Evénements du 5 mai 2020

  • Une vie sur mesure

    07.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Spectacle à voir en famille dès 10 ans Loin d’être idiot, Adrien Lepage est juste… différent. Tout commence le jour où ce gamin se découvre, presque par accident, une passion absolue pour la batterie. Débordant de joie de vivre et d’enthousiasme, il livre alors le récit « live » de sa romance extraordinaire. On va le suivre en plan serré, accompagné de deux batteries évocatrices de toutes ses rencontres et de son amour pour tous les rythmes. Car il a ça chevillé au corps, Adrien, la musique, toutes les musiques : le blues, le rock, la techno, le jazz et la bossa-nova. Avec plus de 45 représentations au Public à guichets fermés, et comme vous avez adoré ça, on reprend en grande salle ce spectacle atypique, plébiscité pour son humour, sa poésie et son humanisme par tous les publics – des grands-parents aux ados, des parents aux enfants –. Un spectacle sans frontières et sans a priori, à mi-chemin entre « Forrest Gump » et « Billy Elliot ». L’histoire d’un gamin doué, qui, petit à petit et presque malgré lui, va lever le voile sur sa vie. Avec maladresse et espièglerie, il renversera tous les obstacles. Alors, guidés par sa passion, vous entendrez une histoire déroutante, drôle et bouleversante, plus belle qu’une destinée flamboyante, une vie sur mesure. Un spectacle qui nous tient à cœur pour son contenu et la grâce de son interprète, et surtout, parce qu’il met en lumière cette merveille qui est notre plus grande richesse : notre altérité. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET DE LA CIE SCÈNES PLURIELLES. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Préparatifs

    21.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre
    Carte blanche à un metteur en scène complice du Rideau, poète de la scène qui fait vibrer les corps et sourire les âmes. Un spectacle qui serait proche d’une idée qu’il se fait de la danse ou d’un théâtre visuel où seul compte ce qui se donne à voir.

    Lire la suite

    Voilà un spectacle qui aurait la forme d’un journal d’écrivain, où sont consignés des événements, des choses vues, entendues, lues et imaginées. Ça parlerait du monde tel qu’il m’apparaît parfois dans ses étrangetés et ses aberrations liées à la modernité. Mais ça parlerait aussi des simples miracles du quotidien. Ça évoquerait notre relation à l’autre, à l’objet, au réel, au temps, à la lumière. La parole y serait rare. Et comme ce qui nous entoure est bien trop complexe pour espérer en tirer une histoire, nous jouerions chaque soir une partition différente. Proche d’une certaine idée que je me fais de la danse ou d’un théâtre visuel où seul compte ce qui se donne à voir. Pascal Crochet DÉBAT DU BOUT DU BAR JE 30.04 – après le spectacle Avec l’équipe de création et un invité témoin. PASSez [souvent] à la Maison Des formules souples… à utiliser seul ou à plusieurs. PASS 9 À 99 : 9 places pour 99€ Carnet 3 : 3 places pour 45 € [30 ans et +] 24 € [-30 ans] Ou la formule plus classique ABONNEMENT Avant le 1er juillet : 8 > 13€/place [5 spectacles ou +] À partir du 1er juillet : 9 > 15€ [3 spectacles ou +]
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • La mer dans la gorge

    22.04.2020  >  10.05.2020

    • Théâtre
    « Douze coeurs étaient étalés, un homme en blouse blanche les reniflait l’un après l’autre, à chaque fois il disait la même chose « ça sent le thon». »

    Lire la suite

    En quatre textes réunis sous le titre "La mer dans la gorge", Lina Prosa, autrice italienne, explore dans une écriture sensible et poétique la destinée de naufragés, et en fait un récit mythique à l’heure où se ferment les ports et s’érigent les murs. Portrait du naufragé numéro zéro + Lampedusa snow ME 22.04, VE 24.04, MA 28.04, JE 30.04, ME 06.05 & VE 08.05 Lampedusa beach + Lampedusa way JE 23.04, SA 25.04, ME 29.04, MA 05.05, JE 07.05 & SA 09.05 13 € / 9 € / 6 € Intégrale DI 26.04 & 10.05 26 € / 18 € / 12 € Les réservations ont lieu directement au Théâtre de la Vie
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • La Mer dans la gorge

