Evénements du 15 mars 2019

  • Gravure et image imprimée

    13.10.2018  >  17.03.2019

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    A travers la découverte de diverses techniques d’impression, vous pourrez expérimenter des médiums vous permettant de donner libre cours à votre créativité à travers différentes recherches plastiques et graphiques : • Le monotype Sa. 13 et di. 14 octobre 2018 | 14h > 18h30 Sur bois ou sur plexiglas, le monotype est une technique d’impression accessible à tous, dessinateurs ou pas, amateurs de textures et curieux d’expérimenter la couleur ou la matière. • La gravure sur tetra pak Sa. 15 et di. 16 décembre 2018 | 14h > 18h30 La gravure sur tetra pak est une approche alternative de la gravure en creux traditionnelle. Elle est plus abordable et permet un travail plus libre et spontané tout en gardant une belle qualité d’image. • La linogravure Sa. 16 et di. 17 mars 2019 | 14h > 18h30 La linogravure est une technique dérivée de la gravure sur bois. Elle permet des images très contrastées, rendant le travail des ombres et des lumières très intéressant. Mais il est aussi possible de travailler en aplat et de faire des superpositions de différentes couleurs.
    Lieu
    Manoir
    Rue des Deux Maisons, 31
    1140 Evere
  • Comédie sur un quai de gare

    06.02.2019  >  30.03.2019

    • Théâtre
    Sur le ton de la comédie, sans avoir l’air d’y toucher, Samuel Benchetrit nous livre une très belle partition, sensible, un poil décalée, drôle et tendre, un peu triste aussi, comme le jour qui s’achève.

    Lire la suite

    Sur le quai d’une gare, une jeune femme, son père, un jeune homme et… un haut-parleur. Le père se dit qu’il faudrait que quelque chose se passe. Maintenant. C’est ça, oui. Il faudrait qu’à la machine à café par exemple, sa fille et le jeune homme se rencontrent. Qu’ils tombent amoureux. Sur un quai de gare, tout peut arriver. On échange des banalités et puis, comme le train n’arrive pas, un regard, une vibration… Tout est en place, une nouvelle vie peut commencer. Sur le ton de la comédie, sans avoir l’air d’y toucher, Samuel Benchetrit nous livre une très belle partition, sensible, un poil décalée, drôle et tendre, un peu triste aussi, comme le jour qui s’achève. Avec détachement, il parle de l’enfance qu’il faut quitter un jour et de l’amour qui commence. Du train qui est en marche. C’est léger comme une bulle et profond comme la mer. Et sans crier gare, il nous livre un secret : ne rien prendre au sérieux (rien n’est grave, même la mort), tout prendre à cœur. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FÉDÉRAL BELGE ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. L’AUTEUR EST REPRESENTE PAR L’AGENCE MCR, MARIE-CECILE RENAULD, PARIS. Photo © Gregory Navarra.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Prix Médiatine ’19

    15.02.2019  >  17.03.2019

    • Exposition
    Peintures, dessins, photographies, installations, art vidéo, sculptures, gravures,... venez découvrir l'art en émergence!

    Lire la suite

    Le Prix Médiatine est un concours pour jeunes artistes plasticiens belges ou résidant en Belgique depuis au moins un an, toutes disciplines confondues. A l'issue de la sélection du jury orchestré par le Centre culturel Wolubilis, une dizaine d'artistes sont retenus parmi lesquels 6 d'entre eux seront primés. Véritable laboratoire de recherches plastiques, le Prix Médiatine se veut un tremplin pour ces jeunes artistes, par le biais notamment d'une exposition à La Médiatine et de la publication d'un catalogue. Peintures, dessins, photographies, installations, art vidéo, sculptures, gravures,... venez découvrir l'art en émergence!
    Lieu
    La Médiatine
    Allée Pierre Levie, 1
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
    Tél : 02-761.37.07
    http://www.theatrelepublic.be
  • Pilou Carmin

