Evénements du 7 mars 2020

  • Emmanuel Lepage l’explorateur

    01.10.2019  >  08.03.2020

    • Exposition
    Loin de l’image de l’auteur isolé dans son atelier, Emmanuel Lepage, d’origine bretonne, incarne l’artiste avide de voyages, de rencontres, de découvertes et de partage. Ses couleurs somptueuses et ses récits nous emmènent dans un univers fascinant qui invite à voir le monde autrement…

    Lire la suite

    Loin de l’image de l’auteur isolé dans son atelier, Emmanuel Lepage, d’origine bretonne, incarne l’artiste avide de voyages, de rencontres, de découvertes et de partage. Il emmène ses lecteurs en Amérique du Sud via Terre sans mal et Muchacho, puis se met au reportage dessiné après avoir découvert l’Antarctique. De là naissent, entre autres, Voyages aux Îles de la Désolation, Un Printemps à Tchernobyl et la Lune est blanche. Son goût pour l’évasion et sa curiosité pour le monde et les gens donnent forme à une œuvre colorée d’une grande finesse et sensibilité, synonyme d’exaltation, d’intensité et d’humanité. Ses couleurs somptueuses et ses récits nous emmènent dans un univers fascinant qui invite à voir le monde autrement… Commissaire de l’exposition : Mélanie Andrieu Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Paul Delvaux, l’homme qui aimait les trains

    22.10.2019  >  15.03.2020

    • Exposition
    Paul Delvaux a développé une œuvre magistrale qui s’inspire de l’univers ferroviaire. Intégrés dans la scénographie époustouflante de Train World, les tableaux du maître surréaliste entrent en écho avec l’atmosphère singulière du musée.

    Lire la suite

    Le temps d’une exposition, nous vous invitons à vivre cette résonnance magique et à découvrir l’œuvre de ce passionné de trains et de gares. Le parcours présente l’évolution du peintre : des dessins, aquarelles et tableaux des années 1920 aux pièces monumentales des années 1970 en passant par des objets personnels de l’artiste. Distinction suprême, le peintre fut même nommé chef de gare de Louvain-la-Neuve.
    Lieu
    Train World
    Place Princesse Elisabeth, 5
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 224 74 98
    info@trainworld.be
    http://www.trainworld.be
  • Roger Ballen - Ronny Delrue

    14.11.2019  >  14.03.2020

    • Exposition
    De novembre 2019 à mars 2020, la CENTRALE for contemporary art propose deux expositions originales et singulières : Roger Ballen – The Theatre of the Ballenesque, première exposition d’envergure à Bruxelles consacrée à Roger Ballen, et Correspondances, un dialogue inédit entre Ronny Delrue et Roger Ballen.

    Lire la suite

    Les deux projets à la CENTRALE s’accompagnent de collaborations inédites avec des institutions belges majeures : l’Ancienne Belgique et le S.M.A.K. (Gand). Le 25 novembre se tient ainsi à l’Ancienne Belgique le concert du groupe sud-africain de renommée internationale Die Antwoord, avec qui Roger Ballen collabore régulièrement, entre autres pour le vidéoclip I fink U freeky. L’exposition Correspondances de Ronny Delrue, présentée en parallèle au S.M.A.K., comporte également des collaborations avec Roger Ballen.
    Lieu
    CENTRALE for contemporary art
    Place Sainte-Catherine, 44
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-279 64 35 / 52
    cultuur@brucity.be
    http://www.centrale.brussels
  • Otto und Helmut

    20.02.2020  >  21.03.2020

    • Théâtre
    Les doigts dans la prise

    Lire la suite

    Attention les yeux, attention les oreilles, voici un spectacle hautement inflammable, dopé à l’énergie sismique de deux comédiens dont il faudra faire un jour don du cerveau à la psychiatrie. De la projection d’un (faux) documentaire qui leur est consacré à la concrétisation sur scène des thèmes abordés, Otto und Helmut, performeurs berlinois pointent les travers de notre société hystérique et individualiste, et se foutent de la poire de certains arrrrrtisssstes. Oscillant entre premier, second et millième degré, ils créent des personnages larger than life et crazier than life. Un duo absurde et fou qui a fait succomber le public du festival d’Avignon !
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Cerebrum, le faiseur de réalités

