Evénements du 17 février 2019

  • Les rapatriés

    08.01.2019  >  23.02.2019

    • Cinéma
    Misère, catastrophes naturelles, inflation, hausse du taux de chômage, des milliers d’Haïtiens fuient leur pays en quête de mieux-être en République dominicaine. Ce court métrage documentaire rassemble les récits de vie de ces rapatriés que le gouvernement haïtien a promis de « recevoir dans la dignité ».

    Lire la suite

    Misère, catastrophes naturelles, inflation, hausse du taux de chômage, des milliers d’Haïtiens fuient leur pays en quête de mieux-être en République dominicaine. Ce court métrage documentaire rassemble les récits de vie de ces rapatriés que le gouvernement haïtien a promis de « recevoir dans la dignité ».
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • En bas la ville - FRONTIERE(S)

    08.01.2019  >  23.02.2019

    • Exposition
    Le photographe Gaël Turine et l’écrivain Laurent Gaudé ont voyagé ensemble à Port-au-Prince. L’exposition En bas la ville (anba lavil en créole haïtien) est une plongée impressionniste dans Port-au-Prince, qui révèle ambiances et atmosphères d’une ville où les rues débordent de force, de couleurs, de tension, de bruit, d’espoir, de tristesse, de grâce et de nonchalance. Pour l’exposition Frontière(s), le collectif haïtien a décidé de poser un regard lucide sur l’espace frontalier haïtiano-dominicain et son histoire douloureuse. Suite à la crise migratoire de 2015 et aux expulsions qui ont suivi, le paysage de la zone frontalière a été redessiné. La bataille commerciale s’y est accrue. Des camps de rapatriés aux conditions de vie infâmes ont vu le jour. L’exposition traite exclusivement des relations haïtiano-dominicaines, des activités frontalières et du quotidien tumultueux des rapatriés haïtiens livrés à eux-mêmes entre 2015-2016.

    Lire la suite

    Le photographe Gaël Turine et l’écrivain Laurent Gaudé ont voyagé ensemble à Port-au-Prince. L’exposition En bas la ville (anba lavil en créole haïtien) est une plongée impressionniste dans Port-au-Prince, qui révèle ambiances et atmosphères d’une ville où les rues débordent de force, de couleurs, de tension, de bruit, d’espoir, de tristesse, de grâce et de nonchalance. Pour l’exposition Frontière(s), le collectif haïtien a décidé de poser un regard lucide sur l’espace frontalier haïtiano-dominicain et son histoire douloureuse. Suite à la crise migratoire de 2015 et aux expulsions qui ont suivi, le paysage de la zone frontalière a été redessiné. La bataille commerciale s’y est accrue. Des camps de rapatriés aux conditions de vie infâmes ont vu le jour. L’exposition traite exclusivement des relations haïtiano-dominicaines, des activités frontalières et du quotidien tumultueux des rapatriés haïtiens livrés à eux-mêmes entre 2015-2016.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • L’oubli pour mensonge

    08.01.2019  >  23.02.2019

    • Cinéma
    En juin 2015, la fin du Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE) en République dominicaine et l’anti-haïtianisme qui a entouré sa mise en œuvre a décomplexé une certaine parole. Les allusions à une éventuelle solution finale comme lors du génocide de 1937 ont choqué les consciences humaines. Pour conjurer ce présent morbide et raviver les mémoires, ce court métrage est une série de témoignages de vies brisées voilà près d’un siècle. Des enfants de jadis, marqués par la mort, aujourd’hui vieux, qui s’éteignent un à un dans le silence des bourreaux.

    Lire la suite

    En juin 2015, la fin du Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE) en République dominicaine et l’anti-haïtianisme qui a entouré sa mise en œuvre a décomplexé une certaine parole. Les allusions à une éventuelle solution finale comme lors du génocide de 1937 ont choqué les consciences humaines. Pour conjurer ce présent morbide et raviver les mémoires, ce court métrage est une série de témoignages de vies brisées voilà près d’un siècle. Des enfants de jadis, marqués par la mort, aujourd’hui vieux, qui s’éteignent un à un dans le silence des bourreaux.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Comme La Hache Qui rompt La Mer En Nous

    12.01.2019  >  02.03.2019

    • Théâtre
    Un spectacle qui débusque et attise les questions qui fâchent pour tenter de se mettre à la hauteur de cette phrase de Kafka à propos de la mission d’une oeuvre: « être la hache qui rompt la mer gelée en nous ». Après l’éblouissant Sans Aile et sans Racine, voici le nouveau face-à-face de Hamadi avec les radicalismes violents.