    26.02.2019  >  15.03.2019

    • Théâtre
    Théâtre physique Création de Anne-Laure Mouchette / Cie Aucune

    Lire la suite

    Ils sont 5, ils sont jeunes et ils sont en uniformes militaires. Ces corps disciplinés nous permettent de jouer avec les rapports de hiérarchie et de pouvoir. Par tableaux, chacun des acteurs endosse un costume qui va lui donner une autorité, et lui permettre de devenir maître de la scène. Un personnage, Pilou-Carmin, essaie de faire entendre sa voix, pour raconter comment c’était, sa guerre, en 1960... Mais cette parole est empêchée et jusqu’au bout, on se demande, si il va réussir à la faire entendre, son histoire. Et nous à l’écouter. "Pilou Carmin c’est une esthétique brute. Un théâtre physique. Des corps qui chutent. Des ordres. Des soldats en minis-shorts. Des claques et des bisous. Des petits et des grands noms. Des chants. Des corps. Je l’ai déjà dit. Je sais. Mais qu’importe. Pilou Carmin c’est la répétition. De gestes. Gestes empruntés au corps militaire, exprimés par le corps des acteurs, et donnés en mille au corps du spectateur." Anne-Laure Mouchette
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : 02-639.09.80
    Réservation : 02-639.09.82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • La coloc

    08.03.2019  >  16.03.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Quand 5 personnes décident de vivre ensemble, certaines par choix, d’autres par nécessité, la vie cesse très vite d’être un jardin de roses. Si, pour tout arranger, elles sont issues de générations différentes et ont vécu, forcément, des parcours opposés, tous les ingrédients sont réunis pour une cohabitation houleuse. Au-delà du rire et du comique de situation, La Coloc est une peinture caustique et parfois féroce d’un fait de société de plus en plus répandu dans nos villes modernes. Une fable sur la difficulté de s’en sortir seul et sur la solitude à plusieurs. Demeurent heureusement des étincelles d’espoir : les rêves qu’il ne faut jamais abandonner.
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 14
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02/245.50.64
    Réservation : 02/245.50.64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • Dom Juan (Molière)

    12.03.2019  >  16.03.2019

    • Théâtre
    « L’amour que j’ai pour une belle n’engage point mon âme à faire injustice aux autres. » Dom Juan.

    Lire la suite

    Dom Juan fait partie du Triptyque : "Dom Juan - On ne badine pas avec l'amour - L'Etranger" mis en scène par Benoît Verhaert du Théâtre de la Chute. Dans ces trois spectacles qui se focalisent sur les personnages principaux, Benoît Verhaert met en avant un autre personnage plus essentiel encore et qui n’est autre que le dialogue : dialogue entre Dom Juan et Sganarelle, entre Camille et Perdican, entre Meursault et lui-même… Les autres personnages sont là, gravitent autour, tantôt joués par un seul et même acteur ou par un chœur, tantôt sous la forme de marionnettes. Entre ces effets de loupe sur les personnages et le dialogue, il y a toujours une troisième donnée qui agit, qui interfère, qui ouvre la porte aux interprétations. Qu’elle soit Dieu, la société, la famille, l’autorité, qu’importe. Le dialogue est toujours finalement triangulaire et l’amour ressemble souvent, qu’on le veuille ou non, à un couple à trois.
    Lieu
    Petit Varia
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    http://www.rideaudebruxelles.be/14-lieux/55-petit-varia
  • WaW [We are Woman]

    12.03.2019  >  23.03.2019

    • Spectacle
    Du vestiaire du foot au sabbat des sorcières, onze danseurs partent en quête de leur part féminine et en arrivent à célébrer la diversité des sexes.

    Lire la suite

    Du vestiaire de foot au sabbat de sorcières, du morne uniforme à la diversité débridée, onze hommes, d’abord cernés par les clichés de la masculinité, trouve la sortie de secours dans la recherche du féminin. Avec d’autres hanches et d’autres déhanchés, dépourvus d’appareil génital externe, menstrués, enceints, allaitant, etc., ils explorent un « devenir-femme » - et s’il faut assumer ce que les clichés ont d’intéressant, passer du sexe dit fort à celui qu’on qualifie de beau, quitter un idéal de puissance pour aller vers une valeur esthétique, refuser la guerre pour lui préférer l’art.
    Lieu
    Studio THOR
    Rue Saint-Josse, 49
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 026403550
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Take Care

