Evénements du 13 décembre 2019

  • Bernard van Orley. Rouge-Cloître et la forêt de Soignes au XVIe siècle.

    15.03.2019  >  20.12.2019

    • Exposition
    Parallèlement à l'exposition monographique présentée à BOZAR, le Centre d’Art présente, sous forme de panneaux didactiques, quelques pages de l'histoire de Rouge-Cloître au XVIe siècle. (2e étage - pas d'ascenseur)

    Lire la suite

    Vers 1528, Bernard van Orley (vers 1488 – 1541), peintre à la Cour de Marguerite d’Autriche (1480 – 1530), réalise les cartons de tapisserie pour le tissage d’une tenture à la gloire de la dynastie des Habsbourg : les célèbres Chasses de Charles Quint plus connues sous le nom des Chasses de Maximilien. À cette occasion, le riche programme iconographique envisagé par l’artiste dépeint successivement les différentes façons de chasser à la Cour à Bruxelles tout au long de l’année. La précision topographique permet aisément l’identification de diverses contrées bruxelloises parmi lesquelles figure, dans tapisserie du Mois de juillet, le prieuré de Rouge-Cloître accolé à l’ancienne église aujourd’hui disparue. Dans le cadre de l’année 2019 consacrée au peintre Pieter Bruegel et plus largement à Bruxelles au XVIe siècle, l’exposition, présentée sous forme de panneaux didactiques, met à l’honneur le peintre Bernard van Orley au travers de quatre thématiques. La première présente au spectateur l’artiste, l’iconographie et les circonstances exceptionnelles de cette commande royale. Ensuite, une attention particulière est accordée à la richesse des décors sylvestre et floristique représentés au sein des compositions témoignant de ce que fut vraisemblablement la forêt de Soignes, il y a plus environ 500 ans. Le troisième thème interroge les vestiges archéologiques du site d’après le dessin – issu de l’atelier de Bernard van Orley – représentant le prieuré de Rouge-Cloître – et tente de dresser le portrait du cloître entre 1450 et 1550. Quelques objets archéologiques inédits sont présentés à cette occasion. Enfin, le thème final reconsidère les grands principes de la peinture de Bernard van Orley au travers de l’influence du peintre et frère convers Hugo van der Goes, ancien habitant bien connu du monastère du Rouge-Cloître. Cette exposition gratuite est réalisée avec le soutien de Bruxelles Urbanisme et Patrimoine (Direction Patrimoine culturel), anciennement Direction des Monuments et des Sites. Tarif commun avec l'exposition principale.
    Lieu
    Centre d'Art de Rouge-Cloître
    Rue du Rouge-Cloître, 4
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 660 55 97
    info@rouge-cloitre.be
    http://www.rouge-cloitre.be
  • UP NEXT : mural by Alison Yip

    20.09.2019  >  20.12.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    Alison Yip was born in Calgary, Canada and currently lives and works in Belgium and the Netherlands. She works through painting, wall treatments and sometimes writing and sculpture. Utilizing decorative elements and charging everyday objects with unabashed animism, her work evokes the banal sites of uncanny and transitional states, moving playfully through various styles of representation and pictorial modes. alisonyip.blogspot.com Her predecessors in creating works for the wall are Jóhanna Kristbjörg Sigurðardóttur, Fiona Mackay, Julien Meert, Denie Put, Nel Aerts, Atelier Pica Pica, Michaël Van den Abeele, Helgi Thórsson, Carlotta Bailly-Borg & Bert Huyghe. EXPO  20.09 - 20.12.2019 WE TH FR SA > 17:00 Beurscafé Auguste Ortsstraat 20 1000 Brussels
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • L’histoire approximative mais néanmoins touchante et non-écourtée de Boby Lapointe

    27.11.2019  >  14.12.2019

    • Théâtre
    « Vous sortez de Bruxelles, sept heures du matin, un café et on évite les bouchons puisque la conduite en état d’ivresse est interdite. »

