Evénements du 8 février 2019

  • Oratorium zonder Doel

    26.01.2019  >  13.02.2019

    • Cinéma
    Le village de 900 âmes qui vivait à l’ombre de la centrale nucléaire de Doel a été sacrifié il y a 50 ans à l’expansion du port d’Anvers, qui a procédé à une expropriation hâtive avant démolition.

    Lire la suite

    Le village de 900 âmes qui vivait à l’ombre de la centrale nucléaire de Doel a été sacrifié il y a 50 ans à l’expansion du port d’Anvers, qui a procédé à une expropriation hâtive avant démolition. Or, un demi-siècle plus tard, celle-ci n’a toujours pas eu lieu : le village est encore debout, à l’abandon, fantôme inutile dans les limbes d’un projet économique mal évalué. Alors, à quoi bon cet exode ? C’est la question posée par Manu Riche dans ce document interpellant. Flagey, Week van de Klank / Semaine du Son, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • The Pillow Book

    26.01.2019  >  22.02.2019

    • Cinéma
    Une jeune japonaise, hantée par un rituel d’écriture calligraphique sur la peau, recherche l’homme qui fera de son corps un livre vivant.

    Lire la suite

    Une jeune japonaise, hantée par un rituel d’écriture calligraphique sur la peau, recherche l’homme qui fera de son corps un livre vivant. Les expérimentations infinies de Greenaway, pour un drame puissant, inspiré par le journal poétique de Sei Shônagon et ses “Choses qui font trembler le coeur”. Flagey, Week van de Klank / Semaine du Son, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Vincent Dunoyer & Jan Vromman - ’Poetas sin alfabeto’

    27.01.2019  >  28.04.2019

    • Exposition
    Poetas sin alfabeto (Poètes sans alphabet) est le résultat tout à fait remarquable d’une collaboration entre ces deux artistes hors du commun, si différents.

    Lire la suite

    Le chorégraphe et danseur Vincent Dunoyer (Neilly-sur-Seine, 1962) a collaboré notamment avec Anne Teresa De Keersmaeker, Steve Paxton et le Wooster Group. Dans ses performances, il implique de façon (inter)active le médium vidéo et s’allie avec des artistes plasticiens, musiciens et autres. Son parcours s’est construit de façon mesurée et précise, retenue – presque minimale. Le réalisateur de cinéma et télévision, vidéaste, scénariste et metteur en scène Jan Vromman (Wingene, 1958) suit infatigablement son propre chemin. Son œuvre est socialement engagée et débordante de chaleur humaine. Avec humour, il tisse une alliance entre le documentaire et l’analyse, entre l’anecdotique et ce qui paraît de prime abord banal. Vromman donne un coup de balai au modèle néolibéral avec son généreux style sans grands moyens qui jamais ne dénie l’importance des classes populaires. Vromman est tant soi peu maximal. Poetas sin alfabeto (Poètes sans alphabet) est le résultat tout à fait remarquable d’une collaboration entre ces deux artistes hors du commun, si différents. Dans ce projet, leur intérêt s’est porté sur le concept 'Espagne': à savoir toute une culture, nourrie de ses propres coutumes et mythologies, devenue presque la métaphore d’une histoire marquée par la domination et l’oppression. Le point de départ d’une exposition sur le pouvoir et l’impuissance, la force et la vulnérabilité, le logos et le pathos. Bien que Dunoyer et Vromman semblent pareils au yin et yang, ils partagent une même insubordination. Leur œuvre refuse d’en imposer. Et formule en cela une critique des dogmes actuels dans l’art. L’ironique et doux-amer Poetas sin alfabeto prend donc sciemment des risques et s’interroge. "Nous pensons pouvoir faire l’une ou l’autre chose, être spécialistes en quelque chose. Mais nous ne comprenons que notre ‘langue’. Nous ne sommes en fait que des 'poètes sans alphabet’. Et au final, nous dérivons tous impuissants."
    Lieu
    ARGOS, Centre for Art & Media
    Rue du Chantier, 13
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 (0)2 229 00 03
    Réservation : +00 32 (0)2 229 00 03
    info@argosarts.org
    http://www.argosarts.org
  • Luc Gobyn - ’Pitón Contrario 01’

    27.01.2019  >  10.02.2019

    • Exposition
    Gobyn documente les rites du monde de la tauromachie, de la corrida.

