Evénements du 8 mai 2018

  • Camus - Dire Noces

    17.04.2018  >  09.05.2018

    • Théâtre
    Après son spectacle "Dire Combray", Michel Voïta est à nouveau sur scène, seul, debout, pour dire la beauté, la profondeur et la force contemporaine des mots de Camus. Reprenant le souffle de l’auteur, sa ponctuation, ses images, ses réflexions, son amour de la vie et ses colères, il apparaît comme une clé essentielle ouvrant sur le style éblouissant de Camus...

    Lire la suite

    Après son spectacle "Dire Combray", Michel Voïta est à nouveau sur scène, seul, debout, pour dire la beauté, la profondeur et la force contemporaine des mots de Camus. Reprenant le souffle de l’auteur, sa ponctuation, ses images, ses réflexions, son amour de la vie et ses colères, il apparaît comme une clé essentielle ouvrant sur le style éblouissant de Camus. "Camus - Dire Noces" est un récit spectaculaire où Michel Voïta nous invite d’une part à éprouver sensiblement les réalités décrites par Camus - la mer, la lumière, et les parfums des terres algériennes de sa jeunesse et de l’autre à nous interroger sur notre époque, tant son texte nous invite à comparer les grimaces, le puritanisme et la montée du populisme de ses années trente avec notre actualité. Ce spectacle, si c’est un voyage, est l’histoire d’un exil et d’un retour vers soi, une invitation à rechercher en nous, avec Camus cet « été invincible au cœur de l’hiver » et à dire avec lui : « Je suis heureux dans ce monde car mon royaume est de ce monde ». C’est aussi un hymne au présent, à la présence au monde et au bonheur d’aimer.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Oh les beaux jours

    17.04.2018  >  09.05.2018

    • Théâtre
    Cinquante ans après sa création belge au Rideau de Bruxelles, Michael Delaunoy met en scène ce chef-d’œuvre de Beckett, à la langue ciselée et percutante. Un texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout.

    Lire la suite

    « Commence, Winnie. Commence ta journée, Winnie. » Étendue d’herbe brûlée. Winnie, la cinquantaine coquette, est enterrée jusqu’à la taille. À ses côtés, un cabas dont elle extrait des objets qui lui rappellent les plaisirs et les trivialités de l’existence. Un peu en retrait, presqu’invisible, son compagnon Willie vaque à ses occupations. Le soleil brille, Winnie chantonne. Happy days. Mais où va-t-elle donc puiser cette capacité d’émerveillement ? Dans le trou où elle s’enfonce ? Cinquante ans après sa création belge au Rideau de Bruxelles, Michael Delaunoy met en scène ce chef-d’œuvre de Beckett, à la langue ciselée et percutante. Un texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Oh les beaux jours

    17.04.2018  >  09.05.2018

    • Théâtre
    Winnie, la cinquantaine coquette, est enterrée jusqu’à la taille. Willie vaque à ses mâles occupations. Le soleil brille, Winnie chantonne. Happy days. Où va-t-elle puiser cette capacité d’émerveillement ? Un chef-d’œuvre qui témoigne de notre lutte contre toute forme de perte.

    Lire la suite

    Étendue d’herbe brûlée. Winnie, la cinquantaine coquette, est enterrée jusqu’à la taille. À ses côtés, un cabas dont elle extrait des objets qui lui rappellent les plaisirs et les trivialités de l’existence. Un peu en retrait, presqu’invisible, son compagnon Willie vaque à ses occupations. Le soleil brille, Winnie chantonne. Happy days. Mais où va-elle donc puiser cette capacité d’émerveillement ? Dans le trou où elle s’enfonce ? 50 ans après sa création belge au Rideau, Michael Delaunoy met en scène ce chef-d’œuvre de Beckett, à la langue ciselée et percutante. Un texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout. Production Rideau de Bruxelles / Théâtre de Liège. En partenariat avec le Théâtre des Martyrs. Rencontre MA 24 avril - après spectacle. Avec l'équipe du spectacle.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles @ Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    http://www.theatre-martyrs.be
  • La colloc

    20.04.2018  >  12.05.2018

    • Théâtre

    Lire la suite

    Au départ une situation qui pourrait paraître banale comme un pur prétexte au divertissement mais quand 6 personnes décident de vivre ensemble, certaines par choix, d’autres par nécessité, la vie cesse très vite d’être un jardin de roses. Si Adeline est pleine d’enthousiasme, Denis lui n’en peut plus de ressasser sa solitude sur le canapé du salon commun. Alors que Loïc ne connait pas les soucis d’argent entre son salaire et l’aide que lui fournissent encore ses parents, Mireille, elle, a bien du mal à joindre les deux bouts et même à assurer sa simple quote-part pour les charges de l’appartement. Ajoutez à cela des générations différentes et des parcours parfois complètement opposés et tous les ingrédients sont réunis pour une cohabitation houleuse. La situation dégénère très vite dans ce vivre ensemble « forcé ». Au-delà du rire et du comique de situation, c’est une peinture caustique parfois féroce d’un fait de société de plus en plus rependu dans nos villes modernes. Une fable sur la difficulté de pouvoir s’en sortir seul et sur la solitude qui touche de plus en plus de gens. Il reste heureusement, l’étincelle d’espoir et les rêves qu’il ne faut jamais abandonner.
    Lieu
    Magic Land Théâtre
    Rue d'Hoogvorst, 14
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02/245.50.64
    Réservation : 02/245.50.64
    info@magicland-theatre.com
    http://www.magicland-theatre.com
  • L’Ecole des Ventriloques

    08.05.2018  >  10.05.2018

    • Théâtre
    Double anniversaire : dix ans de la pièce et vingt-cinq ans de la compagnie. Un spectacle aux frontières du rire, là où la tragédie humaine devient grotesque… Dans cet univers proche de Kafka et George Orwell, les acteurs manipulent des pantins de taille humaine, à moins que ce ne soit l'inverse…

    Lire la suite

    Céleste, héros de cette folle aventure, tombe de nulle part dans une ruelle déserte. Pris de panique, il atterrit dans le jardin d'une école peu banale, l’École des Ventriloques dirigée par le Sacro-Saint Directeur. Parachuté dans ce monde parallèle où les marionnettes font la loi, il se démène comme un beau diable pour trouver sa voie. " Un spectacle fantastique ! Un conte onirique ! Du jamais vu ! Un mélange de fiction et de réalité ! Un texte rythmé et féroce ! Du Tim Burton avant la lettre ! Du Grand Guignol ! Sept acteurs talentueux et leurs « ventriloqueries ». Oui, un conte onirique au confluent du rêve et de la réalité qui nous plonge dans l'œuvre d'un visionnaire provocateur, Alejandro Jodorowsky. Un univers déjanté et ludique ! Une verdeur de langage qui transgresse toutes les règles connues par le truchement de la marionnette. " _ Roger Simons, cinémaniacs
    Lieu
    Le 140
    Avenue Eugène Plasky, 140
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02 733 50 19
    Réservation : 02-733.97.08
    tickets@le140.be
    http://www.le140.be