Evénements du 9 décembre 2018

  • To walk again

    03.12.2018  >  04.01.2019

    • Cinéma
    Stijn Coninx, le réalisateur de Daens, signe cet émouvant documentaire sur le triathlète Marc Herremans, qui surmonte les conséquences de l’accident qui l’a laissé paralysé pour repartir de l’avant.

    Lire la suite

    Stijn Coninx, le réalisateur de Daens, signe cet émouvant documentaire sur le triathlète Marc Herremans, qui surmonte les conséquences de l’accident qui l’a laissé paralysé pour repartir de l’avant. Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Rage Dedans

    04.12.2018  >  22.12.2018

    • Théâtre
    Jean-Luc Piraux poursuit et approfondit son exploration tragicomique de nos existences. Le rire naît à mains nues et à taille humaine, par un art pudique du décalage qui porte dans son bagage une passion pour Tati, Keaton et Chaplin. Avec Rage Dedans, il signe à pas feutrés, burlesques et parfois furieux, une vraie ode à l’amour - par l’absurde bien sûr.

    Lire la suite

    Il n’aurait sans doute qu’à fermer les yeux pour y croire encore. Sa main dans la sienne, les doigts de pieds en éventail, sous un ciel bleu pétrole, tout serein, avec le bonheur qui carbure à l’azur pur… Un safari de 30 ans, des noces d’hélium. Mais voilà, il a dû rater une marche, tomber d’un nuage ou de son zèbre, en pyjama. Le grand « pan » d’un ballon de baudruche qui explose. Que se passe-t-il quand ceux qu’on aime vous échappent un par un, comme les cheveux de votre tête ? Quand tout part en vrille ? Après une série de solos joués aux quatre coins du monde (Faut y aller, En toute inquiétude, Six pieds sur terre), Jean-Luc Piraux poursuit et approfondit son exploration tragicomique de nos existences. Comme un plongeur de nos rêves sous-marins, il descend encore un peu plus loin à la recherche de nos pépites, de nos errances, de nos silences. Le rire naît à mains nues et à taille humaine, par un art pudique du décalage qui porte dans son bagage une passion pour Tati, Keaton et Chaplin. Avec Rage Dedans, il signe à pas feutrés, burlesques et parfois furieux, une vraie ode à l’amour - par l’absurde bien sûr.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • Le mari, la femme et la mort

    04.12.2018  >  31.12.2018

    • Théâtre
    Pas de pleurs mais des éclats…de rire bien sûr !

    Lire la suite

    Arlette a épousé Sébastien pour son argent (elle croyait ce bouseux près de la tombe !). Mais il est solide et l’amour qu’il lui porte renforce encore sa vigueur ! Pour parvenir à ses fins, elle décide de se débarrasser de lui. Mais ce n’est pas si simple de pousser à l’eau un mari can¬dide qui va à la pêche... Toutes ses tentatives assassines sont vouées à l’échec. Le temps passe, le mari est toujours bien vivant et la femme s’impatiente. La mort, grande coquine, crée des imbroglios très cocasses, dignes des "Tontons Flingueurs"
    Lieu
    Comédie Claude Volter
    Avenue des Frères Legrain, 98
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : 02-762.09.63
    Réservation : 02-762.09.63
    secretariat@comedievolter.be
    http://www.comedievolter.be
  • Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ?