    Lire la suite

    Parallèlement aux premières semaines de Poetas sin alfabeto, l’exposition du duo Vincent Dunoyer et Jan Vromman, Argos présente quatre vidéos de Luc Gobyn. Alors que Dunoyer et Vromman se retrouvent notamment autour du concept mental d’'Espagne', c’est ici la culture du ‘Bœuf ibérique’ qui est centrale. Gobyn documente les rites du monde de la tauromachie, de la corrida. Nous suivons des sessions d’entrainement et d’intenses moments de préparation tels que l’habillage du matador pour un duel mais aussi des occupations quotidiennes comme la conduite de taureaux de combat à travers la campagne. Pitón Contrario signifie dans le langage technique traverser le taureau via la ligne de l’œil à la corne gauche. Ce projet à Argos est le premier volet d’une série qui en compte de dix. Luc Gobyn travaille avec divers médias dont la vidéo, le dessin, la peinture et la céramique. Son œuvre forme un journal visuel d’expériences en Amérique du Sud et au Mexique.
    Lieu
    ARGOS, Centre for Art & Media
    Rue du Chantier, 13
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 (0)2 229 00 03
    Réservation : +00 32 (0)2 229 00 03
    info@argosarts.org
    http://www.argosarts.org
  • Look At Me

    27.01.2019  >  28.04.2019

    • Exposition
    La relation entre images photographiques et images en mouvement constitue le point central de Look at Me.

    Lire la suite

    Les daguerréotypes - inventés en 1839 par Louis-Jacques-Mandé Daguerre (1787-1851) et quasi remplacés en 1860 - ont fortement contribué à la popularité du portrait photographique face au portrait peint. Cette évolution a été due au coût relativement bas et au temps d’exposition allant de quelques secondes à quelques minutes. Depuis, à l’instar des développements techniques, l’usage généralisé du portrait photographique est indéniable tant au quotidien que dans les arts ou médias. Le début de la vidéo (art) à la fin des années soixante est lui aussi lié à la réduction des coûts et du temps de production. La relation entre images photographiques et images en mouvement constitue le point central de Look at Me. Cette exposition, après Histories of a Picture to Come (23.09.2018 - 23.12.2018), est la seconde d’un triptyque regroupant des œuvres de la collection d’Argos qui explorent cette dialectique. Look at Me présente une sélection de portraits photographiques réalisés dans le cadre du programme de résidence d’artistes de Contretype, Centre pour la photographie contemporaine à Bruxelles. Leur agencement dans l’espace d’exposition joue sur l’alternance de photos et d’installations audiovisuelles créant ainsi un dialogue entre différents types de portraits, styles et périodes, tout en révélant des choses sur les personnes face et derrière la caméra.
    Lieu
    ARGOS, Centre for Art & Media
    Rue du Chantier, 13
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 (0)2 229 00 03
    Réservation : +00 32 (0)2 229 00 03
    info@argosarts.org
    http://www.argosarts.org
  • Crâne

    29.01.2019  >  16.02.2019

    • Théâtre
    Un survivant n'est plus tout à fait un vivant.

    Lire la suite

    J’ai rencontré l’écriture de Declerck en 2005. Choc déterminant ! J’ai lu ses livres au fur et à mesure des parutions, su qu’il était atteint d’une tumeur – à l’époque inopérable – au cerveau. Puis j’ai rencontré l’homme, son charisme et son humour. Après Dehors (2012) et Démons me turlupinant (2015), Crâne est le troisième spectacle que je tire de ses textes. Récit clinique intense de son opération selon l’impressionnante technique de la chirurgie éveillée, Crâne raconte les étapes étonnamment vivifiantes d’un parcours médical et, à travers lui, l’évolution d’un rapport à l’altérité, à l’écriture, au sens de l’existence. ANTOINE LAUBIN
    Lieu
    Rideau de Bruxelles@PetitVaria
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    Tél : 02-737.16.00
    Réservation : 02-507.83.61
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • L’homme au bras d’or

    29.01.2019  >  26.02.2019

    • Cinéma
    Premier cinéaste américain à traiter du problème de la drogue, Preminger le fait avec une franchise magnifiquement servie par un Sinatra possédé dans le rôle d’un croupier toxicomane.

