Evénements du 8 juin 2018

  • Vers l’écluse de Zemst en nocturne (et en bateau)

    25.05.2018  >  28.09.2018

    • Visites Guidées
    Après avoir traversé les infrastructures portuaires de la capitale, notre bateau quitte la Région bruxelloise. C'est dès lors une balade presque champêtre qui vous mène, au fil des eaux, vers l'immense écluse de Zemst.

    Lire la suite

    Après avoir traversé les infrastructures portuaires de la capitale, notre bateau quitte la Région bruxelloise. C'est dès lors une balade presque champêtre qui vous mène, au fil des eaux, vers l'immense écluse de Zemst. Un canal toujours plus vert, plus tranquille, proche sans doute de son apparence de jadis et qui attire toujours les pêcheurs et les promeneurs. Avec cette croisière, nous vous proposons de venir vous détendre sur le bateau les vendredis soirs de la belle saison. Nous vous convions à participer au parcours Vers l’écluse de Zemst dans une formule qui vous permettra à la fois d’apprécier le commentaire du guide, de manger en famille ou entre amis (possibilité de pique-niquer à bord), de boire un verre (le bar sera ouvert, comme d’habitude) et d’apprécier la beauté du Canal de Willebroeck à l’heure où le soleil se couche. Le bateau fait demi-tour au pied de l'écluse de Zemst, sans la franchir. La réservation n’est pas obligatoire. La Fonderie se réserve néanmoins le droit d’annuler des parcours et ne pourra prévenir que les gens qui s’y sont inscrits.
    Lieu
    Quai Béco / Avenue du Port 6
    Avenue du Port
    1000 Bruxelles
  • Jephan de Villiers, Le signe et la mémoire

    27.05.2018  >  16.09.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    Derrière le signe, il y a un geste : « C’est presque une chorégraphie, explique Jephan de Villiers ; ça va vite, ça laisse une trace dans l’espace. ». Comme Pierre Alechinsky, Jephan esquisse parfois le signe dans l’air avant de la poser sur le papier. « Parfois j’écris sur fond de vide » dit-il. Il replace le geste au centre de l’écriture. « C’est le corps tout entier qui écrit. On marche à travers la feuille vers quelque chose ; le poids du porte-plume, le poids de l’encre, le papier…Jouent un véritable rôle ». « On a le sentiment que la ligne rêve » aurait dit Henri Michaux. Jephan de Villiers écrit debout…Le temps de l’écriture est celui de l’instant. L’immédiateté du geste contraste avec la lente naissance des sculptures…qui viennent d’un mouvement vers le monde, d’une rencontre. Jephan passe de longues heures en forêt ou sur le bord de la Gironde. Il cueille, ramasse, assemble. L’écriture nait au contraire d’un mouvement vers l’intérieur, d’un re-cueillement. Elle jaillit de la main, elle sort du corps, presque immatérielle, pour apparaître sur la feuille. Les carnets sont eux aussi des recueils de fragments, pages arrachées à un vaste récit dont il ne récolte, de mémoire, que quelques échos lointains.
    Lieu
    Bibliotheca Wittockiana : Musée des Arts du livre et de la Reliure
    Rue du Bemel, 23
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : 02-770.53.33
    info@wittockiana.org
    http://www.wittockiana.org
  • APPAR dans tous ses états, dix ans d’édition de livres d’Artistes.

    27.05.2018  >  16.09.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    APPAR existe depuis douze ans et réunit à la fois des relieurs professionnels, des amateurs de livres rares, des collectionneurs,des libraires et des artistes du livre. APPAR organise de nombreux événements pour faire connaître la reliure de création et édite environ tous les deux ans des livres d’artistes. Ce travail d’édition met en relation un écrivain – qui offre un texte inédit- et un illustrateur, un graveur, un photographe ou un plasticien. Tous deux conjuguent leurs talents pour réaliser un livre à tirage limité pour les adhérents de l’association APPAR. L’exposition permettra à chacun de découvrir la variété des livres que nous avons édités, littéraires et artistiques, et l’esprit créatif qui anime les relieurs ayant habillé ces éditions. Le public pourra également profiter des maquettes et œuvres originales des artistes ayant travaillé sur ces éditions, exposées pour la première fois. APPAR organise de nombreux événements autour de la reliure de création : expositions de reliures contemporaines, réunions et rencontres avec des artistes de tous horizons, visites de bibliothèques et de collections, des Salons (Page(s), Voix Vives de Méditerranée), L’autre Livre… Et des concours de reliure de création. Vitrines ouvertes: 27 mai / 14h / Nathalie Berjon, Laurence Larrieu Nathalie Berjon et Laurence Larrieu, relieurs et respectivement présidente et secrétaire d’APPAR, viennent présenter les créations ainsi que les Editions APPAR et le travail d’édition d’ouvrages à tirage limité. 08 septembre /14h / Anick Butré, Florent Rousseau Rencontre avec Anick Butré, créatrice de la dernière édition d’APPAR “Murs”, relieur, graveur et peintre. A 15h, vitrines ouvertes et rencontre avec Florent Rousseau, relieur professionnel.
    Lieu
    Bibliotheca Wittockiana : Musée des Arts du livre et de la Reliure
    Rue du Bemel, 23
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : 02-770.53.33
    info@wittockiana.org
    http://www.wittockiana.org
  • Manu, l’homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra

