Evénements du 9 mars 2018

  • Horta et les artistes de son temps

    25.02.2018  >  18.03.2018

    • Visites Guidées

    Lire la suite

  • Soleil couchant

    27.02.2018  >  17.03.2018

    • Théâtre
    Sur une plage, dans la douceur d’un Soleil couchant, un vieil homme plonge dans ses pensées et ses souvenirs. Il semble, avec entrain et minutie, préparer sa dernière œuvre. Sans un mot, cette marionnette à taille humaine nous fait saisir le temps qui passe au travers de petits riens. Un portrait intense et poétique de la vieillesse tel un ultime toast à la vie !

    Lire la suite

    Sur une plage, dans la douceur d’un Soleil couchant, un vieil homme plonge dans ses pensées et ses souvenirs. Il semble, avec entrain, préparer sa dernière œuvre. Sans un mot, cette marionnette à taille humaine nous fait saisir le temps qui passe au travers de petits riens. Un peu de sable qui coule de sa chaussure, l’inconfort d’une position, un soupir, un sursaut de vie, une bière que le vieil homme prend le temps de boire et de partager avec son manipulateur, son créateur, son double : Alain Moreau. Alain Moreau dresse ici un portrait intense et poétique de la vieillesse. Un ultime toast à la vie. Cette création, réservée à un public d’adultes, est aussi une manière de clôturer le focus organisé dans plusieurs lieux bruxellois pour le trentième anniversaire de la compagnie.
    Lieu
    Petit Varia
    Rue Gray, 154
    1050 Ixelles
    http://www.rideaudebruxelles.be/14-lieux/55-petit-varia
  • La vedette du quartier

    27.02.2018  >  10.03.2018

    • Théâtre
    Succès Festival d'Avignon 2017.

    Lire la suite

    Riton Liebman est un concentré d’humour juif et belge qui fonctionne (donc) à l’autodérision. Sa quête du Graal, il l’entame à 13 ans en jouant dans Préparez vos Mouchoirs de Blier avec Dewaere et Depardieu. Son passage dans le lit de Carole Laure ( à poil ) pour les besoins du film le traumatise un peu et fait de lui la vedette des copains, du quartier, du milieu... Il quitte l’école, joue au Théâtre du Parc qu’il quitte en piquant des costumes, descend à Paris, fait des piges au Canard Enchaîné, joue des rôles d’ado, vit et sort avec des ados avec lesquels il partage des rêves de projets et de notoriété. Et toujours, il y a Marcel Liebman, ce père brillant, envahissant, aimant qui l’accompagne et Bertrand Blier, l’autre père - artistique - que Riton cherche sans cesse à atteindre. Avec son carnet de bord, Riton nous offre autant l’histoire d’un mec qui se prend les pieds dans les portes du paradis, que celle d’un enfant perdu dans un monde de faux-semblants. Le pari est risqué. Ne parler que de lui. Mais qu'importe le sujet, seule compte la manière de l'aborder. Et cette manière, ce chic, cette sincérité, Riton Liebman les porte en lui et nous les offre avec courage et générosité. En étant lui-même, tout simplement. La Libre Belgique Il y a une sincérité, une distance, une résilience qui font de cette chute en vrille, de ce parcours du combattant, de cette mise à nu, une leçon de vie, pour tout le monde. L’Echo Difficile de cerner ce qui nous aimante à cette Vedette du quartier. Seule certitude : on a déjà envie d’être au prochain épisode. C’est bon signe ! Le Soir ***
    Lieu
    la vénerie – Centre Culturel de Watermael-Boitsfort
    la vénerie – Centre Culturel de Watermael-Boitsfort
    1170 Watermael-Boitsfort
    Tél : 02-663.85.50
    Réservation : 02-672.14.39
    info@lavenerie.be
    http://www.lavenerie.be
  • Amour(s)

    27.02.2018  >  17.03.2018

    • Théâtre
    C’est l’histoire d’un homme qui ne s’est pas conformé, D’un homme jeune et authentique. C’est l’histoire d’un homme qui aime les femmes libres, vraiment libres. C’est l’histoire d’un homme abandonné par sa mère à 8 jours, Et qui la retrouve après 20 ans d’absence. C’est l’histoire de l’amour hors du commun de cet homme pour cette femme inconnue. Et de sa rupture définitive.

