Evénements du 15 février 2019

  • Les Trois Mousquetaires

    01.02.2019  >  16.02.2019

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    C’est en collaboration avec Auguste Maquet qu’Alexandre Dumas écrit "Les Trois Mousquetaires". Ils ont pour nom Athos, Pothos et Aramis (tous ont existé mais n’étaient pas de la même génération) et sont au service de Louis XIII. Arrivé de sa Gascogne natale sur un bidet jaune de robe, avec une lettre de recommandation de son gentilhomme de père pour M. de Tréville, capitaine des gardes, à Paris, d’Artagnan doit gagner sa belle casaque de mousquetaires. Il commencera par se battre en duel avec ceux qui deviendront ses inséparables amis. L’amour que d’Artagnan porte à Constance Bonacieux (Constanske chez Toone), fidèle femme de chambre d’Anne d’Autriche, le lance dans l’aventure dite des "Ferrets de la Reine" : douze ferrets de diamants, présents du roi, que la reine a offerts à Buckingham. A l’instigation du cardinal de Richelieu qui veut perdre la reine, Louis XIII somme son épouse de les porter au prochain bal de la cour. Ces ferrets sont en réalité des bouts métalliques qui terminent des rubans. Dans le cas de la reine de France, ces ferrets sont ornés de diamants. Pour les commodités de la scène et aussi par confusion de récits, ces ferrets se transforment chez les Toone du passé en collier de la reine. Cet épisode naît probablement d’un autre roman de Dumas : "Le Collier de la Reine" qui trouve sa source dans l’Affaire du collier de 1785-1786, scandale qui éclata en France à la fin de l’Ancien Régime, à la suite d’une escroquerie montée par la comtesse de la Motte aidée de Cagliostro. Ces derniers convainquirent le cardinal de Rohan d’acheter pour la reine un collier qu’il ne put jamais rembourser. Cette affaire compromit la reine Marie-Antoinette qui était pourtant innocente. Confusion dans les récits, anachronisme font partie du quotidien des Toone. Ils ne s’embarrassent guère de détails. Comme disait Molière : "L’important, c’est de plaire !" De nos jours encore, Toone respecte les anachronismes de ses prédécesseurs.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-511.71.37
    Réservation : 02-513.54.86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Muziekatelier

    05.02.2019  >  26.02.2019

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

  • La leggenda del pianista sull’oceano

    06.02.2019  >  15.02.2019

    • Cinéma
    Enfant trouvé sur un paquebot de croisière, Novecento est devenu le pianiste du navire, qu’il n’a jamais quitté… jusqu’au jour fatal où son foyer est voué à la casse.

    Lire la suite

    Enfant trouvé sur un paquebot de croisière, Novecento est devenu le pianiste du navire, qu’il n’a jamais quitté… jusqu’au jour fatal où son foyer est voué à la casse. Alessandro Baricco avait conçu un texte court et dépouillé, élégante métaphore sur la condition humaine : Tornatore l’a magnifié en un long-métrage flamboyant, baroque et virtuose, où Tim Roth déploie avec un plaisir communicatif son goût pour la démesure. Dans ce déferlement somptueux d’images folles, l’émotion est là, bien présente dans un final déchirant. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • La toile d’araignée

    06.02.2019  >  03.03.2019

    • Théâtre
    « La toile d’araignée » fusionne les règles de la comédie populaire avec une critique de la société britannique sur fond d'une intrigue palpitante.

    Lire la suite

    Dans un manoir des environs de Londres, Clarissa, épouse de Henry Hailsham-Brown qui travaille au ministère des Affaires Etrangères, s'ennuie quelque peu. Elle se distrait en recevant quelques amis : Sir Rowland Delahaye son tuteur, Hugo Birch un vieux juge de paix, et le jeune Jeremy Warrender qui lui fait une cour assidue. Pippa, fille du premier mariage d'Henry, habite avec eux et refuse de vivre chez Miranda, sa mère toxicomane, remariée avec le détestable Oliver Costello. Clarissa, en attendant l'arrivée de hautes personnalités pour une rencontre secrète, s'adonne à un passe-temps insolite : elle suppose que des choses terribles vont arriver, comme par exemple trouver un mort dans le salon. La supposition devient réalité quand elle bute sur un cadavre. Doit-elle avertir la police ? Dissimuler le corps ? Que raconter à l'inspecteur Lord, prévenu anonymement, et qui vient d'arriver ?
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-512.04.07
    Réservation : 02-512.04.07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be
  • Musique dans les ténèbres

    07.02.2019  >  28.02.2019

    • Cinéma
    La rivalité d’un pianiste aveugle et d’un ouvrier autodidacte, amoureux d’une jeune domestique.

    Lire la suite

    La rivalité d’un pianiste aveugle et d’un ouvrier autodidacte, amoureux d’une jeune domestique. Le Bergman – mélo des premiers films, dirigeant la lumineuse Mai Zetterling. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Sonate d’automne

    07.02.2019  >  27.02.2019

    • Cinéma
    Les retrouvailles d’une pianiste classique de renom avec sa fille aînée, après sept ans d’absence.

