Evénements du 25 novembre 2018

  • Visite guidée des Magasins Waucquez et de l’exposition permanente sur Horta

    13.03.2018  >  09.12.2018

    • Visites Guidées

    Lire la suite

  • Horta Inside Out : visites guidées Art Nouveau

    18.03.2018  >  09.12.2018

    • Visites Guidées
    Dans le cadre de l'évènement Horta Inside Out, le CBBD organise des visites guidées sous le thème de l'Art Nouveau.

    Lire la suite

    Découvrez le passé du bâtiment qui abrite le musée, construit par Victor Horta en 1906, à l'époque des Grands Magasins. Sous réservation via l'adresse visit@cbbd.be
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Les galeries d’art du quartier Louise

    21.04.2018  >  08.12.2018

    • Visites Guidées

    Lire la suite

    Le quartier Louise regorge de galeries à la pointe de l’art contemporain. C’est ici que se situent les plus importantes de la ville, dont certaines existent depuis les années 1980 ! Nous ferons plusieurs haltes grâce auxquelles les multiples expressions plastiques n’auront plus de secret pour vous.
    Lieu
    devant la galerie Xavier Hufkens
    Rue Saint-Georges, 6-8
    1050 Ixelles
    http://www.cbbd.be
  • CATEL - Destins féminins en dessins

    19.06.2018  >  25.11.2018

    • Exposition
    La série noire animalière de Benoît Sokal

    Lire la suite

    Artiste majeure du roman graphique, Catel s’est imposée en moins de deux décennies comme une personnalité essentielle dans le paysage de la BD franco-belge. Nourrie d’une souffle puissant et profondément humaniste, son oeuvre est jalonnée de portraits de femmes remarquables, de Kiki de Montparnasse à Benoîte Groult. Strasbourgeoise d’origine, Catel a illustré de nombreux romans et albums pour enfants avant de dessiner ses premières biographies romancées. Sa rencontre avec le scénariste-écrivain José-Louis Bocquet sera déterminante pour la suite de son oeuvre. Ils entament leur collaboration avec un album consacré à Edith Piaf suivi des romans graphiques « Kiki de Montparnasse », « Olympe de Gouges » et « Joséphine Baker ». Seule, elle est allée à la rencontre de Benoîte Groult – l’auteure de « Ainsi soit-elle » - tandis qu’avec la dessinatrice Claire Bouilhac, elle va évoquer le destin méconnu de Rose Valland puis de Mylène Demongeot dans « Adieu Karkhov ». Avec Catel, la bande dessinée européenne du XXIe siècle se fait littérature graphique. Le Musée de la BD est particulièrement fier d’exposer ses travaux. Ainsi soit Catel !
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Brussels Museums Nocturnes 2018

    13.09.2018  >  06.12.2018

    • Exposition
    Une saison de jeudis soirs inoubliables dans les musées de Bruxelles.

    Lire la suite

    Du 13 septembre au 6 décembre 2018, les Brussels Museums Nocturnes offrent de découvrir 74 musées bruxellois sous un autre jour et à un tarif super attractif (gratuit/2€ (-26)/4€/Nocturnes PASS). Tous les jeudis soirs, 5 à 8 musées invitent à explorer Bruxelles comme ville de quartiers, trésors et charmes insoupçonnés. Durant 13 semaines, un programme fait de nouvelles expos, ateliers, musique, food & drinks, visites guidées et bien plus veillent à adoucir les premiers signes de l’hiver. Découvrez la programmation complète au Village des Musées du Sablon lors du vernissage gratuit le 13 septembre au Palais d’Egmont et au Musée Juif de Belgique. Plus d’info à partir du 01.09.2018
    Lieu
    Divers lieux à Bruxelles
    Divers lieux à Bruxelles
    1000 Bruxelles
    http://www.cbbd.be
  • King Kong Théorie

