Evénements du 17 décembre 2019

  • Mission Belexpo

    12.02.2019  >  31.12.2019

    • Exposition
    Votre mission : agir aujourd’hui pour la ville de demain !

    Lire la suite

    Vivez une expérience qui vous fera aimer la ville de demain ! Explorez de nouveaux modes de vie urbains : se déplacer facilement sans pollution, réduire ses déchets, manger mieux, trouver de nouveaux métiers, vivre dans des maisons et des écoles plus confortables avec moins d’énergie… Grâce à votre compagnon de visite digital, réussirez-vous les missions dans les 10 quartiers de notre ville ? Sur Internet, vous retrouverez votre parcours, des informations complémentaires et des idées d’actions. De quoi prolonger les missions de l’expo et agir vraiment pour une ville meilleure.
    Lieu
    Bruxelles Environnement
    Avenue du Port, 86 C/3000
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 775 75 75
    http://www.environnement.brussels/
  • Bernard van Orley. Rouge-Cloître et la forêt de Soignes au XVIe siècle.

    15.03.2019  >  20.12.2019

    • Exposition
    Parallèlement à l'exposition monographique présentée à BOZAR, le Centre d’Art présente, sous forme de panneaux didactiques, quelques pages de l'histoire de Rouge-Cloître au XVIe siècle. (2e étage - pas d'ascenseur)

    Lire la suite

    Vers 1528, Bernard van Orley (vers 1488 – 1541), peintre à la Cour de Marguerite d’Autriche (1480 – 1530), réalise les cartons de tapisserie pour le tissage d’une tenture à la gloire de la dynastie des Habsbourg : les célèbres Chasses de Charles Quint plus connues sous le nom des Chasses de Maximilien. À cette occasion, le riche programme iconographique envisagé par l’artiste dépeint successivement les différentes façons de chasser à la Cour à Bruxelles tout au long de l’année. La précision topographique permet aisément l’identification de diverses contrées bruxelloises parmi lesquelles figure, dans tapisserie du Mois de juillet, le prieuré de Rouge-Cloître accolé à l’ancienne église aujourd’hui disparue. Dans le cadre de l’année 2019 consacrée au peintre Pieter Bruegel et plus largement à Bruxelles au XVIe siècle, l’exposition, présentée sous forme de panneaux didactiques, met à l’honneur le peintre Bernard van Orley au travers de quatre thématiques. La première présente au spectateur l’artiste, l’iconographie et les circonstances exceptionnelles de cette commande royale. Ensuite, une attention particulière est accordée à la richesse des décors sylvestre et floristique représentés au sein des compositions témoignant de ce que fut vraisemblablement la forêt de Soignes, il y a plus environ 500 ans. Le troisième thème interroge les vestiges archéologiques du site d’après le dessin – issu de l’atelier de Bernard van Orley – représentant le prieuré de Rouge-Cloître – et tente de dresser le portrait du cloître entre 1450 et 1550. Quelques objets archéologiques inédits sont présentés à cette occasion. Enfin, le thème final reconsidère les grands principes de la peinture de Bernard van Orley au travers de l’influence du peintre et frère convers Hugo van der Goes, ancien habitant bien connu du monastère du Rouge-Cloître. Cette exposition gratuite est réalisée avec le soutien de Bruxelles Urbanisme et Patrimoine (Direction Patrimoine culturel), anciennement Direction des Monuments et des Sites. Tarif commun avec l'exposition principale.
    Lieu
    Centre d'Art de Rouge-Cloître
    Rue du Rouge-Cloître, 4
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 660 55 97
    info@rouge-cloitre.be
    http://www.rouge-cloitre.be
  • Bruxelles 1900 - Art nouveau

    01.05.2019  >  31.12.2019

    • Visites Guidées

    Lire la suite

    Cette visite en car constitue, depuis plus de 40 ans, l’offre phare de l’ARAU. Elle permet de comprendre la place de l’Art nouveau à Bruxelles et l’originalité de ce mouvement qui bouleversa l’architecture et les arts décoratifs à la fin du XIXe siècle. À travers la ville, le visiteur découvre les plus belles façades de l’Art nouveau dont certaines sont désormais inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette visite est également l’occasion de pénétrer dans des intérieurs remarquables, parfois ouverts exceptionnellement : l’hôtel Van Eetvelde, la maison Autrique ou les anciens magasins Waucquez (actuellement Centre Belge de la Bande Dessinée) de Victor Horta, l’école n°1 ou l’école n°13 de Henri Jacobs. Chaque visite inclut au moins deux de ces intérieurs. Visite en car Durée: 3h
    Lieu
    Parvis Sainte-Gudule
    Parvis Sainte-Gudule
    1000 Bruxelles
    http://www.rouge-cloitre.be
  • UP NEXT : mural by Alison Yip

