Evénements du 9 décembre 2019

  • 137 façons de mourir / face B

    03.12.2019  >  14.12.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Et si la mort n'était pas qu'une fin biologique ? Et s'il existait une infinité de morts pouvant s'additionner, se combiner, se contredire, jalonner une vie sans l'arrêter mais, au contraire, la nourrir ? Des morts physiques, psychiques, intimes, sociales, sociétales, symboliques, imaginaires,... autant de passages et de mouvements induisant la perpétuelle transformation d'une existence -ou d'un système- avant d'arriver à la grande mort à laquelle rien ni personne n'échappe. Pourtant, à une époque obsédée par la maîtrise, la performance et l'infaillibilité, la mort représente une menace et, par là même, un tabou. Dans 137 façons de mourir -projet en déploiement sur deux saison dont la face B est une première forme-, Virginie Strub et la Kirsh Compagnie s'attachent au "comment on meurt". Peu importe le qui, le quand, le où, les prémices ou résultantes. Une proposition au langage atypique qui dissèque les possibilités de mort(s) comme une matière brute, de leur essence à leurs multiples couches d'invisible et indicible, extirpant la finitude des choses de l'endroit tragique où l'orgueil humain l'a reléguée. Un éloge de la fragilité pour réenchanter le vivant. Rencontre après-spectacle avec l'équipe de création le 13 décembre. Une création de la Kirsh Compagnie en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien du Théâtre Océan Nord et Zinneke asbl. Réalisé avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Direction du Théâtre.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • L’Homme de La Mancha

    04.12.2019  >  10.12.2019

    • Théâtre
    Le KVS, La Monnaie et le Théâtre de Liège s’associent pour transposer le chef-d’œuvre de Cervantes et de Brel à la ville d'aujourd'hui et de demain

    Lire la suite

    Le 4 octobre 1968. Au théâtre de la Monnaie à Bruxelles a lieu la première de la comédie musicale américaine Man of La Mancha – livret de Dale Wasserman, musique de Mitch Leigh et paroles de Joe Darion – traduite, adaptée et interprétée en français par nul autre que Jacques Brel. Dix ans plus tard, le 9 octobre 1978, le chanteur bruxellois de notoriété internationale meurt. Une seule et unique fois au long de sa carrière impressionnante, Brel s’est servi de l’œuvre d’autres artistes, à savoir pour L’Homme de La Mancha. Parce qu’il aimait tant la comédie musicale et Don Quichotte, le héros légendaire de Cervantes, un personnage auquel il s’identifiait très fort.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Elixir d’amour

    05.12.2019  >  15.12.2019

    • Spectacle
    D’après « L’Elisir d’amore » de Gaetano Donizetti / Livret : Felice Romani

    Lire la suite

  • Angels in America

    06.12.2019  >  14.12.2019

    • Théâtre
    « Tant que je n’en aurai pas vu la couleur, je ne croirai pas que du sang coule dans tes veines. »

    Lire la suite

    Angels in America est une pièce ample, dépeignant l’individu dans la tourmente d’un fléau. Lauréate du prix Pulitzer 1993, la pièce, ancrée dans les années Reagan au temps où l’épidémie de sida fait des ravages, est faite de deux parties : Le millénium approche, qui renvoie à l’imaginaire de l’apocalypse qui touche toutes les fins de siècle, et Perestroïka, qui évoque l’espoir d’une reconquête des libertés, avec en toile de fond l’idéalisme d’une humanité enfin réconciliée. Dans Le millénium approche, la maladie atteint Prior Walter, visité par les fantômes et les anges. Joe tente de concilier religion, carrière et orientation sexuelle. Roy Cohn (personnage réel – ancien avocat de Trump au service de Reagan) se découvre atteint, obligeant son médecin à mentir sur sa maladie. Les couples se désagrègent, l’ange conservateur prédit le chaos. Dans Perestroïka, de nouveaux liens se créent, parfois improbables, et chacun se reconstruit d’une nouvelle manière. Face au machiavélique et hypocrite avocat, Prior oppose une figure révolutionnaire. « Plus de vie » dit-il à la fin. C’est l’histoire d’une génération, toujours en lien, ô combien, avec notre époque.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be