    Lire la suite

    Aidé d’un powerpoint et de petits fours, trois conférenciers, qui n’ont pas froid aux yeux, nous racontent Boby Lapointe, ce natif de Pézenas, ville où chaque syllabe compte, qui pratiquait allégrement l’allitération, le double sens, le calembour et les paronomases. Œuvrant pour la restauration du patrimoine français (sic), les trois compères retracent en chansons et fredaines le parcours du virtuose de la langue française et fort en mathématiques qui a galéré avant de pouvoir enregistrer ses compositions. « Dans la vie, j’ai eu des hauts et des bas ; dans les hauts, j’installais des antennes et, dans les bas, j’étais scaphandrier. » Prenant appui sur le livre Chansonbricole, manuel pratique et loufoque du bricoleur de chansons rédigé par Boby Lapointe himself, nos trois experts en lapointisme, nous entraînent dans un récit mêlant l’élucubration, le bricolage et la fantaisie pour nous conduire, avec l’espièglerie indispensable, dans les méandres d’une biographie farfelue.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Le dernier salut

    27.11.2019  >  21.12.2019

    • Théâtre
    Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie consacrée au théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On leur nie leur place, on la leur dérobe au nom des coupes budgétaires et des jeunes pousses qui s’annoncent. Soit ! De la rue, ils feront leur scène, des ruelles leurs décors. Au détour d’un bar populaire, d’un hôtel de luxe, en chantant, en criant, en égrenant leurs souvenirs, c’est au plus beau spectacle de leur vie qu’ils nous proposent de participer. Car à quoi bon brider la liberté de jouer si le souffle est intact, si l’enfant remue encore et toujours, ingénieux et plus vif que jamais sous une échine taquinée par l’arthrose ? Ces trois-là invitent à une belle et douce complainte sur le temps qui passe, vite, trop vite. Et en réponse à ce constat inéluctable, ils s’unissent dans un flot d’enthousiasme, cri d’amour à ce métier qui trouve son plus bel écho dans la puissance dramatique de la cité. Le Dernier salut est un retour aux sources, un long travelling qui traverse la vraie vie. Pour une fois. La vraie vie.

    Lire la suite

    Au soir de leur carrière, trois comédiens refusent d’abdiquer devant l’obsolescence programmée. Face à la retraite qui sonne le glas d’une vie consacrée au théâtre, le trio déclare la révolution, fusse-t-elle gériatrique ! Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? En réponse à une telle ineptie, ils proposent d’embarquer le public dans une cavalcade urbaine et poétique. On leur nie leur place, on la leur dérobe au nom des coupes budgétaires et des jeunes pousses qui s’annoncent. Soit ! De la rue, ils feront leur scène, des ruelles leurs décors. Au détour d’un bar populaire, d’un hôtel de luxe, en chantant, en criant, en égrenant leurs souvenirs, c’est au plus beau spectacle de leur vie qu’ils nous proposent de participer. Car à quoi bon brider la liberté de jouer si le souffle est intact, si l’enfant remue encore et toujours, ingénieux et plus vif que jamais sous une échine taquinée par l’arthrose ? Ces trois-là invitent à une belle et douce complainte sur le temps qui passe, vite, trop vite. Et en réponse à ce constat inéluctable, ils s’unissent dans un flot d’enthousiasme, cri d’amour à ce métier qui trouve son plus bel écho dans la puissance dramatique de la cité. Le Dernier salut est un retour aux sources, un long travelling qui traverse la vraie vie. Pour une fois. La vraie vie.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Le Bal des Momies

