Evénements du 11 janvier 2020

  • Le Dernier Pharaon

    29.05.2019  >  19.01.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    L’auteur de bande dessinée bruxellois Edgar P. Jacobs publie sa première aventure de Blake et Mortimer en 1946, dans le Journal Tintin. Le Mystère de la Grande Pyramide suivra, en 1950. Les éditions Blake et Mortimer et Dargaud Benelux, propriétaires des célèbres héros britanniques, envisageaient depuis longtemps un volume particulier en marge de la série traditionnelle ; un album né de la vision personnelle d’un auteur admiratif de l’oeuvre de Jacobs. Le choix de l’éditeur s’est tout naturellement porté vers un autre Bruxellois : François Schuiten. Celui-ci est également, avec Benoît Peeters, à l’origine de la renaissance de la Maison Autrique. Notre association se devait d’accueillir les planches originales du Dernier Pharaon. François Schuiten n’a pas oeuvré seul. Il s’est entouré du cinéaste Jaco Van Dormael et du romancier Thomas Gunzig pour élaborer et peaufiner le scénario de cette aventure exceptionnelle de Blake et Mortimer. En offrant à l’album ses couleurs somptueuses, Laurent Durieux s’est provisoirement éloigné des affiches de cinéma revisitées qui ont fait sa notoriété. Ni hommage, ni retour nostalgique, entre le plateau de Gizeh et les collines de Bruxelles, Le Dernier Pharaon offre un nouveau regard sur le mythe créé par Edgar P. Jacobs.
    Lieu
    Maison Autrique
    Chaussée de Haecht, 266
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 215 66 00
    info@autrique.be
    http://www.autrique.be
  • La Revue

    04.12.2019  >  26.01.2020

    • Théâtre
    Caricatures, chansons et sketchs politiques. Un vent frais réjouissant pour les fêtes.

    Lire la suite

    La traditionnelle Revue de fin d’année du Théâtre Royal des Galeries veut parcourir en deux heures l’actualité de l’année écoulée en la portant à son paroxysme grâce à notre belgitude et son florilège d’absurdités bien de chez nous. Sur fond de strass et de paillettes, les grands événements politiques, sociaux, économiques, culturels et sportifs sont présentés sous forme de sketches, entrecoupés de chansons et de chorégraphies. La magie d’un tel spectacle ne tient pas uniquement dans la mise en scène et la qualité des textes, adaptés au fil de l’actualité, mais aussi dans le travail des décors, des costumes, des lumières et de la réalisation musicale. Un cocktail pas si simple à doser : il faut enchaîner les tableaux, sans transition trop abrupte, et équilibrer les séquences pour que chacun puisse y trouver son goût : ni (trop) piquante ni fade, La Revue se mitonne à l’aigre-doux. La Revue veut offrir un agréable moment de plaisir, avec quelques pépites qui détendent franchement les zygomatiques.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 04 07
    Réservation : +32 2 512 04 07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • Oh les beaux jours

    07.01.2020  >  17.01.2020

    • Théâtre
    « La gravité, Willie, j’ai l’impression qu’elle n’est plus ce qu’elle était, pas toi ? »

    Lire la suite

    Oh les beaux jours, c’est la lutte inexorable contre le temps qui passe et auquel on aimerait arracher un jour de plus. La tonique Winnie y parvient, s’émerveillant d’un rien, conférant au moindre événement un vif intérêt, « ça que je trouve si merveilleux » s’exclame-t-elle. Elle semble animée d’un increvable désir, qu’elle soit immergée jusqu’à la taille ou jusqu’au cou dans un mamelon situé dans un paysage brûlé par le soleil. « Aucun remède » dit Winnie. « Beckett est pour moi un refuge. Une voix qui m’aide à vivre. Jamais je n’avais osé l’aborder. Attendais-je que l’interprète dont je rêvais pour jouer Winnie atteigne l’âge du rôle ? Beckett est une école d’humilité. Dans nos sociétés de « communication », il agit comme antidote à un certain usage narcissique et boursouflé de la langue. Se mettre à l’écoute de cette voix unique, c’est se confronter à ses propres limites. Ce qui n’a rien de désespérant. Au contraire. On en ressort ragaillardi », écrit Michael Delaunoy. Anne-Claire fait entendre, sous sa houlette, toute la richesse de l’écriture beckettienne dont son ferment comique. Prix de la critique 2018 Anne-Claire, Meilleure comédienne
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Oh les beaux jours

    07.01.2020  >  17.01.2020

    • Théâtre
    Un grand texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout.

