Evénements du 15 décembre 2019

  • Calligraphie japonaise

    05.11.2019  >  17.12.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme).

    Lire la suite

    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme). Nous allons d’abord étudier des kanjis très simples comme 一 (ichi - un), 川 (kawa-rivière), puis petit à petit nous aborderons des kanjis plus complexes tout en développant différents styles d’écritures 火 (hi - feu), 炎 (honoö - flamme). L’écriture japonaise et ses signes tracés par le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d’un souffle et d’un geste. Ces deux cycles vous permettront de débuter l’apprentissage de cet art ou bien de le poursuivre, ils sont ouverts à tous les niveaux.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • L’écriture au singulier

    05.11.2019  >  17.12.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    La vérité profonde est terre noire tout aussi bien qu’herbe fauchée. Et tes mains, puisque tu consens jusqu’au bout, tes mains redeviennent un clair ruisseau de langage (Cédric Migard)

    Lire la suite

    La vérité profonde est terre noire tout aussi bien qu’herbe fauchée. Et tes mains, puisque tu consens jusqu’au bout, tes mains redeviennent un clair ruisseau de langage. (C.M.) Cet atelier propose à tout écrivant un accompagnement centré sur le développement de la part singulière de son écriture. Il s’agit de découvrir puis d’apprivoiser un chemin textuel, unique et personnel : roman, nouvelle, poésie, chanson, récit de vie, textes courts... et au-delà puisque celui qui écrit, prenant la plume, est chaque fois en situation d’inventer son propre genre littéraire, hors des catégorisations et modèles à imiter. Chacun aura ici la possibilité d’en faire l’expérience d’une façon naturelle, ainsi qu’une besogne des plus ordinaires, comme on pèle une pomme, de partir à l’aventure de son langage, sa manière de mettre en scène le monde, et ce en s’autorisant les maladresses et tâtonnements inhérents à tout apprentissage.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • À la vie, à la mort

    15.11.2019  >  31.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Que sommes-nous prêts à faire pour la planète ? Que sommes-nous prêts à faire pour ceux qui nous sont proches ? L’action de la pièce nous projette dans un futur proche d’une dizaine d’années. Dans ce temps, pas si lointain, afin de résoudre tout à la fois le problème du coût du vieillissement de la population et le manque de moyens pour investir dans le développement durable, l’État met en place un système d’une efficacité redoutable, mais éthiquement et moralement très perturbant : Écothanasia. Dans ce contexte, qui balaie impitoyablement les valeurs humanistes, au profit de la logique économique et des urgences écologiques, deux vieux amis (des amis de longue date, qui sont aussi de vieux amis…) à l’approche de leur fin de carrière, se trouvent confrontés à la question brûlante de savoir ce qu’ils laisseront comme héritage aux générations futures. Bernard Cogniaux et Pierre-André Itin ont les idées folles, mais la plume légère. Ils écrivent une pièce drôle, forte et décalée, très enthousiasmante. Ils touchent à un sujet tabou et creusent leur sillon avec un certain cynisme, mais avec élégance, humour et beaucoup de pertinence : que se passerait-il si on programmait l’heure de sa mort, au bénéfice d’un monde durable ? Un futur inquiétant, mais dépeint avec bienveillance. Et c’est ça qui est élégant ! UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Anti-Héros

    27.11.2019  >  21.12.2019

    • Théâtre
    On vous rappellera

    Lire la suite

    Découvrez Bart, comédien raté et ringard qui a pourtant la prétention d’organiser une masterclass pour tous ceux qui rêvent de fouler les planches et d’occuper les plateaux. Achille Ridolfi, Magritte du cinéma du meilleur espoir masculin en 2014, propose un irrésistible seul en scène comique confinant parfois au tragique. L’émotion n’est jamais loin, surtout quand Achille se met à chanter et vous fend dès lors le coeur à la hache. Inspiré de personnages existants ou ayant existé mais aussi de ses propres observations, cette incursion pleine de dérision dans les coulisses et théâtre et du cinéma évoque ces êtres en mal de fiction qui, en s’inventant un monde, tentent de survivre dans celui-ci.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Le dernier salut

    27.11.2019  >  21.12.2019

    • Théâtre
    Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie consacrée au théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On leur nie leur place, on la leur dérobe au nom des coupes budgétaires et des jeunes pousses qui s’annoncent. Soit ! De la rue, ils feront leur scène, des ruelles leurs décors. Au détour d’un bar populaire, d’un hôtel de luxe, en chantant, en criant, en égrenant leurs souvenirs, c’est au plus beau spectacle de leur vie qu’ils nous proposent de participer. Car à quoi bon brider la liberté de jouer si le souffle est intact, si l’enfant remue encore et toujours, ingénieux et plus vif que jamais sous une échine taquinée par l’arthrose ? Ces trois-là invitent à une belle et douce complainte sur le temps qui passe, vite, trop vite. Et en réponse à ce constat inéluctable, ils s’unissent dans un flot d’enthousiasme, cri d’amour à ce métier qui trouve son plus bel écho dans la puissance dramatique de la cité. Le Dernier salut est un retour aux sources, un long travelling qui traverse la vraie vie. Pour une fois. La vraie vie.

