Evénements du 18 février 2020

  • Carnage

    11.02.2020  >  22.02.2020

    • Théâtre
    "Nous sommes les enfants du vacarme"

    Lire la suite

    Les raisons sont nombreuses qui amènent des jeunes à vivre en rupture avec les normes sociales dominantes. à la fois héritiers et contestataires d’un monde établi, certains d’entre eux se retrouvent dans un isolement parfois extrême. La société les qualifie de paumés, de réfractaires, marginaux, drogués, révoltés… Sur scène, six jeunes aux personnalités multiples errent dans le vide d’une zone périurbaine, quelque part, dehors Ils ressemblent à des chiens errant dans la nuit et le froid, abandonnés et frustrés, autant pétris de désillusions que débordants de rêves, de vie, de désirs et de rage. Leur état de tension proche de l’explosion, leur fébrilité, leur agitation, est comme le signe d’un ralliement. à quelques-uns ou isolément, ils sont là, réunis à la fois par un même besoin de montrer leurs crocs au monde et de crier leur désir d’exister. Ils semblent avoir trouvé un lieu d’exutoire, un endroit où survivre loin de tout jugement, mais aussi un refuge d’où percent des rayons de lumière ; une halte pour partager des moments de beauté, d’amour, d’amitié.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Désosse-moi (si tu l’oses !)

    11.02.2020  >  22.02.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Au commencement, le corps. Le corps comme accès à soi-même ; le corps lesté par ce qu'il a traversé durant des siècles de conventions, de contraintes, d'évolutions ; le corps féminin et les tabous qui s'y rattachent ; l'enveloppe-corps qui nous façonne ou qui nous limite. La compagnie Les Plaisirs Chiffonnés poursuit son travail autour de la représentation corporelle, de la féminité et de l'amour. Désosse-moi (si tu l'oses !) rend poreuses les frontières entre le théâtre, la musique et la danse. Les interprètes passent librement d'une discipline à l'autre, se métamorphosent au fil d'un parole poétique. Dans cet univers onirique, décalé et fantasmatique, Adam et Ève côtoient des féminités multiples, nos fantômes du passé et les manifestations d'amour qui émaillent notre vie. Rencontre après-spectacle avec l'équipe de création le 21 février. Une création de la compagnie Les Plaisirs Chiffonnés en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien du Théâtre de Galafronie, du Théâtre Marni, de la Roseraie et de Talìa asbl.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Afropean // Human Being

    14.02.2020  >  19.02.2020

    • Théâtre
    La première pièce de théâtre écrite par Sukina Douglas

    Lire la suite

    Sukina Douglas est une poétesse slam, artiste hip-hop (Poetic Pilgrimage) et « actrice fortuite » (Malcolm X) de renommée internationale. À l’invitation du KVS, elle écrit à présent sa première pièce de théâtre, Afropean // Human Being. Une jeune femme se rend à la grande ville pour étudier. Ce n’est toutefois pas dans les amphithéâtres de l’université qu’elle reçoit son véritable enseignement, mais au sein du circuit bourdonnant de la poésie slam, où elle rencontre des artistes et des activistes. Ils ne lui insu ent pas seulement le désir de prendre la plume, mais aussi celui de s’aventurer sur les traces de son propre héritage, ce qui lui fait découvrir une histoire d’oppression et de brutalité envers son peuple. Comment réconcilier son passé avec son présent ? Son héritage avec le pays qu’elle considère aujourd’hui comme le sien ? À mesure qu’elle explore la frontière de son avenir, écrire de la poésie devient son moyen de forger son identité, d’entrer en résonance avec son existence et de transcender les limitations quotidiennes. Le spoken word devient sa superpuissance – mais à quel prix ?
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Closing the Door : Complaint as Diversity Work - Sara Ahmed

    18.02.2020

    • Conférences et congrès
    Cette conférence est le fruit de conversations avec des collaborateurs et des étudiants qui ont signalé des conditions de travail injustes, inéquitables ou inégales soit des abus de pouvoir comme de l’intimidation sexuelle ou raciale au sein de leur université. Selon Sara Ahmed, ce genre de plaintes constituent une sorte de travail sur la diversité : la tâche quotidienne et laborieuse de modifier les institutions de façon à ce qu’elles s’adaptent mieux aux nécessités de la société. Sara Ahmed examine de quelle manière des plaintes sont maintenues « derrière portes closes » et montre à quel point ces portes restent fermées, même quand elles semblent ouvertes.

