Evénements du 24 janvier 2019

  • Play the game.

    14.09.2018  >  27.01.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    L’exposition "Play The Game", en collaboration avec le Kartell Museo (Milan - Italie), raconte l’histoire des objets de Kartell conçus pour les enfants, à travers une sélection d’articles importants par leur aspect innovant. Plusieurs objets domestiques des années 1950 (les premiers produits en plastique à faire leur apparition dans les foyers italiens), la première chaise au monde en polyéthylène conçue par Marco Zanuso, la version miniature de la chaise Louis Ghost de Philippe Starck et le cheval à bascule transparent créé par le designer japonais Nendo seront notamment exposés. L’espace d’exposition propose deux itinéraires différents : un pour les adultes et un autre pour les enfants, qui forment des routes parallèles et complémentaires. La manière dont les objets sont exposés sur les deux itinéraires traduit les différentes capacités cognitives des utilisateurs, car des moyens différents sont employés afin de transmettre les mêmes concepts de design et d’innovation à travers l’histoire du design, les matériaux plastiques et la production industrielle. Les adultes peuvent visiter une exposition descriptive et critique, qui propose des informations historiques et techniques sur les objets et les divers thèmes abordés, tandis que les enfants sont invités à effectuer un voyage d’exploration et à découvrir physiquement les objets ainsi que les valeurs du design qu’ils représentent.
    Lieu
    ADAM – Brussels Design Museum
    Place de Belgique
    1020 Laeken
    Tél : +32 2 475 47 64
    Réservation : +32 2 669 49 29
    eric.bruyninckx@adamuseum.be
    http://www.adamuseum.be
  • Dimanche à la CENTRALE

    27.09.2018  >  27.01.2019

    • Visites Guidées
    Un guide vous emmène à la découverte de l’exposition RESISTANCE Cette visite guidée vous est offerte à l’achat de votre ticket d’entrée.

    Lire la suite

  • Resistance

    27.09.2018  >  27.01.2019

    • Exposition
    RESISTANCE : une exposition et une OPEN ACADEMY.

    Lire la suite

    Vaste exposition et plateforme d’actions et de réflexions, RESISTANCE explore à travers une approche thématique la manière dont la contestation et la résistance s’inscrivent dans le corps des oeuvres d’art. En présentant un dialogue entre des oeuvres historiques de 68 et des oeuvres contemporaines d’artistes belges et internationaux, elle réfléchit cette formidable ouverture qui eut lieu autour de 68 et à laquelle l’art contemporain est toujours affilié. En parallèle à l’exposition, la CENTRALE se transforme en OPEN ACADEMY et accueille professeurs et étudiants de plusieurs écoles d’art supérieures bruxelloises : ArBA-EsA / ISAC / CARE, La Cambre, LUCA School of Arts et RITCS. Présentée sous forme de laboratoire ouvert, cette OPEN ACADEMY rassemblera les traces du travail de prospection et les propositions artistiques des étudiants, ainsi qu'un cycle de conférences, performances et projections.
    Lieu
    CENTRALE for contemporary art
    Place Sainte-Catherine, 44
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-279 64 35 / 52
    cultuur@brucity.be
    http://www.centrale.brussels
  • Berlin. 1912–1932

    05.10.2018  >  27.01.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    L'exposition « Berlin » met l'accent sur l'art politisé et les défis urbains entre 1912 et 1932 de cette métropole moderne mais marquée par la guerre. À travers des peintures, des sculptures, des dessins, des photographies et des films d'artistes tels que Otto Dix, Raul Hausmann, Ernst Ludwig Kirchner, Kazimir Malevitch, Alexander Rodchenko ... les mouvements clés et les esprits créatifs de cette période saisissante reprennent vie.
    Lieu
    Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique
    Rue de la Régence, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 2 508 32 11
    info@fine-arts-museum.be
    http://www.fine-arts-museum.be
  • Rossum’s Universal Robots

    15.11.2018  >  28.01.2019

    • Théâtre
    En 1920, Karel Capek écrit une pièce visionnaire, une sorte de fable futuriste, Rossum’s Universal Robots, où il imagine une humanité gouvernée par l’intelligence artificielle.

