Evénements du 7 juin 2019

  • Fritland

    23.04.2019  >  20.06.2019

    • Théâtre
    L’histoire de Zenel est intime, précieuse. Zenel n’est pas un acteur, monter sur les planches sera un défi pour lui et pour nous. Sa fragilité interrogera notre regard de spectateur: sommes-nous au théâtre pour juger, ou pour faire, nous aussi, un pas vers l’autre ? Nous ferons revivre Fritland, au Poche, comme une belle utopie.

    Lire la suite

    Fritland ! Le nom claque... Fritland, c’est tout simplement la friterie la plus connue de Bruxelles, n’en déplaise à Antoine et Eugène. Un fleuron du patrimoine national, des frites remarquables. Les meilleures. N° 1 selon Test Achat... Fritland naît dans les années 70 quand une famille d’immigrés albanais nourrie au rêve américain atterrit… en Belgique en attendant mieux. Les Laci achètent un local derrière la Bourse et y ouvrent leur commerce illico, et 24h/24. Chacun des cinq enfants est mis au travail. Sous la férule d’un père autoritaire, Zenel va bosser quatorze heures par jour: frites, cornets, fricadelles, sauce andalouse… Il en garde encore les stigmates: des cheveux brûlés par la graisse, des varices dues à la station debout, une tendinite à l’épaule à force de soulever les bacs… Fritland est un succès et la famille en vit bien. L’argent, pourtant, ce n’est pas le truc de Zenel. Lui, ce qu’il aime, c’est la littérature, l’art, rêver, raconter des histoires. Et il en connaît des histoires…, à force de regarder passer les clients, de se débattre pour sortir de ce foutu destin de fritier albanais, pour trouver sa voie à lui, sa liberté… L’histoire de Zenel est intime, précieuse. Zenel n’est pas un acteur, monter sur les planches sera un défi pour lui et pour nous. Sa fragilité interrogera notre regard de spectateur: sommes-nous au théâtre pour juger, ou pour faire, nous aussi, un pas vers l’autre ? Et puis, comme ce poète n’est jamais aussi à l’aise que derrière son comptoir, nous ferons revivre Fritland, au Poche, comme une belle utopie, un pays où nous pourrions déguster des frites cuisinées par cet enfant d’immigré, qui raconte sa vie comme personne.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • Calligraphie japonaise

    25.04.2019  >  20.06.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme).

    Lire la suite

    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l’encre de chine, nous allons principalement travailler le « Kanji » (idéogramme). Nous allons d’abord étudier des kanjis très simples comme 一 (ichi - un), 川 (kawa-rivière), puis petit à petit nous aborderons des kanjis plus complexes tout en développant différents styles d’écritures 火 (hi - feu), 炎 (honoö - flamme). L’écriture japonaise et ses signes tracés par le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d’un souffle et d’un geste. Ces deux cycles vous permettront de débuter l’apprentissage de cet art ou bien de le poursuivre, ils sont ouverts à tous les niveaux.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Balade au pays des Marolles

    30.04.2019  >  14.06.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    FINISSAGE / Vendredi 14 juin 2019 / 14h-16h Le comité culturel MELTING’POTES – SAMA CULTURE, est un groupe de personnes qui choisissent ensemble des sorties culturelles et des projets artistiques à expérimenter en collectif. Cette exposition est l’aboutissement de leur premier projet, lancé en 2018 avec le désir de montrer en images la richesse interculturelle des Marolles. “Ce projet a été pour nous, le comité culturel MELTING’POTES – SAMA CULTURE, un moment joyeux et convivial que nous souhaitons aujourd’hui partager. A travers nos différents regards posés sur ce magnifique quartier et les personnes qui y vivent, nous vous invitons à découvrir l’âme des Marolles. Nos promenades exploratoires nous ont fait entrevoir une partie de ses paysages si contrastés, de ses activités si diversifiées et nous ont fait rencontrer ses habitants, d’ici et d’ailleurs. Nous ne voulons pas vous laisser penser que c’est le pays des Merveilles, la réalité sociale y étant souvent dure. Nous voulons simplement vous dire, qu’ici, on vit heureux de sa richesse multiculturelle et qu’on trouve surtout, malgré les difficultés, une solidarité entre générations de toutes origines et cultures. Nous, Marolliens et habitants de Bruxelles, nous vous invitons à joindre votre regard aux nôtres dans une ballade rythmée à la découverte de ce quartier aux identités multiples, que nous aimons tel qu’il est : divers, dynamique, populaire et ouvert. Les Marolles bougent, respectons-les ! ” Avec le soutien de la Fédération Wallonie– Bruxelles (Culture et Education permanente), de la Région de Bruxelles-Capitale/van Brussels Hoofstedelijk Gewest, de la Commission communautaire française (Culture et Action sociale), de la Commission communautaire commune de Bruxelles-Capitale/van de Gemeenschappelijke qemeenschapscommisie van Brussels-Hoofstad, de la FGTB Bruxelles, de agenda.brussels, d’Ethias et du Centre Culturel Bruegel.
    Lieu
    Centre Culturel Bruegel
    Rue des Renards, 1 F
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 25034268
    Réservation : +32 25034268
    info@ccbruegel.be
    http://www.ccbruegel.be
  • Fugueuses