    Lire la suite

    Les retrouvailles d’une pianiste classique de renom avec sa fille aînée, après sept ans d’absence. La rencontre de deux monstres sacrés de l’histoire du cinéma (Ingrid Bergman et Liv Ullmann) pour un film qui multiplie les règlements de comptes affectifs. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • La Tentation d’Édouard

    07.02.2019  >  23.02.2019

    • Théâtre
    Lors d'une exposition, Édouard, tombe amoureux fou d'une photo. Son auteure est une femme, Geneviève. Il ne l'a jamais vue, mais cette photo d'un homme nu éveille en lui, l'envie de la connaître. Voyage érotique...

    Lire la suite

    Lors d'une exposition, Édouard, tombe amoureux fou d'une photo. Son auteure est une femme, Geneviève. Il ne l'a jamais vue, mais cette photo d'un homme nu éveille en lui, l'envie de la connaître. Il décide de lui écrire, et à travers ses lettres, d'entrer dans l' intimité de la photographe. Par cette correspondance érotique, parfois crue, il va tenter de la séduire... Geneviève hésite à lui répondre, mais la plume d’Édouard, piquante, sensuelle,enflammée, éveille ses sens. Elle accepte cette invitation au voyage érotique, virtuel, mais refuse obstinément de rencontrer Édouard malgré son insistance...
    Lieu
    Le Jardin de ma Soeur
    A l'angle du quai au Bois à Brûler et de la rue du Grand Hospice
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-217.65.82
    Réservation : 02-217.65.82
    info@lejardindemasoeur.be
    http://www.lejardindemasoeur.be
  • L’île des esclaves

    08.02.2019  >  16.02.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Iphicrate, un noble Athénien, et Arlequin, son domestique, échouent sur une île. Le maître des lieux, Trivelin, apprend aux nouveaux arrivés les lois en vigueur : les maîtres deviennent les serviteurs de leurs anciens laquais. Le même sort attend le couple féminin, l'aristocrate Euphrosine et sa servante Cléanthis. A travers les jeux de permutation des rôles des personnages, dans un lieu particulier, Marivaux nous sert une comédie sociale abordant les thèmes de l'aliénation sociale et de l'exclusion.
    Lieu
    Centre Culturel Bruegel
    Rue des Renards, 1 F
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 25034268
    Réservation : +32 25034268
    info@ccbruegel.be
    http://www.ccbruegel.be
  • The Breadth of 104.5° - Mazen Alashkar

    08.02.2019  >  16.02.2019

    • Exposition
    104,5° est l’angle constant que forme une molécule d’eau, composée de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène H-O-H. The Breadth of 104.5° est le titre générique d’un projet continu de Mazen Alashkar consacré à l’exploration des idées et des notions autour de la quintessence d’un des éléments importants, sinon le plus important, pour l’apparition et le maintien de la vie telle que nous la connaissons, que cela provienne d’une echelle moléculaire.

    Lire la suite

    104,5° est l’angle constant que forme une molécule d’eau, composée de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène H-O-H. The Breadth of 104.5° est le titre générique d’un projet continu de Mazen Alashkar consacré à l’exploration des idées et des notions autour de la quintessence d’un des éléments importants, sinon le plus important, pour l’apparition et le maintien de la vie telle que nous la connaissons, que cela provienne d’une echelle moléculaire, où le ratio est la vérité unique, ou de notre production culturelle collective, où les frontières autour de la réalité sont plus ambiguës et s’y imbriquent. • Le plasticien Mazen Alashkar a achevé ses études en 2013 à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Damas et expérimente des méthodes contemporaines et conceptuelles. Il s’intéresse à la manière dont l’art, la science, la philosophie et le savoir peuvent se croiser.
    Lieu
    Kaaistudio's
    Rue Notre-Dame du Sommeil, 81
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-201.59.59
    Réservation : 02-201.59.59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • Ce qui arriva quand Nora quitta son mari

    08.02.2019  >  27.02.2019

    • Théâtre
    « Il n’y a pas de temps pour l’amour maintenant, juste pour se trouver soi-même. »

    Lire la suite

    Une femme peut-elle être sujet ou est-elle condamnée à n’être qu’objet ? En donnant une suite à Maison de poupée d’Ibsen, Elfriede Jelinek, femme de lettres autrichienne et prix Nobel de littérature en 2004 veut, avec cette pièce, qu’elle situe à la fin des années vingt, en pleine montée du fascisme, pertinemment poser la question aux femmes et aux hommes. On suit Nora quittant le foyer conjugal pour tenter de mener sa vie. Elle qui veut se réaliser. La voilà ouvrière un temps avant de tomber dans les bras d’un industriel qui la remarque alors qu’elle danse une tarentelle. Il la cédera au ministre qui trouvant que sa beauté se fane, la quittera. Et Nora retrouvera son mari... Les hommes ne répondent qu’aux impératifs de l’économie de marché et Nora n’est qu’un objet de plus sur lequel spéculer. En dix-huit scènes, Elfriede Jelinek s’empare du mythe de Nora pour montrer la complexité de la situation des femmes, en évitant toute simplification et travaille les clichés et les visions patriarcales sur les femmes : épouse, mère, danseuse, prostituée dominatrice... Onze actrices joueront tous les rôles féminins et masculins interrogeant la crudité des rapports de pouvoir dans une société consumériste.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be