    Lire la suite

    En 1920, Karel Capek écrit une pièce visionnaire, une sorte de fable futuriste, Rossum’s Universal Robots, où il imagine une humanité gouvernée par l’intelligence artificielle. Science-fiction à l’époque, de plus en plus réalité aujourd’hui, pour tous ceux qui s’intéressent à ce que devient notre société, cette pièce est un passage obligé ! C’est dans ce texte, tombé dans l’oubli et aujourd’hui remis en lecture à la Maison du Livre, qu’apparaît pour la première fois le terme « robot », du tchèque robota qui signifie « corvée ». On est surpris de voir combien les thématiques abordées par l’auteur sont nombreuses et sont encore toutes d’une actualité brûlante. Lutte des classes, individu vs machine, condition humaine mais aussi création et responsabilité des créateurs… sont autant de questions et d’idées qui traversent ce récit. Celui-ci, rédigé dans une période troublée post-Première Guerre Mondiale, souligne les préoccupations de l’époque. Alors, la technologie offrait à la fois la promesse d’un monde meilleur, mais aussi un nouveau niveau de pouvoir destructeur. Ce constat, posé à l’aube du 20ème siècle, est on ne peut plus d’actualité aujourd’hui en 2018. Totalement novateur, R.U.R. démontre que la technologie peut créer de nouveaux problèmes plus importants, tout en rendant apparemment la vie plus facile. Jacques Neefs nous propose une mise en espace et en voix de ce texte méconnu, avec une belle distribution.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Zizi Lazer - ’Futur Proche’

    06.12.2018  >  27.01.2019

    • Exposition
    L'artiste photographe Zizi Lazer (Livry-Gargan, 1991) présente son projet Futur proche à la CENTRALE.lab inspiré de ses visites à la Jungle de Calais. La photographie ici révélée dans toute sa vulnérabilité, invoque les impressions fortes vécues au contact d’une réalité partagée. Zizi Lazer associe la sensibilité plastique à l’engagement social.

    Lire la suite

    L’artiste photographe Zizi Lazer (Livry-Gargan, 1991) présente son projet Futur proche à la CENTRALE.lab. Depuis 2015, l’essentiel de sa production émerge de visites régulières au camp informel de la Jungle de Calais, démantelée fin 2016. La photographie ici révélée dans toute sa vulnérabilité, invoque les impressions fortes vécues au contact d’une réalité partagée: celle d’un lieu et d’un temps où l’on vit hors de soi. Prenant le corps comme seul ancrage, l’exposition engage le spectateur dans une tentative poétique, abstraite et fragile, de traduire quelque chose de notre temps. Zizi Lazer associe la sensibilité plastique à l’engagement social.
    Lieu
    CENTRALE.lab
    Place Sainte-Catherine, 16
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 (0)2-279.64.44/52
    info@centrale.brussels
    http://www.centrale.brussels
  • Ménopausée

    08.01.2019  >  02.02.2019

    • Théâtre
    Au Poche, nous pensons que chaque vie est un chef d’oeuvre ; et que si le sujet de la ménopause nous embarrasse, il l’est à l’image des tabous qu’il induit et dont les femmes ont à s’affranchir. Les femmes bien entendu, mais aussi les hommes qui les accompagnent, car le spectacle leur est également destiné.

    Lire la suite

    On dit souvent qu’on a la même ménopause que sa mère et sa grand-mère. J’ai un souvenir très vif de mon enfance : ma grand mère courant nue dans le jardin car elle avait des bouffées de chaleur. Je la revois, les yeux hagards, courant au milieu des hortensias. Le pire, c’est que je n’ai même pas de jardin. Créé à partir d’une cinquantaine de témoignages de femmes d’ici et d’ailleurs – mères de famille, artistes, sportives, rêveuses, pdg, cougars, celles qui assument, celles qui veulent rester jeunes à tout prix… – voici enfin Ménopausées. Un spectacle pour être ensemble, libérerla parole, rire, dire ce qu’on ne pouvait pas dire, montrer ce que l’on cachait jusqu’ici : rides, coups de chaud, pression sociale… Avec les premiers signes de vieillesse, avec les outrages du temps sur la peau, le corps et le coeur viennent probablement le temps des bilans. Qu’ai-je fait de ma vie ? Au Poche, nous pensons que chaque vie est un chef d’oeuvre ; et que si le sujet de la ménopause nous embarrasse, il l’est à l’image des tabous qu’il induit et dont les femmes ont à s’affranchir. Les femmes bien entendu, mais aussi les hommes qui les accompagnent, car le spectacle leur est également destiné. Après les Monologues du Vagin et Volcan, le Poche continue son exploration du genre féminin avec Ménopausées. Toujours avec une grande sensibilité, de manière ludique, touchante et souvent drôle.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • River Jazz Festival

