Evénements du 4 octobre 2019

  • Les enfants de la résistance

    07.08.2019  >  06.10.2019

    • Exposition
    Printemps 1944, un aviateur allié est perdu en Belgique occupée... Entre dans la peau d'un enfant résistant pour l'aider à rejoindre l’Angleterre afin qu’il puisse reprendre la lutte !

    Lire la suite

    La Fête de la BD et les Éditions du Lombard vous proposent une exposition tirée de la série Les Enfants de la Résistance de Benoît Ers et Vincent Dugomier. Ludique et adaptée à un jeune public (8-12 ans), l’exposition explique de manière didactique les grands thèmes liés à la Seconde Guerre mondiale et la Résistance en France et en Belgique. Un jeu de piste propose aux enfants d’entrer dans la peau d’un résistant : au fil de l’exposition, ils devront élucider des énigmes pour parvenir à faire passer un aviateur allié en Angleterre. Un jeu de piste propose aux enfants d’entrer dans la peau d’un résistant : au fil de l’exposition, les visiteurs devront élucider des énigmes pour parvenir à faire passer un pilote allié en Angleterre.
    Lieu
    musée BELvue
    Place des Palais, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 500 45 54
    Réservation : +32 2 500 45 54
    info@belvue.be
    http://www.belvue.be
  • Century of Smoke

    05.09.2019  >  12.10.2019

    • Cinéma
    Jeune père de famille, Laosan passe ses journées à fumer l’opium.

    Lire la suite

    Jeune père de famille, Laosan passe ses journées à fumer l’opium. Pour sa communauté, isolée au plus profond de la jungle laotienne, la culture de l’opium est le seul moyen de survie. Mais c’est aussi le poison qui endort les hommes et tue leurs désirs. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Fugueuses

    06.09.2019  >  12.10.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Margot sent comme une fatigue. Sa fille a 18 ans aujourd’hui. Alors, brusquement, elle décide de se faire la malle ! Sur la route, avec ses valises, elle rencontre Claude, qui elle aussi a fugué... Mais de sa maison de retraite, où son fils l’a placée. Margot est sage, fidèle, un peu naïve, en pleine crise existentielle. Claude est charmeuse, délurée, espiègle, aguerrie et amoureuse de la vie. À deux, elles font la paire ! Elles s’improvisent auto-stoppeuses, aventurières… Elles s’envolent et se sauvent. Y a pas d’âge pour les bonnes résolutions. Quand les circonstances t’étouffent, faut pas hésiter, hein ! Faut prendre la tangente et la clé des champs. Pierre Palmade et Christophe Duthuron ont le rythme, le sens du verbe et de la formule. Mais dans la partition, il y a aussi comme une fêlure, quelque chose qui donne au rire un chouia de mélancolie et nous rappelle que ce rire est la politesse des reines ! Deux rôles splendides pour deux actrices en vadrouille, deux désobéissantes qui vont nous emmener sur les routes, à travers les bois et les champs. Deux évadées qui vont respirer à pleins poumons, rire, dire des bêtises et nous donner des envies de liberté et de chemins buissonniers. Jouée à guichets fermés la saison passée, « Fugueuses » repart en balade en ce début d’automne. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaétan Bergez.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Trois hommes et un couffin

    11.09.2019  >  06.10.2019

    • Théâtre
    Une histoire intemporelle sur la paternité de trois célibataires endurcis. Un berceau d’émotions.

    Lire la suite

    Le plus grand succès cinématographique français des années 80 arrive sur les planches et c’est la promesse d’un spectacle cocasse et touchant. Avant son départ pour le Japon, Jacques fait passer un message à ses deux colocataires Pierre et Michel : « Un copain déposera un colis et passera le reprendre plus tard ». Un matin, un petit paquet les attend devant la porte de l'appartement… un petit paquet qui n’est autre qu’un bébé emmitouflé dans son couffin. Le nouveau venu va bouleverser le quotidien de ces trentenaires fêtards. Pour eux, adieu la liberté et les aventures sans lendemain ! 30 ans plus tard, la problématique des trentenaires et de la parentalité n’a pas pris une ride. Pour sa création théâtrale, cette histoire drôle et pleine de rebondissements revient dans une mise en scène moderne, avec des dialogues savoureux.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 04 07
    Réservation : +32 2 512 04 07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • Sans Frapper

    12.09.2019  >  08.10.2019

    • Cinéma
    Ada a dix-neuf ans. Elle accepte d'aller dîner chez un garçon qu’elle connaît. Tout va très vite, elle ne se défend pas.