    04.12.2018  >  15.12.2018

    • Théâtre

    Lire la suite

    « La scène se passe dans un Café Starbucks. Les clients profitent d'une ambiance lounge un peu bas de gamme, idéale pour bavarder autour d'une boisson chaude choisie parmi une large sélection. Jessica et Brandon se sont installés au fond du café, à côté de la baie vitrée. Et c'est là que Jessica a cette phrase terrible : « Brandon, ou bien tu me parles, ou bien je te quitte. »... On préfère vous griller le suspens tout de suite : Jessica va quitter Brandon ! Il faut nous excuser mais c'est le principe d'une tragédie, tu connais la fin dès le début. Nous, ce qu'on veut, c'est comprendre « pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ? ». Et pour cela il faut comprendre qui est Brandon et plus précisément quel est le monde de Brandon ? Car c'est dans ce monde que se trouve l'énigme, et c'est dans ce monde que se trouve la solution... » En s'emparant avec dérision d'outils numériques variés, en passant d'une conférence gesticulée au récit tragique d'un lanceur d'alerte, Pierre Solot et Emmanuel De Candido reconstruisent en direct un puzzle biographique dont chaque pièce aborde les notions complexes d'une société hyperconnectée : réalité, virtualité, fiction, guerre propre, digital natives et pouvoir fascinant des médias. Ouverture du lieu à 19h Spectacle à 20h
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +3222191186
    Réservation : +3222196006
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • J’abandonne une partie de moi que j’adapte

    04.12.2018  >  09.12.2018

    • Théâtre
    Profondément marqués par le film documentaire tourné par Edgar Morin et Jean Rouch en 1960, Chronique d’un été, première expérience française de cinéma-vérité, Justine Lequette et ses quatre comédiens en reprennent les questions-clés, adressées à des passants, étudiants, ouvriers, employés, immigrés, dont l’entretien se prolongeait parfois dans un cadre plus intime. Ces questions, qui portent sur le bonheur, la vie, le travail, les utopies, … ils se les posent aujourd’hui dans une société qui, cinquante-huit ans plus tard, est à la fois restée la même et a beaucoup changé. Mettant les deux époques en perspective, ils insistent, en se nourrissant aussi de séquences documentaires de Pierre Carles, d’extraits de pièces d’Alexandra Badea ainsi que d’écritures de plateau, sur la question du sens que nous donnons à nos vies, dans une esthétique inspirée du réel mais qui toujours développe un point de vue et une dimension ludique.

    Lire la suite

    Profondément marqués par le film documentaire tourné par Edgar Morin et Jean Rouch en 1960, Chronique d’un été, première expérience française de cinéma-vérité, Justine Lequette et ses quatre comédiens en reprennent les questions-clés, adressées à des passants, étudiants, ouvriers, employés, immigrés, dont l’entretien se prolongeait parfois dans un cadre plus intime. Ces questions, qui portent sur le bonheur, la vie, le travail, les utopies, … ils se les posent aujourd’hui dans une société qui, cinquante-huit ans plus tard, est à la fois restée la même et a beaucoup changé. Mettant les deux époques en perspective, ils insistent, en se nourrissant aussi de séquences documentaires de Pierre Carles, d’extraits de pièces d’Alexandra Badea ainsi que d’écritures de plateau, sur la question du sens que nous donnons à nos vies, dans une esthétique inspirée du réel mais qui toujours développe un point de vue et une dimension ludique.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • De chaque instant

    05.12.2018  >  20.01.2019

    • Cinéma
    Il y aurait trop peu d’infirmières ? 

    Lire la suite

    Il y aurait trop peu d’infirmières ? Les candidates se pressent pourtant en nombre dans le documentaire de Nicolas Philibert, poussées par l’idéal de servir, le souci d’être utiles. Film d’apprentissage, De chaque instant jette un regard attentif sur le cursus scolaire des étudiantes, leurs premières expériences en milieu hospitalier, leurs craintes, leurs attentes. De ces séquences-constats se dégage un hommage émouvant et optimiste à un beau métier de vocation. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Une chambre en ville

    05.12.2018  >  09.01.2019

    • Cinéma
    À Nantes, en 1955, François, un métallurgiste, se prend de passion pour la fille de sa logeuse, malgré Violette, une ouvrière qu’il a mise enceinte.

