Evénements du 26 avril 2020

  • Guest Show

    27.10.2019  >  26.04.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

  • Superheroes never die. Comics and Jewish memories

    08.11.2019  >  26.04.2020

    • Exposition
    Comment naissent les super-héros? À travers plus de deux cents oeuvres, l’exposition ‘Superheroes Never Die. Comics and Jewish Memories’ raconte comment la bande dessinée américaine s’entremêle, depuis ses débuts et jusqu’à aujourd’hui, aux tumultes de l’Histoire.

    Lire la suite

    Comment naissent les super-héros? À travers plus de deux cents oeuvres, l’exposition ‘Superheroes Never Die. Comics and Jewish Memories’ raconte comment la bande dessinée américaine s’entremêle, depuis ses débuts et jusqu’à aujourd’hui, aux tumultes de l’Histoire. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, une génération de dessinateurs juifs américains, si soucieux de s’intégrer qu’ils dissimulent leurs patronymes aux consonances étrangères, donnent naissance aux plus célèbres super-héros : Batman, Superman, Captain America, ou Spiderman. Près d’un siècle plus tard, les super-héros restent des figures centrales de nos cultures contemporaines. Si les causes qu’ils défendent ont changé, les questions d’identité et d’intégration, déjà abordées dans les années 1930, s’y lisent encore. Parce qu’une société en crise a toujours besoin de super-héros. Cette exposition a été produite en partenariat avec le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme Paris et le Joods Historisch Museum Amsterdam.
    Lieu
    Musée Juif de Belgique
    Rue des Minimes, 21
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 19 63
    info@mjb-jmb.org
    http://www.mjb-jmb.org
  • Punk Graphics : Too Fast to Live too Young to Die

    20.11.2019  >  26.04.2020

    • Exposition
    L’exposition explore le langage visuel singulier du mouvement punk des années 1970 au milieu des années 1980 à travers des icônes de son univers graphiques : flyers, affiches, couvertures d’albums et de magazines, ...

    Lire la suite

    L’exposition explore le langage visuel singulier du mouvement punk des années 1970 au milieu des années 1980 à travers des icônes de son univers graphiques : flyers, affiches, couvertures d’albums et de magazines, ... Examinant le graphisme du mouvement punk à travers les réalisations de professionnels et d’amateurs, l’exposition, basée sur une collection privée new-yorkaise, enrichit son propos par des images et vidéos d’archives, ainsi que de la mode et les arts visuels. Dans “une salle de concert”, les visiteurs ont également l’occasion de devenir dj et de jouer leur propre playlist grâce à des vinyles. Présentée pour la première fois en Europe, PUNK GRAPHICS : Too Fast to Live, Too Young to Die s’intéresse et illustre également les spécificités belges de ce mouvement à travers des pièces de collections privées.
    Lieu
    ADAM – Brussels Design Museum
    Place de Belgique, 1
    1020 Laeken
    Tél : +32 2 669 49 21
    Réservation : +32 2 669 49 21
    info@adamuseum.be
    http://www.adamuseum.be
  • Expo & Brunch

    02.02.2020  >  02.05.2020

    • Exposition
    Bruxelles subjective et ses bruxellois.e.s... Une ville, pour une infinité de vécus. Et pourtant pas toujours tous visibles. Via la photo, ces diversités vécues deviennent perceptibles. Parce que Bruxelles, ce n’est pas juste une ville, c’est aussi ses habitant.e.s. À partir de cette thématique, la déclinaison d’un projet photo de A à Z, de l’inspiration, à l’apprentissage, jusqu’à l’exposition.

    Lire la suite

    Bruxelles subjective et ses bruxellois.e.s... Une ville, pour une infinité de vécus. Et pourtant pas toujours tous visibles. Via la photo, ces diversités vécues deviennent perceptibles. Parce que Bruxelles, ce n’est pas juste une ville, c’est aussi ses habitant.e.s. À partir de cette thématique, la déclinaison d’un projet photo de A à Z, de l’inspiration, à l’apprentissage, jusqu’à l’exposition. Tout d’abord des ateliers techniques et culturels auront lieu durant l’année afin d’enrichir la démarche photographique de chacun.e. D’un côté des visites d’expositions et échanges critiques, de l’autre des ateliers de photographie. Et ensuite la phase de prise de photos. Expo & Brunch clôturera ces ateliers à travers plusieurs moments conviviaux d’échange entre un brunch et une expo photo sur Bruxelles et ses bruxellois.e.s.
    Lieu
    Centre Éducatif et Culturel L’Epicerie
    rue du ruisseau, 17-19
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 487 01 42 61
    Réservation : +32 487 01 42 61
    info@ras-el-hanout.be
    http://centrelepicerie.be/
  • Aviv Szabs - Horizontal Mattress