    20.09.2019  >  20.12.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    Alison Yip was born in Calgary, Canada and currently lives and works in Belgium and the Netherlands. She works through painting, wall treatments and sometimes writing and sculpture. Utilizing decorative elements and charging everyday objects with unabashed animism, her work evokes the banal sites of uncanny and transitional states, moving playfully through various styles of representation and pictorial modes. alisonyip.blogspot.com Her predecessors in creating works for the wall are Jóhanna Kristbjörg Sigurðardóttur, Fiona Mackay, Julien Meert, Denie Put, Nel Aerts, Atelier Pica Pica, Michaël Van den Abeele, Helgi Thórsson, Carlotta Bailly-Borg & Bert Huyghe. EXPO  20.09 - 20.12.2019 WE TH FR SA > 17:00 Beurscafé Auguste Ortsstraat 20 1000 Brussels
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Être ou ne pas être

    22.10.2019  >  21.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Spectacle à voir en famille dès 12 ans Nous voici au théâtre ! «De toute façon mesdames et messieurs, vous ne pouvez pas imaginer ce que c’est pour moi, d’être avec vous ce soir. Je vous ai tellement attendus… Mais là, je vous tiens ! Pris en otages ! J’ai kidnappé mon comédien. Je lui ai tout pris. Son sang, son souffle, son cœur. Être ou ne pas être, là est la question. Moi je veux être, être et ne pas pas être. Voilà ma réponse. Nous franchirons ensemble, les limites de la simple représentation théâtrale, pour vivre l’expérience unique d’un spectacle éternel. Nous resterons unis à tout jamais pour trouver enfin la symbiose parfaite, jamais atteinte jusqu’à aujourd’hui, entre un simple personnage, moi, et son merveilleux public, vous !» Dressé sur un tréteau, un acteur décide de réaliser le rêve de sa vie : interpréter un texte qui rassemble une quinzaine des monologues extraits de l’œuvre de Shakespeare. Mais le personnage s’empare du comédien et emporte le public dans un récit plein d’émotions et de rires, qui nous décrit les aléas, les combats et les envolées de la vie d’un artiste sur scène. Un moment rare ! Le comédien Luca Franceschi au sommet de son art, impose sa présence époustouflante, et, en grande complicité avec les spectateurs, interprète une tragi-comédie aussi acide que désopilante. Une prouesse théâtrale. Un cadeau. Du théâtre qui fait aimer le théâtre… du théâtre populaire. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE D’O DE MONTPELLIER AVEC LE SOUTIEN DE LA DRAC, DU CONSEIL RÉGIONAL DU LANGUEDOC ROUSSILLON ET DU CONSEIL GÉNÉRAL DE L’HÉRAULT. AVEC LE SOUTIEN DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Calligraphie japonaise

    05.11.2019  >  17.12.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme).

    Lire la suite

    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme). Nous allons d’abord étudier des kanjis très simples comme 一 (ichi - un), 川 (kawa-rivière), puis petit à petit nous aborderons des kanjis plus complexes tout en développant différents styles d’écritures 火 (hi - feu), 炎 (honoö - flamme). L’écriture japonaise et ses signes tracés par le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d’un souffle et d’un geste. Ces deux cycles vous permettront de débuter l’apprentissage de cet art ou bien de le poursuivre, ils sont ouverts à tous les niveaux.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • L’écriture au singulier

    05.11.2019  >  17.12.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    La vérité profonde est terre noire tout aussi bien qu’herbe fauchée. Et tes mains, puisque tu consens jusqu’au bout, tes mains redeviennent un clair ruisseau de langage (Cédric Migard)

    Lire la suite

    La vérité profonde est terre noire tout aussi bien qu’herbe fauchée. Et tes mains, puisque tu consens jusqu’au bout, tes mains redeviennent un clair ruisseau de langage. (C.M.) Cet atelier propose à tout écrivant un accompagnement centré sur le développement de la part singulière de son écriture. Il s’agit de découvrir puis d’apprivoiser un chemin textuel, unique et personnel : roman, nouvelle, poésie, chanson, récit de vie, textes courts... et au-delà puisque celui qui écrit, prenant la plume, est chaque fois en situation d’inventer son propre genre littéraire, hors des catégorisations et modèles à imiter. Chacun aura ici la possibilité d’en faire l’expérience d’une façon naturelle, ainsi qu’une besogne des plus ordinaires, comme on pèle une pomme, de partir à l’aventure de son langage, sa manière de mettre en scène le monde, et ce en s’autorisant les maladresses et tâtonnements inhérents à tout apprentissage.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • À la vie, à la mort