    Lire la suite

    C’est l’histoire d’un homme qui ne s’est pas conformé, D’un homme jeune et authentique. C’est l’histoire d’un homme qui aime les femmes libres, vraiment libres. C’est l’histoire d’un homme abandonné par sa mère à 8 jours, Et qui la retrouve après 20 ans d’absence. C’est l’histoire de l’amour hors du commun de cet homme pour cette femme inconnue. Et de sa rupture définitive. Une histoire de liens donc, Ceux qui relient et ceux qui entravent, Ceux qui tissent un amour véritable, Entremêlant attachement indestructible et liberté absolue.
    Lieu
    Le boson
    Chaussée de Boondael, 361
    1050 Ixelles
    Tél : +32 471 32 86 87
    Réservation : +32 471 32 86 87
    reservations@leboson.be
    http://www.leboson.be
  • Jackie (un drame de princesse)

    27.02.2018  >  10.03.2018

    • Théâtre
    Dans les années 60, Jackie Kennedy était la représentation de la femme idéale, le « rêve » de nos grand-mères: une épouse soutenante, une mère aimante, belle, gracieuse, réservée. Une femme luttant pour correspondre à cet idéal. Une princesse soumise à la domination masculine. Aujourd’hui, on nous dit que les temps ont changé…

    Lire la suite

    Dans les années 60, Jackie Kennedy était la représentation de la femme idéale, le « rêve » de nos grand-mères: une épouse soutenante, une mère aimante, belle, gracieuse, réservée. Une femme luttant pour correspondre à cet idéal. Une princesse soumise à la domination masculine. Aujourd’hui, on nous dit que les temps ont changé… Jackie (un drame de princesse) est la nouvelle création théâtrale de Reste Poli Productions mise en scène par Olivier Lenel. Le spectacle s’articule autour du monologue Jackie écrit par Elfriede Jelinek (Prix Nobel de littérature en 2004) et tiré du recueil Drames de Princesses. Jackie, personnage aux facettes multiples représentées par deux comédiennes, Marie du Bled et Marie-Paule Kumps, parlant d’une seule voix et incarnant une femme en lutte qui se revendique autant qu’elle se défend. Quel héritage avons-nous conservé de cette figure du glamour des années 60, trompée, ridiculisée, digne dans le veuvage, star de la presse… Avec un humour grinçant, le spectacle explore, à travers la figure de Jackie, la violence de l’effort exigé des femmes pour correspondre à l’idéal que notre société actuelle se fait d’elles. Un regard cynique et éclairant sur l’image que cette société impose à la figure féminine: mise en valeur sans être mise en avant.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +3222191186
    Réservation : +3222196006
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Qui a tué Amy Winehouse ?

    28.02.2018  >  31.03.2018

    • Théâtre
    Gauthier est un clown sans frontières. Sambuca est son ange triangulaire... Que vont-ils faire de leur rencontre ?

    Lire la suite

    Gauthier est un clown sans frontières. Sambuca est son ange triangulaire... Comme tout le monde, Gauthier est né sans le vouloir. Comme beaucoup, il a pris goût à la vie. Comme certains, il lui a donné un sens. Il est devenu clown sans frontières (CSF) et s’est engagé bénévolement à intervenir auprès de populations victimes de la guerre, de la misère ou de l’exclusion. Aujourd’hui, il perd le sens de sa vie à un point qui pourrait lui être fatal. Sambuca est là dès le début de la vie de Gauthier. Il y exerce son métier d’ange. Aujourd’hui, compte tenu des circonstances, il apparaît à Gauthier. Que vont-ils faire de leur rencontre ? La fêter dans un grand éclat de rire et se souler comme deux bons copains ? La renier et vendre leurs âmes à leurs démons ? La savourer comme un repas d’adieu à tous les dieux ? Ou la rêver, jusqu’à douter qu’elle ait eu lieu ? Pietro Pizzuti offre une richesse intérieure époustouflante à son personnage. Il le visite comme seul le théâtre peut le faire, avec ses paroles poétiques fulgurantes et son monde imaginaire particulier. Gauthier Jansen et Alain Eloy se rejoignent dans l’inventivité de leurs jeux d’acteurs respectifs : deux clowns merveilleux à la recherche de la vie la plus lumineuse à nous offrir. Christine DELMOTTE
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Dernier Coup de Ciseaux

    28.02.2018  >  07.04.2018

    • Théâtre
    Addic’Tif (et popul’hair)

    Lire la suite

    Comédie policière interactive où c’est le public qui résout le meurtre commis chaque soir, « Dernier coup de ciseaux » est une pièce mythique déjà vue par 9 millions de spectateurs dans le monde. Un record de longévité et un gros succès depuis 3 saisons au TTO pour un Cluedo géant qui laisse une large part à l’improvisation. Le coupable du jour n’est peut-être pas celui de la veille… À vous de le désigner à partir de poils de fausse blonde ou de vieux bigoudis. Seuls invariants : le salon de coiffure Toison d’Or et sa faune ébouriffante. Laissez-vous shampouiner les zygomatiques. Le TTO vous promet un soin très spécial sans le moindre supplément.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : 02-510.05.10
    Réservation : 02-510.05.10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Hugo Claus. Con Amore

