Evénements du 12 avril 2020

  • Beautiful Lace & Carine Gilson

    10.07.2019  >  19.04.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    Portées par des chanteuses ou des actrices célèbres comme Beyoncé, Nicole Kidman ou Monica Bellucci, photographiées par les plus grands tel Nick Knight, les pièces de la Maison Carine Gilson réunissent savoir-faire et modernité. Sa signature : l’incrustation de dentelle. À travers cette nouvelle exposition, une des premières du genre, la créatrice bruxelloise dévoile ce qui l’inspire, raconte ses collaborations et puise dans les réserves du musée pour célébrer la dentelle de Bruxelles notamment dans la lingerie. Premier dimanche du mois Dimanches 4 août, 1er septembre, 6 octobre, 3 novembre et 1er décembre 2019, 5 janvier, 2 février, 1er mars et 5 avril 2020 : le musée ouvre gratuitement ses portes. A cette occasion, des visites guidées gratuites de l’exposition Beautiful Lace & Carine Gilson sont proposées à 15h30. Jeu-parcours Fleurs, oiseaux de paradis, kimonos…, des références colorées et raffinées que Carine Gilson décline de multiples façons. Avec le jeu parcours de l’exposition, les enfants voyagent à travers ces mondes enchanteurs et découvrent l’art et le savoir-faire de la dentelle au fil des siècles. Dès 7 ans, gratuit
    Lieu
    Musée Mode et Dentelle (Musées de la Ville de Bruxelles)
    Rue de la Violette, 12
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 213 44 50
    Réservation : +32 2 279 43 67
    musea@brucity.be
    http://www.museemodeetdentelle.brussels
  • Beautiful Lace & Carine Gilson - Jeu-parcours

    10.07.2019  >  19.04.2020

    • Animations
    Jeu-parcours Fleurs, oiseaux de paradis, kimonos…, des références colorées et raffinées que Carine Gilson décline de multiples façons. Avec le jeu parcours de l’exposition, les enfants voyagent à travers ces mondes enchanteurs et découvrent l’art et le savoir-faire de la dentelle au fil des siècles. Dès 7 ans, gratuit

    Lire la suite

    Portées par des chanteuses ou des actrices célèbres comme Beyoncé, Nicole Kidman ou Monica Bellucci, photographiées par les plus grands tel Nick Knight, les pièces de la Maison Carine Gilson réunissent savoir-faire et modernité. Sa signature : l’incrustation de dentelle. À travers cette nouvelle exposition, une des premières du genre, la créatrice bruxelloise dévoile ce qui l’inspire, raconte ses collaborations et puise dans les réserves du musée pour célébrer la dentelle de Bruxelles notamment dans la lingerie.
    Lieu
    Musée Mode et Dentelle (Musées de la Ville de Bruxelles)
    Rue de la Violette, 12
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 213 44 50
    Réservation : +32 2 279 43 67
    musea@brucity.be
    http://www.museemodeetdentelle.brussels
  • Glen L’oiseau

    08.09.2019  >  26.04.2020

    • Théâtre
    Un spectacle de marionnettes, ombres et jeu masqué . Dès 4 ans Un parcours émotionnel autour du labyrinthe de la différence et du besoin de vivre ensemble.

    Lire la suite

    Comme chaque année avant l’hiver, les Oiseaux du Nord se préparent pour la longue migration vers les terres chaudes. C'est le moment où s'ouvrent les coques des oisillons qui laissent apparaître d'époustouflantes crêtes rouges. Un jour, Glen, un jeune oisillon se présente au concours, un bandage sur la tête. Il cache quelque chose... une différence qui lui vaut bien des regards incrédules et qui l'emmène à faire la difficile expérience de la honte et de l'isolement. Dans les sous-bois où il se retire, Glen rencontre un petit écureuil dont l'amitié partagée lui donne les clés d'un heureux dénouement... Durée : 50 minutes
    Lieu
    C.R.E.A
    Rue de la Victoire
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 499 50 12 28
    Réservation : +32 499 50 12 28
    contact@creabxl.org
    http://www.creabxl.org
  • StadsSalonsUrbains Platform Urbanism : Data Commons, Citizen Contestation and the Governance of Cities

