Evénements du 16 novembre 2018

  • Une passion

    02.11.2018  >  23.11.2018

    • Cinéma
    Deux couples en dérive, sur l’île de Fâro, en hiver.

    Lire la suite

    Deux couples en dérive, sur l’île de Fâro, en hiver. Une confrontation ambivalente, où chaque comédien de Bergman joue et commente lui-même son personnage. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Intrigues et secrets

    04.11.2018  >  19.11.2018

    • Théâtre

    Lire la suite

    À la recherche de la vérité, à la recherche de la justice, à la recherche de vraies réponses aux vraies questions de la vie, Jane Turner gare son cabriolet avec style et classe sur un parking, quelque part dans le fin fond du Texas. Pendant ce temps, deux passants ont une conversation banale au sujet d’un livre, et quatre scientifiques passionné.es cherchent la distance idéale entre les corps. Mais que vois-je, juste derrière nous ! Une araignée paon (du type Maratus) s’extirpe lentement de la terre sablonneuse. Non moins incroyables sont les révélations fracassantes que Camille Sarabande nous livre sur sa vie et son récent voyage en Inde, au cours duquel elle n’a pas été du tout, nous dit-elle, dépaysée... Venez voir toutes sortes de choses, de gens et d’histoires dans INTRIGUES ET SECRETS.
    Lieu
    Café Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396 398
    1050 Ixelles
    Tél : +00 32 (0)2 510 05 10
    info@ctto.be
    https://www.facebook.com/cafetheatredelatoisondor/?fref=ts
  • Combat de Pauvres

    06.11.2018  >  17.11.2018

    • Théâtre
    Un acte de réappropriation citoyenne des espaces de parole qui nous fait réfléchir sur notre monde.

    Lire la suite

    Depuis près de 50 ans, la redistribution des richesses en Europe ne cesse d’accroître les inégalités. Les chiffres de la pauvreté explosent : 1,5 millions de personnes en Belgique, 9 millions en France, 11 millions en Allemagne. La précarité et l’exclusion semblent s’inscrire comme une norme sociale, sans qu’aucune mesure ne parvienne à enrayer ce fléau. Pour la compagie Art & tça, dont la démarche est d’interroger les grands enjeux sociétaux, il y a une urgence à faire entendre la réalité de la pauvreté, comprendre les choix politiques, les aberrations de notre système, les impasses et les alternatives. À partir de témoignages rassemblés sur le terrain, ils inventent une forme de théâtre documentaire qui se fait porte-parole des « sans voix ». Avec poésie et humour, ils créent une matière artistique vivante, exigeante et critique de notre temps. Un acte de réappropriation citoyenne des espaces de parole qui nous fait réfléchir sur notre monde. Pour accompagner la démarche de la compagnie, différents moments de discussions et de rencontres seront organisés autour des représentations, en collaboration avec des associations actives sur le terrain (programme détaillé à suivre).
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : 02-732.25.98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Un fait divers

    06.11.2018  >  01.12.2018

    • Théâtre
    Ceci est l’histoire vraie d’une fille sans histoire. Un soir qu’elle marchait dans la rue pour rentrer chez elle, il lui est arrivé quelque chose… Comment dire ?… Quelque chose qui arrive… Parfois.

    Lire la suite

    Ceci est l’histoire vraie d’une fille sans histoire. Généralement, cette fille-là, personne ne la remarquait particulièrement. Un soir qu’elle marchait dans la rue pour rentrer chez elle, il lui est arrivé quelque chose… Comment dire ?… Quelque chose qui arrive… Parfois. Mais bon, ce n’est sans doute pas si grave, ça arrive à plein de gens, on ne va pas en faire une montagne... Faut pas exagérer, personne n’est mort non plus ! Laure raconte. Et vous verrez, pour le coup c’est vraiment vivant, courageux, rigoureux, drôle, sans concessions, sans fards. C’est Laure et son histoire avec les toubibs, les flics, les juges, les parents, les amies et les amis de Laure. C’est Laure dans toute la beauté et la force de ses 30 ans. C’est cette histoire simple comme bonjour, comme il en existe des millions de par le monde. C’est Laure qui parle… Car maintenant le temps est venu de raconter. Parce que maintenant nous sommes prêts à entendre. C’était il y a quatre ans. Laure a pris le temps d’écrire, pour trouver les mots… Cette histoire trouve aujourd’hui son achèvement sous les projecteurs pour qu’elle ne soit plus jamais reprise sous la rubrique des faits divers. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ETAT FÉDÉRAL BELGE ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo © Gregory Navarra.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800 944 44
    Réservation : 0800 944 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Sonate d’automne

    06.11.2018  >  16.11.2018

    • Théâtre
    Mère et fille, deux femmes qui s'affrontent. Et les souvenirs remontent, les accusations déferlent. Les passions d'abord comprimées, lentement se libèrent, puis se déchaînent jusqu'au paroxysme.