    Lire la suite

    Ada a dix-neuf ans. Elle accepte d'aller dîner chez un garçon qu’elle connaît. Tout va très vite, elle ne se défend pas. Son corps est meurtri, son esprit diffracté. Le récit d’Ada se mélange à ceux d’autres, tous différents et pourtant semblables. La même sale histoire, insensée et banale. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Vive Bouchon

    12.09.2019  >  12.10.2019

    • Théâtre
    Remède au Brexit

    Lire la suite

    Bienvenue à Bouchon, un tout petit village dépeuplé, battu par les vents, où la cabine téléphonique sert de salle polyvalente. Pourtant, Monsieur le Maire nourrit de grandes ambitions – quitte à extorquer des subventions à l’Union européenne. L’affaire est ingénieusement pensée et semble fonctionner à merveille jusqu’à ce que Bruxelles envoie un inspecteur… Toute ressemblance avec des faits réels ne serait bien entendu que pure coïncidence (clin d’oeil, clin d’oeil). Vive Bouchon (2006), qui est d’ores et déjà un classique du boulevard, est l’oeuvre d’une paire d’auteurs multi-moliérisés. Elle est ici portée à la scène par une bande de piliers du TTO.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Borders

    12.09.2019  >  19.10.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Dans la vie, il suffit parfois de se trouver au bon endroit au bon moment. Sébastien est jeune reporter. Pour l’instant, il est au Baloutchistan et n’a plus un rond en poche. Personne n’achète ses photos, le Baloutchistan tout le monde s’en fout ! Mais aujourd’hui, on aura besoin d’un photographe pour l’interview d’un seigneur de guerre local qui coordonne ses missions depuis une grotte ! Batman ? Non, Oussama Ben Laden... Clic-clac ! La photo prise avant l’attaque des Twin Towers va faire le tour du monde et bouleverser sa vie. Face à Sébastien, une jeune femme. Appelez-la « Sans Nom ». Elle, son truc c’est le dessin, elle veut faire une fresque, comme Michel-Ange ! Son père dit qu’elle va devenir une grande artiste. Mais la barbarie est en marche. La police secrète lui arrache son père et sa maison. Alors, « Sans Nom » entre en résistance et fait sa révolution. Plic, ploc, splash, elle peint des slogans, elle tague les murs et découvre le pouvoir de l’Art. Pour la police de Bachar El Assad, les femmes ne sont pas une menace. Grave erreur ! Voici le parcours en parallèle de deux résistants. Deux jeunes adultes déterminés qui se dressent de toutes leurs forces contre les tyrannies, jusqu’au moment où leurs vies, inévitablement, se croisent. Une écriture dense. Sous la direction de Jasmina Douieb, metteuse en scène engagée, sensible et talentueuse, deux acteurs nous rappellent que pour contrer la haine mortifère, les jeunes répondent par la force vitale de leur colère légitime. Une bombe ! UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • B27

    19.09.2019  >  06.10.2019

    • Théâtre
    Timur vient de là... Il vient du Caucase, cette région atypique mal connue des Européens, cette région stratégique entre la Russie et l’Asie, région connue par les deux guerres en Tchétchénie. Le Caucase où l’emprise russe joue des coudes avec les indépendantismes. Entre orthodoxes et musulmans, entre tradition asiatique et vieux rêves soviétiques, un pays, le Daghestan.