    07.02.2020  >  26.04.2020

    • Exposition
    Du 6 février au 26 avril 2020, le Musée Juif de Belgique présente « Horizontal Mattress », une exposition de l’artiste israélienne Aviv Szabs.

    Lire la suite

    La jeune plasticienne (1992) développe ici une création inédite, dans le contexte d’un projet initié il y a trois ans à Tel Aviv. Tout part d’une vision presque banale : un matelas jauni par le temps, abandonné dans la rue au milieu des ordures. Une image qui soudainement la bouleverse et l’interpelle. Que va devenir cet objet qui a précieusement abrité l’intimité ? C’est le début d’une enquête au cœur de la matière usée et orpheline, qu’elle questionne et réhabilite jusqu’à l’obsession. Une œuvre à mi-chemin entre installation et performance, qui nous invite à penser le matelas, élément matériel de notre quotidien, comme objet organique, porteur de mémoire et de lien.
    Lieu
    Musée Juif de Belgique
    Rue des Minimes, 21
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 19 63
    info@mjb-jmb.org
    http://www.mjb-jmb.org
  • Une vie sur mesure

    07.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Spectacle à voir en famille dès 10 ans Loin d’être idiot, Adrien Lepage est juste… différent. Tout commence le jour où ce gamin se découvre, presque par accident, une passion absolue pour la batterie. Débordant de joie de vivre et d’enthousiasme, il livre alors le récit « live » de sa romance extraordinaire. On va le suivre en plan serré, accompagné de deux batteries évocatrices de toutes ses rencontres et de son amour pour tous les rythmes. Car il a ça chevillé au corps, Adrien, la musique, toutes les musiques : le blues, le rock, la techno, le jazz et la bossa-nova. Avec plus de 45 représentations au Public à guichets fermés, et comme vous avez adoré ça, on reprend en grande salle ce spectacle atypique, plébiscité pour son humour, sa poésie et son humanisme par tous les publics – des grands-parents aux ados, des parents aux enfants –. Un spectacle sans frontières et sans a priori, à mi-chemin entre « Forrest Gump » et « Billy Elliot ». L’histoire d’un gamin doué, qui, petit à petit et presque malgré lui, va lever le voile sur sa vie. Avec maladresse et espièglerie, il renversera tous les obstacles. Alors, guidés par sa passion, vous entendrez une histoire déroutante, drôle et bouleversante, plus belle qu’une destinée flamboyante, une vie sur mesure. Un spectacle qui nous tient à cœur pour son contenu et la grâce de son interprète, et surtout, parce qu’il met en lumière cette merveille qui est notre plus grande richesse : notre altérité. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET DE LA CIE SCÈNES PLURIELLES. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Préparatifs

    21.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre
    Carte blanche à un metteur en scène complice du Rideau, poète de la scène qui fait vibrer les corps et sourire les âmes. Un spectacle qui serait proche d’une idée qu’il se fait de la danse ou d’un théâtre visuel où seul compte ce qui se donne à voir.

    Lire la suite

    Voilà un spectacle qui aurait la forme d’un journal d’écrivain, où sont consignés des événements, des choses vues, entendues, lues et imaginées. Ça parlerait du monde tel qu’il m’apparaît parfois dans ses étrangetés et ses aberrations liées à la modernité. Mais ça parlerait aussi des simples miracles du quotidien. Ça évoquerait notre relation à l’autre, à l’objet, au réel, au temps, à la lumière. La parole y serait rare. Et comme ce qui nous entoure est bien trop complexe pour espérer en tirer une histoire, nous jouerions chaque soir une partition différente. Proche d’une certaine idée que je me fais de la danse ou d’un théâtre visuel où seul compte ce qui se donne à voir. Pascal Crochet DÉBAT DU BOUT DU BAR JE 30.04 – après le spectacle Avec l’équipe de création et un invité témoin. PASSez [souvent] à la Maison Des formules souples… à utiliser seul ou à plusieurs. PASS 9 À 99 : 9 places pour 99€ Carnet 3 : 3 places pour 45 € [30 ans et +] 24 € [-30 ans] Ou la formule plus classique ABONNEMENT Avant le 1er juillet : 8 > 13€/place [5 spectacles ou +] À partir du 1er juillet : 9 > 15€ [3 spectacles ou +]
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Reflets d’un banquet