    27.05.2018  >  21.07.2018

    • Exposition
    Le jour où Manu Bonmariage, cinéaste du «réel», a décidé d'appeler sa deuxième fille par le même prénom que lui ‘Emmanuelle’, était-ce pour la postérité ?

    Lire la suite

    Le jour où Manu Bonmariage, cinéaste du «réel», a décidé d'appeler sa deuxième fille par le même prénom que lui ‘Emmanuelle’, était-ce pour la postérité ? Et le jour où ce même Manu cinéaste lègue une caméra à cette même fille, celle-ci devient-elle alors dépositaire d'une histoire, d'un trajet ? Manu Bonmariage, qui n’a eu de cesse de déshabiller la société, se retrouve aujourd'hui à 75 ans, lui-même nu, face à ses doutes, ses films et sa fille Emmanuelle, qui décide de tourner la caméra vers lui. Flagey, Cinematek € 10* > 7 | € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • WaW ! { We are Woman }

    29.05.2018  >  16.06.2018

    • Spectacle
    Du vestiaire de foot au sabbat de sorcières, 11 danseurs se lancent dans un parcours ludique et libératoire à la recherche du féminin. Il s'agit de se défaire des attributs masculins pour explorer l’image transgressive de la sorcière – du prosaïque au rituel, de l’armoire de vestiaire au totem, du morne uniforme à la diversité débridée…

    Lire la suite

    Du vestiaire de foot au sabbat de sorcières, 11 danseurs se lancent dans un parcours ludique et libératoire dans la recherche du féminin. Ce sont les mêmes interprètes de la précédente création de Thierry Smits (Anima Ardens) qui, sous le regard du spectateur, joueront à se dépouiller des gestes et de l’attirail de la masculinité pour explorer le « devenir-femme ». Il ne s’agit pas de jouer avec les artifices du travesti, mais bien d’explorer, dans le féminin, l’image transgressive de la sorcière – du prosaïque au rituel, de l’armoire de vestiaire au totem, du morne uniforme à la diversité débridée… Les penseurs de la « théorie du genre » qui provoque tant d’opposition aujourd’hui chez les traditionalistes et les réactionnaires, ont modifié profondément notre idée de l’être humain. Nous ne sommes plus femme, plus homme, de la même manière. Et nous avons appris qu’il y a, entre les deux, de multiples nuances et possibilités….
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : 02-640.82.58
    Réservation : 02-640.35.50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • D Festival 08

    29.05.2018  >  09.06.2018

    • Festival

    Lire la suite

    Rendez-vous incontournable des amateurs des arts de la danse et du mouvement, le Au coeur de cette édition du D Festival, les chorégraphes livrent une danse mature, porteuse d’espoir, vectrice d’intensité et d’une critique sociale affinée. Des incarnations, des figures solides et fragiles. Quatre solos féminins. Au coeur de la vie et de ses déchirures et rebondissements. Des femmes fortes, vulnérables, combatives, en marge ou sous les feux de la rampe. Armées de leur force et de leurs convictions, elles transcendent le réel, le dénoncent, le subliment et donnent à leur danse une liberté puissante et contagieuse. Ce sont Murmurô de Fré Werbrouck avec Antia Diaz, ETNA de et avec Thi-Maï Nguyen, Ferocia de et avec Lisa da Boit, mise en scène de Céline Curvers et Despite Her de et avec Shantala Pèpe. Un duo également, qui danse l’amitié et instaure une complicité avec le public au cours d’une heure de bonheur. Celui de Mauro Paccagnella et Alessandro Bernadeschi dans Happy Hour. Un groupe de danseurs, finalement, qui danse en riant, questionnant la force de cette émotion, du collectif et de la communauté. AH HA de Lisbeth Gruwez. Ces spectacles seront présentés sur les scènes du Marni, du Senghor et du Théâtre Les Tanneurs. La photographe Pauline Caplet exposera Dislocation, photographies argentiques noir et blanc dans le BAR du Marni.
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : 02-639.09.80
    Réservation : 02-639.09.82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • beurscafe rooftop bar & terrace