    Lire la suite

    A l’invitation de sa fille Eva, Charlotte débarque avec armes et bagages dans la bourgade de Bindal, au fin fond de la Suède. Elles ne se sont plus vues depuis 7 ans. Il va falloir remettre les pendules à l’heure. Il y a eu la mort récente du vieux Leonardo, le compagnon de Charlotte mais aussi le drame de la noyade du jeune fils d’Eva et Viktor dans le puits du jardin. Au fil de la soirée, les histoires se racontent et derrière elles la trajectoire de deux femmes liées par leur lien de sang : l’une, la mère, brillante pianiste à la carrière internationale, talentueuse, volontaire, directe et dominatrice. L’autre, la fille, effacée, incapable d’aimer, bien décidée à en découdre, à se faire reconnaître après l’abandon qu’elle estime avoir subi. Un troisième personnage veille dans la chambre du dessus, Helena, la petite sœur d’Eva, handicapée, incapable de s’exprimer, mais qui sent tout, perçoit tout, comprend tout. Et puis, il y a le seul homme de cette histoire, le mari d’Eva, narrateur et observateur impuissant, tant les mots lui manquent... Le combat s’engage : Eva plante sa sœur devant sa mère forcée de jouer la comédie maternelle. De son côté Charlotte donne une leçon de piano magistrale et humiliante à sa fille. La nuit tombe, les deux femmes revisitent leur passé, les concerts moins brillants, le retour de la mère au bercail, les angoisses de la fille de ne jamais être à la hauteur d’une telle mère : trop belle, trop douée, trop éloquente. Mais la sentence tombe, inexorable : tu es coupable ! De quoi ? Je ne sais pas, coupable ! Charlotte remonte la chaîne : elle ne se souvient pas du moindre contact physique avec ses parents. Bref, elle a fait comme elle a pu. Mais Eva sort sa dernière carte : Lena, sa maladie, c’est de sa faute... le chaos est total, on ne distingue plus le vrai du faux. Tout est perverti, incohérent, malade… Aux abords de ce champ de bataille, Héléna écoute et ressent…
    Lieu
    Le boson
    Chaussée de Boondael, 361
    1050 Ixelles
    Tél : +32 471 32 86 87
    Réservation : +32 471 32 86 87
    reservations@leboson.be
    http://www.leboson.be
  • Je suis un poids plume

    06.11.2018  >  18.11.2018

    • Théâtre
    « Au début tu crois que tu n’y arriveras jamais et puis tu entends la musique de Rocky et alors tu t’accroches. »

    Lire la suite

    Après la rupture, il faut bien régler les affaires, voir ce qu’on va faire des choses communes partagées, de l’appartement et de ses clés, de la vaisselle au mobilier ; régler aussi le sentiment de trahison qui vous assaille quand le futur de l’autre ne vous appartient déjà plus, que vous découvrez qu’un nouveau chapitre s’ouvre sans vous, autant de blessures et de coups reçus qu’il faut soigner pour ne pas rester au fond du gouffre. Ici, face à l’uppercut de la n de l’amour, la renaissance viendra du corps. Un corps épuisé par l’absence de l’autre, délaissé par les mains de l’autre et qui retrouvera comment se reconstruire dans une salle de boxe. Apprendre à donner des coups, à les parer, apprendre à se défendre, c’est soumettre son corps à une nouvelle discipline, le sentir se transformer à force d’exercice, de sueur, c’est le prix à payer pour renaître à soi-même. Dans un « seule en scène » percutant dans tous les sens du terme, et qui a connu un immense succès lors de sa création, Stéphanie Blanchoud, à la fois actrice et autrice, monte sur le ring, face au public, et conjugue, sous la direction de Daphné D’Heur, le punch et la douceur.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Pas Pleurer

    06.11.2018  >  24.11.2018

    • Théâtre
    « Pas pleurer », c’est ce que nous dit Lydie Salvayre, alors que nous avons toutes les raisons de pleurer devant la bêtise humaine, aujourd’hui comme hier. Ne pas baisser les bras. Ne pas avoir peur.