    11.01.2019  >  26.01.2019

    • Festival

    Lire la suite

    Le RIVER Jazz festival se positionne au cœur de trois scènes de jazz bruxelloises : le Marni, la Jazz Station et le Senghor. Le chemin ainsi tracé d’Ixelles à Saint-Josse en passant par Etterbeek épouse celui de l’ancien ruisseau Maelbeek qui a inspiré le nom de cet événement dont c’est la 5e édition. Une association qui fait jaillir le talent de nombreux jazzmen belges et de plusieurs invités internationaux durant 15 jours au cœur de l’hiver : carte blanche, concert en famille, animations, concert club, River Jazz Night.
    Lieu
    Théâtre Marni & Jazz Station & Le Senghor
    Théâtre Marni & Jazz Station & Le Senghor
    1050 Ixelles
    http://www.poche.be
  • Mare Nostrum

    15.01.2019  >  26.01.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Pendant les fêtes de Noël, au large de la Méditerranée, la tempête fait rage et les chalutiers sont cloués à quai. Le village ne survivra pas à une mauvaise saison de plus. Quand la tempête se calme, les pêcheurs reprennent la mer mais remontent de leurs filets des corps de migrants décomposés et gonflés d’eau. Ils connaissent la procédure, elle est lourde de temps et de pertes financières. Instantanément, ils décident de rejeter les corps à la mer et de garder le silence sur ce qu’ils ont vu... Par l’intermédiaire d’un carnet de pêche, nous assistons à la mise en mots de l’indicible, aux choix que nul n’a été préparé à faire et à leurs conséquences inexorables. En suivant le cheminement intérieur de ces pêcheurs, Mare Nostrum interroge le sens des idéaux opposés à la réalité d’un quotidien. Le collectif Le Groupe Sanguin poursuit son travail autour des auteurs belges contemporains et des formes d’écriture novatrices en mettant en scène Mare Nostrum d’Aïko Solovkine, une tragédie poétique déconstruisant l’idée d’un monde binaire, remettant en question notre perception du bien et du mal. Ouverture du lieu à 19h Spectacle à 20h
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +3222191186
    Réservation : +3222196006
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Les femmes savantes

    15.01.2019  >  26.01.2019

    • Théâtre
    « Un sot savant est un sot plus sot qu’un ignorant. »

    Lire la suite

    Molière se plaît à arracher les masques. Dans Les femmes savantes, il enlève celui de Trissotin, le conseiller, le faux savant qui enseigne mais s’intéresse davantage à l’argent de la famille qui l’emploie, qu’à son éducation. Au cœur de l’intrigue, se niche une belle histoire d’amour contrariée avant le dénouement heureux. Clitandre a d’abord aimé Armande, qui se refuse à l’amour charnel, toute dévouée qu’elle est à l’étude de la philosophie ; il s’est dès lors épris de sa sœur Henriette, qui l’aime en retour, réconciliant ainsi l’esprit et la chair. Chrysale, le père, soutient ce projet d’union, mais hésite à affronter sa femme, Philaminte, en dépit des encouragements d’Ariste, son frère. Hommes et femmes vont s’opposer autour de cette. Ridicules, ces femmes savantes ? « Je prends au contraire au sérieux le débat philosophique qui les agite », écrit Frédéric Dussenne. « L’enjeu, pour Philaminte, Armande et Bélise, est d’importance, car il ne s’agit pas moins que du statut des femmes dans une société patriarcale, et leurs propos ne sont pas dépourvus de sens. » Au travers d’une direction d’acteurs au scalpel, le spectacle fait mouche pour nous tendre un miroir des plus ambigus de la comédie familiale et sociale.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be