    Lire la suite

    Cette conférence est le fruit de conversations avec des collaborateurs et des étudiants qui ont signalé des conditions de travail injustes, inéquitables ou inégales soit des abus de pouvoir comme de l’intimidation sexuelle ou raciale au sein de leur université. Selon Sara Ahmed, ce genre de plaintes constituent une sorte de travail sur la diversité : la tâche quotidienne et laborieuse de modifier les institutions de façon à ce qu’elles s’adaptent mieux aux nécessités de la société. Porter plainte requiert de connaître son institution de l’intérieur et de l’extérieur, parce que le plus souvent, il faut dénicher soi-même comment faire aboutir sa plainte auprès de la personne appropriée. C’est ainsi qu’au bout du compte bon nombre de signalements concernent le système lui-même. Sara Ahmed examine de quelle manière des plaintes sont maintenues « derrière portes closes » et montre à quel point ces portes restent fermées, même quand elles semblent ouvertes. 20:00 Introduction de Sophie Withaeckx (VUB, RHEA)20:10 Conférence de Sara Ahmed21:15 Q&R modéré par Iman Lechkar (VUB, Chaire Fatima Mernissi) • Sara Ahmed est une experte indépendante et auteure féministe. Son travail se penche sur la façon dont le pouvoir est vécu et remis en question dans la vie quotidienne et dans les cultures institutionnelles. Elle a récemment achevé l’ouvrage What’s the Use? On the Uses of Use à paraître aux éditions Duke University Press en octobre 2019. Sa publication précédente comprend Living a Feminist Life (2017), Willful Subjects (2014), On Being Included (2012), The Promise of Happiness (2010), Queer Phenomenology (2006), The Cultural Politics of Emotion (2014, 2004), Strange Encounters (2000) et Differences that Matter (1998).
    Lieu
    Kaaitheater
    square Sainctelette, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • Phèdre !

    18.02.2020  >  20.02.2020

    • Spectacle
    Un seul en scène surprenant et survolté autour de "Phèdre" de Jean Racine

    Lire la suite

    La passion théâtrale "Un truc pareil, je n’en avais jamais vu. Pourtant j’en vois des spectacles. Mais celui-là est tout à fait fou. Un type tout seul sur scène avec une table et un livre en main nous fait vibrer une heure durant. Nous sommes suspendus à ses lèvres pour connaître le fin mot de l’histoire alors qu’en fait, nous connaissons tous le dénouement de cette tragédie. Qu’importe ! On vit avec lui la passion de Phèdre pour Hippolyte et au travers d’elle la passion de Romain Daroles en conférencier génial pour les mots de Racine. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser la surprise. En dire trop gâcherait la découverte. Ce spectacle est l’œuvre de François Gremaud, metteur en scène lausannois qui a fait ses études à l’INSAS. Et quand des artistes étrangers viennent étudier à Bruxelles puis reviennent chez nous pour présenter de tels bijoux, quelle fierté !" - Astrid Van Impe, directrice du 140. "Ils placent le niveau très haut. Grâce à la maestria du conteur, le public reste captivé." - Le Temps ​
    Lieu
    Le 140
    Avenue Eugène Plasky, 140
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 733 50 19
    Réservation : +32 2 733 97 08
    tickets@le140.be
    http://www.le140.be
  • Bruegel

    18.02.2020

    • Théâtre
    Un portrait kaléidoscopique de Pieter Brueghel l’Ancien et de son époque