    Lire la suite

    Premier cinéaste américain à traiter du problème de la drogue, Preminger le fait avec une franchise magnifiquement servie par un Sinatra possédé dans le rôle d’un croupier toxicomane. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Pas d’hortensias pour Miss Grolich

    29.01.2019  >  16.02.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Londres 1888. Par une étrange nuit de pleine lune, une jeune femme est assassinée à deux pas de la demeure de Lord Grolich. C’est le dixième meurtre commis dans le quartier de Whitechapel et l’enquête de Scotland Yard piétine. Sherlock Holmes est appelé à la rescousse pour tenter d’élucider le mystère. Accompagné de son fidèle Watson, il va alors découvrir, dans cette immense demeure d’apparence bourgeoise, un univers mystérieux baigné de spiritisme et peuplé de créatures fantastiques. Quels secrets miss Grolich veut-elle préserver à tout prix ? Sherlok Holmes, pourtant connu pour son flegme et son éducation bourgeoise, n’hésitera pas à dire d’elle : « Celle-là, elle me fout les boules grave, et si elle continue, je vais lui exploser la tronche ! ». Une des rares enquêtes de Sherlock Holmes jamais résolu, que le Magic Land vous propose de revivre en direct !
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 14
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02/245.50.64
    Réservation : 02/245.50.64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • Juke-Box Opera

    29.01.2019  >  02.03.2019

    • Théâtre
    Sous la plume de l’auteur belge Paul Pourveur à qui Julie a raconté sa vie, on la suit dans un périple inouï, depuis la friterie de Spa-Francorchamps jusqu’aux Concours Reine Elisabeth.

    Lire la suite

    C’est une histoire vraie, et c’est un conte de fées ! Toute petite, Julie s’émerveille devant la nouvelle friterie resplendissante de ses parents, avec cuves rondes et plaques chauffantes. La Rolls-Royce des friteries ! Sa voie est toute tracée : plus tard elle fera des frites, comme papa ! À la maison, on chante. En grandissant, elle aime aller dans les karaokés. Et c’est ici que le destin s’en mêle. Sa voix est magnifique, elle est repérée, guidée, initiée et débute une carrière lyrique. Voici notre Cendrillon qui quitte sa friterie pour aller vivre dans le monde de « l’élégance et du bon goût » et se muer en chanteuse d’opéra. Le chemin du succès sera long et difficile mais le culot, le bon sens, l’enthousiasme, lui permettront de franchir tous les obstacles. Sous la plume de l’auteur belge Paul Pourveur à qui Julie a raconté sa vie, on la suit dans un périple inouï, depuis la friterie de Spa-Francorchamps jusqu’aux salles de concerts, en passant par la comédie musicale, l’opérette et le Concours Reine Elisabeth. Accompagnée au piano par l’exceptionnel Johan Dupont et, sur le plateau, par Didier de Neck qui se glissera dans tous les personnages qu’elle croisera sur les sentiers de sa gloire ! En chemin, notre diva ne perdra jamais ni son bon sens, ni sa simplicité, ni ce goût du bonheur qui inondait la vie dans la friterie de papa. A voir en famille dès 12 ans UNE COPRODUCTION DU THEATRE LE PUBLIC, DE LA COMPAGNIE POP-UP, DU THEATRE DE LIEGE ET DU PALAIS DES BEAUX-ARTS DE CHARLEROI. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FEDERAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE. Photo © Gaétan Bergez.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Donbass

    30.01.2019  >  23.03.2019

    • Cinéma
    Le bassin minier du Donbass est ukrainien, si l’on en croit les atlas de géographie politique, mais les Russes ne partagent pas cette vision : après la Crimée, le Donbass semble inexorablement évoluer vers une sécession russophone.

    Lire la suite

    Le bassin minier du Donbass est ukrainien, si l’on en croit les atlas de géographie politique, mais les Russes ne partagent pas cette vision : après la Crimée, le Donbass semble inexorablement évoluer vers une sécession russophone. Sous le regard de Loznitsa, la “guerre” du Donbass est le lieu de tous les mensonges, de tous les faux-semblants, de tous les travestis propagandistes et médiatiques. Ce “manuel de survie” jette un éclairage utile et sous un angle inédit, révélant une guerre civile qui ne dit pas son nom. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be