Evénements du 8 avril 2018

  • Akay & Olabo - ’Wonderland’

    26.01.2018  >  22.04.2018

    • Exposition
    Wonderland ou l’art de la rébellion est une tentative ludique de lutter contre la routine, imaginée par 2 artistes suédois issus du graffiti connus sous les pseudonymes d’Akay & Olabo. L'exposition nous plonge dans leurs aventures urbaines faites d'explorations interdites au sein de lieux laissés à l'abandon.

    Lire la suite

  • Faraway / Nearby

    28.01.2018  >  22.04.2018

    • Exposition
    Dans l’exposition collective Faraway / Nearby, les différentes œuvres réunies abordent les multiples façons singulières de se rassembler.

    Lire la suite

    Dans l’exposition collective Faraway / Nearby, les différentes œuvres réunies abordent les multiples façons singulières de se rassembler. Bien que les malentendus et conflits soient toujours possibles, ces œuvres exposent des stratégies possibles pour apprendre à se connaître. Des prises de contact peuvent être faites avec des personnes déambulant dans la rue, un dialogue peut être entamé avec elles ou simplement en observant ce qui se passe au loin dans un lieu spécifique. Ces points de jonction sont dus parfois au hasard ou sont le fruit de rencontres intellectuelles. Dans d’autres cas de figures, ils résultent de toute une histoire familiale ou personnelle. Les œuvres présentées dans Faraway / Nearby nous font voyager dans des lieux parfois distants, leur proximité éventuelle ne garantit aucunement de pouvoir identifier qui se trouve en face de nous. Le langage joue évidemment un grand rôle, mais la manière dont les artistes prennent position est déterminante. L’exposition évoque l’unicité de chaque existence et entame une réflexion sur la façon dont cette unicité s’élabore dans notre relation aux autres. Avec les œuvres d’Aisha Adepoju, Herman Asselberghs, Duane Michals, Fairuz Ghammam, Alfredo Jaar, Maria Jerez & Edurne Rubio, Ria Pacquée, Shelly Silver, Bo Vloors, Chu Yun-tien.
    Lieu
    ARGOS, Centre for Art & Media
    Rue du Chantier, 13
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 (0)2 229 00 03
    Réservation : +00 32 (0)2 229 00 03
    info@argosarts.org
    http://www.argosarts.org
  • Emily Vey Duke & Cooper Battersby - Get Help

    28.01.2018  >  22.04.2018

    • Exposition
    Alors que la collaboration du duo américano-canadien Emily Vey Duke & Cooper Battersby a débuté en 1994, Get Help est leur première grande exposition solo en Belgique.

    Lire la suite

    Alors que la collaboration du duo américano-canadien Emily Vey Duke & Cooper Battersby a débuté en 1994, Get Help est leur première grande exposition solo en Belgique. Leurs réalisations prennent la forme de vidéos et de films, d’œuvres sur papier, d’installations et de créations sonores. Elles travaillent les notions (auto)biographiques, le format du portrait et explorent les différences/ convergences entre la société et le monde animal. L’exposition à Argos rassemble deux corpus rassemblant d’importantes nouvelles œuvres. Dans la vidéo Something Wonderment, élaborée en collaboration avec Vashon Watson, les artistes explorent la notion d'émerveillement et questionnent les sensations que nous associons à ce concept. Celles-ci incluent la crainte, le dégoût, ainsi que ces sentiments forts que nous gardons souvent en nous et qui s'approchent du mignon et du cliché. Les deux artistes s'interrogent sur la relation entre l'émerveillement et la religion. Est-ce qu'un l'un fonctionne avec l'autre ? Ou l'émerveillement est-il une manière de comprendre la religion ? En utilisant l'animation, la chanson, la macrophotographie et la microscopie, l'œuvre invite le spectateur dans un monde de magie et de science, d'empathie et de révulsion, d'humour et de chagrin. Il en est de même dans leur nouvelle installation interactive multimédia qui s’appelle ainsi Something Wonderment. Sont disposés sur une table différents microscopes au moyen desquels les spectateurs peuvent analyser objets et organismes (petits ossements, mousses, cristaux, bactéries). Les appareils connectés à des moniteurs leur montrent les objets fortement agrandis. Six sculptures leur font résonance: dioramas constitués de cristaux géologiques, roches minérales et petits restes d’animaux tels que poils de moustache ou plumes. Les artistes proposant ici aussi des parallèles réflexifs entre la société humaine et le règne animal.
    Lieu
    ARGOS, Centre for Art & Media
    Rue du Chantier, 13
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 (0)2 229 00 03
    Réservation : +00 32 (0)2 229 00 03
    info@argosarts.org
    http://www.argosarts.org
  • Saâdane Afif

    01.02.2018  >  22.04.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    L’artiste français Saâdane Afif développe, depuis une quinzaine d’années, une vraie fascination pour la musique et les sons. Et loin de travailler isolé, il aime à partager sa sensibilité créative en faisant appel à l’imaginaire d’autres artistes: composition de textes de chansons inspirés de ses oeuvres, installations donnant lieu à des musiques, des enregistrements, propositions conceptuelles s’interrogeant sur l’interprétation d’une même oeuvre… Ouvrez grand les yeux, et les oreilles.
    Lieu
    Wiels - Centre d’art contemporain
    Avenue Van Volxem, 354
    1190 Forest
    Tél : + 32 (0)2-340.00.50
    welcome@wiels.org
    http://www.wiels.org
  • Jonathan Bousmar. L’expression au bout du crayon !