    29.11.2019  >  28.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Après avoir aidé Sherlock Holmes à résoudre le mystère des meurtres de white Shapel, le docteur Watson très secoué décide de partir en vacances espérant tourner la page définitivement. Il embarque à bord du « Louxor » en ce matin d’avril pour une croisière sur le Nil accompagné de lady Babington, une jeune femme dont il est très épris. Lorsque Watson voit monter à bord du bateau Sherlock Holmes en personne, il n’est pas loin de croire à une malédiction. Les retrouvailles sont glaciales même si Sherlock Holmes passionné d’égyptologie tente de rassurer Watson sur ses intentions. Pas d’enquêtes pour lui non plus, simplement des vacances. Watson a envie de croire à cette version et se persuade qu’il ne s’agit là que d’une étrange coïncidence mais lorsqu’apparait à quelques minutes du départ le commissaire Callaghan , le chef de Scotland yard en personne, plus personne ne peut croire au hasard. Ce dernier a été appelé par les autorités égyptiennes pour les aider à résoudre les morts mystérieuses de plusieurs scientifiques dans la vallée des rois. Le climat devient pesant, la peur s’installe et le voyage va vite tourner au drame. Dès le deuxième soir un meurtre est commis à bord du bateau. L’enquête et les différentes pistes vont mener nos protagonistes à Louxor puis jusque dans la vallée des rois…pour tenter d’élucider ces mystérieuses disparitions. Et tandis que les morts s’accumulent sur le pont du « Louxor », le mystère s’épaissit, les charmes et les mystères envoutants de l’orient opèrent …..et dans les fumées voluptueuses des chichas, on assiste à un étrange «bal des momies » .
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 14
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 245 50 64
    Réservation : +32 2 245 50 64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • Intérieur voix

    03.12.2019  >  14.12.2019

    • Théâtre
    Retour d’une création marquante du Rideau. Un hommage à la beauté fragile de toutes les voix.

    Lire la suite

    En 2001, alors que je joue Athena, je sens ma voix se fêler. Durant sept années, je ne pourrai plus parler normalement… Ce spectacle livre mon témoignage entremêlé d’autres voix. Des voix amicales pour élaborer cette traversée sonore. Isabelle, conférencière hors pair qui transmute le savoir en poésie. Raymond, pour qui tout son est déjà mémoire et art. Pierre, acteur et auteur dont l’art est toujours investi d’exigence et d’humanité. Delphine Salkin Prix de la critique 2015 Création artistique et technique Raymond Delepierre Coup de cœur pour cette pièce. LE MAD Petit chef d’œuvre de sensibilité et d’intelligence. RTBF.BE La pièce zigzague entre la performance, la vidéo, le théâtre et l’humour. LE SOIR DÉBAT DU BOUT DU BAR JE 05.12 – après le spectacle Avec l’équipe du spectacle et un invité témoin. PASSez [souvent] à la Maison Des formules souples… à utiliser seul ou à plusieurs. PASS 9 À 99 : 9 places pour 99€ Carnet 3 : 3 places pour 45 € [30 ans et +] 24 € [-30 ans] Ou la formule plus classique ABONNEMENT Avant le 1er juillet : 8 > 13€/place [5 spectacles ou +] À partir du 1er juillet : 9 > 15€ [3 spectacles ou +]
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Elixir d’amour

    05.12.2019  >  15.12.2019

    • Spectacle
    D’après « L’Elisir d’amore » de Gaetano Donizetti / Livret : Felice Romani

    Lire la suite

  • Angels in America

    06.12.2019  >  14.12.2019

    • Théâtre
    « Tant que je n’en aurai pas vu la couleur, je ne croirai pas que du sang coule dans tes veines. »

    Lire la suite

    Angels in America est une pièce ample, dépeignant l’individu dans la tourmente d’un fléau. Lauréate du prix Pulitzer 1993, la pièce, ancrée dans les années Reagan au temps où l’épidémie de sida fait des ravages, est faite de deux parties : Le millénium approche, qui renvoie à l’imaginaire de l’apocalypse qui touche toutes les fins de siècle, et Perestroïka, qui évoque l’espoir d’une reconquête des libertés, avec en toile de fond l’idéalisme d’une humanité enfin réconciliée. Dans Le millénium approche, la maladie atteint Prior Walter, visité par les fantômes et les anges. Joe tente de concilier religion, carrière et orientation sexuelle. Roy Cohn (personnage réel – ancien avocat de Trump au service de Reagan) se découvre atteint, obligeant son médecin à mentir sur sa maladie. Les couples se désagrègent, l’ange conservateur prédit le chaos. Dans Perestroïka, de nouveaux liens se créent, parfois improbables, et chacun se reconstruit d’une nouvelle manière. Face au machiavélique et hypocrite avocat, Prior oppose une figure révolutionnaire. « Plus de vie » dit-il à la fin. C’est l’histoire d’une génération, toujours en lien, ô combien, avec notre époque.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Un loup pour l’homme

