Evénements du 20 janvier 2020

  • Quatorze juillet

    07.01.2020  >  01.02.2020

    • Théâtre
    « Il ne suffit pas d’être filmé de dos en train de passer un pot de cornichons à Juliette Binoche pour prétendre être comédien. »

    Lire la suite

    Quel est le lien entre Jacky Sauvage et Fabrice Adde ? Entre le conférencier spécialiste de la prise de parole en entreprise et qui vient nous exposer Comment parler en public ? et Fabrice Adde, l’acteur qui l’interprète ? Mise à part une improbable cravate, rien ne les distingue l’un de l’autre ou presque ! Élevant l’usage du coq-à-l’âne au niveau des beaux-arts, Quatorze juillet est un spectacle foutraque, précis à un endroit déréglé, sans définition, et d’une exigence terrible : celle d’être juste. Fabrice Adde joue sans réfléchir comme un enfant joue sans y penser, il fait face au gouffre d’une situation impossible : il a tout perdu… et s’en amuse avec nous. De digressions en digressions, passant des bananes Chiquita à Calderón, des prairies normandes de la ferme familiale à un tournage dans le Grand Nord canadien avec Di Caprio, d’une chanson de Renaud à Claudel, il nous dérive dans un voyage dionysiaque tout empli de sincérité, de démesure, d’insolence et de générosité. « Inquiétant comme le Dupontel des débuts, corrosif comme le Desproges de la fin », ainsi que la presse française l’a défini.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Dieu le père

    07.01.2020  >  25.01.2020

    • Théâtre
    Dieu le père : Voici le nouvel opus de la vie de Roda! On se souvient de l’énorme succès qu’il fit au Poche avec On the Road… A (prix de la critique 2016), dans lequel il évoquait ses racines. Dans Dieu le Père, Roda pèle une nouvelle couche de (sa vie d’) oignon. Roda part enfin à la recherche de ce père absent et fantasmé qu’il finit par rejoindre.

    Lire la suite

    «Ma mère, si elle ne va pas au paradis, c’est que le paradis n’existe pas.» Dieu le Père est le nouvel opus de la vie de Roda. On se souvient de l’énorme succès qu’il fit au Poche avec son On the Road… A (prix de la critique 2016), dans lequel il évoquait ses racines et concluait à la nécessité d’être de quelque part ; lui qui est né au Maroc, a grandi en Guinée, a la nationalité belge, et se revendiquait d’une gueule d’italien pour faciliter ses sorties en boîte. Dans Dieu le Père, Roda pèle une nouvelle couche de (sa vie d’) oignon. Dans ce nouveau spectacle, Roda part enfin à la recherche de ce père absent et fantasmé qu’il finit par rejoindre. J’ai essayé de garder contact avec lui au téléphone. Dans les meilleurs jours, on atteignait les 30 secondes. Notre record c’est 1 minute 10. C’est parce qu’il y avait un problème de réseau. On a passé 25 secondes à dire « Allo ? Tu m’entends ? ». Il évoque sa mère avec une grande honnêteté et sans fausse pudeur ; le repli religieux qu’elle fit et le salon de beauté qu’elle créa dans le même temps : l’institut Makki, banc solaire et pédicure- qui fit sa fortune…. Pour ce faire, Roda en appelle à Dieu, avec lequel, il forme, sa mère et lui, un trio infernal. Son père est absent, Allah, lui, est omniprésent. Avec Dieu, il négocie tant le bonheur des siens que l’achat de nouvelles baskets. Avec Lui, il se permet une conversation honnête sans parti pris. Quoique… La profondeur de ce nouveau texte, son humour, la sincérité de la démarche de Roda, nous ont poussé à assurer la création de Dieu le Père, cette fois dans la mise en scène de Pietro Pizzuti.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Rouge

    08.01.2020  >  22.01.2020

    • Théâtre
    Impro à propos, intime, drôle et féministe

    Lire la suite

    Cinq femmes improvisent ce soir-là. Le ROUGE est une couleur qui a du caractère et qui recèle des émotions différentes et contradictoires. Le rouge peut représenter à la fois l’amour et la haine, la vie et l’interdit, l’énergie et le feu. La couleur rouge est une couleur chaude contrairement au bleu, qui est considéré comme une couleur froide. Peindre les murs en rouge est audacieux et ne convient pas si on désire de la discrétion.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Mémoire