    Lire la suite

    Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie consacrée au théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On leur nie leur place, on la leur dérobe au nom des coupes budgétaires et des jeunes pousses qui s’annoncent. Soit ! De la rue, ils feront leur scène, des ruelles leurs décors. Au détour d’un bar populaire, d’un hôtel de luxe, en chantant, en criant, en égrenant leurs souvenirs, c’est au plus beau spectacle de leur vie qu’ils nous proposent de participer. Car à quoi bon brider la liberté de jouer si le souffle est intact, si l’enfant remue encore et toujours, ingénieux et plus vif que jamais sous une échine taquinée par l’arthrose ? Ces trois-là invitent à une belle et douce complainte sur le temps qui passe, vite, trop vite. Et en réponse à ce constat inéluctable, ils s’unissent dans un flot d’enthousiasme, cri d’amour à ce métier qui trouve son plus bel écho dans la puissance dramatique de la cité. Le Dernier salut est un retour aux sources, un long travelling qui traverse la vraie vie. Pour une fois. La vraie vie.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Le Bal des Momies

    29.11.2019  >  28.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Après avoir aidé Sherlock Holmes à résoudre le mystère des meurtres de white Shapel, le docteur Watson très secoué décide de partir en vacances espérant tourner la page définitivement. Il embarque à bord du « Louxor » en ce matin d’avril pour une croisière sur le Nil accompagné de lady Babington, une jeune femme dont il est très épris. Lorsque Watson voit monter à bord du bateau Sherlock Holmes en personne, il n’est pas loin de croire à une malédiction. Les retrouvailles sont glaciales même si Sherlock Holmes passionné d’égyptologie tente de rassurer Watson sur ses intentions. Pas d’enquêtes pour lui non plus, simplement des vacances. Watson a envie de croire à cette version et se persuade qu’il ne s’agit là que d’une étrange coïncidence mais lorsqu’apparait à quelques minutes du départ le commissaire Callaghan , le chef de Scotland yard en personne, plus personne ne peut croire au hasard. Ce dernier a été appelé par les autorités égyptiennes pour les aider à résoudre les morts mystérieuses de plusieurs scientifiques dans la vallée des rois. Le climat devient pesant, la peur s’installe et le voyage va vite tourner au drame. Dès le deuxième soir un meurtre est commis à bord du bateau. L’enquête et les différentes pistes vont mener nos protagonistes à Louxor puis jusque dans la vallée des rois…pour tenter d’élucider ces mystérieuses disparitions. Et tandis que les morts s’accumulent sur le pont du « Louxor », le mystère s’épaissit, les charmes et les mystères envoutants de l’orient opèrent …..et dans les fumées voluptueuses des chichas, on assiste à un étrange «bal des momies » .
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 14
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 245 50 64
    Réservation : +32 2 245 50 64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • Andropause

    03.12.2019  >  31.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Spectacle à voir en famille dès 12 ans J’aime être en peignoir dans un spa toute une journée, j’ai gardé ma ligne fixe et je ne prends plus le bus de peur qu’un jeune ne se lève pour me laisser sa place. Suis-je déjà entré en Andropausie ? Les femmes ont tellement de chance ! Leur ménopause est si démonstrative et nous, les hommes ? Rien ! N’étant pas andropologue, je viens sur scène raconter mon slalom d’homme de l’enfance à l’obsolescence programmée, mon échelle de Richter du cœur, ma « to do list » pour le futur, pour mon enterrement et plus si infinité. Andropause, un check-up à vif, un lâcher-prise sans fard. Mes premières bouffées de chaleur, c’est pour quand ? Quelle sera la playlist à mon enterrement ? Y a-t-il une vie après l’humour ? La vie est un oignon et les années, ses pelures. Bruno se retrouve presque tout nu, la 60ème pelure s’apprêtant à s’envoler. Alors, comme tous les chemins mènent aux pauses, il vient ce soir devant vous sans vœux d’artifices, plus vrai que mature, dérouler l’écharpe du temps et vous raconter une vie jouant à pile ou farce. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET D’EXQUIS MOTS. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux. Visuel © Melting Prod.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Elixir d’amour

    05.12.2019  >  15.12.2019

    • Spectacle
    D’après « L’Elisir d’amore » de Gaetano Donizetti / Livret : Felice Romani