    10.12.2019  >  20.12.2019

    • Théâtre
    L’authenticité est-elle un vœu pieux ? Le besoin de fictionnaliser nos vies ne prend-il pas le pas dès l’enfance, où l’on nous enseigne à endosser un rôle selon les circonstances, les groupes dans lesquels nous devons nous intégrer ? Comédienne et metteuse en scène, Violette Pallaro s’interroge depuis toujours sur les relations entre adultes et sur leurs tentatives de vie commune. Dans Tabula rasa, son premier spectacle, elle questionnait la place que l’on occupe au sein de la famille, avec pour point de départ l’espace réservé à chacun autour de la table du repas. Dans Un loup pour l’homme, elle étend sa réflexion à ces réalités imaginaires que nous créons tous les uns vis-à-vis des autres. À ces rôles que nous jouons pour occuper une place au sein du milieu social, familial ou professionnel. Que nous soyons parent, enfant, collègue, patron, mari, femme, voisin, ami, nous tentons vaille que vaille de respecter les rôles assignés et les règles qui les animent. À travers un conte contemporain, Violette Pallaro questionne ces histoires dont nous avons besoin pour être au monde puisqu’en quelque sorte, elles donnent sens à nos vies. Pour construire ce deuxième opus, elle a multiplié les rencontres, récolté les témoignages, exploré les biographies dans des secteurs fort différents. Un loup pour l’homme est un spectacle sur l’identité humaine. Sur ce « moi » à multiples facettes que nous modulons au gré du temps qui passe.

    Lire la suite

    L’authenticité est-elle un vœu pieux ? Le besoin de fictionnaliser nos vies ne prend-il pas le pas dès l’enfance, où l’on nous enseigne à endosser un rôle selon les circonstances, les groupes dans lesquels nous devons nous intégrer ? Comédienne et metteuse en scène, Violette Pallaro s’interroge depuis toujours sur les relations entre adultes et sur leurs tentatives de vie commune. Dans Tabula rasa, son premier spectacle, elle questionnait la place que l’on occupe au sein de la famille, avec pour point de départ l’espace réservé à chacun autour de la table du repas. Dans Un loup pour l’homme, elle étend sa réflexion à ces réalités imaginaires que nous créons tous les uns vis-à-vis des autres. À ces rôles que nous jouons pour occuper une place au sein du milieu social, familial ou professionnel. Que nous soyons parent, enfant, collègue, patron, mari, femme, voisin, ami, nous tentons vaille que vaille de respecter les rôles assignés et les règles qui les animent. À travers un conte contemporain, Violette Pallaro questionne ces histoires dont nous avons besoin pour être au monde puisqu’en quelque sorte, elles donnent sens à nos vies. Pour construire ce deuxième opus, elle a multiplié les rencontres, récolté les témoignages, exploré les biographies dans des secteurs fort différents. Un loup pour l’homme est un spectacle sur l’identité humaine. Sur ce « moi » à multiples facettes que nous modulons au gré du temps qui passe.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Charlotte Zhang The Lining

    11.12.2019  >  14.12.2019

    • Cinéma

    Lire la suite

    Time and love become elusive forces in Charlotte Zhang’s glimpse into the life of a young Los Angelean. We are invited to listen in on the protagonist’s simultaneously murky and revealing conversations with their mother and best friend. Their mother’s advice, “you’re not really stuck … just be patient," is paralleled by the film's own static frames and unhurried pacing. To drive the point home, musical intermissions unfold in contrast with the background groan of LA’s relentless highway traffic. Charlotte Zhang is a filmmaker and occasional writer from Vancouver Island, currently studying Film/Video at California Institute of the Arts. in collaboration with Images Festival Toronto & Steffanie Ling —   CA, 2018, 21’, English spoken, no titles Loops every 30’
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be