    07.11.2018  >  01.12.2018

    • Théâtre
    Sévèrement burné… euh, ovairisé

    Lire la suite

    « J’écris de chez les moches, pour les moches, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf… » Le manifeste féministe punk de Virginie Despentes claque comme un gros coup de Doc Martens à la tête des conventions patriarcales. Plus que jamais d’actualité, voici ce texte clairvoyant, ironique et punchy servi par un trio de comédiennes habitées qui rappellent que « Comprendre les mécaniques de notre infériorisation (…), c’est comprendre les mécaniques de contrôle de toute la population ». Un uppercut qui laisse la trace cuisante de ses cinq doigts sur les joues de tous les spectateurs, hommes et femmes. Indispensable.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : 02-510.05.10
    Réservation : 02-510.05.10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Fase - Anne Teresa De Keersmaeker / Rosas

    08.11.2018  >  25.11.2018

    • Spectacle
    Fase est le spectacle qui a marqué la percée d’Anne Teresa De Keersmaeker, et sans doute aussi la chorégraphie qu’elle a le plus dansée. Sur quatre compositions répétitives du minimaliste états-unien Steve Reich, trois duos et un solo se succèdent. Les mouvements sont exécutés avec une telle perfection qu’ils paraissent quasi mécaniques, mais étrangement, ils parviennent néanmoins à nous toucher.

    Lire la suite

    Fase (1982) est le spectacle qui a marqué la percée d’Anne Teresa De Keersmaeker, et sans doute aussi la chorégraphie qu’elle a le plus dansée. Sur quatre compositions répétitives du minimaliste états-unien Steve Reich, trois duos et un solo se succèdent. De même que la musique, la danse applique le principe de décalage de phase : des variations minimes décalent doucement des mouvements initialement parfaitement synchrones donnant ainsi naissance à jeu complexe de formes et de motifs en mutation constante. Les mouvements sont exécutés avec une telle perfection qu’ils paraissent quasi mécaniques, mais étrangement, ils parviennent néanmoins à nous toucher. Pour la première fois, De Keersmaeker – qui a toujours dansé Fase elle-même – passe le témoin à une nouvelle génération de danseuses.
    Lieu
    Rosas
    Avenue Van Volxem, 164
    1190 Forest
    Tél : 02-344.55.98
    mail@rosas.be
    http://www.rosas.be
  • Frères ennemis

    08.11.2018  >  30.11.2018

    • Théâtre
    « L’on hait avec excès lorsque l’on hait un frère. »

    Lire la suite

    Première tragédie écrite de Jean Racine alors âgé de 24 ans, Frères ennemis (ou La Thébaïde) fut jouée en 1664 au Palais- Royal par la troupe de Molière. Il situe l’intrigue à Thèbes, ville ravagée par la rivalité d’Etéocle et Polynice. Selon la volonté de leur père, Œdipe, les deux frères doivent se partager le trône et régner un an à tour de rôle. Soutenu par Créon, son oncle, Étéocle refuse de transmettre le pouvoir à son frère. Dans la ville assiégée depuis six mois par les troupes de Polynice, Jocaste et Antigone espèrent ramener la paix et réconcilier les frères. Une rencontre est organisée, un cessez-le-feu instauré. Rien n’y fera et cette famille sera décimée par la haine. Ces deux frères irréconciliables incarnent les conflits qui, aujourd’hui encore, ne cessent de ronger les êtres, les sociétés et les nations. Ils disent les ravages de l’orgueil et de l’obsession du pouvoir. Ils sont à l’extérieur et à l’intérieur de nos frontières géographiques et mentales. Ils sont nos contemporains. Au travers d’un scénario haletant, riche en rebondissements dignes de la série Game of thrones, Racine, dans la belle animalité et fiévreuse sensualité de son écriture nous ramène à cette question cruciale : la haine, qu’elle soit d’origine familiale, politique ou religieuse, est-elle une fin ou un moyen, un prétexte ou une fatalité ?
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Desperado

    13.11.2018  >  01.12.2018

    • Théâtre
    Il était une fois Michel, Marc, Bruno, Eddy. Quatre cowboys du vendredi soir. Quatre héros illusoires du Far West de la vie quotidienne. Quatre as de la gâchette pour un western comique et acerbe avec comme seule arme le verbiage.

