tous les deux dans un call center, où payés quatre-vingt centimes l’appel de deux minutes quarante, ils font face à des objectifs chiffrés où le réel disparaît. Abrutissement et précarité. Mais au-dehors, est-ce vraiment mieux ? Que leur propose-t-on hors du centre commercial ? Et la révolution peut-elle exister ? Comment faire face à ce qui vous écrase ? Allègrement menée par Salomé Crickx et Iacopo Bruno, cette Lutte des classes a la saveur des lendemains qui chantent.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Thérèse

    07.05.2020  >  17.05.2020

    • Spectacle
    L’action se situe à la fin du XVIIIe siècle, pendant la Terreur.

    Lire la suite

    Thérèse, épouse du Girondin André Thorel, a jadis aimé d’un amour partagé Armand de Clerval, un noble, ami d’enfance de son mari, que la Révolution a poussé à fuir sa terre natale. Lorsque celui-ci revient dans son château et déclare à Thérèse qu’il l’aime toujours, celle-ci est troublée. Le deuxième acte se déroule à Paris en juin 1793. Les époux Thorel cachent Armand dans leur appartement mais comme la situation devient périlleuse, André lui procure un sauf-conduit afin qu’il puisse passer à l’étranger. Demeuré seul avec Thérèse, Armand lui clame son amour et la supplie de fuir avec lui. La jeune femme est sur le point de céder lorsqu’elle apprend que son mari a été arrêté. Elle presse alors Armand de partir seul non sans lui promettre de le rejoindre dès que possible mais lorsqu’elle voit passer sous ses fenêtres la charrette qui conduit André à l’échafaud elle crie « Vive le roi ! » afin d’être arrêtée à son tour et de mourir avec son époux. Voici une histoire simple et intense. Elle nous raconte comment la situation politique inquiétante, terrorisante de la période révolutionnaire, exacerbe les sentiments, l’urgence de vivre. La musique est à la mesure de cette... démesure et décrit superbement la puissance des sentiments et des évènements.
    Lieu
    Théâtre Poème 2
    d'Ecosse, 30
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 538 63 58
    http://www.theatrepoeme.be
  • Tafukt - Radouan Mriziga

    08.05.2020  >  11.05.2020

    • Spectacle
    Tafukt est un solo de danse et le premier volet d’une trilogie sur le (T) amazigh, la culture indigène de l’Afrique du Nord. Comment remettre en question le canon actuel ? La performance peut-elle être un outil de résistance ? Avec Tafukt, Radouan Mriziga souhaite créer un espace de réflexion sur le passé permettant de parvenir à un avenir plus inclusif.

    Lire la suite

    Racisme, colonialisme, antisémitisme et nationalisme : au XIXe siècle, tous ces ismes jouaient déjà un rôle dans le façonnement de la société. Toute forme de connaissance indigène ou populaire qui ne concordait pas avec le cadre de réflexion « civilisé » était immanquablement mise hors-jeu. Ces récits aujourd’hui estompés influencent néanmoins encore à ce jour notre rapport au monde. Tafukt/The Sun/Athena est un solo de danse et le premier volet d’une trilogie qui se focalise sur la sémantique et les mythologies des Imazighen, les populations indigènes de l’Afrique du Nord. Au cœur de laquelle, on retrouve trois déesses qui relient la culture et les histoires : Nithe, Tanit et Athéna. Le lac Triton, situé dans la Libye actuelle serait le lieu de naissance d’Athéna avant que les Grecs ne l’adoptent de l’autre côté de la Méditerranée. En sondant les théories de la connaissance, des taches aveugles de l’histoire apparaissent. Comment remettre en question le canon actuel ? La performance peut-elle être un outil de résistance ? Avec Tafukt, Radouan Mriziga souhaite créer un espace de réflexion sur le passé permettant de parvenir à un avenir plus inclusif. • Le chorégraphe et danseur Radouan Mriziga a suivi une formation de danse à Marrakech et en Tunisie. Il a poursuivi son parcours à PARTS à Bruxelles. Depuis 2014, il est soutenu par le centre nomade des arts Moussem. Il est actuellement artiste en résidence au Kaaitheater.
    Lieu
    Kaaitheater
    square Sainctelette, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • The Quest

    08.05.2020  >  23.05.2020

    • Théâtre
    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE ! D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme... Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du 21e siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.

    Lire la suite

    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE ! D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme... Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du 21e siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be