Evénements du 21 septembre 2019

  • Les enfants de la résistance

    07.08.2019  >  06.10.2019

    • Exposition
    Printemps 1944, un aviateur allié est perdu en Belgique occupée... Entre dans la peau d'un enfant résistant pour l'aider à rejoindre l’Angleterre afin qu’il puisse reprendre la lutte !

    Lire la suite

    La Fête de la BD et les Éditions du Lombard vous proposent une exposition tirée de la série Les Enfants de la Résistance de Benoît Ers et Vincent Dugomier. Ludique et adaptée à un jeune public (8-12 ans), l’exposition explique de manière didactique les grands thèmes liés à la Seconde Guerre mondiale et la Résistance en France et en Belgique. Un jeu de piste propose aux enfants d’entrer dans la peau d’un résistant : au fil de l’exposition, ils devront élucider des énigmes pour parvenir à faire passer un aviateur allié en Angleterre. Un jeu de piste propose aux enfants d’entrer dans la peau d’un résistant : au fil de l’exposition, les visiteurs devront élucider des énigmes pour parvenir à faire passer un pilote allié en Angleterre.
    Lieu
    musée BELvue
    Place des Palais, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 500 45 54
    Réservation : +32 2 500 45 54
    info@belvue.be
    http://www.belvue.be
  • Musicals sous les étoiles 2019

    09.08.2019  >  24.09.2019

    • Spectacle
    Les étoiles sous les étoiles

    Lire la suite

    Vous le savez, au Festival Bruxellons!, nous sommes passionnés par les musicals. C'est pour cela que nous avons voulu partager avec vous ces dernières années La Mélodie du Bonheur, Evita, et Sunset Boulevard ou encore cet été My Fair Lady. L'an passé, nous avons décidé de rajouter une nouvelle forme: le concert. Une soirée consacrée à des extraits des plus grands musicals. Et, puisque nous sommes maintenant reconnus comme un des grands lieux de qualité artistique, nous avons pu réunir une magnifique troupe de chanteurs. Au vu du triomphe des deux dernières années et des dizaines de mails que nous avons reçus, voici dont notre deuxième 'musicals sous les étoiles'…
    Lieu
    Festival Bruxellons!
    Château du Karreveld - Avenue Jean de la Hoese
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 2 762 95 02
    http://www.bruxellons.be
  • Lunch Tour : Incarnations - African Art as Philosophy

    06.09.2019  >  27.09.2019

    • Visites Guidées

    Lire la suite

  • Souvenirs d’enfance

    07.09.2019  >  28.09.2019

    • Exposition
    Expositions de peintures de l'artiste Bergamasque Ivan Picenni, en collaboration avec l'association "Con... tatto d'Arte"

    Lire la suite

    Ivan Picenni est né en 1960 à Chignolo d’Isola (province de Bergame). Il passe sa prime enfance dans la ferme parentale, jouant avec les animaux de la basse-cour. Ayant dû émigrer pour travailler, ses parents le placent dans un internat où il restera de 3 à 8 ans. Ces années en institution l’ont beaucoup marqué et ont fortement influencé son œuvre. C’est au pensionnat qu’il fait ses premiers dessins qui l’aident à ne pas oublier sa famille. Lorsqu’on lui demande de dessiner des bouteilles ventrues. Il les met en position horizontale et ajoute de petites oreilles. Elles deviennent ainsi un cochon, son ancien camarade de jeu. Parmi les symboles qui peuplent ses souvenirs et ses tableaux, il y a la ferme familiale, l’internat associé à une forme triangulaire, la bicyclette de son père, des barrières qui enferment et des échelles imaginaires pour s’évader. Il y a aussi le lit de l’internat qui a marqué sa vie : un lit glacial, triste, tout blanc dans un énorme dortoir au sol et murs blancs. La tristesse rendait blanche sa solitude aussi. Tout lui manquait… un sourire, une caresse, la couverture pleine de couleurs de sa grand-mère. Enfin, il y a encore les cerfs-volants pour voler là où tout était resté comme avant … avant son entrée à l’internat où il est devenu un numéro, le numéro 35. « Quand j’y repense je me dis que tous ces symboles ont forgé mon enfance et sont toujours présents en moi. D’une clôture à l’autre, d’une échelle à l’autre je suis la voie qui me ramènera chez moi. »
    Lieu
    Musée d'Art Spontané
    Rue de la Constitution, 27
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 426 84 04
    info@musee-art-spontane.be
    http://www.musee-art-spontane.be
  • Trois hommes et un couffin

    11.09.2019  >  06.10.2019

    • Théâtre
    Une histoire intemporelle sur la paternité de trois célibataires endurcis. Un berceau d’émotions.