    08.05.2019  >  22.06.2019

    • Théâtre
    Pierre Palmade signe deux rôles splendides pour deux actrices en vadrouille, deux désobéissantes qui vont nous emmener sur les routes, à travers les bois et les champs.

    Lire la suite

    Margot sent comme une fatigue. Sa fille a 18 ans aujourd’hui. Alors, brusquement, elle décide de se faire la malle ! Sur la route, avec ses valises, elle rencontre Claude, qui elle aussi a fugué... Mais de sa maison de retraite, où son fils l’a placée. Margot est sage, fidèle, un peu naïve, en pleine crise existentielle. Claude est charmeuse, délurée, espiègle, aguerrie et amoureuse de la vie. À deux, elles font la paire ! Elles s’improvisent autostoppeuses, aventurières… Elles s’envolent et se sauvent. Y a pas d’âge pour les bonnes résolutions. Quand les circonstances t’étouffent faut pas hésiter, hein ! Faut prendre la tangente et la clé des champs. Pierre Palmade a le rythme, le sens du verbe et de la formule. Il a aussi une fêlure, quelque chose qui donne au rire un chouia de mélancolie et nous rappelle que le rire est la politesse des reines ! Deux rôles splendides pour deux actrices en vadrouille, deux désobéissantes qui vont nous emmener sur les routes, à travers les bois et les champs. Deux évadées qui vont respirer à pleins poumons, rire, dire des bêtises et nous donner des envies de liberté et de chemins buissonniers. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo © Gaétan Bergez.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • The Elephant Man

    09.05.2019  >  22.06.2019

    • Théâtre
    Dans la Londres de 1884, les parades « monstrueuses » de nains, femmes à barbes, hommes-troncs, sont monnaies courantes et Joseph Merrick offre des sensations fortes pour un public en recherche de divertissement.

    Lire la suite

    Londres, 1884. Les parades « monstrueuses » de nains, femmes à barbes, hommes-troncs, sont monnaies courantes et divertissent le public de l’époque. Pour un homme de foire, Joseph Merrick n’est qu’une attraction, un monstre dont l’atroce laideur et les difformités amusent et effraient les curieux en recherche de sensations fortes. Il faut dire que Joseph Merrick est particulièrement repoussant. Une bonne pioche lucrative. Un jour, l’homme-éléphant croise la route du chirurgien Frederick Treves qui voit immédiatement en lui un cas médical exceptionnel : impitoyable mécanique d’une société qui fait profit de tout et broie pêle-mêle les déshérités, les pas conformes, les inutiles. Car dans l’Angleterre victorienne, la prospérité matérielle est la récompense naturelle de la conformité. Joseph Merrick n’y a pas sa place. Or, sous cette carapace de peau épaisse et difforme, il y a un Homme. Un homme qui sait lire et écrire. Dont l’absence totale d’amertume et de colère est une énigme. Un homme reconnaissant malgré les cruautés de la nature et la dureté des humains à son égard… Un homme si étrangement plein de bonté, de générosité, de sagesse. Alors qu’est-ce qu’un monstre ? Qui voyons-nous ? Qu’a-t-il en lui qui nous fascine ? Quelle place accordons-nous à la différence? UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo © Gregory Navarra
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Le Lion de Flandre