    Lire la suite

  • Un loup pour l’homme

    10.12.2019  >  20.12.2019

    • Théâtre
    L’authenticité est-elle un vœu pieux ? Le besoin de fictionnaliser nos vies ne prend-il pas le pas dès l’enfance, où l’on nous enseigne à endosser un rôle selon les circonstances, les groupes dans lesquels nous devons nous intégrer ? Comédienne et metteuse en scène, Violette Pallaro s’interroge depuis toujours sur les relations entre adultes et sur leurs tentatives de vie commune. Dans Tabula rasa, son premier spectacle, elle questionnait la place que l’on occupe au sein de la famille, avec pour point de départ l’espace réservé à chacun autour de la table du repas. Dans Un loup pour l’homme, elle étend sa réflexion à ces réalités imaginaires que nous créons tous les uns vis-à-vis des autres. À ces rôles que nous jouons pour occuper une place au sein du milieu social, familial ou professionnel. Que nous soyons parent, enfant, collègue, patron, mari, femme, voisin, ami, nous tentons vaille que vaille de respecter les rôles assignés et les règles qui les animent. À travers un conte contemporain, Violette Pallaro questionne ces histoires dont nous avons besoin pour être au monde puisqu’en quelque sorte, elles donnent sens à nos vies. Pour construire ce deuxième opus, elle a multiplié les rencontres, récolté les témoignages, exploré les biographies dans des secteurs fort différents. Un loup pour l’homme est un spectacle sur l’identité humaine. Sur ce « moi » à multiples facettes que nous modulons au gré du temps qui passe.

    Lire la suite

    L’authenticité est-elle un vœu pieux ? Le besoin de fictionnaliser nos vies ne prend-il pas le pas dès l’enfance, où l’on nous enseigne à endosser un rôle selon les circonstances, les groupes dans lesquels nous devons nous intégrer ? Comédienne et metteuse en scène, Violette Pallaro s’interroge depuis toujours sur les relations entre adultes et sur leurs tentatives de vie commune. Dans Tabula rasa, son premier spectacle, elle questionnait la place que l’on occupe au sein de la famille, avec pour point de départ l’espace réservé à chacun autour de la table du repas. Dans Un loup pour l’homme, elle étend sa réflexion à ces réalités imaginaires que nous créons tous les uns vis-à-vis des autres. À ces rôles que nous jouons pour occuper une place au sein du milieu social, familial ou professionnel. Que nous soyons parent, enfant, collègue, patron, mari, femme, voisin, ami, nous tentons vaille que vaille de respecter les rôles assignés et les règles qui les animent. À travers un conte contemporain, Violette Pallaro questionne ces histoires dont nous avons besoin pour être au monde puisqu’en quelque sorte, elles donnent sens à nos vies. Pour construire ce deuxième opus, elle a multiplié les rencontres, récolté les témoignages, exploré les biographies dans des secteurs fort différents. Un loup pour l’homme est un spectacle sur l’identité humaine. Sur ce « moi » à multiples facettes que nous modulons au gré du temps qui passe.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Totus Cordus - I’ll be Bach !

    11.12.2019  >  31.12.2019

    • Théâtre
    Vous n’entendrez plus jamais Vivaldi, Lully ou Bach de la même manière !

    Lire la suite

    Vous n’entendrez plus jamais Vivaldi, Lully ou Bach de la même manière ! Tout en finesse, poésie et musique, le Professeur Cordus vous embarque pour un fabuleux voyage dans l’espace et le temps, sur les traces des plus grands. Il interprète des œuvres historiques sur instruments d’époque, tout en jonglant avec vingt-huit personnages ! Des anecdotes truculentes inspirées de faits réels, une mise en scène originale dans laquelle l’humour épouse les plus profondes sensations de la musique. ► Du 11 au 31 décembre Le mercredi à 19h - Le jeudi et le vendredi à 20h30 Lundi-Théâtre (6€) : le 16.12 à 20h30 Le 18.12 à 19h : Max. 10€ en prévente Mardi 31.12 : représentation à 19h Relâche exceptionnelle le 25.12 De et avec Claude Vonin - Assistant à la mise en scène : Emmanuel Van der Plancke - Coaching : Nele Paxinou - Fest, clown : Richard Navarro et Olivier Nonon - Costumes : Claudine Bosse - Création lumières : Alain Valentour - Régie : Timothée Bastin et Philippe Claes - Traduction et coaching en anglais : Laurent Verrellen - Créations et adaptations musicales : Matthieu Vinon et Claude Vonin - Visuel : Gauthier Fabry. Une coproduction Win-Win KL Productions Associées / Alegria Spirit / Centre Culturel Action Sud / Art et Vie.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be