Evénements du 27 janvier 2020

  • Chiharu Shiota - Me Somewhere Else

    11.10.2019  >  09.02.2020

    • Exposition
    Les installations spectaculaires de Chiharu Shiota (Osaka, 1972) transforment les espaces dans lesquels elles se déploient, et immergent le visiteur dans l’univers de l’artiste. Elles associent des matières textiles telles que la laine et le coton à différents éléments, formes sculptées ou objets usagés.

    Lire la suite

    L’artiste combine performances, art corporel et installations dans un processus qui place en son centre le corps. Sa pratique artistique protéiforme explore les notions de temporalité, de mouvement, de mémoire et de rêve et requièrent l’implication à la fois mentale et corporelle du spectateur. La participation très remarquée de Chiharu Shiota à la Biennale de Venise, où elle représentait le Japon en 2015, a confirmé l’envergure internationale de son travail. Présentée dans la salle Bernheim, Me Somewhere Else (2018), œuvre d’une grande force visuelle, occupe une place bien particulière dans la production de l’artiste. Elle évoque en effet sa lutte contre la maladie, et la certitude que son esprit survivra à son corps. « Before I was diagnosed with cancer I thought that if I die everything about me is going to die, I am going to die, but now I know only my body dies – not my mind. My mind remains somewhere else. », explique Chiharu Shiota. Née à Osaka au Japon en 1972, Chiharu Shiota vit et travaille à Berlin depuis 1997. Ces dernières années, l’artiste a été exposée à travers le monde, notamment au New Museum of Jakarta, Indonésie, au SCAD Museum of Art, États-Unis, au K21 Kunstsammlung NRW, Düsseldorf, ou encore au Smithsonian, Washington DC. En 2018, elle expose au Musée de Kyoto et, en 2019, aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ainsi qu’au Mori Art Museum de Tokyo. Avec le soutien de Black Flag
    Lieu
    Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique
    Rue de la Régence, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 508 32 11
    info@fine-arts-museum.be
    http://www.fine-arts-museum.be
  • Dotremont et les surréalistes. Une jeunesse en guerre (1940-1948)

    26.11.2019  >  09.02.2020

    • Exposition
    À travers les œuvres de Dotremont et d’autres artistes surréalistes de l’époque, mais aussi des films, revues et photographies, l’exposition retrace une période agitée et peu connue de l’histoire du surréalisme bruxellois.

    Lire la suite

    Christian Dotremont, fondateur du mouvement artistique d’après-guerre CoBrA et créateur des logogrammes, a entamé son parcours à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Accueilli parmi les surréalistes bruxellois menés par René Magritte, Dotremont oscillera constamment entre adhésion et critique dans sa relation avec le mouvement de ses aînés. Durant les années d’Occupation, les surréalistes qui ne se sont pas exilés doivent lutter pour maintenir une activité ; la dimension politique imprègne la création artistique. Au lendemain de la guerre, Dotremont continue à mêler engagement poétique et politique afin de prendre son indépendance vis-à-vis du surréalisme. À travers les œuvres de Dotremont et d’autres artistes surréalistes de l’époque, mais aussi des films, revues et photographies, l’exposition retrace cette période agitée et peu connue de l’histoire du surréalisme bruxellois. L’exposition est une initiative de la Fondation Roi Baudouin dans le cadre de la donation du Fonds Christian Dotremont et sous le commissariat de Marie Godet. Informations pratiques : Audioguide (fr-nl-en) gratuit sur son propre smartphone (app.belvue.be) Visites de groupe sur réservation Visites guidées possibles via les associations de guides partenaires Publication (fr-nl) en vente à la boutique du musée (à partir du 25/10/2019)
    Lieu
    musée BELvue
    Place des Palais, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 500 45 54
    Réservation : +32 2 500 45 54
    info@belvue.be
    http://www.belvue.be
  • Love or Death Hotel

    08.12.2019  >  09.02.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

  • Stardust Memories

    13.12.2019  >  02.02.2020

    • Cinéma
    La crise existentielle d’un cinéaste – Woody Allen dans son propre rôle – las des exigences de ses admiratrices et en proie au doute face à son statut d’amuseur.

    Lire la suite

    La crise existentielle d’un cinéaste – Woody Allen dans son propre rôle – las des exigences de ses admiratrices et en proie au doute face à son statut d’amuseur. Sur fond de jazz, et dans un noir et blanc glamour, un hommage au Fellini de Huit et demi. Avec Marie-Christine Barrault, en muse sophistiquée. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Femme entre chien et loup

    14.12.2019  >  30.01.2020

    • Cinéma
    En Flandre, durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune femme est prise d’amour entre deux hommes aux idéaux opposés, l’un partisan du nazisme, l’autre résistant.