    09.05.2019  >  08.06.2019

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    Dès sa parution en 1838, Le Lion de Flandre (De Leeuw van Vlaanderen) de Hendrik Conscience, suscite l’enthousiasme de la classe populaire. Véritable renaissance de la culture flamande, sur le plan historique comme sur celui de la langue, ce roman évoque un temps fort : la lutte des Flamands contre les troupes françaises au XIVe siècle. Par sa force narrative conjuguée à la simplicité de son écriture, l’auteur belge d’expression flamande s’impose comme visionnaire et pédagogue, « Celui qui apprit à lire à son peuple ». Conscience qui possède la langue française comme celle de Vondel connaît une aura européenne. Ses livres sont traduits en plusieurs langues. Le Roi Léopold Ier, Victor Hugo, Alexandre Dumas père, l’honorent de leur estime. Cette fresque est présentée sur la scène des Toone du passé sous forme de feuilletons (deux semaines et 116 tableaux). José Géal – Toone VII et Andrée Longcheval adaptent l’oeuvre du chantre romantique en une soirée (deux actes et 12 tableaux). Ils ont fait appel au talentueux peintre Raymond Goffin pour réaliser les décors et à Lidia Gosamo pour confectionner les costumes. Avec l’artisan Robert Derijck, Toone VII complète les collections des personnages « en armure ». Maintenant, c’est Nicolas Géal – Toone VIII qui interprète l’épopée médiévale. L’intrigue se déroule en 1302 au temps où les « fransquillons » de Philippe Le Bel occupent notre sol. A leur tête, le seigneur de Châtillon se rend au château de Wijnendael pour y rencontrer Robert de Béthune (le futur Lion de Flandre) et y conclure une alliance entre la France et le Pays Flamand. Loin d’avoir les « poeppers » (avoir les chocottes), Jan Breydel (dont un descendant porte toujours le prénom), doyen de la Corporation des Bouchers, affronte le solide Le Roux, stukske fransquillon qui veut faire son « dikke nek » (vantard), et lui donne une « rammelink » (une tripotée) qui le mettra au moins pour six mois à la mutuelle. L’épopée se poursuit avec le fameux mot de passe « Schild en vriend »* des Mâtines brugeoises, les amours contrariées de la belle Mathilde de Béthune, la célèbre Bataille des Eperons d’Or et enfin, le retour triomphal du Lion de Flandre. * Ou « des Gildens Vriend » (Ami des Gildes)
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-511.71.37
    Réservation : 02-513.54.86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • 3 Tage in Quiberon

    15.05.2019  >  20.06.2019

    • Cinéma
    En avril 1981, Romy Schneider est à Quiberon pour une cure de thalassothérapie. 

    Lire la suite

    En avril 1981, Romy Schneider est à Quiberon pour une cure de thalassothérapie. Elle est au sommet de sa gloire en tant qu’actrice et aux tréfonds de ses épreuves privées, un an avant sa mort dramatique. Elle accepte la compagnie d’un journaliste du Stern, qui réussit à gagner sa confiance. Le film est l’histoire reconstituée de ce reportage : il explore avec respect et pertinence les dessous tragiques de la notoriété et l’écart immense entre l’image publique et les plaies intimes. 7 Lolas (les Césars allemands). Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Terreur

    15.05.2019  >  22.06.2019

    • Théâtre
    Mesdames et Messieurs les jurés, le 26 mai 2013, à 21h21, Lars Koch, major de l’armée de l’air, abat un avion de ligne détourné par un terroriste et prêt à s’écraser sur le stade de football de Munich. Il avait pourtant reçu l’ordre de ne pas tirer.