    01.02.2018  >  15.04.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    Né à Bruxelles en 1981, Jonathan Bousmar est à la fois illustrateur et enseignant. Il débuta sa formation d'illustrateur à l'École de recherche graphique de Bruxelles (ERG) et simultanément, il obtient l'agréation de l'École Saint-Luc à Bruxelles. Actuellement, il enseigne dans une école secondaire. Parallèlement, Jonathan Bousmar illustre quelques récits de l'écrivain Jean-Sébastien Blanck ainsi que des classiques de la littérature tels que Pinocchio, Don Quichotte ou encore le Roman de Renart parus chez Alzabane éditions. Tout récemment, c'est aux côtés de l'auteur Patrick Weber que Jonathan Bousmar retrace les grands événements de l'histoire de notre pays de ses origines à nos jours avec un nouvel ouvrage intitulé La Belgique, quelle histoire ! publié aux éditions la Renaissance du Livre. Tandis que ses personnages sont d'une expressivité qui porte l'empreinte du courant expressionniste, ses travaux personnels possèdent la liberté et la vivacité du street art, discipline artistique qu'il lui arrive d'ailleurs de pratiquer. Par son graphisme très affirmé, tantôt ponctué de rehauts de brou de noix tantôt coloré en couleur directe ou par tablette numérique, Jonathan Bousmar est déjà à la tête d'une riche production sans cesse alimentée au quotidien. L'imagination débordante et l'expressivité truculente, si justement retranscrite, révèlent un fin sens de l'humour perceptible au travers d'une multitude de détails. Étrangeté, curiosité et humour sont les maîtres mots d'un œuvre en devenir. Jeunes, étudiants, moyens et grands, venez découvrir cet artiste prolifique à l'atmosphère si particulière ! Cette exposition convient aux enfants à partir de 7 ans
    Lieu
    Centre d'Art de Rouge-Cloître
    Rue du Rouge-Cloître, 4
    1160 Auderghem
    Tél : + 32 2 660 55 97
    info@rouge-cloitre.be
    http://www.rouge-cloitre.be
  • Operational Aesthetics

    02.02.2018  >  15.04.2018

    • Exposition
    Operational Aesthetics est un travail de recherche mené autour de la politique des contrats de quartiers bruxellois. Le CIVA a saisi l’occasion de l’anniversaire prochain des contrats de quartiers pour interroger plus largement les processus (historiquement, sociologiquement, géographiquement) qui donnent forme à la ville et ce, en deçà de la planification urbaine et des projets d’architecture.