    12.03.2019  >  16.03.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Sept protagonistes sont rassemblés dans une maison de campagne isolée, une maison de famille vétuste, en partie effondrée. Ils doivent décider de son sort, ensemble. Les enjeux font ressurgir des liens, des rapports entre eux. Et petit à petit, des souvenirs refont surface. Le passé se mêle au présent pour dévoiler les failles, les fissures, les fantômes... Des moments qui ont eu lieu dans cette maison se rejouent entre eux, se reconstituent à travers eux. Qu’est-ce que cela veut dire prendre soin ? Pourquoi a-t-on besoin des autres ? Pourquoi a-t-on besoin que les autres aient besoin de nous ? Qui porter et jusqu'où ? Qui sauver et de quoi ? Que ne donne-t-on pas par peur d’être vidé, envahi, dépossédé ? A quoi tiennent ces relations que nous entretenons avec notre entourage proche ? Quels sont nos besoins, nos attentes, notre responsabilité face aux autres ? La compagnie Le Corps Crie menée par Noémie Carcaud explore l'humain dans ses recoins les plus intimes: son rapport à lui-même et à l'autre, ses doutes, ses désirs, ses contradictions... La recherche de la compagnie s'articule autour de la théâtralité même de la vie : à quoi on joue ? pour qui ? quels sont les enjeux ? Où est la limite entre le réel et l'imaginaire ? le vrai et le faux ? Avec Take Care, elle nous propose un spectacle qui explore l’ambivalence des relations humaines. Ouverture du lieu à 19h Spectacle à 20h
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +3222191186
    Réservation : +3222196006
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Jeanne

    12.03.2019  >  17.03.2019

    • Théâtre
    Jeanne est une fonctionnaire à la retraite. Demoiselle, elle vit seule dans son appartement parisien en haut d’une tour. Son franc parler et sa parano la coupent progressivement de son entourage. Pour aider les personnes en difficultés, les services sociaux mettent en place un service d’aide à la personne dont bénéficiera Jeanne.

    Lire la suite

    Jeanne est une fonctionnaire à la retraite. Demoiselle, elle vit seule dans son appartement parisien en haut d’une tour. Son franc parler et sa parano la coupent progressivement de son entourage. Pour aider les personnes en difficultés, les services sociaux mettent en place un service d’aide à la personne dont bénéficiera Jeanne. La rencontre entre Jeanne, le jeune Marin (livreur de plateaux repas) et Anne Legal (responsable des services de la Mairie) créera un électrochoc dans le quotidien de notre héroïne… Entre comédie et drame, la pièce décrit le fossé parfois profond entre les solitudes et les politiques sociales plus électoralistes que sincères.
    Lieu
    Centre Culturel d'Auderghem
    Boulevard du Souverain, 183
    1160 Auderghem
    Tél : 02-660.03.03
    accueil@ccauderghem.be
    http://www.ccauderghem.be
  • Voyage au bout de la nuit

    12.03.2019  >  17.03.2019

    • Théâtre
    « Dans ce métier d’être tué, faut pas être difficile, faut faire comme si la vie continuait, c’est ça le plus dur, ce mensonge. »

    Lire la suite

    Entre conte et road trip, le texte d’Angèle Baux Godard, trace à vif dans l’intime. En donnant la parole à Elisa, l’autrice et comédienne s’empare délicatement d’un récit du corps. À coups de flash-backs, elle nous fait vivre une histoire, de la blessure à la résilience. Une panthère croise la route d’une jeune femme, l’animal blessé gît sous les roues de sa voiture. Le choc plonge Elisa dans ses souvenirs, ceux d’autres déflagrations, où le corps s’est muré. Il ne lui est plus possible de rentrer chez elle où on l’attend pour fêter l’anniversaire de sa fille. Tant le trouble est présent, il faut qu’elle prenne la route, non pas pour s’échapper, mais pour raconter ce qui longtemps a occupé sa chair et la coupait, en partie, du monde. Enfance, adolescence, médecin, compagnon : ces souvenirs, ces voix cheminent à travers les tabous de la sexualité féminine et d’une pathologie souvent tue par ignorance - le vaginisme, parce que les mots n’arrivent ni à être dits, ni à être écoutés et parce qu’encore la sexualité est emprisonnée dans des clichés. Entre musique et parole, L’empreinte du vertige, c’est l’histoire d’une résilience possible, d’un sursaut de vie.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be