    28.02.2018  >  27.05.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    Dix ans après sa mort et cinquante ans après mai 68, BOZAR consacre une exposition à l’auteur le plus primé de Flandre : Hugo Claus. L’expo multidisciplinaire montre Claus sous toutes ses facettes : auteur, peintre, metteur en scène, réalisateur. Mais il ne s’agit néanmoins pas d’une approche traditionnelle de sa vie et son œuvre. Le commissaire Marc Didden a conçu avec amour – con amore – une exposition très personnelle non pas sur Claus mais pour Claus. Un portrait à part, composé d’images d’archives, de photos et d’extraits de textes soigneusement sélectionnés, ainsi que d’œuvres d’art d’Appel, Raveel et Ensor, entre autres, mais aussi d’artistes contemporains comme Borremans, De Cordier, Dillemans et Vanriet. Mentionnons aussi le lien étroit entre Claus et le Palais des Beaux-Arts, où il a exposé pour la première fois en 1959, participé au légendaire « Poëzie in het Paleis » (« Poésie au Palais ») en 1966 et organisé une soirée de protestation contre la censure en mai 68.
    Lieu
    Palais des Beaux-Arts - BOZAR
    Rue Ravenstein, 23
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-507.82.00
    Réservation : 02-507.82.00
    tickets@bozar.be
    http://www.bozar.be
  • La Révolution belge de 1830

    01.03.2018  >  24.03.2018

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    Voilà trente ans que José Géal a créé “La Révolution Belge de 1830”, une tragédie belge, épique, bombardante et patriotique, en huit tableaux, signée par Arthur et Elisabeth Fauquez. Toone VII et Toone VIII ont remis ce morceau de bravoure dans leur programmation avec des décors de Raymond Goffin. Tout Belge sait que c’est le refrain du fameux duo “Amour sacré de la Patrie” lors du spectacle du 25 août 1830 de “La Muette de Portici” au Théâtre de la Monnaie, qui a enflammé les coeurs de nos ancêtres pour bouter les Hollandais hors de nos provinces. Arthur et Elisabeth Fauquez se sont inspirés de ces faits historiques pour créer leur fresque patriotique. Woltje, le ketje de Bruxelles (le gamin), conduit au combat les illustres révolutionnaires tels que le comte Frédéric de Mérode, le baron d’Hoogvorst, les journalistes Louis de Potter et Charles Rogier, le Liégeois Charlier Jambe de bois... Soutenus par la population, ils vont expulser Guillaume d’Orange, roi des keiskoppe (têtes de fromage de Hollande) et ses troupes en leur envoyant un tas de “brol” (objets), sur leur notje (tête). Le prince de Saxe-Cobourg-Gotha, futur Roi des Belges sous le prénom de Léopold Ier, se voit offrir une petite bricole... la colonne du Congrès ! Jules César, observateur de l’ONU, vient proclamer “de tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves.” Van Campenhout, compositeur révolutionnaire, auteur de notre hymne national, pousse la chansonnette pour stimuler les combattants. Eddy Merckx, notre champion mondial dont le parler est légendaire, est l’estafette cycliste des patriotes. La Muette, une fameuse clapette (bavarde) qui ne peut cacher sa boentje (béguin) pour Woltje, fait sauter les remparts d’Anvers avec un bloempanch (gros boudin) explosif. Manneken-Pis, plus vrai que nature, né des amours de la Muette et de Woltje, remplit son impertinent devoir tandis que Saint-Michel, patron de Bruxelles, et son Deuvel (diable) dégringolent de la tour de l’Hôtel de Ville pour contribuer à la Révolution belge.
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-511.71.37
    Réservation : 02-513.54.86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Toute une nuit

    01.03.2018  >  23.03.2018

    • Cinéma
    Dans la moiteur d'une nuit d'été, des hommes et des femmes, individus anonymes qui s'aiment, se séparent, éprouvent la solitude, s'étreignent, désirent ou désespèrent...

    Lire la suite

    Dans la moiteur d'une nuit d'été, des hommes et des femmes, individus anonymes qui s'aiment, se séparent, éprouvent la solitude, s'étreignent, désirent ou désespèrent... Une suite de mini-drames de l'amour et du désir - entre attraction et répulsion - dans les décors nocturnes et déserts de Bruxelles. Flagey, Cinematek € 7 > 5,50
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be