    Lire la suite

    Le plus grand succès cinématographique français des années 80 arrive sur les planches et c’est la promesse d’un spectacle cocasse et touchant. Avant son départ pour le Japon, Jacques fait passer un message à ses deux colocataires Pierre et Michel : « Un copain déposera un colis et passera le reprendre plus tard ». Un matin, un petit paquet les attend devant la porte de l'appartement… un petit paquet qui n’est autre qu’un bébé emmitouflé dans son couffin. Le nouveau venu va bouleverser le quotidien de ces trentenaires fêtards. Pour eux, adieu la liberté et les aventures sans lendemain ! 30 ans plus tard, la problématique des trentenaires et de la parentalité n’a pas pris une ride. Pour sa création théâtrale, cette histoire drôle et pleine de rebondissements revient dans une mise en scène moderne, avec des dialogues savoureux.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 04 07
    Réservation : +32 2 512 04 07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • A Love Supreme - Salva Sanchis & Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas

    12.09.2019  >  29.09.2019

    • Spectacle
    En 2017, Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker ont retravaillé A Love Supreme avec quatre jeunes danseurs masculins. Un spectacle d’une grande vitalité qui a d’emblée été sélectionné pour le TheaterFestival. Grand temps de s’abandonner une fois de plus avec les danseurs à l’ode spirituelle de John Coltrane à l’amour suprême.

    Lire la suite

    Dans A Love Supreme, John Coltrane et ses musiciens prennent appui sur des structures de blues élémentaires dont ils font émerger des phrases musicales d’une haute liberté d’expression. En 2005, Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis ont créé une chorégraphie pour quatre danseurs sur ce chef-d’œuvre du jazz dans lequel vibre une tension entre complexité et épure. La chorégraphie fait sienne cette contradiction et relève le défi d’entrelacer l’improvisation et l’organisation formelle. En 2017, De Keersmaeker et Sanchis ont retravaillé la chorégraphie avec quatre jeunes danseurs masculins. Un spectacle d’une grande vitalité qui a d’emblée été sélectionné pour le TheaterFestival. Grand temps de s’abandonner une fois de plus avec les danseurs à l’ode spirituelle de John Coltrane à l’amour suprême.
    Lieu
    Rosas
    Avenue Van Volxem, 164
    1190 Forest
    Tél : +32 2 344 55 98
    mail@rosas.be
    http://www.rosas.be
  • La Mémoire des arbres

    12.09.2019  >  22.09.2019

    • Théâtre
    Le secret de maintenir en respect une ville entière. Non pas une ville fantôme car la vie anime cette cité mystérieuse. Mais le silence enveloppe jusqu’à son nom, ses écoles, ses parcs, ses hôpitaux. Il s’étend à ses champs, à sa rivière, à ses rires d’enfants. Au cœur de ce lieu que nulle carte ne recense, des milliers de personnes nourrissent, contraintes et forcées, ce vaste secret. Et celles qui esquissent l’ombre d’une trahison le paient de leur vie. D’autres, manipulées, ont l’intime conviction de protéger le pays en cautionnant le mensonge. Ensemble, elles préservent une industrie d’État d’envergure et taisent une catastrophe environnementale et humaine inouïe. On pourrait croire cette histoire tout juste sortie d’un roman d’anticipation. Il n’en est rien. Cette ville secrète fait partie de notre monde et de ses dérives aussi. Mais si les hommes cherchent à museler la vérité, demeure la mémoire des arbres, celle des consciences qui se dressent et dénoncent cette chape lourde de plusieurs décennies. Le voyage fait partie intégrante de la démarche artistique de Fabrice Murgia. Le cycle Ghost Road l’a mené dans des endroits singuliers où caméra à l’épaule, il captait les visages, les témoignages, les rencontres. La Mémoire des arbres s’inscrit dans ce processus. L’équipe du spectacle a foulé ces terres hostiles et avec Josse De Pauw en conteur/historien, elle livre l’inavouable en musique et poésie.