    04.10.2019  >  24.04.2020

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    Digitally enabled platforms are reshaping cities in the twenty-first century. Platform-based activities are spatially concentrated in cities and build upon existing uneven geographies while feeding into wider urbanization dynamics of economic development, environmental action, and everyday life. Urban platforms connect people and resources in new ways, recasting infrastructures as services, and make it possible for big data and monitoring logics to steer urban development. This raises questions about who determines such connections, who has the power to shape data-driven decision-making and what are possible modalities of contestation. This public lecture series investigates the logics and rationales of digital platforms, the role of data and code in urban governance and surveillance, the infrastructural channeling of urban knowledge, and the progressive potential of platforms to facilitate sharing and the commoning of data. Organized by BCUS, LSTS, SMIT, Cosmopolis, CRIS & Brussels Academy   04.10.19: Stefania Milan (University of Amsterdam) Beta-testing democracy? Platforms forging citizens & how to resist them  25.10.19: Mark Graham (University of Oxford) Cartographic Attributes of the Invisible: Geographies of the Platform Economy 06.12.19: Rivke Jaffe (University of Amsterdam) Security Technology and the Politics of Failure 20.03.20: Nanna Verhoeff, Michiel de Lange and Sigrid Merx (Utrecht University) Urban Interfaces: Media, Art and Performance as Platforms for Creativity and Criticality 24.04.20: Dominique Boullier (EPFL Lausanne) Pluralism for data-driven cities and the division of learning
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Superheroes never die. Comics and Jewish memories

    08.11.2019  >  26.04.2020

    • Exposition
    Comment naissent les super-héros? À travers plus de deux cent oeuvres, l’exposition ‘Superheroes Never Die. Comics and Jewish Memories’ raconte comment la bande dessinée américaine s’entremêle, depuis ses débuts et jusqu’à aujourd’hui, aux tumultes de l’Histoire.

    Lire la suite

    Comment naissent les super-héros? À travers plus de deux cent oeuvres, l’exposition ‘Superheroes Never Die. Comics and Jewish Memories’ raconte comment la bande dessinée américaine s’entremêle, depuis ses débuts et jusqu’à aujourd’hui, aux tumultes de l’Histoire. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, une génération de dessinateurs juifs américains, si soucieux de s’intégrer qu’ils dissimulent leurs patronymes aux consonances étrangères, donnent naissance aux plus célèbres super-héros : Batman, Superman, Captain America, ou Spiderman. Près d’un siècle plus tard, les super-héros restent des figures centrales de nos cultures contemporaines. Si les causes qu’ils défendent ont changé, les questions d’identité et d’intégration, déjà abordées dans les années 1930, s’y lisent encore. Parce qu’une société en crise a toujours besoin de super-héros. Cette exposition a été produite en partenariat avec le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme Paris et le Joods Historisch Museum Amsterdam.
    Lieu
    Musée Juif de Belgique
    Rue des Minimes, 21
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 19 63
    info@mjb-jmb.org
    http://www.mjb-jmb.org
  • Punk Graphics : Too Fast to Live too Young to Die

    20.11.2019  >  26.04.2020

    • Exposition
    L’exposition explore le langage visuel singulier du mouvement punk des années 1970 au milieu des années 1980 à travers des icônes de son univers graphiques : flyers, affiches, couvertures d’albums et de magazines, ...

    Lire la suite

    L’exposition explore le langage visuel singulier du mouvement punk des années 1970 au milieu des années 1980 à travers des icônes de son univers graphiques : flyers, affiches, couvertures d’albums et de magazines, ... Examinant le graphisme du mouvement punk à travers les réalisations de professionnels et d’amateurs, l’exposition, basée sur une collection privée new-yorkaise, enrichit son propos par des images et vidéos d’archives, ainsi que de la mode et les arts visuels. Dans “une salle de concert”, les visiteurs ont également l’occasion de devenir dj et de jouer leur propre playlist grâce à des vinyles. Présentée pour la première fois en Europe, PUNK GRAPHICS : Too Fast to Live, Too Young to Die s’intéresse et illustre également les spécificités belges de ce mouvement à travers des pièces de collections privées.
    Lieu
    ADAM – Brussels Design Museum
    Place de Belgique, 1
    1020 Laeken
    Tél : +32 2 669 49 21
    Réservation : +32 2 669 49 21
    info@adamuseum.be
    http://www.adamuseum.be
  • Monsieur optimiste

