Evénements du 15 mai 2019

  • Betenta Kids

    06.09.2018  >  25.05.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    A partir du samedi 06/10 chaque samedi des cours de danse: Flamenco, Cours de danse et Hip Hop à la Tentation.

    Lire la suite

    A partir du samedi 06/10 chaque samedi des cours de danse: Flamenco Faites découvrir à votre enfant l'art du flamenco grâce à nos nouveaux cours réguliers! Cette année, des leçons de danse flamenco pour enfants seront animées par Kenny Camassi Molina. Danseur, chorégraphe, responsable artistique et metteur en scène pour l'ASBL Folklore & Flamenco de Charleroi depuis 2002, il est également le professeur du groupe de danse "Sabor Flamenco" Danza Galega Soumise au silence pendant des décennies de franquisme, la culture galicienne connaît une véritable renaissance depuis les années 80. Et c’est la musique galicienne qui est le véritable symbole de cette renaissance, séduisant le public par son mélange entre influences espagnoles, portugaises ou irlandaises. 13h-14h: Hip-Hop (6-10 ans) 14h-15h: Hip-Hop (10-15 ans) 15h-16h: Danza & Pandeireta Galega (10-15 ans) 16h-17h: Danza & Pandeireta Galega (4-10 ans) 15h-16h: Flamenco (4-10 ans) 16h-17h: Flamenco (10-15 ans) Tarifs: Hip-Hop 8 € Flamenco + Danza Galega: 10 € On espère vous voir nombreux ce samedi aux portes ouvertes: informations, rencontre avec les professeurs, essais gratuits, inscriptions !
    Lieu
    La Tentation
    Rue de Laeken, 28
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.22.75
    info@latentation.be
    http://www.latentation.be
  • Harold par Tadam

    13.09.2018  >  16.05.2019

    • Théâtre
    Harold par Tadam : de l'improvisation pure, brute et organique.

    Lire la suite

    Le Harold est un concept de spectacle d'impro créé dans les années 60 en Californie. Depuis, il est joué partout dans le monde et sous bien des formes, des plus codifiées, aux plus "libres". Tadam a opté pour la seconde option depuis de nombreuses années : Harold par Tadam, c'est une heure et quart d'improvisation ' freestyle ' à partir d'un mot lancé par le public. Harold par Tadam, ce sont des comédiens et un musicien. Tous les styles y passent : comédie, action, drame, suspense… Les scènes se mêlent et se démêlent, les situations se transforment, un personnage chasse l'autre avant de revenir, le tout en musique.
    Lieu
    Cellule 133a
    Avenue Ducpétiaux, 133 a
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 (0)497 59 91 63
    cellule133a@gmail.com
    http://www.cellule133a.be
  • Symfomania !

    14.09.2018  >  18.05.2019

    • Concert
    Le Brussels Philharmonic propose aux (grands-)parents et (petits-)enfants de vivre ensemble une soirée de concert inoubliable grâce à la formule Symfomania !

    Lire la suite

    Le Brussels Philharmonic propose aux (grands-)parents et (petits-)enfants de vivre ensemble une soirée de concert inoubliable grâce à la formule Symfomania ! Pendant que les adultes profitent de la première partie, les jeunes mélomanes font connaissance avec la musique qu’ils entendront pendant la deuxième partie, avec leur famille et les autres spectateurs. Flagey, Brussels Philharmonic € 5 (incl. concert)
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Urbanus - La bande dessinée familiale underground

    11.12.2018  >  26.05.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    Au début des années 1980, Willy Linthout (1953) - un dessinateur belge alors très peu connu- a conçu l’idée d’une bande dessinée autour du comique belge Urbanus (1949), déjà célèbre à l’époque. C’est ainsi qu’en 1983, « Het fritkotmysterie » (ou le mystère de la baraque à frites) est le premier album d’une saga qui allait en compter plus de 170. La série rencontre aussitôt un franc succès, un résultat inattendu pour une BD familiale atypique. En effet, les BD d’Urbanus sont un pur produit «underground», à la limite du cradingue, et à l’impact commercial énorme. Une série à la logique abracadabrante, mettant en scène les personnages les plus absurdes et où l’ineptie est omniprésente. Et ce depuis 35 ans. Le Centre Belge de la Bande Dessinée vous accueille dans l’univers surréaliste et dévoyé d’Urbanus, qui vous fera éclater de rire à coup sûr ! Commissaire : Kurt Morissens.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Urbanus