    03.03.2020  >  21.03.2020

    • Théâtre
    « L’une des propriétés les plus remarquables de notre cerveau est très certainement sa capacité à nous mettre en boîte nous-mêmes ! »

    Lire la suite

    Ancien biophysicien spécialisé dans la plasticité cérébrale, aujourd’hui acteur, Yvain Juillard n’a pas cessé de s’intéresser au cerveau et à sa plasticité. Cerebrum, le faiseur de réalités confronte plusieurs de ses intérêts : les neurosciences, les arts plastiques, la performance et le théâtre. Au travers d’expériences ludiques, l’acteur-conférencier explore les dernières découvertes sur le fonctionnement du cerveau et interroge notre perception de la réalité. Qu’est-ce que c’est que cette chose qui semble se transformer au fur et à mesure de nos expériences, qui fluctue d’un individu à l’autre, d’une culture à l’autre, qui nous empêche parfois de nous comprendre ? Quelle est cette chose que nous appelons réalité ? En avons-nous chacune et chacun une perception différente ? Est-il possible de manipuler cette perception ? Le neuromarketing utilise-t-il des techniques qui impacteraient nos décisions ? La plasticité cérébrale permet-elle au cerveau de parer à des lésions ? Brassant les découvertes scientifiques récentes et les dernières hypothèses sur le fonctionnement du cerveau, l’acteur établit une conférence-spectacle passionnée et passionnante.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Pater

    03.03.2020  >  07.03.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    À la manière d'une entomologiste, Barbara Sylvain collectionne les pères comme des papillons et nous propose chaque soir de jouer avec un homme différent. Le public assiste à une performance entre une actrice et un amateur, un homme âgé entre 65 et 75 ans. Il joue le père, elle joue la fille. Ensemble, ils expérimentent en direct sur le plateau la relation père-fille pour nous plonger peu à peu dans une quête singulière, celle d'un père oublié. À partir de matériaux hétéroclites : fragments de journal intime, images vidéos, récit de voyage,... Barbara Sylvain nous raconte l'absence et compose de nouveaux scénarios où elle endosse la peau de personnages insolites et tourmentés. Jouant de cette mise en abîme schizophrénique, l'actrice met à nu les liens qui (dés)unissent une famille et décortique avec dérision leurs imperfections et leurs secrets drôles ou honteux. Une création Oh my god, en coproduction avec la Maison de la Culture de Tournai. Avec le soutien du JOLT International Festival (UK), Wallonie Bruxelles Théâtre / Danse, Wallonie Bruxelles International, SACD, La Chartreuse Centre National des Écritures du spectacle - Villeneuve les Avignon (FR), Tournées Art & Vie - Service de Diffusion, Centre Culturel du Brabant Wallon, BAMP, Ad Libitum, Théâtre de la Roseraie, Théâtre Les Tanneurs (en résidence administrative) / Bruxelles, Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Escape Act - Alexandra Bachzetsis

    06.03.2020  >  07.03.2020

    • Spectacle
    La voix a-t-elle un genre, la peau a-t-elle une race ? En évoquant le drag, le voguing, le strip-tease, les didacticiels YouTube ainsi que les ballets triadiques d’Oskar Schlemmer, sept corps et bien plus d’objets éprouvent de nouvelles constellations comme ready-made surréalistes. Avec beaucoup d’ironie, le spectacle présente des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter.