    Lire la suite

    Le secret de maintenir en respect une ville entière. Non pas une ville fantôme car la vie anime cette cité mystérieuse. Mais le silence enveloppe jusqu’à son nom, ses écoles, ses parcs, ses hôpitaux. Il s’étend à ses champs, à sa rivière, à ses rires d’enfants. Au cœur de ce lieu que nulle carte ne recense, des milliers de personnes nourrissent, contraintes et forcées, ce vaste secret. Et celles qui esquissent l’ombre d’une trahison le paient de leur vie. D’autres, manipulées, ont l’intime conviction de protéger le pays en cautionnant le mensonge. Ensemble, elles préservent une industrie d’État d’envergure et taisent une catastrophe environnementale et humaine inouïe. On pourrait croire cette histoire tout juste sortie d’un roman d’anticipation. Il n’en est rien. Cette ville secrète fait partie de notre monde et de ses dérives aussi. Mais si les hommes cherchent à museler la vérité, demeure la mémoire des arbres, celle des consciences qui se dressent et dénoncent cette chape lourde de plusieurs décennies. Le voyage fait partie intégrante de la démarche artistique de Fabrice Murgia. Le cycle Ghost Road l’a mené dans des endroits singuliers où caméra à l’épaule, il captait les visages, les témoignages, les rencontres. La Mémoire des arbres s’inscrit dans ce processus. L’équipe du spectacle a foulé ces terres hostiles et avec Josse De Pauw en conteur/historien, elle livre l’inavouable en musique et poésie.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Le Fils de Tintin

    13.09.2019  >  22.09.2019

    • Exposition
    L’exposition le fils de Tintin évoque l'atmosphère de Doel et du Rwanda, au travers des dessins originaux de Jeroen Janssen.

    Lire la suite

    L’exposition le fils de Tintin évoque l'atmosphère de Doel et du Rwanda, au travers des dessins originaux de Jeroen Janssen. Gagnant du prix Adhemar 2018, cet auteur belge vous présente à travers ses carnets de croquis un réel trésor mais aussi un laboratoire : il y note avec précision les différents témoignages recueillis lors de ses investigations, accompagnés de croquis. Une coproduction : la Fête de la BD (visit.brussels) et Stripgids.
    Lieu
    musée BELvue
    Place des Palais, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 500 45 54
    Réservation : +32 2 500 45 54
    info@belvue.be
    http://www.belvue.be
  • rrrr festival

    14.09.2019  >  21.09.2019

    • Festival
    3e édition 8 jours pour fêter les nouvelles écritures. Le rrrr festival est de retour et décline en 4 spectacles, en lectures, en rencontres publiques et en atelier d’écriture, le dynamisme des autrices et des auteurs qui inventent le théâtre d’aujourd’hui.