    10.03.2020  >  18.04.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    De son père, il avait l’image d’un pharmacien de quartier installé dans une vie « sans histoire ». Et cependant, à la disparition de ses parents, en rangeant leurs tiroirs, que ne trouve-t-il pas ? Derrière l’homme respectable et tranquille, le fils découvre un père résistant, un aventurier, un Don Quichotte original et audacieux. Et une mère aussi courageuse que discrètement fantasque. À deux, ils déploieront une imagination débridée pour échapper aux nazis et plus tard, à la sureté de l’état… Alain Berenboom, l’auteur, retourne à ses racines sur les pas de son père, cet homme aux facettes contradictoires. Ce « mauvais juif » lecteur de la bible, nostalgique d’une Pologne idéalisée, rêveur de Terre Promise et de kibboutz. Ce réfugié qui aimait tant cette Belgique qui l’avait accueilli.… Ce merveilleux et indéfectible optimiste. Décalquant l’humour de l’auteur, Christine Delmotte restitue le « Monsieur optimiste » du roman (prix Rossel 2013) avec une loyauté sans faille. Servie par deux comédiens magnifiques qui incarnent Chaïm et Rebecca en orfèvre du jeu. Ils nous relatent l’existence incroyable de ces personnes qui se sont tues, épargnant à leur fils le récit d’une histoire indicible, et espérant faire de lui, un vrai petit « belge ». UNE CRÉATION DE LA COMPAGNIE BILOXI 48, EN COPRODUCTION AVEC LE THÉÂTRE DES MARTYRS. AVEC L’AIDE DE LA COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE ET LE MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE – DIRECTION GÉNÉRALE DE LA CULTURE, SERVICE THÉÂTRE. AVEC LE SOUTIEN DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • ADN

    12.03.2020  >  16.04.2020

    • Théâtre
    Papaoutai

    Lire la suite

    Chez nous, on pense que 50 000 personnes sont nées d’une procréation médicalement assistée. Combien parmi elles sont-elles le fruit d’un don de sperme anonyme ? On ne le sait pas. Les principaux intéressés ignorent souvent tout de leur filiation. Dans cette histoire, le secret est capital. Cette pièce documentaire tente de le lever, en donnant, pour la première fois, la parole aux enfants. Amatrice de grands reportages au coin de la rue, la journaliste Myriam Leroy (prix de la critique 2017 de la meilleure autrice pour Cherche L’amour) signe ici un texte inédit et puissant sur l’identité, la filiation et ce qui fait qu’on est ce qu’on est. Un propos universel et poignant hors des sentiers battus de l’humour que le TTO emprunte habituellement.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Strach - A fear song

    07.04.2020  >  12.04.2020

    • Théâtre
    « Quand je sens la peur m’envahir, je peins mon visage aux couleurs du guerrier prêt pour la bataille et je commence à chanter. »