    Lire la suite

    La voix a-t-elle un genre, la peau a-t-elle une race ? Peut-on percevoir des corps sans leur attribuer de genre, de race, d’âge, de classe – bref, de valeur ? Dans Escape Act, Alexandra Bachzetsis examine avec le philosophe, militant et dramaturge Paul B. Preciado, les mécanismes du désir. En évoquant le drag, le voguing, le strip-tease, les didacticiels YouTube ainsi que les ballets triadiques d’Oskar Schlemmer, sept corps et bien plus d’objets éprouvent de nouvelles constellations comme ready-made surréalistes. Dans la logique dominante du désir, les corps sont masculins ou féminins, vrais ou faux, ils connaissent des succès ou des échecs et les objets font office de prothèses remplaçables. Pouvons-nous inverser cette logique ? Avec beaucoup d’ironie, le spectacle présente des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter. Ce qu’Escape act démontre, c’est que les signes extérieurs ne sont pas fiables. • Alexandra Bachzetsis est chorégraphe et plasticienne. Son œuvre multidisciplinaire s’articule autour de la construction de l’image et du corps dans la culture populaire dominante. Elle présente ses créations dans des salles de théâtre, des musées et à des biennales d’art. En 2010, on a pu voir son spectacle Dream Season lors de la première édition de WoWmen. ‘Rather than representing the productions of desire from the point of view of identity, of the norm and the normal, Escape Act invites us to pay attention to the failures and the cracks, but also to the lines of flight, to the escape acts.’ – Paul B. Preciado
    Lieu
    Kaaitheater
    square Sainctelette, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • Festival Lezarts Danses Urbaines + Näss

    07.03.2020  >  08.03.2020

    • Spectacle
    Programme + dimanche

    Lire la suite

    Pour la deuxième fois, Lezarts Urbains et le KVS unissent leurs forces pour organiser ensemble le Festival Lezarts Danses Urbaines et mettre à l’honneur le riche paysage de la danse urbaine en Belgique et au-delà. La programmation s’étale sur un week-end et déploie un éventail de créations, de techniques et de styles, allant de numéros chorégraphiques très brefs à des spectacles minutieusement peaufinés, de crew d’amateurs et d’écoles de danse à des noms émergents et des compagnies professionnelles. PROGRAMME SAMEDI 18h > 23h30: shows chorégraphiques, créations belges et internationales de danses urbaines + fête 20h30 > 21h30: Näss - Fouad Boussouf/ Cie Massala Näss, la nouvelle création du chorégraphe franco-marocain Fouad Boussouf, se déploie comme un dialogue entre la danse et la musique traditionnelles du Maroc où il a grandi et le vocabulaire hip-hop contemporain. Cela aboutit à une expérience à la fois mystique et physique. Sept hommes, sept danseurs, célèbrent la force de leur réunion sur scène par une danse intense et acrobatique. Leur moteur ? Des rythmes continus, ensorcelants, provenant de temps immémoriaux et ayant marqué le sort de communautés d’Afrique du Nord. Avec sa compagnie Massala, Fouad Boussouf a développé une signature artistique à la croisée d’un hip-hop épuré, de danse et de cirque contemporain. Pour ce spectacle, il puise dans ses racines et dans des traditions de danse qu’il entremêle à des cultures urbaines. En transcendant les limites du sacré et du profane, entre agitation de la modernité et attachement au rituel, Näss – les êtres humains en arabe – touche le spectateur au plus profond de lui-même. PROGRAMME DIMANCHE 15h > 22h: Focus sur les shows chorégraphiques et la jeune création + dj set
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • La Classe des Mammouths

    07.03.2020

    • Théâtre
    Ce matin, les élèves n’en croient pas leurs yeux : la cour de récré est transformée en champ de fouilles, le bois d’au-bout est condamné par une palissade.

    Lire la suite

    Ce matin, les élèves n’en croient pas leurs yeux : la cour de récré est transformée en champ de fouilles, le bois d’au-bout est condamné par une palissade. On y a trouvé une défense de mammouth! Que va provoquer ce remue-ménage dans la vie de l’école ? Comment cette découverte va-t-elle influencer les filles et les garçons qui se plongent au cœur de la Préhistoire, au temps des chasseurs-cueilleurs? Le Théâtre des 4 mains a l’habitude de mêler marionnettes et comédiens pour nous raconter des histoires qui embarquent petits et grands. Pour cette création, l’équipe tisse une nouvelle écriture à partir de paroles d’enfants recueillies dans des écoles primaires multiculturelles. Qu’est que cela représente d’être garçon ou fille? À l’école, dans la société ? Une réflexion sur les rôles assignés à chacun et chacune, et leur évolution à travers les millénaires. Un spectacle où le fantastique, la préhistoire et le quotidien ne font plus qu’un, qui plonge dans nos origines pour tenter de se dégager des clichés du genre. À partir de 7 ans.
    Lieu
    Petit Théâtre Mercelis
    Rue Mercelis, 13
    1050 Ixelles
    http://www.kvs.be