    09.01.2020  >  25.01.2020

    • Théâtre
    Un spectacle émouvant qui crée du lien

    Lire la suite

    Un seul en scène qui part de vos souvenirs. Un mot rigolo de votre enfance, l’expression favorite de votre grand-père, la recette du dessert traditionnel familial, le lieu de votre premier baiser, le nom de votre animal de compagnie et c’est parti ! Durant 1h15, une improvisatrice accompagnée d’un.e musicien.ne transforme vos souvenirs en histoires drôles, émouvantes, absurdes et singulières. Au milieu de vielles photos de famille, la comédienne s’inspire d’éléments de votre passé pour créer des instants uniques. Elle interprète les différents personnages et raconte vos tranches de vie qu’elle décline en monologues, en chansons, en danses et en scènes. Votre vie vous surprendra ! Amenez votre mémoire, elle en fera des histoires...
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • River JAZZ Festival 2020

    09.01.2020  >  25.01.2020

    • Festival
    edition #6 14 concerts / conference / kids / expo / River Jazz Night Marni, Senghor, Jazz Station

    Lire la suite

    Le festival jazz à 3 scènes est de retour du 9 au 25 janvier 2020 ! L'affiche de la 6ème édition sillonne entre nouveaux CD (Macha Gharibian Trio, Or Bareket Quartet, Quentin Dujardin et Didier Laloy, Bai Kamara Jr.), duos explosifs (David Linx - Michel Hatzigeorgiou, Igor Géhénot - Amaury Faye), ensembles endiablés : Rêve d' Eléphant Orchestra, Géraud Portal), invité de prestiqe (Sal La Rocca 4tet feat. Stéphane Belmondo), et enfin tradition et racines (Alexandre Cavalière 5tet, Simin Tander). Manuel Hermia jouera pour les kids, Jean-Claude Salémi exposera ses gravures dans les 3 lieux et Jean-Pol Schroeder de la Maison du Jazz fera le portrait de Philip Catherine. Enfin, la soirée la plus attendue est sans doute la Night confiée à Stéphane Galland : ce batteur de génie nous concocte 3 sets personnalisés pour le samedi 25 : quelle que soit la température dehors, il fera chaud chez nous ! PROGRAMME Jeudi 09.01 - Marni 18:30 Vernissage "Musiques gravées" de Jean-Claude Salémi 20:00 Macha Gharibian Trio Nouveau CD Samedi 11.01 - 18:00 Jazz Station Géraud Portal "Let My Children Hear Mingus" Mardi 14.01 - 20:00 Marni Sal La Rocca Quartet feat Stéphane Belmondo Mercredi 15.01 - 20:00 Marni Rêve d’Eléphant Orchestra "20 Years in 2020” Jeudi 16.01 - 20:30 Jazz Station Igor Géhénot - Amaury Faye Piano Duo Vendredi 17.01 - 20:30 Senghor David Linx & Michel Hatzigeorigiou Samedi 18.01 - 18:00 Jazz Station Or Bareket Quartet CD Release Mardi 21.01 Jazz Station 19:00 Conférence Histoire du Jazz - Portrait de Philip Catherine 20:00 Marni Quentin Dujardin - Didier Laloy « Water & Fire » Jeudi 23.01 Jazz Station 20:30 Alexandre Cavalière Quintet 20:00 Marni Bai Kamara & The Voodoo Sniffers New CD Vendredi 24.01 - 20:30 Senghor Simin Tander Samedi 25.01 14:00 Senghor Jazz For Kids River Jazz Night : Stéphane Galland 18:00 Jazz Station : Stéphane Galland - Malcolm Braff 20:00 Le Senghor : (The Mystery of) KEM 22:00 Marni BAR : YHI EXPO « Musiques Gravées » Jean-Claude Salémi Marni 9.01 > 27.02 Senghor 9.01 > 26.01 Jazz Station 9.01 > 29.02
    Lieu
    Théâtre Marni & Jazz Station & Le Senghor
    Théâtre Marni & Jazz Station & Le Senghor
    1050 Ixelles
    http://www.improviste.be/
  • Vinyan

    09.01.2020  >  02.02.2020

    • Cinéma
    Un couple recherche dans la jungle thaïlandaise son fils disparu. Un thriller post-tsunami qui confirme le talent visuel de Fabrice du Welz.

    Lire la suite

    Un couple recherche dans la jungle thaïlandaise son fils disparu. Un thriller post-tsunami qui confirme le talent visuel de Fabrice du Welz. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Musiques gravées / Jean Claude Salémi

    09.01.2020  >  26.01.2020

    • Exposition
    « Je travaille comme illustrateur et, depuis la fin des années 80, j’utilise principalement la technique de la linogravure .»