    Lire la suite

    Voilà deux amis d’enfance. De parents ou de grandsparents venus d’ailleurs. Ils sont nés et ont vécu dans la même ville cosmopolite d’un pays d’Europe. Ils ont fréquenté les mêmes écoles et se retrouvent à l’âge adulte. C’est le moment de se dire, de se parler enfin et de remuer ce qui fâche : les identités, les appartenances religieuses et culturelles, les choix de vies, de langues, de conjoints et de territoires, confrontation sur leurs histoires singulières, mais qui révèle d’autres incompréhensions, dissensions, griefs, ressentiments, voire des haines longtemps enfouies. Tragédie qui montre deux personnages pris dans des toiles d’araignées sociales, ethniques, religieuses, … et qui malgré l’amitié et la tendresse qu’ils éprouvent l’un pour l’autre se laissent déborder jusqu’à l’incompréhensible. Entre ces moments d’opposition souvent violente, de courts échanges ponctuent le déroulement de l’histoire; et les protagonistes deviennent alors tous deux des personnages à la Beckett, perdus dans un no man’s land et où ils s’agitent comme des fantômes. Un spectacle qui débusque et attise les questions qui fâchent pour tenter de se mettre à la hauteur de cette phrase de Kafka à propos de la mission d’une oeuvre: « être la hache qui rompt la mer gelée en nous ». Après l’éblouissant Sans Aile et sans Racine, voici le nouveau face-à-face de Hamadi avec les radicalismes violents.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • La clef de Gaïa

    23.01.2019  >  02.03.2019

    • Théâtre
    Ce spectacle c’est du soleil, de la vitamine pour l’hiver. Bienvenue sous la tente berbère ! Voici la magnifique histoire d’une fillette obstinée qui voulait devenir chanteuse de soul.

    Lire la suite

    Ce spectacle c’est du soleil, de la vitamine pour l’hiver. Chaud comme un vent du désert, il sent la menthe et la fleur d’oranger. Bienvenue sous la tente berbère ! Voici la magnifique histoire d’une fillette obstinée qui voulait devenir chanteuse de soul. Élevée à cheval sur deux pays séparés par la Méditerranée, Gaïa raconte ses cultures, son pays d’origine et son pays d’adoption. Elle nous ouvre les portes de la cuisine de sa mémé Mouima dont les souvenirs ont nourri ses rêves et ses chansons. Elle nous ouvre le cœur de toutes celles qui l’ont fait grandir, qui l’ont façonnée. On y parle d’amour, on épluche, on rit, on fait bouillir et on houspille les garçons ! Et plus Gaïa grandit, plus le passé surgit. La guitare devient le témoin de l’histoire de Gaïa, ses chansons la passerelle du présent au passé. Le charme opère. Elle chante Gaïa, accompagnée de son guitariste, son récit abolit les frontières et les préjugés, nous emporte dans son monde entre Algérie et France. On vibre avec elle, aux sons des rythmes qu’elle a glanés chez sa Mouima, à la radio, dans les rues… Un succès à Avignon, à Paris et partout où le spectacle s’est joué. À voir en famille, entre amis, en bande de 6, de 8, de 12… Elle nous donne l’envie d’embrasser le monde. A voir en famille dès 12 ans UNE PRODUCTION DE COMPOTE DE PROD. AVEC LE SOUTIEN DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photos spectacle © Benjamin Landrot.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Sisters

    24.01.2019  >  02.03.2019

    • Théâtre
    Salsa des démones

    Lire la suite

    Ah, la religion. Sujet tabou parmi les tabous et rabâché parmi les rabâchés. Que dire qui n’ait encore été dit ? Eh bien tout ! En tout cas, tout ce qui a trait au féminin, soit l’angle mort des sempiternels débats télé et prises de becs sur Twitter. Nos trois Sisters vont s’empresser de tout vous balancer. Une musulmane, une juive et une catholique racontent leur vécu, leur culture, la manière dont elles vivent, apprécient et parfois subissent les dogmes et les coutumes. Et surtout, la façon dont on peut en rire. Parce que, Bon Dieu, il est temps de se décrisper. Un spectacle déconseillé aux grenouilles.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : 02-510.05.10
    Réservation : 02-510.05.10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Juke-Box Opera

    29.01.2019  >  02.03.2019

    • Théâtre
    Sous la plume de l’auteur belge Paul Pourveur à qui Julie a raconté sa vie, on la suit dans un périple inouï, depuis la friterie de Spa-Francorchamps jusqu’aux Concours Reine Elisabeth.