    Lire la suite

    Beckett est un refuge. Une voix qui aide à vivre. Même s’il m’accompagne depuis l’adolescence, jamais je n’avais osé le monter. Attendais-je que l’interprète dont je rêvais pour jouer Winnie atteigne l’âge du rôle ? Dans nos sociétés de “communication”, la parole se mue souvent en vaines parlottes. Se mettre à l’écoute de la voix du grand Sam, c’est se confronter à ses propres limites. Ce qui n’a rien de désespérant. Au contraire. On en ressort ragaillardi. Michael Delaunoy Prix de la critique 2018 Comédienne Anne-Claire Une version d’anthologie ! RTBF.BE Oh les beaux jours est extraordinaire.*** LA LIBRE Belgique Le texte est sublimé par une immense Anne-Claire. RTBF La comédienne nous agrippe irrémédiablement. *** LE SOIR DÉBAT DU BOUT DU BAR MA 14.01 – après le spectacle Avec l’équipe du spectacle et un invité témoin. PASSez [souvent] à la Maison Des formules souples… à utiliser seul ou à plusieurs. PASS 9 À 99 : 9 places pour 99€ Carnet 3 : 3 places pour 45 € [30 ans et +] 24 € [-30 ans] Ou la formule plus classique ABONNEMENT Avant le 1er juillet : 8 > 13€/place [5 spectacles ou +] À partir du 1er juillet : 9 > 15€ [3 spectacles ou +]
    Lieu
    Rideau de Bruxelles @ Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Propaganda !

    07.01.2020  >  11.01.2020

    • Théâtre
    Edward Bernays a transformé le monde dans l’ombre. Neveu de Sigmund Freud, cet agent d’artiste américain devenu publicitaire et conseiller politique dans les années 30 a utilisé les acquis de la psychologie afin de bâtir une théorie pour manipuler les masses. Un personnage paradoxalement encore méconnu du grand public, père du consumérisme moderne et contributeur de la croissance du capitalisme. Profondément intrigué par la découverte de son ouvrage Propaganda, comment manipuler l’opinion en démocratie, Vincent Hennebicq révèle le destin de ce maître dans l’art de contrôler les esprits, à qui il emprunte quelques ficelles. Sur scène Achille Ridolfi incarne Edward Bernays. En interaction constante avec le public, il révèle son vrai visage. Assumant le cynisme de ses manœuvres, il reste drôle et divertissant pour mieux manipuler l’audience. Démonstration ou tour de passe-passe, Propaganda ! sonde l’histoire du 20e siècle et décrypte l’empreinte d’un personnage aussi glaçant que séduisant.

    Lire la suite

    Edward Bernays a transformé le monde dans l’ombre. Neveu de Sigmund Freud, cet agent d’artiste américain devenu publicitaire et conseiller politique dans les années 30 a utilisé les acquis de la psychologie afin de bâtir une théorie pour manipuler les masses. Un personnage paradoxalement encore méconnu du grand public, père du consumérisme moderne et contributeur de la croissance du capitalisme. Profondément intrigué par la découverte de son ouvrage Propaganda, comment manipuler l’opinion en démocratie, Vincent Hennebicq révèle le destin de ce maître dans l’art de contrôler les esprits, à qui il emprunte quelques ficelles. Sur scène Achille Ridolfi incarne Edward Bernays. En interaction constante avec le public, il révèle son vrai visage. Assumant le cynisme de ses manœuvres, il reste drôle et divertissant pour mieux manipuler l’audience. Démonstration ou tour de passe-passe, Propaganda ! sonde l’histoire du 20e siècle et décrypte l’empreinte d’un personnage aussi glaçant que séduisant.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be