    Lire la suite

    L’exposition Operational Aesthetics est un travail de recherche et de réflexion mené autour de la politique des contrats de quartiers bruxellois. Le CIVA a saisi l’occasion de l’anniversaire prochain des contrats de quartiers – cet outil d’urbanisme spécifique à Bruxelles – pour interroger plus largement les dispositifs légaux, processus administratifs et visions politiques qui donnent forme à la ville et ce, en deçà de la planification urbaine et des projets d’architecture. Au centre de la démarche se trouve également le processus fondamental de réalisation de la ville, plaçant la question de son exégèse avant celle d’une mise en forme par le dessin ou celle d’une mise en espace par la construction. Peu de temps après sa création, la Région bruxelloise va s’investir toute entière dans la revitalisation de ses quartiers anciens, en visant à la fois leur réhabilitation physique, leur dynamisation sociale et économique. L’exemple bruxellois sert ici d’illustration à une situation plus fondamentale et universelle, celle du « temps zéro » d’une communauté urbaine pour laquelle tout reste à faire et dont le destin passe, avant tout, par la définition d’un mode opératoire. • Le premier espace d’exposition se concentre sur les projets architecturaux réalisés, résultat tangible de près de 25 ans de Contrats de quartier bruxellois. Le visiteur découvre une série de maquettes, de photographies et de documents administratifs, disposés dans un petit théâtre. Ils donnent un aperçu fascinant de plus de 550 projets réalisés par plus de 140 bureaux d’architectes, paysagistes et urbanistes. • L’espace central de l’exposition retrace 25 ans de rénovation de la ville de Bruxelles. A travers 14 situations spécifiques, Mathieu Berger aborde, avec une approche sociologique des faits, les contrats de quartier bruxellois de leur naissance à nos jours. Quelle était l’importance et le contexte des émeutes à Forest en mai 1991 pour le développement de cette nouvelle politique de la ville ? Qu’est-ce qui a fait du quartier Maritime oublié au début des années 2000 l’exemple d’une rénovation urbaine réussie ? Et qui ont été les architectes de cette politique publique ? • Autour de l’espace central de l’exposition, OPERATIONAL AESTHETICS place le mécanisme des contrats de quartier dans une perspective historique et géographique plus large. Philippe Potié se concentre sur la relation entre le temps et l’espace qui domine la vie de l’homme. Il distingue quatre époques qui impliquent une relation différente entre l’homme et son environnement : le Temps des Dieux, le Temps de l’Homme, le Temps des Machines et le Temps des Nuages. À travers cet argument et une série de bichromies, le visiteur découvre comment l’homme a tenté de contrôler le temps à travers l’histoire en délimitant l’espace. De Stonehenge à Rome, en passant par Brasilia et Paris jusqu’au quartier Maritime de Molenbeek. Le visiteur découvre ces trois niveaux sur la base d’une très grande sélection d’objets, de documents historiques et contemporains, d’œuvres d’art et de photographies, de maquettes, de plans, de sources audiovisuelles, etc. Des dizaines d’architectes et d’urbanistes ont réalisé des projets dans le cadre des contrats de quartier, mais aussi des projets en cours de développement. Enfin, il y a un programme passionnant de colloques, visites de terrain, conférences et nocturnes avec des acteurs bruxellois, belges et internationaux. De cette manière, CIVA veut atteindre un public large et plus spécialisé Mathieu Berger est professeur de sociologie urbaine à l’UCL et chercheur à l’Ecole des Hautes Études et Sciences Sociales à Paris. Entre 2009 et 2011, il est conseiller de la Ministre bruxelloise de la rénovation urbaine. Depuis 2016, il est coordinateur de Metrolab Brussels, un laboratoire de recherche interdisciplinaire pour la recherche urbaine appliquée. Philippe Potié est architecte et docteur en architecture, diplômé de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble et de l’Ecole des hautes études et sciences sociales de Paris. Il est promoteur au centre de recherche LéaV ENSA-V Paris-Saclay. Potié enseigne à l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles. Commissaires de l’exposition Operational Aesthetics: Le département d’architecture contemporaine du CIVA, en collaboration avec le sociologue Mathieu Berger (UCL).
    Lieu
    CIVA
    Rue de l'Ermitage, 55
    1050 Ixelles
    Tél : + 32 (0)2 642 24 50
    info@civa.brussels
    http://www.civa.brussels
  • Prix international de gravure René CArcan

    15.02.2018  >  14.04.2018

    • Exposition
    En partenariat avec le Fonds René Carcan géré par la Fondation Roi Baudouin. La biennale internationale de gravure ouverte aux graveurs du monde entier mettra en valeur les lauréats de ce concours ainsi qu'une sélection de graveurs ayant été choisis par un jury.

    Lire la suite

  • Au loin s’en vont les nuages

    03.03.2018  >  24.04.2018

    • Cinéma
    Un couple d'anti-héros confronté aux affres du chômage dans le quotidien morose d'Helsinki, réunissant finalement quelques exclus pour démarrer un restaurant.

    Lire la suite

    Un couple d'anti-héros confronté aux affres du chômage dans le quotidien morose d'Helsinki, réunissant finalement quelques exclus pour démarrer un restaurant. Une fable humaniste de Kaurismäki, soutenant littéralement ces quelques personnages qui refusent de se laisser terrasser par l'adversité. Grand Prix de l'UCC en 1997. Flagey, Cinematek € 7 > 5,50
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Deux jours, une Nuit + Big Memory : Luc Dardenne

    06.03.2018  >  20.04.2018

    • Cinéma
    Un patron met ses employés devant un choix cornélien : chacun renonce à sa prime de fin d'année, ou leur collègue Sandra est renvoyée… 

    Lire la suite

    Un patron met ses employés devant un choix cornélien : chacun renonce à sa prime de fin d'année, ou leur collègue Sandra est renvoyée… Malgré la présence d'une star (Cotillard) qui fit beaucoup de bruit, un Dardenne typique prouvant une fois de plus combien les “frères” sont passés maîtres dans la direction d'acteur. En avant-programme : l’entretien de Luc Dardenne par Richard Olivier, extrait de la série Big Memory. Flagey, Cinematek € 7 > 5,50
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Atelier : badge des valeurs

    10.03.2018  >  20.04.2018

    • Animations
    « Fabrique un badge qui en dit long sur une idée forte que tu voudrais défendre. »

    Lire la suite

    Afficher un message ce n’est pas anodin. Les mots et les images s’assemblent et s’affichent sur nous, dans l’espace public, dans les médias… Et s’impriment dans nos esprits! Sous forme de jeux, créons des messages et réfléchissons à leur impact. Les revendications sociales et les combats qui ont jalonné notre histoire et celle de notre quartier nous serviront de base de réflexion. Le défi qui vous est donné est le suivant : comment résumer une idée forte et la rendre visible. En quelques mots, en quelques traits, sur un petit bout de métal comme une médaille, vous voilà porteur d’un message, d’une valeur. A épingler sur votre veste en repartant!
    Lieu
    Coop
    Quai Fernand Demets, 23
    1070 Anderlecht
    http://www.coop.brussels