    Lire la suite

    Mesdames et Messieurs les jurés, le 26 mai 2013, à 21h21, Lars Koch, major de l’armée de l’air, abat un avion de ligne détourné par un terroriste et prêt à s’écraser sur le stade de football de Munich. Il avait pourtant reçu l’ordre de ne pas tirer. Il est accusé d’avoir causé la mort des 164 passagers à bord de l’appareil. Sa défense : il voulait sauver les 70.000 personnes présentes dans le stade. Criminel ou héros ? Un cas de justice et de conscience. Dans cette pièce-procès, Ferdinand von Schirach, criminaliste à succès et maître de l’ambivalence morale, pose la question de la dignité, apanage de l’être humain. L’état d’urgence et la menace terroriste justifient-ils dans certains cas la mise en balance de vies humaines ? Peut-on tuer 164 personnes pour en sauver 70.000 ? Il n’y a aucun doute quant à la culpabilité de l’accusé, qui d’ailleurs ne cherche pas à contester ce fait. La question est de savoir s’il avait le droit d’enfreindre la loi. La constitution prévoit-elle un devoir de désobéissance ? Ou la loi prime-t-elle toujours sur les hommes ? Ce sera à vous, spectateurs, de vous faire une opinion et, ensuite, de rendre justice. Car vous allez devoir délibérer à la fin du « procès » et rendre le verdict. Avant tout, pensez que face à vous sera assis un homme. Un homme qui a les mêmes rêves, les mêmes désirs et les mêmes besoins que vous, et qui, comme vous, aspire à la justice… UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. © L’ARCHE EDITEUR. Photo © Gaétan Bergez.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • La revue BOUSTRO s’expose

    17.05.2019  >  07.06.2019

    • Exposition
    La revue BOUSTRO fête la parution de son huitième numéro à la Maison du Livre

    Lire la suite

    BOUSTRO, c'est d'abord un collectif de quatre artistes liégeois : Laurent Danloy, Pascal Leclercq, Karel Logist et Paul Mahoux, qui voit le jour en 2014 et se donne pour projet d'explorer l'objet imprimé sous divers aspects, à travers la création d'une revue qui se veut à la fois plastique et poétique. Après de nombreuses palabres, la formule retenue est la suivante : quatre écrivains par numéro, accompagnés par un plasticien auquel est confié la physionomie globale de l'objet (choix de format, de papier ainsi que les grandes lignes de la mise en page). L'impression et le façonnage de la revue sont entièrement assurés par les membres du collectif au sein des "Ateliers Poésie Pur Porc", imprimerie artisanale de l'école Léopold Mottet, dans le quartier Sainte-Walburge sur les hauteurs de Liège. Au milieu de sa cinquième année d'existence (BOUSTRO 1 est sorti en décembre 2014), BOUSTRO s'expose à la Maison du Livre avec des oeuvres des artistes qui ont collaboré aux sept numéros déjà parus : Sophie Vangor, Olivier Deprez, Ludovic Demarche, Pierre Hebbelinck, Emmanuel Dundic et Monsieur Pimpant, avant de dévoiler, lors de la dernière soirée de l'exposition, le tout nouveau numéro 8, confié aux plasticiennes Sylvie Canonne et Marie Zolamian. Présentation lors d'une grande soirée littéraire le vendredi 7 juin à 19h
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • La Chose

    17.05.2019  >  14.06.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Un spectacle d’improvisation autour d’une chose, d’un truc ou d’un machin que les comédiens découvriront sur scène en même temps que vous… Les Taupes, troupe d’improvisation théâtrale composée de comédiens singuliers et haut-en-couleurs, reviennent investir la Capitale avec leur nouveau concept… Après avoir écumé le Championnat de la FBIA pendant de longues années et remporté 4 fois la Coupe de Belgique d’Improvisation, les Taupes investissent le Petit Chapeau Rond Rouge et vous présentent « La Chose », spectacle mystérieux, pour vous comme pour les comédiens du soir… L’objet qui sera au centre du spectacle, ils ne le connaissent pas encore… Pendant plus d’une heure, les Taupes improviseront pour vous sans discontinuer. L’objet découvert traversera l’ensemble des impros, mais… n’en disons pas plus ! Surprise !
    Lieu
    Le Petit Chapeau Rond Rouge
    Rue Père Eudore Devroye, 12
    1040 Etterbeek
    Tél : +32 498 51 35 63
    info@lepetitchapeaurondrouge.be
    http://www.lepetitchapeaurondrouge.be