    11.12.2018  >  26.05.2019

    • Exposition
    La bande dessinée familiale underground

    Lire la suite

    Au début des années 1980, Willy Linthout (1953) - un dessinateur belge alors très peu connu- a conçu l’idée d’une bande dessinée autour du comique belge Urbanus (1949), déjà célèbre à l’époque. C’est ainsi qu’en 1983, « Het fritkotmysterie » (ou le mystère de la baraque à frites) est le premier album d’une saga qui allait en compter plus de 170. La série rencontre aussitôt un franc succès, un résultat inattendu pour une BD familiale atypique. En effet, les BD d’Urbanus sont un pur produit «underground», à la limite du cradingue, et à l’impact commercial énorme. Une série à la logique abracadabrante, mettant en scène les personnages les plus absurdes et où l’ineptie est omniprésente. Et ce depuis 35 ans. Le Centre Belge de la Bande Dessinée vous accueille dans l’univers surréaliste et dévoyé d’Urbanus, qui vous fera éclater de rire à coup sûr ! Commissaire : Kurt Morissens Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Fritland

    23.04.2019  >  18.05.2019

    • Théâtre
    L’histoire de Zenel est intime, précieuse. Zenel n’est pas un acteur, monter sur les planches sera un défi pour lui et pour nous. Sa fragilité interrogera notre regard de spectateur: sommes-nous au théâtre pour juger, ou pour faire, nous aussi, un pas vers l’autre ? Nous ferons revivre Fritland, au Poche, comme une belle utopie.

    Lire la suite

    Fritland ! Le nom claque... Fritland, c’est tout simplement la friterie la plus connue de Bruxelles, n’en déplaise à Antoine et Eugène. Un fleuron du patrimoine national, des frites remarquables. Les meilleures. N° 1 selon Test Achat... Fritland naît dans les années 70 quand une famille d’immigrés albanais nourrie au rêve américain atterrit… en Belgique en attendant mieux. Les Laci achètent un local derrière la Bourse et y ouvrent leur commerce illico, et 24h/24. Chacun des cinq enfants est mis au travail. Sous la férule d’un père autoritaire, Zenel va bosser quatorze heures par jour: frites, cornets, fricadelles, sauce andalouse… Il en garde encore les stigmates: des cheveux brûlés par la graisse, des varices dues à la station debout, une tendinite à l’épaule à force de soulever les bacs… Fritland est un succès et la famille en vit bien. L’argent, pourtant, ce n’est pas le truc de Zenel. Lui, ce qu’il aime, c’est la littérature, l’art, rêver, raconter des histoires. Et il en connaît des histoires…, à force de regarder passer les clients, de se débattre pour sortir de ce foutu destin de fritier albanais, pour trouver sa voie à lui, sa liberté… L’histoire de Zenel est intime, précieuse. Zenel n’est pas un acteur, monter sur les planches sera un défi pour lui et pour nous. Sa fragilité interrogera notre regard de spectateur: sommes-nous au théâtre pour juger, ou pour faire, nous aussi, un pas vers l’autre ? Et puis, comme ce poète n’est jamais aussi à l’aise que derrière son comptoir, nous ferons revivre Fritland, au Poche, comme une belle utopie, un pays où nous pourrions déguster des frites cuisinées par cet enfant d’immigré, qui raconte sa vie comme personne.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • « Le chevalier D’Eon »

    25.04.2019  >  25.05.2019

    • Théâtre
    Agent secret sous Louis XV, d’Eon se déguise en femme pour mener à bien une mission périlleuse en Russie.