    Lire la suite

    Timur vient d’un pays que tu ne sais pas situer sur une carte. Il vient d’un monde dont tu ne connais rien. Il vient d’un pays où la guerre est tellement présente que les pères et les mères sont des armées ennemies, que l’amour sent la poudre, que l’enfance pue l’autorité et les traditions. Timur vit ici maintenant. Toutes les souffrances accumulées ont trouvé un nom : B27. Vous n’en aviez jamais entendu parlé... Non, ce n’est pas un avion bombardier, non, ce n’est pas un jeu vidéo, c’est une maladie... Une saloperie qui lui dévaste le corps, qui l’empêche de bouger, qui gueule en lui. Lui, le danseur céleste, l’errant insatiable, l’acteur aux mille vers, le voilà immobile. Son corps dit: cesse de gesticuler, reste ici, tu n’es plus rien... mais qu’as-tu jamais été ? Maintenant il est belge, il se débrouille entre les boulots d’intégration, les stages de langue, les nettoyages, le CPAS, les propositions d’être clini-clown ou animateur dans une maison de retraite. Adina, vient de là aussi. Elle veut parler de cette immobilité. Adina lui demande: Tu veux te marier avec moi, Timur ? Ah. Tu es homo.
    Lieu
    Théâtre Poème 2
    d'Ecosse, 30
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 538 63 58
    http://www.theatrepoeme.be
  • Intimate Strangers

    19.09.2019  >  06.10.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    David Delruelle est né à Bruxelles en 1988. Après des études d’illustration et de graphisme à Saint-Luc, il s’oriente rapidement vers le collage, d’abord papier, puis progressivement digital. Partant d’une imagerie pop surréaliste et usant d’une méthodologie minimale, il cherche à développer une pensée poétique et à amorcer un dialogue entre le pictural et le monde des idées. David Delruelle a réalisé plusieurs artworks pour des groupes de musique, dont River Into Lake, le projet de Boris Gronemberger. Fortement inspiré par son travail, le musicien bruxellois a choisi l’un de ses collages pour illustrer la pochette de son prochain album, ‘Let the Beast Out’. ▲Preview à l’occasion de la release party de River Into Lake le je 19/09
    Lieu
    BRASS - Centre Culturel de Forest
    Avenue Van Volxem, 364
    1190 Forest
    Tél : +32 2 332 40 24
    info@lebrass.be
    http://www.lebrass.be
  • Villa dolorosa

    20.09.2019  >  06.10.2019

    • Théâtre
    « Peut-être qu'on est seulement du matériau de remplissage entre les grands esprits comme... Shakespeare et Derrida, Copernic et Sartre. »

    Lire la suite

    « Peut-être qu'on est seulement du matériau de remplissage entre les grands esprits comme... Shakespeare et Derrida, Copernic et Sartre. » "Qu’est-ce que j’peux faire ? J'sais pas quoi faire" pourrait être la rengaine des enfants de la famille, ironiquement dénommée Freudenbach (ruisseau de joie). Irina, Macha, Olga et André doivent leurs prénoms à des parents russophiles admirateurs de Tchekhov. Dans leur monde, où leur culture ne leur semble d’aucune aide, puisqu’à l’ère du matérialisme effréné il n’y a plus de place pour l’utopie, ils semblent tous vaincus par l’apathie, incapables de donner un sens à leurs vies, de trouver le bonheur ou quelque apaisement. D’anniversaire en anniversaire, Irina, éternelle étudiante ayant du mal à quitter son lit, se plaindra de la musique, des invités, des cadeaux reçus… Olga, enseignante, deviendra directrice d’école, Macha s’étiole dans un mariage sans amour et voit son amant l’abandonner. André oubliera d’écrire, accaparé par la nécessité de gagner de l’argent pour faire vivre sa famille. Des "Trois sœurs" de Tchekhov, Rebekka Kricheldorf conserve l’atmosphère de désillusion face à un monde en transition. Et si une grande mélancolie sourd au gré du texte, une ironie féroce emporte les propos d’une génération en manque d’idéal dans un monde qui offre peu de perspectives.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be