    21.04.2020  >  26.04.2020

    • Théâtre
    « On ne désire pas une chose quand on croit qu’elle ne vous manque pas. »

    Lire la suite

    C’est soir de fête. Le jeune poète Agathon, véritable star littéraire de l’époque, invite ses amis, les plus beaux parleurs de la cité, pour célébrer le succès de sa dernière tragédie En fin de soirée, un défi est lancé : celui qui fera le plus bel éloge de l’amour gagnera. Au départ d’un texte millénaire, multipliant les anachronismes, transgressant les frontières avec conscience et joie, Pauline d’Ollone a réécrit le texte de Platon, donnant à cette suite d’éloges de l’amour plus d’oralité, y laissant la parole à une femme, les dynamisant jusqu’à retrouver l’émulation langagière des battles de rap ou de hip-hop, privilégiant autant la superbe de l’éloquence que le chemin de la pensée et ses errances. Les débatteurs se convainquent l’un l’autre, s’enthousiasment, partent dans une danse effrénée, en rient, se chamaillent, le banquet part en vrille, devient un bordel loufoque et magnifique où le trivial côtoie le sublime… jusqu’à ce que Socrate les mette en garde contre la séduction de certaines idéologies, appelle à l’exercice d’un esprit libre et critique.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Un tramway nommé désir

    21.04.2020  >  30.04.2020

    • Théâtre
    "Je n’aime pas la réalité, j’aime la magie !"

    Lire la suite

    C’est l’histoire de la confrontation de deux mondes opposés : celui de Blanche, mue par son passé et son héritage, et celui de Stanley, riche de son avenir et de sa force de travail. C’est aussi le portrait de femmes, de deux sœurs désunies. L’une vieillissante, fragile et apeurée devant la beauté flétrie et le temps qui passe, s’échappe dans un monde de fantasmes, tandis que l’autre tente de s’accrocher à la vie.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Silent Disco

    21.04.2020  >  30.04.2020

    • Théâtre
    À l’origine des projets de Gurshad Shaheman, il y a toujours la réalité comme lecture subjective du monde. Silent disco interroge la construction de l’identité et l’appartenance au monde. Le spectacle se penche plus spécifiquement sur la sortie de l’adolescence, moment où l’on découvre souvent l’amour, mais aussi la souffrance.

    Lire la suite

    À l’origine des projets de Gurshad Shaheman, il y a toujours la réalité comme lecture subjective du monde. L’artiste franco-iranien puise son inspira on dans des récits in mes, dans le vécu, autant le sien que celui des autres. Dans la lignée directe de ses projets précédents, Silent disco interroge la construction de l’iden té et l’appartenance au monde. Le spectacle se penche plus spécifiquement sur la sortie de l’adolescence, ce moment-charnière où l’intériorité est à la fois en crise et en sur-affirmation. Moment où l’on découvre souvent l’amour, mais aussi la souffrance. Sur scène, dix jeunes filles et garçons, entre 16 et 22 ans, sont équipés d’un casque et dansent sur leur propre musique. Parfois, l’un d’entre eux re re son casque, sort de sa bulle et vient raconter aux spectateurs des bribes de sa propre vie. Rapidement, on comprend le point commun qui rassemble ces jeunes gens: ils sont tous en rupture avec leur famille. Mariages forcés, refus de leur homosexualité, incompréhension... sont autant de critères qui peuvent amener un jeune à fuir le domicile parental, à être rejeté ou abandonné. Comment se reconstruire avec l’amour et le désamour ? Chacun est amené à remettre en perspective son vécu, par le biais de l’écriture et du théâtre. Petit à petit, la parole se libère et la musique de chacun, ce lieu de refuge au quotidien, contamine les autres et se partage. Les récits individuels se succèdent, s’entremêlent et résonnent ensemble pour peindre au final, par petites touches, un portrait allégorique de la fin de l’adolescence et une affirmation de soi.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be