Evénements du 21 juin 2019

  • Les Trois Mousquetaires

    07.06.2019  >  29.06.2019

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    C’est en collaboration avec Auguste Maquet qu’Alexandre Dumas écrit "Les Trois Mousquetaires". Ils ont pour nom Athos, Pothos et Aramis (tous ont existé mais n’étaient pas de la même génération) et sont au service de Louis XIII. Arrivé de sa Gascogne natale sur un bidet jaune de robe, avec une lettre de recommandation de son gentilhomme de père pour M. de Tréville, capitaine des gardes, à Paris, d’Artagnan doit gagner sa belle casaque de mousquetaires. Il commencera par se battre en duel avec ceux qui deviendront ses inséparables amis. L’amour que d’Artagnan porte à Constance Bonacieux (Constanske chez Toone), fidèle femme de chambre d’Anne d’Autriche, le lance dans l’aventure dite des "Ferrets de la Reine" : douze ferrets de diamants, présents du roi, que la reine a offerts à Buckingham. A l’instigation du cardinal de Richelieu qui veut perdre la reine, Louis XIII somme son épouse de les porter au prochain bal de la cour. Ces ferrets sont en réalité des bouts métalliques qui terminent des rubans. Dans le cas de la reine de France, ces ferrets sont ornés de diamants. Pour les commodités de la scène et aussi par confusion de récits, ces ferrets se transforment chez les Toone du passé en collier de la reine. Cet épisode naît probablement d’un autre roman de Dumas : "Le Collier de la Reine" qui trouve sa source dans l’Affaire du collier de 1785-1786, scandale qui éclata en France à la fin de l’Ancien Régime, à la suite d’une escroquerie montée par la comtesse de la Motte aidée de Cagliostro. Ces derniers convainquirent le cardinal de Rohan d’acheter pour la reine un collier qu’il ne put jamais rembourser. Cette affaire compromit la reine Marie-Antoinette qui était pourtant innocente. Confusion dans les récits, anachronisme font partie du quotidien des Toone. Ils ne s’embarrassent guère de détails. Comme disait Molière : "L’important, c’est de plaire !" De nos jours encore, Toone respecte les anachronismes de ses prédécesseurs.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 71 37
    Réservation : +32 2 513 54 86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Ludwig

    09.06.2019  >  29.07.2019

    • Cinéma
    La déchéance du roi Louis II de Bavière, monarque extravagant, admirateur fou de Wagner et homosexuel incompris. 

    Lire la suite

    La déchéance du roi Louis II de Bavière, monarque extravagant, admirateur fou de Wagner et homosexuel incompris. Avec Romy Schneider en insaisissable Sissi, une fresque biographique à l’esthétique baroque, amputée à sa sortie et rétablie dans sa version longue après la mort de Visconti. Flagey, Cinematek € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • L’enfer d’Henri-Georges Clouzot

    11.06.2019  >  23.08.2019

    • Cinéma
    L’histoire d’un film avorté par Clouzot et de son tournage maudit. 

    Lire la suite

    L’histoire d’un film avorté par Clouzot et de son tournage maudit. Nourri des rushes sublimes laissant présager une œuvre d’avant-garde exceptionnelle, un passionnant making of reconstituant la chronologie mouvementée du tournage, et offrant un aperçu du drame intense tel que Clouzot l'avait rêvé. Flagey, Cinematek € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Signé Griffo - Un dessinateur au service des scénaristes

    11.06.2019  >  24.11.2019

    • Exposition
    Avec SOS Bonheur ou Monsieur Noir, l’auteur de la série Giacomo C a dessiné quelques jalons parmi les plus importants de la BD des trente dernières années.

    Lire la suite

    Avec SOS Bonheur ou Monsieur Noir, l’auteur de la série Giacomo C a dessiné quelques jalons parmi les plus importants de la BD des trente dernières années. Formé à l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers, Griffo reprend brièvement les personnages de Modeste et Pompon dans Tintin avant de bourlinguer dans le vaste monde. De retour en Belgique au début des années ‘80, il abandonne le dessin publicitaire où il excellait pour s'aventurer dans la bande dessinée réaliste, imposant d’emblée un style original inspiré des grandes signatures françaises Moebius, Tardi et Bilal. Dès sa première tentative, l’efficacité de son dessin séduit des scénaristes comme Dufaux, Van Hamme ou Cothias. Tout le monde s'arrache désormais le dessinateur de "Giacomo C.", une série qu'il vient de relancer pour le plus grand bonheur de ses fans. Commissaire de l’exposition : JC De la Royère. Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Witz

    12.06.2019  >  04.08.2019

    • Cinéma
    Une actrice excentrique, perd sa faculté de rire suite à une comotion. Sans humour, sa vie la désespère, elle touche le fond.

