Evénements du 11 juin 2018

  • WaW ! { We are Woman }

    29.05.2018  >  16.06.2018

    • Spectacle
    Du vestiaire de foot au sabbat de sorcières, 11 danseurs se lancent dans un parcours ludique et libératoire à la recherche du féminin. Il s'agit de se défaire des attributs masculins pour explorer l’image transgressive de la sorcière – du prosaïque au rituel, de l’armoire de vestiaire au totem, du morne uniforme à la diversité débridée…

    Lire la suite

    Du vestiaire de foot au sabbat de sorcières, 11 danseurs se lancent dans un parcours ludique et libératoire dans la recherche du féminin. Ce sont les mêmes interprètes de la précédente création de Thierry Smits (Anima Ardens) qui, sous le regard du spectateur, joueront à se dépouiller des gestes et de l’attirail de la masculinité pour explorer le « devenir-femme ». Il ne s’agit pas de jouer avec les artifices du travesti, mais bien d’explorer, dans le féminin, l’image transgressive de la sorcière – du prosaïque au rituel, de l’armoire de vestiaire au totem, du morne uniforme à la diversité débridée… Les penseurs de la « théorie du genre » qui provoque tant d’opposition aujourd’hui chez les traditionalistes et les réactionnaires, ont modifié profondément notre idée de l’être humain. Nous ne sommes plus femme, plus homme, de la même manière. Et nous avons appris qu’il y a, entre les deux, de multiples nuances et possibilités….
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : 02-640.82.58
    Réservation : 02-640.35.50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • beurscafe rooftop bar & terrace

    30.05.2018  >  15.07.2018

    • Animations

    Lire la suite

      Le sol est un gigantesque échi- quier et il y a au moins quatre recoins obscures où se cacher (LA place pour votre premier baiser). La musique y est parfois si bonne que tout le monde se met spontanément à danser. Les barmans sont tellement sympathiques que vous allez continuer à boire. Les briques sont authentiques, ce qui va à la seconde vous toucher. En gros, c’est juste le lieu parfait! À des intervalles très réguliers, le beurscafé est le décor pour de bonnes fêtes, des conversations profondes, des vinyles market, d’intri- gantes peintures murales et ainsi de suite. Tout le monde est bien entendu le bienvenu!
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-550.03.50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Les Trois Mousquetaires

    31.05.2018  >  30.06.2018

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    C’est en collaboration avec Auguste Maquet qu’Alexandre Dumas écrit "Les Trois Mousquetaires". Ils ont pour nom Athos, Pothos et Aramis (tous ont existé mais n’étaient pas de la même génération) et sont au service de Louis XIII. Arrivé de sa Gascogne natale sur un bidet jaune de robe, avec une lettre de recommandation de son gentilhomme de père pour M. de Tréville, capitaine des gardes, à Paris, d’Artagnan doit gagner sa belle casaque de mousquetaires. Il commencera par se battre en duel avec ceux qui deviendront ses inséparables amis. L’amour que d’Artagnan porte à Constance Bonacieux (Constanske chez Toone), fidèle femme de chambre d’Anne d’Autriche, le lance dans l’aventure dite des "Ferrets de la Reine" : douze ferrets de diamants, présents du roi, que la reine a offerts à Buckingham. A l’instigation du cardinal de Richelieu qui veut perdre la reine, Louis XIII somme son épouse de les porter au prochain bal de la cour. Ces ferrets sont en réalité des bouts métalliques qui terminent des rubans. Dans le cas de la reine de France, ces ferrets sont ornés de diamants. Pour les commodités de la scène et aussi par confusion de récits, ces ferrets se transforment chez les Toone du passé en collier de la reine. Cet épisode naît probablement d’un autre roman de Dumas : "Le Collier de la Reine" qui trouve sa source dans l’Affaire du collier de 1785-1786, scandale qui éclata en France à la fin de l’Ancien Régime, à la suite d’une escroquerie montée par la comtesse de la Motte aidée de Cagliostro. Ces derniers convainquirent le cardinal de Rohan d’acheter pour la reine un collier qu’il ne put jamais rembourser. Cette affaire compromit la reine Marie-Antoinette qui était pourtant innocente. Confusion dans les récits, anachronisme font partie du quotidien des Toone. Ils ne s’embarrassent guère de détails. Comme disait Molière : "L’important, c’est de plaire !" De nos jours encore, Toone respecte les anachronismes de ses prédécesseurs.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-511.71.37
    Réservation : 02-513.54.86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Zazie dans le métro

    01.06.2018  >  16.07.2018

    • Cinéma
    Noiret, en tonton homo - dans un étincelant décalque visuel des jeux de langage de Raymond Queneau avec gags verbaux en images, private jokes et pur délire du saugrenu.

    Lire la suite

    Noiret, en tonton homo - dans un étincelant décalque visuel des jeux de langage de Raymond Queneau avec gags verbaux en images, private jokes et pur délire du saugrenu. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • J’ose

    01.06.2018  >  29.06.2018

    • Cinéma
    Le portrait documentaire d’un fils d’ouvriers liégeois, à la nature extravertie et cabotine, en butte à la société.

    Lire la suite

    Le portrait documentaire d’un fils d’ouvriers liégeois, à la nature extravertie et cabotine, en butte à la société. Pour son deuxième long métrage, Manu Bonmariage s’immerge dans le problème de la délinquance, qui lui valut le prix du meilleur Film Social, à la Sélection INPUT. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • (re)compose the city — UNBUILT BRUSSELS #2

    01.06.2018  >  14.10.2018

    • Exposition
    (re)compose the city est la deuxième exposition dans le cadre de la série Unbuilt Brussels du CIVA.