    Lire la suite

    C’est une histoire vraie, et c’est un conte de fées ! Toute petite, Julie s’émerveille devant la nouvelle friterie resplendissante de ses parents, avec cuves rondes et plaques chauffantes. La Rolls-Royce des friteries ! Sa voie est toute tracée : plus tard elle fera des frites, comme papa ! À la maison, on chante. En grandissant, elle aime aller dans les karaokés. Et c’est ici que le destin s’en mêle. Sa voix est magnifique, elle est repérée, guidée, initiée et débute une carrière lyrique. Voici notre Cendrillon qui quitte sa friterie pour aller vivre dans le monde de « l’élégance et du bon goût » et se muer en chanteuse d’opéra. Le chemin du succès sera long et difficile mais le culot, le bon sens, l’enthousiasme, lui permettront de franchir tous les obstacles. Sous la plume de l’auteur belge Paul Pourveur à qui Julie a raconté sa vie, on la suit dans un périple inouï, depuis la friterie de Spa-Francorchamps jusqu’aux salles de concerts, en passant par la comédie musicale, l’opérette et le Concours Reine Elisabeth. Accompagnée au piano par l’exceptionnel Johan Dupont et, sur le plateau, par Didier de Neck qui se glissera dans tous les personnages qu’elle croisera sur les sentiers de sa gloire ! En chemin, notre diva ne perdra jamais ni son bon sens, ni sa simplicité, ni ce goût du bonheur qui inondait la vie dans la friterie de papa. A voir en famille dès 12 ans UNE COPRODUCTION DU THEATRE LE PUBLIC, DE LA COMPAGNIE POP-UP, DU THEATRE DE LIEGE ET DU PALAIS DES BEAUX-ARTS DE CHARLEROI. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FEDERAL BELGE ET DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE. Photo © Gaétan Bergez.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • La Tentation d’Édouard

    07.02.2019  >  23.02.2019

    • Théâtre
    Lors d'une exposition, Édouard, tombe amoureux fou d'une photo. Son auteure est une femme, Geneviève. Il ne l'a jamais vue, mais cette photo d'un homme nu éveille en lui, l'envie de la connaître. Voyage érotique...

    Lire la suite

    Lors d'une exposition, Édouard, tombe amoureux fou d'une photo. Son auteure est une femme, Geneviève. Il ne l'a jamais vue, mais cette photo d'un homme nu éveille en lui, l'envie de la connaître. Il décide de lui écrire, et à travers ses lettres, d'entrer dans l' intimité de la photographe. Par cette correspondance érotique, parfois crue, il va tenter de la séduire... Geneviève hésite à lui répondre, mais la plume d’Édouard, piquante, sensuelle,enflammée, éveille ses sens. Elle accepte cette invitation au voyage érotique, virtuel, mais refuse obstinément de rencontrer Édouard malgré son insistance...
    Lieu
    Le Jardin de ma Soeur
    A l'angle du quai au Bois à Brûler et de la rue du Grand Hospice
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-217.65.82
    Réservation : 02-217.65.82
    info@lejardindemasoeur.be
    http://www.lejardindemasoeur.be
  • Pas d’hortensias pour Miss Grolich

    08.02.2019  >  24.02.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Londres 1888. Par une étrange nuit de pleine lune, une jeune femme est assassinée à deux pas de la demeure de Lord Grolich. C’est le dixième meurtre commis dans le quartier de Whitechapel et l’enquête de Scotland Yard piétine. Sherlock Holmes est appelé à la rescousse pour tenter d’élucider le mystère. Accompagné de son fidèle Watson, il va alors découvrir, dans cette immense demeure d’apparence bourgeoise, un univers mystérieux baigné de spiritisme et peuplé de créatures fantastiques. Quels secrets miss Grolich veut-elle préserver à tout prix ? Sherlok Holmes, pourtant connu pour son flegme et son éducation bourgeoise, n’hésitera pas à dire d’elle : « Celle-là, elle me fout les boules grave, et si elle continue, je vais lui exploser la tronche ! ». Une des rares enquêtes de Sherlock Holmes jamais résolu, que le Magic Land vous propose de revivre en direct !
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 14
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02/245.50.64
    Réservation : 02/245.50.64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • Ce qui arriva quand Nora quitta son mari

    08.02.2019  >  27.02.2019

    • Théâtre
    « Il n’y a pas de temps pour l’amour maintenant, juste pour se trouver soi-même. »

    Lire la suite

    Une femme peut-elle être sujet ou est-elle condamnée à n’être qu’objet ? En donnant une suite à Maison de poupée d’Ibsen, Elfriede Jelinek, femme de lettres autrichienne et prix Nobel de littérature en 2004 veut, avec cette pièce, qu’elle situe à la fin des années vingt, en pleine montée du fascisme, pertinemment poser la question aux femmes et aux hommes. On suit Nora quittant le foyer conjugal pour tenter de mener sa vie. Elle qui veut se réaliser. La voilà ouvrière un temps avant de tomber dans les bras d’un industriel qui la remarque alors qu’elle danse une tarentelle. Il la cédera au ministre qui trouvant que sa beauté se fane, la quittera. Et Nora retrouvera son mari... Les hommes ne répondent qu’aux impératifs de l’économie de marché et Nora n’est qu’un objet de plus sur lequel spéculer. En dix-huit scènes, Elfriede Jelinek s’empare du mythe de Nora pour montrer la complexité de la situation des femmes, en évitant toute simplification et travaille les clichés et les visions patriarcales sur les femmes : épouse, mère, danseuse, prostituée dominatrice... Dix actrices joueront tous les rôles féminins et masculins interrogeant la crudité des rapports de pouvoir dans une société consumériste.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be