Evénements du 6 octobre 2019

  • IN – possible. Before an idea is brought to life.

    21.06.2019  >  13.10.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    Organisée en association avec le Musée du Design de Holon, en Israël, l’exposition IN-possible. Before an idea is brought to life décrit le travail à l’origine d’un produit de design industriel. Un objet design est le résultat d’un jeu complexe d’éléments, dans lequel des questions culturelles et sociales élevées se mêlent à des problématiques financières, pratiques et concrètes. La rencontre du designer et de l’entreprise est un moment clé de ce processus. La rencontre d’expertises, de points de vue et de compétences qui donnent corps à l’entrée du produit sur le marché, dans le cadre de ce qui est souvent un processus long et laborieux. En effet, un produit de design industriel est un travail collectif, au cours duquel l’entreprise joue le rôle de « l’éditeur ». Ce dialogue ouvert continu, susceptible d’emprunter d’autres voies, est parfois le témoin, contre toute attente, de la transformation d’une « in-possibilité » en une « possibilité », comme dans le cas de projets qui ont pour ambition de créer des objets innovants et qui acceptent donc implicitement le risque d’un résultat incertain. L’exposition s’accompagne d’une rencontre intitulée IN - possible Talk, au cours de laquelle des professionnels de différents domaines parlent au public de l’expérience, du projet ou de la vision d’une « impossibilité » qui a connu l’échec à court terme mais qui, en réalité, a posé les bases d’une innovation future.
    Lieu
    ADAM – Brussels Design Museum
    Place de Belgique, 1
    1020 Laeken
    Tél : 02-669.49.21
    Réservation : 02-669.49.21
    info@adamuseum.be
    http://www.adamuseum.be
  • Trois hommes et un couffin

    11.09.2019  >  06.10.2019

    • Théâtre
    Une histoire intemporelle sur la paternité de trois célibataires endurcis. Un berceau d’émotions.

    Lire la suite

    Le plus grand succès cinématographique français des années 80 arrive sur les planches et c’est la promesse d’un spectacle cocasse et touchant. Avant son départ pour le Japon, Jacques fait passer un message à ses deux colocataires Pierre et Michel : « Un copain déposera un colis et passera le reprendre plus tard ». Un matin, un petit paquet les attend devant la porte de l'appartement… un petit paquet qui n’est autre qu’un bébé emmitouflé dans son couffin. Le nouveau venu va bouleverser le quotidien de ces trentenaires fêtards. Pour eux, adieu la liberté et les aventures sans lendemain ! 30 ans plus tard, la problématique des trentenaires et de la parentalité n’a pas pris une ride. Pour sa création théâtrale, cette histoire drôle et pleine de rebondissements revient dans une mise en scène moderne, avec des dialogues savoureux.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 04 07
    Réservation : +32 2 512 04 07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • Villa dolorosa

    20.09.2019  >  06.10.2019

    • Théâtre
    « Peut-être qu'on est seulement du matériau de remplissage entre les grands esprits comme... Shakespeare et Derrida, Copernic et Sartre. »

    Lire la suite

    « Peut-être qu'on est seulement du matériau de remplissage entre les grands esprits comme... Shakespeare et Derrida, Copernic et Sartre. » "Qu’est-ce que j’peux faire ? J'sais pas quoi faire" pourrait être l’antienne des enfants de la famille, ironiquement dénommée Freudenbach (ruisseau de joie). Irina, Macha, Olga et André doivent leurs prénoms à des parents russophiles admirateurs de Tchekhov. Dans leur monde, où leur culture ne leur semble d’aucune aide, puisqu’à l’ère du matérialisme effréné il n’y a plus de place pour l’utopie, ils semblent tous vaincus par l’apathie, incapables de donner un sens à leurs vies, de trouver le bonheur ou quelque apaisement. D’anniversaire en anniversaire, Irina, éternelle étudiante ayant du mal à quitter son lit, se plaindra de la musique, des invités, des cadeaux reçus… Olga, enseignante, deviendra directrice d’école, Macha s’étiole dans un mariage sans amour et voit son amant l’abandonner. André oubliera d’écrire, accaparé par la nécessité de gagner de l’argent pour faire vivre sa famille. Des Trois sœurs de Tchekhov, Rebekka Kricheldorf conserve l’atmosphère de désillusion face à un monde en transition. Et si une grande mélancolie sourd au gré du texte, une ironie féroce emporte les propos d’une génération en manque d’idéal dans un monde qui offre peu de perspectives.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Débrayage

    01.10.2019  >  09.10.2019

    • Théâtre
    Saison 2019-2020 Rémi de Vos / Hélène Theunissen 120'