    Lire la suite

    Il s’agit du récit par Lydie Salvayre, de l’histoire de sa mère, plongée dans la guerre civile espagnole, à l’été 1936. Montse, qui avait quinze ans à l’époque, en a aujourd’hui nonante. Devant sa fille, avec qui elle partage « une petite anisette » qu’on devine strictement interdite par les médecins, elle raconte son petit village perdu en Catalogne. La vie n’y a pas changé depuis le Moyen-Age, rythmée par les récoltes d’olives, les fêtes de village, les mariages arrangés, son frère Josep fraîchement converti aux thèses anarchistes et son rival stalinien Diego, les premières tentatives de collectivisation, l’irruption de cette idée que, peut-être, tout pourrait changer… Puis la guerre et l’exil... d’Espagne vers la France…
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • Mon cher Enfant

    07.11.2018  >  30.11.2018

    • Cinéma
    Riadh prend bientôt sa retraite de cariste au port de Tunis. Sa femme et lui forment un couple uni autour de leur fils qui s’apprête à passer le bac.

    Lire la suite

    Riadh prend bientôt sa retraite de cariste au port de Tunis. Sa femme et lui forment un couple uni autour de leur fils qui s’apprête à passer le bac. Les migraines de l’étudiant inquiètent ses parents. Au moment où Riadh pense que son fils va mieux, celui-ci disparaît. L’un des beaux moments de la Quinzaine des Réalisateurs 2018. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Ithaque (notre Odyssée 1)

    07.11.2018  >  17.11.2018

    • Théâtre
    Après le succès de What if they went to Moscow? en 2017, Christiane Jatahy est de retour avec une nouvelle création. Librement inspiré de L’Odyssée, Ithaque (Notre Odyssée 1) est le premier volet d’un diptyque dont la suite sera montée au Théâtre National en 2019. Toujours désireuse d’impliquer le public dans l’élaboration du récit, l’artiste brésilienne met en place un dispositif inattendu. Le plateau, divisé en bi-frontal sépare le public en deux : d’un côté Ithaque et le point de vue de Pénélope, de l’autre la demeure de Calypso et celui d’Ulysse. Deux temporalités qui se superposent et se répondent. Entre les deux, un double rideau opaque, un espace non défini, une traversée peut-être… Parcouru par les images de migrants, de frontières et de l’attente du retour, Ithaque propose non seulement un parallèle avec notre monde actuel, mais également une véritable réflexion sur le voyage et l’exil et surtout, une expérience dramaturgique inédite. Programme de salle

    Lire la suite

    Après le succès de What if they went to Moscow? en 2017, Christiane Jatahy est de retour avec une nouvelle création. Librement inspiré de L’Odyssée, Ithaque (Notre Odyssée 1) est le premier volet d’un diptyque dont la suite sera montée au Théâtre National en 2019. Toujours désireuse d’impliquer le public dans l’élaboration du récit, l’artiste brésilienne met en place un dispositif inattendu. Le plateau, divisé en bi-frontal sépare le public en deux : d’un côté Ithaque et le point de vue de Pénélope, de l’autre la demeure de Calypso et celui d’Ulysse. Deux temporalités qui se superposent et se répondent. Entre les deux, un double rideau opaque, un espace non défini, une traversée peut-être… Parcouru par les images de migrants, de frontières et de l’attente du retour, Ithaque propose non seulement un parallèle avec notre monde actuel, mais également une véritable réflexion sur le voyage et l’exil et surtout, une expérience dramaturgique inédite. Programme de salle
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Liens

    07.11.2018  >  01.12.2018

    • Théâtre
    Spectacle d'Improvisation théâtrale. Que vos rêves deviennent nos réalités.

    Lire la suite

    Que vos rêves deviennent nos réalités Le spectacle est un dérivée de la ronde, ou ‘’The Scene’’ joué à Chicago depuis les années 80. Quatre comédiens auront comme impulsions de départ, des relations et des lieux. Deux par deux, ils se bâtiront un passé, et par conséquent, un avenir. Après cette première partie ou les liens sont tissés, il ne reste qu’à vivre et aller au bout de leurs histoires. Joué par les comédiens de la compagnie FMR ce spectacle vous promet une multitude de moments tantôt tristes, tantôt drôles, mais toujours remplis de sincérité.
    Lieu
    Théâtre L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/