    Lire la suite

    Pour terminer la saison, Thierry Debroux confie à Daphné D’Heur la revisite de sa pièce « Le chevalier d’Eon », spectacle accessible à tous dès l’âge de huit ans, qui connut un vif succès lors de sa création en 2006 dans les jardins du Théâtre du Méridien. Parmi les grands travestis de l’histoire, Charles Geneviève Louis Auguste André Timothée d’Eon de Beaumont, dit Le chevalier d’Eon, est certainement celui qui demeure le plus énigmatique et suscita une grande controverse en préservant jusqu’à la fin de sa vie l’ambiguïté au sujet de son sexe. Né à Tonnerre en 1728, il y commence des études qu’il poursuivra ensuite à Paris. Diplômé en droit civil et en droit canon, il s’inscrit comme avocat au Parlement de Paris le 22 août 1748. Homme aux traits délicats, excellent cavalier et fine lame, il est aussi l’auteur doué de Considérations Historiques et Politiques, ouvrage remarqué qui lui vaut d’être connu de l’entourage du roi Louis XV qui le nommera censeur royal pour l’Histoire et les Belles-Lettres. La légende raconte que, déguisé en femme lors d’un bal, il aurait subjugué Louis XV. Recruté dans les services secrets du roi, il est envoyé comme espion à la cour de Russie. La mission qui lui est confiée est délicate puisqu’il doit gagner la confiance de la tsarine Elisabeth, à l’insu de son entourage, afin de conclure un traité d’alliance pour rétablir les relations diplomatiques entre la France et la Russie, ce qu’il réussit avec brio sous les traits de Lia de Beaumont. Il se verra récompensé par le souverain qui lui donnera le brevet de Capitaine de Dragons en 1760. La pièce de Thierry Debroux nous conte cet épisode captivant de la vie de Beaumont, évoquant par sa structure les pièces historiques de Shakespeare. L’auteur excelle à insuffler humour et sensibilité à la légende du chevalier, offrant ainsi à la tradition des pièces de cape et d’épée une modernité jubilatoire. Julien Besure, comédien habitué des planches du Théâtre Royal du Parc, campera cet étonnant chevalier, entouré, entre autres, de Laurence D’Amélio, Perrine Delers, Didier Colfs, Fabian Finkels, Maroine Amimi,… Vincent Bresmal et Anne Guilleray, dont on a pu apprécier la scénographie et les costumes d’Hamlet la saison dernière, créeront l’esthétique d’un spectacle qui se veut haut en couleurs, en inventivité et en rythme, mis en scène par Daphné D’Heur, avec la complicité de Jacques Cappelle.
    Lieu
    Théâtre Royal du Parc
    Rue de la Loi, 3
    1000 Bruxelles
    Réservation : 02-505.30.30
    info@theatreduparc.be
    http://www.theatreduparc.be
  • Rater mieux rater encore

    30.04.2019  >  18.05.2019

    • Théâtre
    L’échec est-il l’ennemi mortel de la réussite ? Quatre acteurs vont se retourner sur leurs vies, considérer celles de leurs contemporains, revisiter quelques personnages historiques pour décrypter l’échec et tenter de le réhabiliter. Quand on veut, on peut. Et qu’en pense le chien ?