    Lire la suite

    Nous sommes dans une tragicomédie. Ici, ni bons ni méchants mais des êtres perdus, ballottés, dans la tourmente. Le texte de Rémi de Vos se présente sous la forme de séquences. Il y traite de l'exclusion et de ses conséquences dans une dizaine de situations et autant de milieux différents. Par « exclusion » il faut entendre exclusion du monde du travail, exclusion d'une société normalisée par des codes, des rythmes, voire un langage qui sont ceux que la rentabilité économique impose à l'ensemble des rouages sociaux. Tous ces personnages, débrayés du grand moteur social, deviennent les jouets de la peur, de l'abandon. La perte des repères et parfois de la dignité les conduisent à des débordements. Le menacé, l'exclu, banni du bien penser et du bien vivre agit sans mesure et, dans ce contexte grave parfois se comporte malgré lui en figure comique. Au-delà de la situation évoquée par chaque séquence, se pose la question de l'ambivalence des personnages pris dans un faisceau de contradictions. De victimes, certains se verraient bien, ne serait-ce qu'une fois, en situation de dominant : patron, contremaître… Ainsi, la conscience malmenée de chaque exclu renvoie-t-elle à la fragilité des convictions. En fait, on est avec ce texte aux confins de la vulnérabilité humaine, au cœur même de ce qui reste de l'homme écarté de la mécanique sociale : sa solitude. Texte Rémi de Vos, mise en scène Hélène Theunissen Avec Habib Ben Tanfous, Kevin Ecobecq, Johanna Groc, Lionel Hille, Margot Infanti, Amandine Jongen, Alexandre Lungerich, Gaëlle Paucot, Petra Urbanyi. Univers sonore Geoffrey Sorgius Costumes Julie Martinez et Emma Toussaint Collaborateurs artistiques France Bastoen, Isabelle Beirens, Jean-Michel Distexhe Diane Fourdrignier Assistanat Maxime Anselin
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : 02-639.09.80
    Réservation : 02-639.09.82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • Le Présent qui déborde

    01.10.2019  >  12.10.2019

    • Théâtre
    Cinéaste et metteuse en scène, la brésilienne Christiane Jatahy a marqué les esprits avec What if They Went to Moscow?, une adaptation exceptionnelle des Trois sœurs de Tchekhov. Bouleversée par la crise migratoire qui secoue le monde et la résurgence des nationalismes qui l’accompagne, Christiane Jatahy consacre sa prochaine création à cette actualité brûlante. Elle la place sous le prisme d’Homère et de son Odyssée. Un nouvel opus en deux temps : Ithaque, accueilli lors de la saison 18/19 au Théâtre National, rappelait le périple d’Ulysse. Echoué sur l’île de Calypso, Ulysse rêve de rejoindre ses terres. Ce besoin irrépressible du retour aux sources, c’est celui de nombreuses personnes, jetées sur les routes dans l’espoir de jours meilleurs. Dans Le Présent qui déborde, Christiane Jatahy révèle le parcours d’Ulysse réels, contemporains. Des hommes, des femmes qui témoignent de l’exil, en résonance avec les émotions vécues par le héros d’Homère. De la Palestine au Liban, en passant par la Grèce, l’Afrique du Sud et le Brésil, elle est allée à la rencontre de ces existences « suspendues » dans des camps de réfugiés. La douleur leur interdit le souvenir. Les épreuves se dressent face au lendemain, face à l’avenir. Ainsi leur vie se conjugue-t-elle inlassablement au présent. Entre théâtre et film, Le Présent qui déborde plonge le public dans la fiction. Il est invité, sans s’en rendre compte, à tisser les fils du présent, les fils du monde.

    Lire la suite

    Cinéaste et metteuse en scène, la brésilienne Christiane Jatahy a marqué les esprits avec What if They Went to Moscow?, une adaptation exceptionnelle des Trois sœurs de Tchekhov. Bouleversée par la crise migratoire qui secoue le monde et la résurgence des nationalismes qui l’accompagne, Christiane Jatahy consacre sa prochaine création à cette actualité brûlante. Elle la place sous le prisme d’Homère et de son Odyssée. Un nouvel opus en deux temps : Ithaque, accueilli lors de la saison 18/19 au Théâtre National, rappelait le périple d’Ulysse. Echoué sur l’île de Calypso, Ulysse rêve de rejoindre ses terres. Ce besoin irrépressible du retour aux sources, c’est celui de nombreuses personnes, jetées sur les routes dans l’espoir de jours meilleurs. Dans Le Présent qui déborde, Christiane Jatahy révèle le parcours d’Ulysse réels, contemporains. Des hommes, des femmes qui témoignent de l’exil, en résonance avec les émotions vécues par le héros d’Homère. De la Palestine au Liban, en passant par la Grèce, l’Afrique du Sud et le Brésil, elle est allée à la rencontre de ces existences « suspendues » dans des camps de réfugiés. La douleur leur interdit le souvenir. Les épreuves se dressent face au lendemain, face à l’avenir. Ainsi leur vie se conjugue-t-elle inlassablement au présent. Entre théâtre et film, Le Présent qui déborde plonge le public dans la fiction. Il est invité, sans s’en rendre compte, à tisser les fils du présent, les fils du monde.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Tchaïka