    Lire la suite

    Faisant suite à l’audacieux 1095 (2017) et un Hamlet controversé (2018), Lisaboa Houbrechts & Kuiperskaai replongent une nouvelle fois dans l’histoire pour Bruegel. Si 1095 nous avait reconduit à l’époque des croisades et que l’adaptation brute de Hamlet avait fourni un portrait de famille surprenant, parfois intimiste, d’autres fois exubérant, Lisaboa met à chaque fois, ses acteurs au défi de se servir de styles de jeu polymorphes qui ne doivent pas hésiter à se frotter et se cogner. Dans Bruegel, Lisaboa Houbrechts dresse un portrait kaléidoscopique de Pieter Brueghel l’Ancien et de son époque. La figure qui guidera le spectateur dans ce voyage dans le temps est ‘Dulle Griet’ ou Margot la Folle, la femme considérée et insultée comme virago parce qu’elle pille des objets pour l’enfer. Mais qu’en serait-il si, en fait, elle ne pillait pas ces objets mais qu’elle tentait au contraire de les sauver ? Lisaboa Houbrechts nous raconte une histoire à partir de ces objets perdus.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Le Chant des ruines

    18.02.2020  >  22.02.2020

    • Spectacle
    « La liquidité me semble une bonne métaphore de la société actuelle ». C’est en ces mots que Zygmunt Bauman, sociologue polonais, décrit la frénésie du monde moderne. Ce mode d’existence volatile et éphémère qui plonge les individus dans une incertitude constante. Ce manque d’ancrage face à des façons d’agir en mutation perpétuelle, qui empêche l’être humain de tirer un enseignement durable de ses expériences. Depuis le solo DEMAIN (2009 – Prix de la critique du meilleur spectacle de danse), le travail de Michèle Noiret est habité par le monde et ses défis. Dans cette nouvelle création, la chorégraphe s’interroge sur cette course poursuite, cette fuite en avant de tout un chacun, emportée par un énigmatique mais dangereux ouragan de vie. Avec la complicité de son équipe, elle réagit au chaos ambiant, troublant et violent qui déboussole le monde sans pour autant lui ôter tout espoir. De cette dualité, elle dégage un nouveau souffle, une nouvelle écriture scénique qui se déploie au sein d’une scénographie signée Wim Vermeylen. Todor Todoroff et Vincent Pinckaers, compagnons de route de Michèle Noiret, sont aussi du voyage. Par le son, la vidéo et la lumière, ils nourrissent ces images de plateau qui traduisent par ruptures, par surprises, l’impermanence à laquelle l’humanité est confrontée.

    Lire la suite

    « La liquidité me semble une bonne métaphore de la société actuelle ». C’est en ces mots que Zygmunt Bauman, sociologue polonais, décrit la frénésie du monde moderne. Ce mode d’existence volatile et éphémère qui plonge les individus dans une incertitude constante. Ce manque d’ancrage face à des façons d’agir en mutation perpétuelle, qui empêche l’être humain de tirer un enseignement durable de ses expériences. Depuis le solo DEMAIN (2009 – Prix de la critique du meilleur spectacle de danse), le travail de Michèle Noiret est habité par le monde et ses défis. Dans cette nouvelle création, la chorégraphe s’interroge sur cette course poursuite, cette fuite en avant de tout un chacun, emportée par un énigmatique mais dangereux ouragan de vie. Avec la complicité de son équipe, elle réagit au chaos ambiant, troublant et violent qui déboussole le monde sans pour autant lui ôter tout espoir. De cette dualité, elle dégage un nouveau souffle, une nouvelle écriture scénique qui se déploie au sein d’une scénographie signée Wim Vermeylen. Todor Todoroff et Vincent Pinckaers, compagnons de route de Michèle Noiret, sont aussi du voyage. Par le son, la vidéo et la lumière, ils nourrissent ces images de plateau qui traduisent par ruptures, par surprises, l’impermanence à laquelle l’humanité est confrontée.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be