    Lire la suite

    Une actrice excentrique, perd sa faculté de rire suite à une comotion. Sans humour, sa vie la désespère, elle touche le fond... Sur les conseils de son neurologue, elle rencontre Frank, un foreur-dynamiteur qui souffre du même syndrome. Ensemble ils partent suivre un workshop de "yoga du rire" dans le Far West belge. Le nouveau long métrage de la réalisatrice de Komma et de HAMSTERs. Flagey, Cinematek € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Jean Colin (1881-1961). Album de famille

    14.06.2019  >  21.07.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    Né à Bruxelles, Jean Colin fut élève du peintre Isidore Verheyden (1846-1905) à l’Académie de Bruxelles et remporta le Prix de Rome en 1910. Si l’artiste s’essaya à l’exercice de diverses techniques parmi lesquelles l’on dénombre l’aquarelle, le pastel, la sculpture et la gravure, l’usage de la peinture à l’huile eut la primauté dans son parcours artistique. Avant tout portraitiste, il réalisa également des natures mortes, des vues de ville ainsi que des paysages. Sa carrière s’inscrivit dans la voie du courant réaliste, ce qui lui assura de son vivant un franc succès. Couronné de nombreuses récompenses et titres honorifiques, Jean Colin voit même son nom attribué à une rue d’Auderghem en 1942. Cependant, par-delà cette carrière publique parfaitement maîtrisée, l’artiste créa toute une série d’œuvres pour son plaisir, au sein desquelles figurent, régulièrement, les membres de sa famille dans la vie quotidienne ou dans des scènes de plage. L’exposition présentée au Centre d’Art de Rouge-Cloître s’attache principalement à la période allant de 1910 jusqu’au début des années 1920, durant laquelle il peignit des tableaux aux accents impressionniste et fauve. En se concentrant sur sa veine intimiste quant à ses sujets, notre manifestation permettra aux visiteurs de découvrir une autre facette du talent de cet artiste attachant. Dans celle-ci, hors de toute contrainte matérielle, l’artiste peignait, de façon confidentielle, sa vie familiale et amoureuse dans des œuvres qu’il conserva jusqu’à la fin de sa vie dans son atelier et que l’on peut nommer, aujourd’hui, ses trésors cachés.
    Lieu
    Centre d'Art de Rouge-Cloître
    Rue du Rouge-Cloître, 4
    1160 Auderghem
    Tél : +32 2 660 55 97
    info@rouge-cloitre.be
    http://www.rouge-cloitre.be
  • Stéphane Mandelbaum

    14.06.2019  >  22.09.2019

    • Exposition
    The inner demons of an 80's provocative artist

    Lire la suite

    Le Musée Juif de Belgique consacre, du 14 juin au 22 septembre 2019, une grande exposition à Stéphane Mandelbaum (1961-1986), mettant en lumière le talent fulgurant de l’artiste bruxellois, assassiné à 25 ans. À travers une centaine d’œuvres, pour la plupart des portraits, elle retracera un univers singulier dans lequel se côtoient, entre fiction et réalité, proches, dignitaires nazis, poètes, peintres, cinéastes, prostituées et gangsters. Dessinateur prodige et figure marquante de la scène artistique des années 1980, son œuvre unique, iconoclaste et provocatrice, apparaît aujourd’hui étrangement contemporaine. L’exposition est organisée par le Centre Pompidou, Paris en collaboration avec le Musée Juif de Belgique.
    Lieu
    Musée Juif de Belgique
    Rue des Minimes, 21
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 19 63
    info@mjb-jmb.org
    http://www.mjb-jmb.org
  • L’important c’est d’aimer

    15.06.2019  >  04.08.2019

    • Cinéma
    Au départ de la rencontre entre un photographe et une comédienne contrainte pour survivre à jouer dans des films pornographiques.

    Lire la suite

    Au départ de la rencontre entre un photographe et une comédienne contrainte pour survivre à jouer dans des films pornographiques (Romy Shneider, bouleversante), une galerie de paumés à la dérive dont Zulawski capte les meurtrissures entre cruauté et flamboyance. Flagey, Cinematek € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Le Présent qui déborde

    17.06.2019  >  29.06.2019

    • Théâtre
    Mon travail repose sur trois bases : le texte, l’espace et la relation avec le spectateur. — Christiane Jatahy

    Lire la suite

    Toujours en recherche de nouveaux territoires, Christiane Jatahy aime travailler sur les frontières : entre l’acteur et le personnage ; entre l’acteur et le spectateur ; entre le cinéma et le théâtre ; entre la réalité et la fiction ; entre la scène et la salle. Ithaque (Notre Odyssée 1) est la première partie du diptyque que la metteuse en scène consacre à l’Odyssée d’Homère. La deuxième partie de ce diptyque sera présentée dans nos murs en septembre 2019. Comme dans ses spectacles précédents, Christiane Jatahy accorde beaucoup d’importance à la participation du public. Chaque représentation est une nouvelle rencontre puisqu’un nouveau public vient découvrir le spectacle. Ces rencontres si elles sont chaque fois différentes n’en sont pas moins élaborées avec beaucoup de soin durant le travail de création. Pour ce deuxième spectacle inspiré de l’Odyssée, la présence d’un public sera nécessaire dès les premières répétitions, qui auront lieu au Théâtre National en juin 2019 (dates à préciser). Nous vous invitons à participer aux répétitions. Ce sera l’occasion de découvrir de l’intérieur l’univers de cette artiste, de lever un coin du rideau sur ce qui se passe quand le théâtre se « fait »… et partager une véritable aventure de création avec les acteurs, la metteuse en scène et toute l’équipe du spectacle. Le théâtre n’existe pas sans public.   Si l'aventure vous tente, envoyez par email vos nom et prénom à l'adresse : public@theatrenational.be
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • SOMETHING IS ROTTEN