    15.11.2019  >  31.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Que sommes-nous prêts à faire pour la planète ? Que sommes-nous prêts à faire pour ceux qui nous sont proches ? L’action de la pièce nous projette dans un futur proche d’une dizaine d’années. Dans ce temps, pas si lointain, afin de résoudre tout à la fois le problème du coût du vieillissement de la population et le manque de moyens pour investir dans le développement durable, l’État met en place un système d’une efficacité redoutable, mais éthiquement et moralement très perturbant : Écothanasia. Dans ce contexte, qui balaie impitoyablement les valeurs humanistes, au profit de la logique économique et des urgences écologiques, deux vieux amis (des amis de longue date, qui sont aussi de vieux amis…) à l’approche de leur fin de carrière, se trouvent confrontés à la question brûlante de savoir ce qu’ils laisseront comme héritage aux générations futures. Bernard Cogniaux et Pierre-André Itin ont les idées folles, mais la plume légère. Ils écrivent une pièce drôle, forte et décalée, très enthousiasmante. Ils touchent à un sujet tabou et creusent leur sillon avec un certain cynisme, mais avec élégance, humour et beaucoup de pertinence : que se passerait-il si on programmait l’heure de sa mort, au bénéfice d’un monde durable ? Un futur inquiétant, mais dépeint avec bienveillance. Et c’est ça qui est élégant ! UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Anti-Héros

    27.11.2019  >  21.12.2019

    • Théâtre
    On vous rappellera

    Lire la suite

    Découvrez Bart, comédien raté et ringard qui a pourtant la prétention d’organiser une masterclass pour tous ceux qui rêvent de fouler les planches et d’occuper les plateaux. Achille Ridolfi, Magritte du cinéma du meilleur espoir masculin en 2014, propose un irrésistible seul en scène comique confinant parfois au tragique. L’émotion n’est jamais loin, surtout quand Achille se met à chanter et vous fend dès lors le coeur à la hache. Inspiré de personnages existants ou ayant existé mais aussi de ses propres observations, cette incursion pleine de dérision dans les coulisses et théâtre et du cinéma évoque ces êtres en mal de fiction qui, en s’inventant un monde, tentent de survivre dans celui-ci.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Le dernier salut

    27.11.2019  >  21.12.2019

    • Théâtre
    Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie consacrée au théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On leur nie leur place, on la leur dérobe au nom des coupes budgétaires et des jeunes pousses qui s’annoncent. Soit ! De la rue, ils feront leur scène, des ruelles leurs décors. Au détour d’un bar populaire, d’un hôtel de luxe, en chantant, en criant, en égrenant leurs souvenirs, c’est au plus beau spectacle de leur vie qu’ils nous proposent de participer. Car à quoi bon brider la liberté de jouer si le souffle est intact, si l’enfant remue encore et toujours, ingénieux et plus vif que jamais sous une échine taquinée par l’arthrose ? Ces trois-là invitent à une belle et douce complainte sur le temps qui passe, vite, trop vite. Et en réponse à ce constat inéluctable, ils s’unissent dans un flot d’enthousiasme, cri d’amour à ce métier qui trouve son plus bel écho dans la puissance dramatique de la cité. Le Dernier salut est un retour aux sources, un long travelling qui traverse la vraie vie. Pour une fois. La vraie vie.

    Lire la suite

    Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie consacrée au théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On leur nie leur place, on la leur dérobe au nom des coupes budgétaires et des jeunes pousses qui s’annoncent. Soit ! De la rue, ils feront leur scène, des ruelles leurs décors. Au détour d’un bar populaire, d’un hôtel de luxe, en chantant, en criant, en égrenant leurs souvenirs, c’est au plus beau spectacle de leur vie qu’ils nous proposent de participer. Car à quoi bon brider la liberté de jouer si le souffle est intact, si l’enfant remue encore et toujours, ingénieux et plus vif que jamais sous une échine taquinée par l’arthrose ? Ces trois-là invitent à une belle et douce complainte sur le temps qui passe, vite, trop vite. Et en réponse à ce constat inéluctable, ils s’unissent dans un flot d’enthousiasme, cri d’amour à ce métier qui trouve son plus bel écho dans la puissance dramatique de la cité. Le Dernier salut est un retour aux sources, un long travelling qui traverse la vraie vie. Pour une fois. La vraie vie.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be