    Lire la suite

    La Jonction Nord-Midi est généralement vécue comme un traumatisme dans l’imaginaire bruxellois, une erreur majeure, le résultat d’une absence de politique urbanistique volontariste et cohérente. A contrario, (re)compose the city considère la période de réflexion sur la Jonction Nord-Midi, s’étalant de 1836 à 1952, comme un laboratoire de recherches urbanistiques pour muer Bruxelles en capitale de la Belgique. L’exposition se fonde sur plusieurs projets non construits qui jalonnent cette période, sélectionnés parmi des remises à des concours, des travaux de recherche et autres démarches contestataires, conservés dans les fonds d’archive et de documentation du CIVA. La réflexion sur ce tracé ferroviaire reliant les gares terminus du nord et du sud de la ville, induit en réalité une réflexion urbanistique plus large, à l’échelle de Bruxelles. Et ce dès ses débuts, en 1836, car le tracé est intimement lié à l’implantation d’une gare au coeur de la ville. Tout autant qu’à la reprise de la construction du tunnel en 1935, car le choix de le réaliser en tranchée ouverte oblige à recomposer la structure urbaine sur plus de deux kilomètres de long. La Jonction offre par là même l’opportunité à la Ville et à l’Etat de cristalliser leurs enjeux respectifs sur Bruxelles. La Ville, en lançant une politique d’assainissement et de modernisation, et l’Etat, en implantant des équipements nationaux tels que la bibliothèque Albert Ier et sa Cité administrative. Alors que la Jonction est généralement considérée comme dénuée de toute vision d’ensemble, les plans de ses tracés, les propositions d’urbanisation de Bruxelles, les projets des trois gares principales, les concours de la Bibliothèque Albert Ier et les projets pour une Cité administrative de l’Etat, présentés dans l’exposition, sont autant de remises en question de la ville par le dessin d’architecture et de pièces de compositions plus larges qui incarnent des intentions politiques, architecturales ou foncières. (re)compose the city montre des possibles qui ne composent pas la ville contemporaine, mais ayant la capacité d’alimenter les débats qui agitent l’urbanisation actuelle de Bruxelles. (re)compose the city montre des possibles qui ne composent pas la ville contemporaine, mais ayant la capacité d’alimenter les débats qui agitent l’urbanisation actuelle de Bruxelles.
    Lieu
    CIVA
    Rue de l'Ermitage, 55
    1050 Ixelles
    Tél : + 32 (0)2 642 24 50
    info@civa.brussels
    http://www.civa.brussels
  • Looking for Dragone

    02.06.2018  >  21.07.2018

    • Cinéma
    Rencontre entre Manu Bonmariage et Franco Dragone, immigré italien et géant du spectacle, qui a rendu la ville de La Louvière mondialement célèbre.

    Lire la suite

    Rencontre entre Manu Bonmariage et Franco Dragone, immigré italien et géant du spectacle, qui a rendu la ville de La Louvière mondialement célèbre. De Las Vegas à Hong Kong, le portrait d’un homme haut en couleurs et, sous-jacente, l’idée d’une “nouvelle” Wallonnie. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • La Femme de l’année

    02.06.2018  >  30.07.2018

    • Cinéma
    La rivalité, puis le mariage à problèmes, entre deux journalistes rivaux .

    Lire la suite

    La rivalité, puis le mariage à problèmes, entre deux journalistes rivaux . Le premier des neuf films associant le duo de choc Spencer Tracy – Katharine Hepburn. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Du beurre dans les tartines

    02.06.2018  >  19.07.2018

    • Cinéma
    La chronique de la restructuration d’une entreprise métallurgique touchée par la crise, et la multiplicité des points de vue selon que l’on est ouvrier, patron ou responsable politique, filmés au plus près par la caméra entomologique (et chaleureuse) de Manu Bonmariage.

    Lire la suite

    La chronique de la restructuration d’une entreprise métallurgique touchée par la crise, et la multiplicité des points de vue selon que l’on est ouvrier, patron ou responsable politique, filmés au plus près par la caméra entomologique (et chaleureuse) de Manu Bonmariage. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Victor Horta, dialogues entre nature et architecture

    03.06.2018  >  02.09.2018

    • Visites Guidées

    Lire la suite

    Le pavillon des Passions humaines, dans le parc du Cinquantenaire, marque le début de la carrière de Victor Horta. Le quartier des squares, tout à côté, accueillera ensuite plusieurs de ses réalisations : l’hôtel Van Eetvelde, classé aujourd’hui au patrimoine mondial de l’UNESCO ou la maison-atelier dessinée pour son ami le sculpteur Pierre Braecke. Les plus grands architectes de l’Art nouveau ont travaillé dans ce quartier. Gustave Strauven, ancien collaborateur de Horta, y a dessiné une maison pour le peintre de Saint Cyr, aujourd’hui icône de l’Art nouveau. Visite d’intérieur en tour public : Hôtel Van Eetvelde.
    Lieu
    Entrée du parc du cinquantenaire, à l'angle de la rue de la Loi et de l'avenue de la joyeuse entrée
    Entrée du parc du cinquantenaire, à l'angle de la rue de la Loi et de l'avenue de la joyeuse entrée
    1000 Bruxelles
    cornet.alain@gmail.com
    http://www.flagey.be