    Lire la suite

    « Je travaille comme illustrateur et, depuis la fin des années 80, j’utilise principalement la technique de la linogravure. Cela me permet d’être plus concis, de jouer avec les masses blanches et noires et ainsi de suggérer par défaut des détails dans l’image. Je trouve que ce rythme de noir et de blanc se prête bien à la musique et aux images de musiciens en pleine action, amis ou personnages connus ou inconnus, qui sont présentés dans cette exposition. Et, comme à l’écoute d’un enregistrement, l’impression d’une gravure peut réserver des bonnes surprises ! Et le tout, j’espère, avec humour et un petit parfum de swing et de jazz-musette… »
    Lieu
    Centre Culturel d'Etterbeek - Le Senghor
    Chaussée de Wavre, 366
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 2 230 31 40
    Réservation : +32 2 230 31 40
    info@senghor.be
    http://www.senghor.be
  • Le Trésor de la Sierra Madre

    11.01.2020  >  03.02.2020

    • Cinéma
    En 1925 au Mexique, une aventure de l’absurde autour de trois chercheurs d’or se disputant le trésor qu’ils ont découvert ensemble.

    Lire la suite

    En 1925 au Mexique, une aventure de l’absurde autour de trois chercheurs d’or se disputant le trésor qu’ils ont découvert ensemble. Entre western et conte moral, Huston observe ses personnages avec une ironie mordante et un rien de compassion. D’après le roman de B. Traven. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Celle que vous croyez

    14.01.2020  >  01.02.2020

    • Théâtre
    D’un côté, il y a Claire, 48 ans, qui se crée le faux profil Facebook d’une femme de 24 ans et entame une relation virtuelle avec Chris, 36 ans. En parallèle, Camille Laurens, l’autrice elle-même, assure à son éditeur que le récit de Claire n’est en fin de compte que le sien, la réalité́ dépassant de loin la fiction…

    Lire la suite

    L’écriture de Camille Laurens me passionne depuis des années. Sa langue, son rapport ambigu au réel est inspirant. Celle que vous croyez a été un coup de poing, l’adapter au théâtre, avec Valérie, une évidence. L’histoire de ces deux femmes prises au piège de leur désir, leur plongée dans la folie, nous a bouleversées. Une femme passé 50 ans, devient-elle invisible ? Une matière à mettre en « je.u », tel un kaléidoscope, invitant le public/pisteur à recomposer son propre puzzle. Jessica Gazon DÉBAT DU BOUT DU BAR JE 23.01 – après le spectacle Avec l’équipe du spectacle et un invité témoin. PASSez [souvent] à la Maison Des formules souples… à utiliser seul ou à plusieurs. PASS 9 À 99 : 9 places pour 99€ Carnet 3 : 3 places pour 45 € [30 ans et +] 24 € [-30 ans] Ou la formule plus classique ABONNEMENT Avant le 1er juillet : 8 > 13€/place [5 spectacles ou +] À partir du 1er juillet : 9 > 15€ [3 spectacles ou +]
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Des caravelles & des batailles

    14.01.2020  >  01.02.2020

    • Théâtre
    "Je crois qu’ici c’est le plus bel endroit du monde" Un curieux microcosme vit heureux dans un lieu reculé, quelque part en Europe, en retrait mais pas hors du monde. Le récit démarre avec l’arrivée d’un nouveau venu. A travers ses yeux, le lieu se dévoile peu à peu comme un foyer d’imagination, et agit comme une énigme.

    Lire la suite

    Depuis le grand hall aux briques rouges qui abrite une série de tableaux représentant la chute de l’empire Inca, jusqu’au jardin à l’abandon, les résidents évoluent dans cet espace qui n’existe que parce qu’il est nommé. Un nouveau rapport au temps ainsi qu’une délicatesse de rapports humains s’établissent. Différentes époques, récits et rêveries singulières sont convoqués, surgissent, se répondent. Dans un même mouvement, on découvre la sensibilité des résidents, leurs étonnantes activités et le vertige de leurs préoccupations. Bien qu’à l’abri du délire quotidien du monde et du réel, le monde dans son immensité sans cesse se rappelle à eux, en même temps que le réel s’éloigne au profit d’une utopie. Serait-il possible, sans se détourner de l’horreur, de ménager une tendresse ? Conte réaliste sur le théâtre et sur le monde d’aujourd’hui imaginé par Eléna Doratiotto et Benoît Piret, Des caravelles & des batailles emprunte librement à l’univers de La Montagne magique de Thomas Mann. On peut lire dans ce spectacle à l’humour irrésistible la nécessité de s’aménager des espaces hors « de l’embrouillamini des affaires » et de créer un dialogue neuf avec le réel… ou de faire mine de s’en éloigner pour le rencontrer autrement… Un moment jubilatoire et radical.
    Lieu
    Petit Varia
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    http://www.rideaudebruxelles.be/14-lieux/55-petit-varia