    30.05.2018  >  15.07.2018

    • Animations

    Lire la suite

      Le sol est un gigantesque échi- quier et il y a au moins quatre recoins obscures où se cacher (LA place pour votre premier baiser). La musique y est parfois si bonne que tout le monde se met spontanément à danser. Les barmans sont tellement sympathiques que vous allez continuer à boire. Les briques sont authentiques, ce qui va à la seconde vous toucher. En gros, c’est juste le lieu parfait! À des intervalles très réguliers, le beurscafé est le décor pour de bonnes fêtes, des conversations profondes, des vinyles market, d’intri- gantes peintures murales et ainsi de suite. Tout le monde est bien entendu le bienvenu!
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-550.03.50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Les Trois Mousquetaires

    31.05.2018  >  30.06.2018

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    C’est en collaboration avec Auguste Maquet qu’Alexandre Dumas écrit "Les Trois Mousquetaires". Ils ont pour nom Athos, Pothos et Aramis (tous ont existé mais n’étaient pas de la même génération) et sont au service de Louis XIII. Arrivé de sa Gascogne natale sur un bidet jaune de robe, avec une lettre de recommandation de son gentilhomme de père pour M. de Tréville, capitaine des gardes, à Paris, d’Artagnan doit gagner sa belle casaque de mousquetaires. Il commencera par se battre en duel avec ceux qui deviendront ses inséparables amis. L’amour que d’Artagnan porte à Constance Bonacieux (Constanske chez Toone), fidèle femme de chambre d’Anne d’Autriche, le lance dans l’aventure dite des "Ferrets de la Reine" : douze ferrets de diamants, présents du roi, que la reine a offerts à Buckingham. A l’instigation du cardinal de Richelieu qui veut perdre la reine, Louis XIII somme son épouse de les porter au prochain bal de la cour. Ces ferrets sont en réalité des bouts métalliques qui terminent des rubans. Dans le cas de la reine de France, ces ferrets sont ornés de diamants. Pour les commodités de la scène et aussi par confusion de récits, ces ferrets se transforment chez les Toone du passé en collier de la reine. Cet épisode naît probablement d’un autre roman de Dumas : "Le Collier de la Reine" qui trouve sa source dans l’Affaire du collier de 1785-1786, scandale qui éclata en France à la fin de l’Ancien Régime, à la suite d’une escroquerie montée par la comtesse de la Motte aidée de Cagliostro. Ces derniers convainquirent le cardinal de Rohan d’acheter pour la reine un collier qu’il ne put jamais rembourser. Cette affaire compromit la reine Marie-Antoinette qui était pourtant innocente. Confusion dans les récits, anachronisme font partie du quotidien des Toone. Ils ne s’embarrassent guère de détails. Comme disait Molière : "L’important, c’est de plaire !" De nos jours encore, Toone respecte les anachronismes de ses prédécesseurs.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-511.71.37
    Réservation : 02-513.54.86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Zazie dans le métro

    01.06.2018  >  16.07.2018

    • Cinéma
    Noiret, en tonton homo - dans un étincelant décalque visuel des jeux de langage de Raymond Queneau avec gags verbaux en images, private jokes et pur délire du saugrenu.

    Lire la suite

    Noiret, en tonton homo - dans un étincelant décalque visuel des jeux de langage de Raymond Queneau avec gags verbaux en images, private jokes et pur délire du saugrenu. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • J’ose

    01.06.2018  >  29.06.2018

    • Cinéma
    Le portrait documentaire d’un fils d’ouvriers liégeois, à la nature extravertie et cabotine, en butte à la société.

    Lire la suite

    Le portrait documentaire d’un fils d’ouvriers liégeois, à la nature extravertie et cabotine, en butte à la société. Pour son deuxième long métrage, Manu Bonmariage s’immerge dans le problème de la délinquance, qui lui valut le prix du meilleur Film Social, à la Sélection INPUT. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be