    22.04.2020  >  10.05.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Portrait du Naufragé Numéro Zéro + Lampedusa Snow : 22-24-28-30 avril et 6-8 mai à 20h Lampedusa Beach + Lampedusa Way : 23-25-29 avril et 5-7-9 mai à 20h. Opus complet : 26 avril et 10 mai à 15h. Quadriptyque de la migration, La Mer dans la gorge réunit les texte : Lampedusa Beach, Lampedusa Snow, Lampedusa Way rassemblés sous le titre Trilogie du Naufrage (créé à la Comédie-Française en 2013) et Portrait du Naufragé Numéro Zéro, de la dramaturge et metteuse en scène italienne Lina Prosa. Simone Audemars, Lina Prosa et Philippe Sireuil portent sur scène ces récits fictifs, mêlant le français et l'italien, réaffirmant la place du théâtre comme espace de rencontre de l'Autre et de remise en question de la société. En toute délicatesse, La Mer dans la gorge déploie les histoires de Shauba, Mohamed, Mahama, Saïf et Désirée, des êtres révélés dans leur état d'abandon et de désespérance. Un regard porté sur la déliquescence d'une société occidentale engloutie dans la perte de ses valeurs d'hospitalité et de fraternité. Rencontre après-spectacle avec l'équipe de création le 8 mai. Scénographie: Vincent Lemaire/Éclairages: Jean-Philippe Monteiro/Costumes: Coralie Chauvin/Son: Michel Zürcher/Dir. technique: Antoine Halsberghe/Assistanat à la mise en scène: Salvatore Orlando/Conseil artistique: Anna Barbera Une production de L'Askéné (CH), de la Compagnie For (F), de La Servante et du Théâtre des Martyrs, en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec la collaboration d'Arlenika (IT).
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Larguez les amarres

    22.04.2020  >  17.05.2020

    • Théâtre
    Une exploration des rouages familiaux avec ses secrets et ses révélations. Une histoire tendre ancrée dans notre actualité.

    Lire la suite

    Tout commence par une journée à peine différente des autres pour Isabelle. Elle embrasse son mari qui part, comme souvent, travailler deux semaines à Abou Dabi et elle enchaine avec le train-train du quotidien : voiture à déposer au garage, soirée copine à préparer… Mais… sa sœur arrive à l’improviste pour lui parler d’un « truc » qu’il faut démêler avec leur mère… Ensuite, son fils revient passer quelques nuits à la maison… Et pour finir, ce vieil ami metteur en scène, qui fait une carrière incroyable aux Etats-Unis, arrive, par surprise, dans la vie d’Isabelle… Aujourd’hui, la vie met bas les masques et Isabelle s’en trouve déboussolée… Il faut réagir ! Mais en chemin : quiproquos, invraisemblances, incompréhensions, visions fantaisistes, personnages hauts en couleurs, slam, bouts de refrain, cachettes secrètes, et nettoyage de printemps… Voici de l’humain dans ce qu’il a de touchant, c’est-à-dire dans sa normalité, ses peurs, ses ratés, ses hésitations, ses erreurs, ses petits mensonges de rien du tout… de l’humain dans lequel on peut se projeter.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 04 07
    Réservation : +32 2 512 04 07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • Pan !

    23.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre
    "Nous sommes si heureux, nous attendons un enfant"

    Lire la suite

    Dès sa naissance, et même avant, le petit Ralf Pan est un monstre, un enfant insupportable, égoïste, imbu de lui-même. Et il le sait. Il est arrivé pour retourner le monde, le sortir de sa paralysie. Il a de grands projets. Ses parents voient en lui un génie, mais lui voit encore plus loin. Dramaturge à la Schaubühne, Marius von Mayenburg écrit cette pièce en 2017, juste après l’élection de Donald Trump, et après Erdogan, Poutine, Orban, Kaczynski… Comme une réaction allergique à ces leaders machos et à leurs réponses simplistes à des questions complexes, il crée Peng, traduit en français par Pan !. Avec ce nom qui claque comme un slogan, il pousse « une porte de derrière pour entrer dans les consciences, avec quelques pensées déplaisantes, puisque la porte de devant est fermée ».
    Lieu
    Petit Varia
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    http://www.rideaudebruxelles.be/14-lieux/55-petit-varia
  • Une cérémonie

    28.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre
    Le Raoul Collectif s’inscrit dans un interminable, inépuisable cheminement et chaque spectacle est comme l’arrêt sur image d’un imaginaire fécond, d’une lutte insatiable au service d’une sensibilité artistique et politique commune. Le temps est pour lui un allié, incompressible et intimement lié au voyage. La lenteur est une revendication, l’utopie, le sceau de ses armoiries. Voici dix ans que Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot sont compagnons de route, frères d’armes de théâtre et de musique. Après Le Signal du promeneur (2012), Rumeur et petits jours (2015), le troisième opus se dessine au loin. C’est peut-être à une cérémonie que nous sommes invités. Une cérémonie qui cherche ses règles et ses formes, qui hésite sur ses costumes et son protocole. On y devine l’histoire fantasmée d’un groupe en quête d’absolu, trimbalant ses idéaux, ses rêves et ses instruments de musique. On ne sera pas surpris qu’au cœur de ce nouveau spectacle, pointe la figure de Don Quichotte. La quête inexorable de sens donnera tout le relief à cette nouvelle production. Patience donc, nos chevaliers errants sont en chemin.