    Lire la suite

    Avant de mener une carrière séparément, Ton Kas (1959), acteur hollandais aujourd’hui connu pour ses rôles à la télévision et au cinéma, et Willem De Wolf (1961), auteur faisant partie depuis 2010 du noyau artistique de la Compagnie De Koe, formaient un duo. Entre 1985 et 2004, ils ont créé une vingtaine de spectacles dont Desperado qui marque leur parcours. La pièce a été sélectionnée au Theaterfestival 1998 parmi les "meilleurs" spectacles des Pays-Bas et de Flandre, et elle a été jouée récemment au Toneelhuis d’Anvers avec le même succès. L’amitié entre Marc, Bruno, Michel et Eddy est inébranlable, et leur rendez-vous de fin semaine incontournable. Visages impassibles, ils parlent et ils parlent. Du monde, du travail, des femmes, de leurs vies. Ils pensent, ont des opinions, des rêves, ressassent. Ils sont les héros illusoires du Far West de la vie quotidienne. Ils nous font rire avec leur verbiage, leur quête d’un sens à donner à la vie, leur impuissance à y parvenir, mais en même temps derrière ce vide, il y a comme une certaine désespérance, quelque chose de triste, de pas bien joli … et de très « trumpien ». Le style comique et acerbe de « Kas & De Wolf », jouant à la fois de l’autodérision et de l’absurdité de l’existence, n’est pas sans rappeler celui de la Compagnie néerlandophone Tristero, et celui de Rien de spécial. Il n’est donc pas si étonnant que la pièce réunisse quatre as de la gâchette pour interpréter, pour la première en français quatre cowboys du vendredi soir.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : 02-640.82.58
    Réservation : 02-640.35.50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • La Salade

    15.11.2018  >  01.12.2018

    • Théâtre
    Des propriétaires qui s’ennuient. Des domestiques qui servent. Des retrouvailles qui vont semer la zizanie... Du théâtre dans le théâtre pour 5 acteurs et actrices avec des perruques et un fusil de chasse, du théâtre d’amour et de foire … aux animaux.

    Lire la suite

    Baptiste Sornin est un acteur de théâtre. Il a commencé à l’être très jeune, en suivant des ateliers les mercredis après-midi. Plus tard, il fait l’INSAS et entre dans la vie professionnelle. On le voit dans des mises en scène de Michel Dezoteux, Armel Roussel, Antoine Laubin, Sofia Betz, Julie Annen, Selma Alaoui, Vincent Sornaga, Denis Laujol, Ivica Buljan, Thomas Ostermeier…. On le voit aussi depuis 2004 dans les films des frères Dardenne, et il figurait au palmarès des Magrittes 2018 dans la catégorie "Meilleur Espoir Masculin" pour SONAR de Jean-Philippe Martin. La Salade est son premier texte de théâtre et sa première mise en scène. Voici comment il résume l’histoire : Une famille bourgeoise en Russie, ou à Bruxelles, ou en Charente-Maritime, on ne sait pas trop. Des gens riches qui s’ennuient. Une nouvelle inattendue va bouleverser leur quotidien. C’est un spectacle d’amour en 5 actes pour 5 acteurs et actrices avec des perruques. Il raconte aussi que lorsqu’il était jeune, il y avait dans sa famille une personne atteinte d’un handicap physique. Chaque arrivée dans un lieu public était une épreuve telle que sa famille avait mis en place un protocole pour se protéger des regards des autres. Elle faisait « comme si ». Comme s’il n’y avait rien. Ni regards. Ni handicap. En somme, une mise en scène du non-dit qui faisait naître un malaise plus grand encore. Ce sont ces « comme si », ces non-dits, ces regards et ces malaises que l’on retrouve au cœur de La salade. Dans une mise en abyme du théâtre dans le théâtre, c’est une société du spectacle et l’illusion de la rencontre qui sont au centre de son propos. La distribution qu’il choisit pour sa réputation et sa capacité joyeuse et culottée à « faire théâtre », à jouer « avec » les personnages autant qu’à les jouer, ajoute un effet de loupe comique et extravagant sur la duplicité, la duperie, le mensonge, l’hypocrisie des relations humaines. Dans un paysage déserté de sentiments sincères, où le naturel a été depuis longtemps chassé au galop, la question de l’amour que l’on peut se porter les uns les autres reste entière et est d’autant plus cruciale qu’elle fait cruellement défaut.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : 02-640.82.58
    Réservation : 02-640.35.50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be