    Lire la suite

    Se réapproprier la rue. Réinvestir le cœur de la ville pour qu’à nouveau, à ciel ouvert, il batte. Voilà ce que proposent le Hopla ! Festival, La montagne magique, les Riches-Claires, le Théâtre des Martyrs et le Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Ensemble, ils plantent un chapiteau sur la place publique pour accueillir, le temps de six représentations, le spectacle de Patrick Masset, Strach - a fear song. Affronter sa peur, la regarder dans les yeux, la sublimer même. Voilà à quoi nous invite Patrick Masset accompagné de trois acrobates, une chanteuse lyrique et un pianiste. Son travail sur cette peur primitive, profondément ancrée en chacun de nous est le point de départ d’un rapprochement entre musique et cirque. Toutes les peurs que nous éprouvons, celle de la perte, de la mort, de l’échec, ou de la vie elle-même, sont auscultées dans une proposition qui joue sur la symbolique et le défi gravitationnel. Les porteurs soutiennent et élèvent la voltigeuse et la chanteuse, tandis que cette dernière reprend notamment Leonard Cohen ou Henry Purcell. Il s’agit bien de littéralement « porter la voix », se faire entendre. À travers ces enchaînements proches de la danse, Patrick Masset cherche l’authenticité du langage du corps, sans l’aide des mots, ni du jeu théâtral. Il en extrait une sincérité qui suscite l’émotion auprès de tous les publics. Une incitation à aborder la vie avec confiance comme un message politique délivré avec exigence et intensité. Prix de la Critique 2018 – Meilleur spectacle de cirque TOUT PUBLIC 13+
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Strach — A Fear Song

    07.04.2020  >  12.04.2020

    • Spectacle
    Se réapproprier la rue. Réinvestir le cœur de la ville pour qu’à nouveau, à ciel ouvert, il batte. Voilà ce que proposent le Hopla ! Festival, La montagne magique, Les Riches-Claires, le Théâtre des Martyrs et le Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Ensemble, ils plantent un chapiteau sur la place publique pour accueillir, le temps de six représentations, le spectacle de Patrick Masset, Strach – a fear song. Affronter sa peur, la regarder dans les yeux, la sublimer même. Voilà à quoi nous invite Patrick Masset, accompagné de trois acrobates, une chanteuse lyrique et un pianiste. Son travail sur cette peur primitive, profondément ancrée en chacun de nous est le point de départ d’un rapprochement entre musique et cirque. Toutes les peurs que nous éprouvons, celle de la perte, de la mort, de l’échec, ou de la vie elle-même, sont auscultées dans une proposition qui joue sur la symbolique et le défi gravitationnel. Les porteurs soutiennent et élèvent la voltigeuse et la chanteuse, tandis que cette dernière reprend notamment Leonard Cohen ou Henry Purcell. Il s’agit bien de littéralement « porter la voix », se faire entendre. À travers ces enchaînements proches de la danse, Patrick Masset cherche l’authenticité du langage du corps, sans l’aide des mots, ni du jeu théâtral. Il en extrait une sincérité qui suscite l’émotion auprès de tous les publics. Une incitation à aborder la vie avec confiance comme un message politique délivré avec exigence et intensité.

    Lire la suite

    Se réapproprier la rue. Réinvestir le cœur de la ville pour qu’à nouveau, à ciel ouvert, il batte. Voilà ce que proposent le Hopla ! Festival, La montagne magique, Les Riches-Claires, le Théâtre des Martyrs et le Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Ensemble, ils plantent un chapiteau sur la place publique pour accueillir, le temps de six représentations, le spectacle de Patrick Masset, Strach – a fear song. Affronter sa peur, la regarder dans les yeux, la sublimer même. Voilà à quoi nous invite Patrick Masset, accompagné de trois acrobates, une chanteuse lyrique et un pianiste. Son travail sur cette peur primitive, profondément ancrée en chacun de nous est le point de départ d’un rapprochement entre musique et cirque. Toutes les peurs que nous éprouvons, celle de la perte, de la mort, de l’échec, ou de la vie elle-même, sont auscultées dans une proposition qui joue sur la symbolique et le défi gravitationnel. Les porteurs soutiennent et élèvent la voltigeuse et la chanteuse, tandis que cette dernière reprend notamment Leonard Cohen ou Henry Purcell. Il s’agit bien de littéralement « porter la voix », se faire entendre. À travers ces enchaînements proches de la danse, Patrick Masset cherche l’authenticité du langage du corps, sans l’aide des mots, ni du jeu théâtral. Il en extrait une sincérité qui suscite l’émotion auprès de tous les publics. Une incitation à aborder la vie avec confiance comme un message politique délivré avec exigence et intensité.
    Lieu
    Place des Martyrs
    Place des Martyrs
    1000 Bruxelles
    http://www.theatre-martyrs.be