    Lire la suite

    À Nantes, en 1955, François, un métallurgiste, se prend de passion pour la fille de sa logeuse, malgré Violette, une ouvrière qu’il a mise enceinte. Sur fond de grèves et de manifestations violentes, un poignant mélodrame entièrement chanté, reflétant la part d’ombre du cinéaste. Flagey, Cinematek, Music Chapel € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • ARTUR ZMIJEWSKI Glimpse

    05.12.2018  >  15.12.2018

    • Cinéma

    Lire la suite

    Dans un style évoquant d’anciens films ethnographiques et propagandistes, des hommes et des familles sont filmés de manière directe, sans compromis : sans son, en noir et blanc et en 16 mm. Le réalisateur analyse les circonstances dans lesquelles vivent les migrants dans quatre camps de réfugiés européens, notamment la « jungle » de Calais. On y voit des tentes et des huttes précaires, des intérieurs remplis de couvertures et d’aliments glanés çà et là (lait, sucre, farine), la saleté de l’environnement… La vie humaine y est ramenée, de manière radicale, à sa forme la plus vulgaire et la plus primitive. Certaines actions et des gestes performatifs sont mis en scène, par exemple le « don » de chaussures et de manteaux ou le moment où le visage d’un homme noir est peint en blanc. Żmijewski recourt consciemment à l’esthétique des films de propagande des années 30, 40 et 50 pour montrer, le plus douloureusement possible, la manière dont nous mettons en images les migrants — « les autres » — et donc dont nous les traitons (images en noir et blanc, photos semi-amateurs, contrastes élevés). À travers la dureté de cette confrontation à la pauvreté et au désespoir que l’on préférerait ne pas voir, Żmijewski va toujours plus loin dans le jeu entre l’acceptable et l’inacceptable. —   PL/DE, 2017, 14’, muet, commence toutes les 15’.
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-550.03.50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Vous avez dit Broadway ?

    05.12.2018  >  31.12.2018

    • Théâtre
    Avec Julie Delbart, sa complice et formidable pianiste, sous le regard du metteur en scène de « Cabaret », Antoine vous entraîne dans les coulisse des grands chefs-d’œuvre et des succès usurpés de la comédie musicale.

    Lire la suite

    Do you want to sing in Saint-Josse ? L’histoire de la comédie musicale est foisonnante, elle plonge ses racines dans la grande Histoire de la société américaine du xvIII ème pour arriver jusqu’à nous. Antoine Guillaume, passionné/passionnant, raconte et chante les premiers pas, les grands moments, tous les courants et les étapes majeures de cet art dit « mineur ». Parce qu’à toutes les époques, cette grande sœur du Music-Hall, sous ses dehors d’entertainment a souvent dit en chansons ce qui n’était plus audible sans musique. Elle illumine les périodes sombres et fait la nique au climat, en dansant dans les flaques sous un parapluie, par tempête et grand vent, en attendant qu’il tourne ! Avec Julie Delbart, sa complice et formidable pianiste, sous le regard du metteur en scène de « Cabaret », Antoine vous fera chavirer tant il possède l’art et la manière pour nous entrainer à sa suite dans les coulisses de « Hair », les dessous de « Cats », les anecdotes de « Fame », les succès usurpés, les vrais chefs-d’œuvre… Sur les traces de Julie Andrews et Gene Kelly, redécouvrez ces airs qui nous habitent. Promis, ça vous donnera l’envie de chanter ! « Vous avez dit Broadway ? »... Ce sont des retrouvailles. Ça va swinguer pour les fêtes ! UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET DE ‘H S.A.. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • La Revue

    05.12.2018  >  27.01.2019

    • Théâtre
    Satire politique, parodies et chansons pour un moment de plaisir et de détente. Le spectacle divertissant des fêtes.

    Lire la suite

    Une Revue, c’est de la parodie politique et du divertissement tel qu’on le voit à la télévision. L’exercice impose que l’on passe en revue une série d’événements grands et petits, de ces choses parfois insignifiantes avec le recul mais qui pourtant ont fait la une des gazettes ou les ragots de comptoir du plat pays. Les éléments nécessaires au bon équilibre de La Revue sont : rythme, efficacité, rire et beauté.
    Lieu
    Théâtre Royal des Galeries
    Galerie du Roi, 32
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-512.04.07
    Réservation : 02-512.04.07
    infos@trg.be
    http://www.trg.be