    17.06.2019  >  22.06.2019

    • Théâtre
    Atelier de fin d'études du Conservatoire Royal de Bruxelles autour de l'oeuvre de Shakespeare Gratuit - sans réservation Durée 3:00

    Lire la suite

    LES VERS S'EN FOUTENT PAS MAL Groupe 1 Lundi 17 juin - 19:00 Mercredi 19 juin - 19:00 Un spectacle florilège , un kaléidoscope, un melting-pot fragmenté à partir de trois pièces phares de Shakespeare : Roméo et Juliette, Hamlet et Macbeth et le tout revu à la lumière de la jeunesse d'aujourd'hui ! Voilà ce que propose le groupe encadré par Hélène Theunissen des Masters du Conservatoire royal de Bruxelles. Dans ce spectacle de fin d'études, la logique ou la chronologie des trois fables sont clairement bafouées au profit d'une explosion faite de contrastes, de croisements entre le texte, la musique, le chant et la danse. Une proposition artistique de trois heures de « Shakespeare à la sauce Shakespeare » cet auteur géant qui a osé mêler sans complexe le tragique au burlesque, la poésie au concret, l'air à la terre, la finesse des discours à la sauvagerie des pulsions et l'amour à la mort. Ces ingrédients disparates mais tellement proches du monde dans lequel nous vivons encore aujourd'hui, forment le terreau de base de ce spectacle entièrement rêvé par les étudiants et dans lequel ils débordent d'inventions, de créativité et d'audace. Filles ou garçons, peu leur importe, ils sont douze à s'emparer sans préjugés, tour à tour, de la folie d'Hamlet, des insomnies de Macbeth, de la détermination de Juliette, de l'impuissance de Gertrude, de la tempérance du Prince, du bon sens de la Nourrice, de la fragilité d'Ophélie ou de la droiture de Roméo. Les figures nombreuses et extraordinaires de ces trois pièces inspirent leurs paroles aux langues multiples, leurs choix musicaux, leurs danses ou leurs chants, le tout dans une esthétique délibérément hybride dépourvue de toute historicité. HAKIM BOUACHA, ALLEGRA CURTOPASSI, LOUISE BUENAFUENTE, SARA DALIRI-NARESTAN, VICTOR DEGRAEVE, VIOLETTE DE GYNS, ELEONORE HARDENNE, JULIEN OUVRARD, PAULINE SERNEELS, ALVARO SIDDHARTA, LUCIE STAPPAERTS MADNESS, LOVE AND HATE Groupe 2 Mardi 18 juin - 19:00 Jeudi 20 juin - 19:00 Des jeunes filles travesties en hommes pour mieux se défendre des pièges de la vie, un duc misogyne hanté par la mélancolie amoureuse, un fou qui raille le dévergondage du langage, un noble Maure qui ne croit pas au mal et perd son âme, un vengeur qui sème la pestilence de la jalousie parce qu'il hait la beauté, une vénitienne raffinée et pure comme dernier rempart au chaos, un amoureux pétrifié qui veut comprendre le sens de sa vie, une travestie qui veut changer les règles du jeu dans une société où les femmes ont si peu d'atouts, un paysan qui est tous les amants éconduits, une paysanne qui est toutes celles qui rêvent d'un ailleurs… Et puis des mots, des mots enivrants donnés à de tout jeunes acteurs pour forer très profond, pour raconter notre agitation intérieure, notre émerveillement, nos sombres peurs et nos étranges fantasmes face à l'ordre (ou le désordre) du monde. Une invitation au voyage pour des figures au bord de l'implosion et qui rêvent (presque toutes) d'harmonie, à travers quelques moments choisis d'une poésie qui charrie haine, amour et folie. Atelier encadré par Nicolas Pirson. Extraits de « La Nuit des Rois », « Othello » et « Comme il vous plaira ». JOAQUIM DE MOOR, NINA DE TAYE, JULIE DEVLAMINCQ, AURÉLIEN DONYS, CÉLINE DUMONT, FRANÇOIS HEUSE, SARAH MATHURIN, JULIE PODGORSKI, ZÉLIE SELS, FLORENCE TEMPELHOF, SÉBASTIEN TERRISSE. INTEGRALE - Groupes 1 et 2 Vendredi 21 juin - 14:00 Samedi 22 juin - 14:00
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 639 09 80
    Réservation : +32 2 639 09 82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com