    Lire la suite

    Le Raoul Collectif s’inscrit dans un interminable, inépuisable cheminement et chaque spectacle est comme l’arrêt sur image d’un imaginaire fécond, d’une lutte insatiable au service d’une sensibilité artistique et politique commune. Le temps est pour lui un allié, incompressible et intimement lié au voyage. La lenteur est une revendication, l’utopie, le sceau de ses armoiries. Voici dix ans que Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot sont compagnons de route, frères d’armes de théâtre et de musique. Après Le Signal du promeneur (2012), Rumeur et petits jours (2015), le troisième opus se dessine au loin. C’est peut-être à une cérémonie que nous sommes invités. Une cérémonie qui cherche ses règles et ses formes, qui hésite sur ses costumes et son protocole. On y devine l’histoire fantasmée d’un groupe en quête d’absolu, trimbalant ses idéaux, ses rêves et ses instruments de musique. On ne sera pas surpris qu’au cœur de ce nouveau spectacle, pointe la figure de Don Quichotte. La quête inexorable de sens donnera tout le relief à cette nouvelle production. Patience donc, nos chevaliers errants sont en chemin.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Culturo Says No - Joost Vandecasteele

    05.05.2020  >  06.05.2020

    • Théâtre
    « Je m’insurge contre la paresse de la résistance. J’exècre la façon dont la colère s’imagine être un argument digne. J’ai honte de l’ennui des brailleurs. » Après Otaku, In Onaanvaardbare Staat et Habeus Corpus, Joost Vandecasteele revient avec un nouveau solo.

    Lire la suite

    « Je m’insurge contre la paresse de la résistance.J’exècre la façon dont la colère s’imagine être un argument digne.J’ai honte de l’ennui des brailleurs. À présent que les marches ne marchent plus et que les cris critiques sont des clichés,il est temps pour de la confusion en tant que résistance,pour de la philosophie de “l’anti-awou”un méli-mélo de hilartivisme, de situationnisme et complicationnismecomme contrepoids aux reproches prévisibles de part et d’autre.S’invectiver est un aveu de faiblesse et ne fait que renforcer l’ennemi.Essayons donc d’être les meilleurs pour offenser et de saper par l’absurde. » • Le Bruxellois Joost Vandecasteele est auteur de scénario et metteur en scène de théâtre. Son premier ouvrage, couronné de succès, Hoe de wereld perfect functioneert zonder mij [Pourquoi le monde fonctionne parfaitement sans moi] a servi de base pour la série télévisée Generatie B. Après Otaku – le premier spectacle de comédie à avoir été sélectionné pour le TheaterFestival –, In Onaanvaardbare Staat et Habeus Corpus – dont toutes les premières ont eu lieu aux Kaaistudio’s –, il revient cette fois avec un nouveau solo. Il travaille actuellement aussi à un roman, à un scénario de film et à un jeu vidéo.
    Lieu
    Kaaistudio's
    Rue Notre-Dame du Sommeil, 81
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • A Concert Called Landscape

    05.05.2020  >  07.05.2020

    • Théâtre
    Après le succès de son spectacle An Old Monk, il remonte sur les planches avec Kris Defoort, Lander Gyselinck et Nicolas Thys

    Lire la suite

    Enfant, notre « paysage » est peut-être notre chambre ou un coin du grenier de nos grands-parents, un lieu de jeu et de découverte. Adulte, c’est peut-être le calme de la campagne et (ou justement pas) l’agitation de la ville qui représentent notre paysage. Visage du KVS Josse De Pauw donne une voix à notre paysage. Après le succès de son spectacle An Old Monk, il remonte sur les planches avec Kris Defoort, Lander Gyselinck et Nicolas Thys. Le photographe et scénographe Herman Sorgeloos vient renforcer les rangs. "C’est une journée d’automne noyée dans la brume, mon environnement a disparu dans le brouillard. Plus tard dans la matinée, le ciel s’éclaircit, mon regard porte de nouveau plus loin, les arbres et les maisons reprennent leurs contours nets. Vers midi, le soleil apparaît enfin, les nuages se dissipent et l’horizon s’élargit jusqu’à la ligne lointaine devant laquelle toute chose retrouve sa place dans l’ensemble : le monde est devenu un paysage." - Extrait de Une philosophie du paysage de Ton Lemaire.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • L.U.C.A.

    05.05.2020  >  16.05.2020

    • Théâtre
    Pourquoi la question « d’où viens-tu ? » est-elle bien moins anodine qu’il n’y paraît ? Quel réflexe défensif se cache derrière cette question banale ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Les migrations sont-elles comparables ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ? Pour fouiller ces interrogations qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli, deux acteurs petit-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.

    Lire la suite

    Pourquoi la question « d’où viens-tu ? » est-elle bien moins anodine qu’il n’y paraît ? Quel réflexe défensif se cache derrière cette question banale ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Les migrations sont-elles comparables ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ? Pour fouiller ces interrogations qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli, deux acteurs petit-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be