    03.10.2019  >  20.10.2019

    • Théâtre
    « Je t’ai dit que j’ai aussi interprété Nina ? Quel personnage touchant. »

    Lire la suite

    « Je t’ai dit que j’ai aussi interprété Nina ? Quel personnage touchant. » Dans les coulisses d’un théâtre, une vieille actrice au crépuscule de sa vie ne sait plus ce qu’elle fait là. S’approchant d’elle, une femme lui rappelle la raison de sa présence : interpréter le rôle d’Arkadina dans "La mouette" de Tchekhov. Ce sera son dernier rôle. Sa mémoire fout le camp et si elle ne sait plus tout à fait qui elle est pas plus que son rôle, elle entend assurer la représentation. Dans sa déroute, fiction et réalité s’entrecroisent. Elle tente de suivre la trame de la pièce. Suivent des dialogues avec son fils, les abandons répétés de Trigorine son amant, qui la replongent dans son passé. Elle renoue avec la jeune actrice qu’elle fut, avec le rôle de Nina, celui qu’elle préfère, celui de la jeune actrice qui vaille que vaille continue. Voilà Tchaïka luttant, reprenant pied, se créant un nouveau théâtre, un autre espace de jeu et de vie. Comme dans "La mouette", Tchaïka est entre passé et futur, entre désillusion et espoir, et elle poursuit la route, malgré la déglingue. Conté sur la trame du rêve, ce spectacle pour une actrice et une marionnette est le premier de la compagnie belgo-chilienne Belova-Iacobelli. Prix 2018 du meilleur spectacle et de la meilleure actrice décernés par El Círculo de Críticos de Arte de Chile. Prix 2018 de Premios Clap de la meilleure mise en scène, Chili.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Art Déco et Modernisme à Uccle

    06.10.2019

    • Visites Guidées

    Lire la suite

    Aux portes de la ville, l’ancien village d’Uccle va devenir, dans l’entre-deux-guerres, un lieu de résidence particulièrement prisé par les Bruxellois. Une expansion rapide confère à certains de ses quartiers une grande homogénéité de style, entre Art Déco et Modernisme. Cette visite guidée illustre bien les différentes tendances de l’architecture de cette période ainsi que la valeur décorative de certaines de ses façades. Balade à pied Durée: 2h
    Lieu
    Angle de l'avenue de l'Echevinage et de l'avenue de Fré
    Angle de l'avenue de l'Echevinage et de l'avenue de Fré
    1180 Uccle
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Les fleurs du slam

    06.10.2019

    • Divers
    Spoken words et micro-ouvert.

    Lire la suite

    Ouverture de saison en écriture et rencontres. Le 140 est littérature. Le slam est né d’un poète américain qui, dans un bar de Chicago dans les années 80, invitait tous les spectateurs, entendez « pas uniquement les initiés », à écouter de la poésie. C’est ce même esprit que nous défendrons pour cette soirée que Laurence Vielle, notre poétesse nationale complètement décalée, et Mochélan, rappeur et comédien belge de talent, co-présenteront. Comme le veut la tradition, slameurs et slameuses se succéderont toutes les trois minutes sur scène afin de faire claquer leurs textes. Mais le micro est ouvert, préparez vos carnets et stylos parce que, tous ceux qui le souhaitent, peuvent s’inscrire avant la représentation et s’intercaler entre les prestations de nos invités dont la distribution est en cours au moment où ces quelques lignes sont écrites. Cette soirée est aussi une rencontre des genres entre Midis de la Poésie, FrancoFaune, Lézarts Urbains et Le 140. Dès lors, nous convions sur scène slam, musique et littérature pour une soirée qui sera vivante et très hétéroclite. Monolithe Noir sera de la partie. Ce musicien belge atypique habillera les mots de matières sonores afin de faire naître un dialogue sur scène entre musique improvisée et textes.
    Lieu
    Le 140
    Avenue Eugène Plasky, 140
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 733 50 19
    Réservation : +32 2 733 97 08
    tickets@le140.be
    http://www.le140.be