    Lire la suite

    La fusion de l’asbl Enervé (Eno Krojanker et Hervé Piron) et du Collectif Rien de Spécial (Marie Lecomte, Alice Hubball, Hervé Piron) en une seule entité, ouvre de nouvelles perspectives qui se remarquent dans cette nouvelle création. Hervé Piron, assisté d’Alice Hubball, assure pour la première fois la mise en scène. Marie Lecomte et Eno Krojanker jouent pour la première fois ensemble, et pour la première fois encore, deux acteurs - Pierre Sartenaer et Marie Henry - viennent compléter la distribution. Cette composition inédite a navigué dans tous les rouages de la création théâtrale. Elle est aguerrie à l’exercice de l’improvisation comme source première d’inspiration, et a un regard décalé sur le théâtre et les choses de la vie. Hervé Piron sera donc le chef d'orchestre d'un spectacle riche en inventions et en surprises… Dans un monde où la réussite a envahi tous les domaines de la vie professionnelle et personnelle, où elle semble être devenue un impératif en tout et à tout prix, l’échec serait-il son ennemi mortel ? Paradoxalement, celui-ci est aujourd’hui à la mode. On ne compte plus les ouvrages qui vantent ses mérites ….comme un tremplin vers … la réussite ! Mais quoi ? N’aurions-nous pas droit à l’échec ? Pourquoi nous angoisse-t-il tellement ? Ne fait-il pas partie de la nature des choses ?... La distinction entre l’échec et la réussite est-elle si évidente, et la réussite qu’on nous vend est-elle si idéale, si souhaitable?
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : 02-640.82.58
    Réservation : 02-640.35.50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Is there life on mars ?

    08.05.2019  >  18.05.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Il est des pays étranges, l’autisme en est un. Fascinant. Dérangeant. Héloïse Meire a interviewé des autistes et leur famille pendant deux ans. Elle nous en livre, en partie, le verbatim. Les comédiens, casques rivés aux oreilles, restituent ces paroles. Il y a les frères, les sœurs qui racontent comment l’autre bouleverse leur quotidien et les révèle à eux-mêmes.?Il y a les parents qui décrivent comment, lors de leurs sorties, l’attitude de leur enfant peut désorienter les autres ou susciter leur réprobation. D’autres qui ont dû poser le diagnostic sur la maladie de leur fils. Amélie a la phobie des lumières vives. Sami veut à tout prix incarner les héros de Star Wars. Joseph se voit comme un intermittent du spectacle de la comédie sociale à laquelle nous participons tous et toutes. Une mère se pose la question du devenir de son fils, une fois qu’elle ne sera plus là... Heurts, bonheurs et beaucoup d’amour. Le spectacle ouvre les portes d’un monde dont on doit accepter de ne pouvoir tout comprendre, il en souligne la complexité et la diversité à travers une variété de comportements, de personnalités, d’événements, témoignages qui nous renvoient à notre rapport au monde, à notre capacité à accepter les différences, dans un équilibre remarquable entre gravité et légèreté.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Let us believe in the beginning of the cold season

    11.05.2019  >  17.05.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Dans son troisième seul en scène, Sachli Gholamalizad célèbre les femmes qui ont modelé les chemins de sa mère et de sa grand-mère avec leurs mots. Deux artistes iraniennes pionnières, Googoosh et Forough Farrokhzad, constituent ainsi le point de départ d’une recherche fascinante sur ce que signifie vivre sa condition de femme aujourd’hui. À partir de leur statut de femme, toutes deux ont créé et créent – l’une par le biais de la poésie, l’autre de la scène pop – une toute nouvelle réalité pour des générations d’hommes et de femmes en Iran et à l’étranger. Leurs mots ont représenté des mondes interdits et ont permis aux femmes de se réapproprier leur corps. C’est cet héritage que Sachli Gholamalizad entrelace avec des voix féministes contemporaines pour créer un spectacle musical méditatif et stratifié.  Après une plongée dans sa propre histoire familiale avec A reason to talk et (not) my paradise, la troisième création de Sachli Gholamalizad franchit un pas réflexif vers l’avenir. Comment peut-on décaper, arracher les jugements et les interprétations du monde extérieur qui nous collent à la peau pour revenir à l’essentiel de notre être ? Épaulée par des femmes de caractère issues de différentes traditions et avec un tas de questions à l’esprit, Sachli Gholamalizad s’essaie à définir des alternatives pour l’avenir : à propos d’amour, d’amitié et d’être femme.  Un récit musical sur les grandes dames qui ont contribué à soutenir Sachli Gholamalizad dans son combat pour devenir femme. 
    Lieu
    KVS_Box
    Quai aux Pierres de Taille, 9
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-210.11.12
    Réservation : 02-210.11.12
    tickets@kvs.be
    http://www.kvs.be