    Lire la suite

    3e édition 8 jours pour fêter les nouvelles écritures. Le rrrr festival est de retour et décline en 4 spectacles, en lectures, en rencontres publiques et en atelier d’écriture, le dynamisme des autrices et des auteurs qui inventent le théâtre d’aujourd’hui. ===> le sloop et ses 4 spectacles Créé en 2017 chez nos amis et partenaires du théâtre POCHE /GVE à Genève, le sloop jette l’ancre à Bruxelles avec 4 spectacles qui se déploient dans une même scénographie. Ceux que l’on n’entend jamais prennent ici la parole… L’ode à la montagne d’un alpiniste, le cri de rage d’un travailleur, la mélancolie d’un sans-papiers, le poème d’un enfant est-allemand. L’ivresse des grands espaces, le miroitement cristallin des tours financières, les limites géométriques d’un appartement ou le béton d’un bloc d’habitations. D’une voix à l’autre, une chaîne invisible s’établit, habitée par le souffle et la nécessité de dire. Les 4 spectacles du sloop (Les voies sauvages, Krach, Votre regard, Erratiques) peuvent faire partie de l’abonnement. Hors abonnement, vous pouvez les découvrir – un à un, – en soirée duo (avec une lecture offerte – en intégrale : représentation des 4 spectacles samedi 21 septembre entre 14h et 20h, avec possibilité de restauration sur place. Tarif dégressif en fonction du nombre de spectacles choisis dans le sloop. ===> la Bourse Claude Etienne Mise en lecture des textes des 3 lauréates La Bourse Claude Etienne (du nom du fondateur du Rideau) est un nouveau programme de soutien et d’accompagnement des écritures émergentes en Fédération Wallonie-Bruxelles. Portée conjointement par La Liseuse, comité de lecture du Rideau, et par le Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, la Bourse Claude Etienne a soutenu durant la saison passée trois lauréates, choisies sur base d’un appel à candidatures. Pour ouvrir le rrrr festival, Nerina Cocchi, Réhab Mehal et Emma Pourcheron vous invitent à découvrir le fruit de leur travail à travers trois lectures. Nerina Cocchi – Ad Nauseam S’inspirant des journaux de bord de femmes aventurières, Nerina Cocchi se questionne, à travers différents médias, sur la place, sur la liberté d’action et de mouvement de la femme dans notre société. Réhab Mehal – La Fille du Sacrifice De ses 4 à 44 ans, le parcours d’Ibra, croyante, arrière-arrière-petite-fille d’Abraham. Une phase de déconversion débutée à l’âge de ses 19,9 ans, lorsqu’elle découvre le Sacrifice d’Isaac du Caravage. Puis une phase de reconversion, lorsqu’elle retrouve l’essence du Divin. Emma Pourcheron – Combadego Street P.I.Z [Poetic Intervention Zone] Un Maître et un Chien. Le Chien voudrait être son Propre-Maître. Mais il ne peut lutter contre le fait qu’il est un chien. Il se demande alors s’il ne pourrait pas être son Propre-Chien. Fort de cette intuition, il prend le maître au piège de son désir de rester maître. ===> les journées du patrimoine : tour du propriétaire et lectures Plus d'infos sur www.rideaudebruxelles.be
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Studio Cité - Benjamin Vandewalle

    14.09.2019  >  22.09.2019

    • Spectacle
    Dans Studio Cité, le regard est orienté, dirigé, dévié et détourné. Montez sur une charrette roulante à miroir, formez un cercle dansant avec d’autres spectateurs ou restez sur le côté regarder des gens aux masques périscopiques chercher leur chemin. Benjamin Vandewalle nous offre des expériences inattendues dans la kermesse artistique qu’il crée et installe sur des places publiques bruxelloises.

    Lire la suite

    ‘The public space is where conflicting points of view are confronted without any possibility of a final reconciliation.’ – Chantal Mouffe (Agonistics) Je vois, je vois ce que tu ne vois pas et c’est… un danseur, un spectateur, un bord de trottoir, un passant, ou non, quand même un danseur. Dans Studio Cité, le regard est orienté, dirigé, dévié et détourné. Montez sur une charrette roulante à miroir, formez un cercle dansant avec d’autres spectateurs ou restez sur le côté regarder des gens aux masques périscopiques chercher leur chemin. Vous êtes à la fois spectateur et performeur. En tant que chorégraphe du regard, Benjamin Vandewalle joue avec la manière dont nous percevons la réalité et défie notre perception. Comment observons-nous notre environnement et les personnes qui en font partie et osons-nous nous abandonner à des points de vue nouveaux ? Avec Studio Cité, Vandewalle nous offre des expériences inattendues dans la kermesse artistique qu’il crée et installe sur des places publiques bruxelloises. • Benjamin Vandewalle – artiste en résidence au Kaaitheater depuis 2017 – se qualifie de chorégraphe urbain. Il a déjà quelques fois emmené le public du Kaaitheater à travers les rues de la ville pour des performances comme Walking the line, Perisphere, Inter-View et Birdwatching 4x4.
    Lieu
    Extra Muros
    Extra Muros
    1000 Bruxelles
    http://www.rideaudebruxelles.be