    Lire la suite

    En Flandre, durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune femme est prise d’amour entre deux hommes aux idéaux opposés, l’un partisan du nazisme, l’autre résistant. Marie-Christine Barrault, Rutger Hauer et Roger Van Hool brillent dans les rôles principaux du film le plus politique d’André Delvaux. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Zénon l’insoumis, entre Marguerite Yourcenar et André Delvaux

    18.12.2019  >  06.02.2020

    • Cinéma
    Zénon, c’est le héros de L’oeuvre au noir, célèbre roman de Marguerite Yourcenar, paru en 1968.

    Lire la suite

    Zénon, c’est le héros de L’oeuvre au noir, célèbre roman de Marguerite Yourcenar, paru en 1968. C’est aussi le personnage principal du film d’André Delvaux, incarné par Gianmaria Volonté, pour l’adaptation cinématographique du même roman, en 1988. Mais que représente Zénon pour nous aujourd’hui et qu’est-il devenu ? En quoi ce philosophe, médecin, alchimiste, inventeur, issu de la Renaissance et complètement fictif, peut-il nous aider à appréhender son époque, mais aussi la nôtre et ses temps incertains ? C’est le pari de ce film audacieux et atypique. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Nue propriété

    21.12.2019  >  28.01.2020

    • Cinéma
    Une femme vit dans une ancienne ferme avec ses deux jumeaux.

    Lire la suite

    Une femme vit dans une ancienne ferme avec ses deux jumeaux. Malgré qu'ils soient divorcés, elle ne cesse de se disputer avec son ex, sous les yeux de leurs enfants, deux jeunes adultes immatures. Ne sachant plus que faire, la mère quitte un jour la maison - « Stupéfiant de force émotionnelles, Nue propriété porte le drame familial à incandescence » (L. Danvers). Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Ghost Tropic

    01.01.2020  >  30.01.2020

    • Cinéma
    Après une longue journée de travail, Khadija, 58 ans, s’endort dans le dernier métro.

    Lire la suite

    Après une longue journée de travail, Khadija, 58 ans, s’endort dans le dernier métro. Elle se réveille au terminus, à l’autre bout de la ville, et doit rentrer chez elle à pied. Cette traversée nocturne l’oblige à demander de l’aide, et à en donner, à celles et ceux qui comme elle, traversent la nuit. Le film représentait le cinéma belge à la Quinzaine des Réalisateurs 2019. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Calvaire + Quand on est amoureux, c’est merveilleux

    04.01.2020  >  10.02.2020

    • Cinéma
    Dans un coin perdu des Ardennes, après une panne d’auto, un chanteur itinérant est accueilli par un aubergiste, déjanté sexuel qui fait du musicien son prisonnier travesti.

    Lire la suite

    Calvaire (Fabrice du Welz) Dans un coin perdu des Ardennes, après une panne d’auto, un chanteur itinérant est accueilli par un aubergiste, déjanté sexuel qui fait du musicien son prisonnier travesti. Un thriller angoissant porté par l’interprétation de Jackie Berroyer, à la fois drôle et terrifiant dans son rôle de tortionnaire. Quand on est amoureux, c’est merveilleux (Fabrice du Welz) Cinq ans avant ses débuts controversés avec Calvaire, du Welz dédie ce court métrage a une femme qui s’offre la visite d’un strip-teaseur pour son quarantième anniversaire. Mais quand il refuse de la suivre dans ses fantasmes érotiques, la situation d’électrise. Un premier aperçu de l’univers unique de du Welz. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Quatorze juillet

    07.01.2020  >  01.02.2020

    • Théâtre
    « Il ne suffit pas d’être filmé de dos en train de passer un pot de cornichons à Juliette Binoche pour prétendre être comédien. »

    Lire la suite

    Quel est le lien entre Jacky Sauvage et Fabrice Adde ? Entre le conférencier spécialiste de la prise de parole en entreprise et qui vient nous exposer Comment parler en public ? et Fabrice Adde, l’acteur qui l’interprète ? Mise à part une improbable cravate, rien ne les distingue l’un de l’autre ou presque ! Élevant l’usage du coq-à-l’âne au niveau des beaux-arts, Quatorze juillet est un spectacle foutraque, précis à un endroit déréglé, sans définition, et d’une exigence terrible : celle d’être juste. Fabrice Adde joue sans réfléchir comme un enfant joue sans y penser, il fait face au gouffre d’une situation impossible : il a tout perdu… et s’en amuse avec nous. De digressions en digressions, passant des bananes Chiquita à Calderón, des prairies normandes de la ferme familiale à un tournage dans le Grand Nord canadien avec Di Caprio, d’une chanson de Renaud à Claudel, il nous dérive dans un voyage dionysiaque tout empli de sincérité, de démesure, d’insolence et de générosité. « Inquiétant comme le Dupontel des débuts, corrosif comme le Desproges de la fin », ainsi que la presse française l’a défini.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be