Evénements du 27 février 2018

  • Panorama de la BD chinoise

    13.02.2018  >  09.09.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    Alors que le plus ancien livre illustré chinois date de l’an 868, bien avant l’invention de l’imprimerie par Gutenberg, le manhua (bande dessinée chinoise) a véritablement pris son essor dans la première moitié du XXe siècle, comme en Belgique. Monsieur Wang, son premier héros récurrent, est apparu en 1929, la même année que Tintin. Quant à San Mao, le personnage chinois le plus célèbre, il a été créé en 1935, en même temps que le Lotus bleu, l’aventure de Tintin en Chine ! Mais la bande dessinée chinoise ce sont aussi les lianhuanhua, dont le principe est hérité d’une tradition millénaire du récit en images. Petits fascicules à vocation populaire, ils renferment un récit complet composé d’une illustration et d’un récitatif par page et recèlent des illustrations qui sont souvent de véritables petits chefs-d’œuvre. Avec l’ouverture de la Chine, à l’aube du XXIe siècle, les auteurs ont découvert la BD européenne, japonaise ou encore américaine. Et ont donc adopté le principe des planches découpées en cases intégrant les dialogues, tandis que les jeunes générations se mettent, en toute logique, à se passionner pour les manga. Alors prêts pour découvrir d’autres maîtres du 9e Art?
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Panorama de la BD chinoise

    13.02.2018  >  09.09.2018

    • Exposition
    Des images enchaînées venues d’ailleurs

    Lire la suite

    Alors que le plus ancien livre illustré chinois, reproduit par xylographie, date de l’an 868, bien avant l’invention de l’imprimerie par Gutenberg, le manhua (la bande dessinée chinoise) a véritablement pris son essor dans la première moitié du XXe siècle, comme en Belgique. Monsieur Wang, le premier héros récurrent de la BD chinoise, est apparu en 1929, la même année que Tintin. Quant à San Mao, le personnage chinois le plus célèbre, il a été créé en 1935, en même temps que le Lotus bleu, l’aventure de Tintin en Chine ! Mais la bande dessinée chinoise, ce sont aussi les lianhuanhua, dont le principe est hérité d’une tradition millénaire du récit en images. Petits fascicules de format 12,5 x 10 cm à vocation populaire, ils renferment un récit complet composé d’une illustration et d’un récitatif par page. Souvent mal imprimés à des millions d’exemplaires, ils recèlent des illustrations qui sont souvent de véritables petits chefs-d’œuvre. L’ouverture de la Chine au marché global, à l’aube du XXIe siècle, a provoqué la découverte de la BD européenne, américaine et japonaise, donnant de nouvelles sources d’inspiration aux auteurs qui adoptèrent le principe des planches découpées en cases intégrant les dialogues. Tandis qu’un public d’initiés adultes s’intéresse à une BD d’inspiration occidentale, les jeunes générations se passionnent pour le style manga asiatique, nourries depuis l’enfance par les dessins animés japonais. En Chine comme en Europe occidentale, quels que soient les genres qu’ils pratiquent, ce sont les auteurs les plus doués qui finissent par s’imposer. Sélectionnés sur une population d’un milliard trois cent mille habitants, il y a une forte probabilité de découvrir dans cette exposition quelques-uns des meilleurs auteurs de la planète. Commissaires: JC De la Royère et LUO Yiping. Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Panoptikum / Expo

    14.02.2018  >  17.03.2018

    • Exposition
    A l’occasion du spectacle Frankenstein.

    Lire la suite

    Un aperçu du peuple du laboratoire de Frankenstein. Cent personnages de théâtre réalisés par Michael Pietsch. Une grande collection de créatures de bois. Mortes ou vivantes ? Humaines ou animales ? Petites ou grandes ? Entrée libre aux horaires d’ouverture du Théâtre / visite guidée sur demande à public@theatrenational.be Marionnettes © Michael Pietsch Photos © Hubert Amiel
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Prix international de gravure René CArcan

    15.02.2018  >  14.04.2018

    • Exposition
    En partenariat avec le Fonds René Carcan géré par la Fondation Roi Baudouin. La biennale internationale de gravure ouverte aux graveurs du monde entier mettra en valeur les lauréats de ce concours ainsi qu'une sélection de graveurs ayant été choisis par un jury.

    Lire la suite

  • Gen Z

    20.02.2018  >  03.03.2018

    • Théâtre
    Searching For Beauty

    Lire la suite

    GEN Z, diminutif de "génération Z", est un spectacle documentaire qui questionne la réalité de la jeunesse née après 1995. Dans une démarche exploratrice, à travers des col- laborations avec des écoles et des associations et via des enquêtes sur les terrains de jeux et espaces de vie de cette jeunesse européenne, Salvatore Calcagno a collecté les paroles de nombreux jeunes et saisi leurs regards. En proie à de nouvelles formes de violence, en quête d’une singulière beauté, la génération Z, créatrice et actrice du monde de demain, a des choses à nous dire sur le monde d’aujourd’hui. Salvatore Calcagno réunit sur le plateau des comé- diens professionnels et des jeunes, ouvrant un espace où peuvent exister leurs rêves, leurs questionnements, les réflexions qui les animent. GEN Z célèbre les élans, les nouveaux langages et les projections de cette génération, en rendant sensible l’éphémère et l’intense de l’adoles- cence au-delà des murs et des codes du théâtre. Mise en scène Salvatore Calcagno Ecriture Salvatore Calcagno, Emilie Flamant, Antoine Neufmars Avec un groupe de jeunes acteurs non professionnels, Raphaëlle Corbisier, Emilie Flamant, Antoine Neufmars Scénographie et lumières Simon Siegmann Création vidéo Zeno Graton Création sonore Laurent Gueuning Direction technique Philippe Baste Création maquillage Edwina Calcagno Production garçongarçon – Manon Faure Une production garçongarçon en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs, Mars (Mons Arts de la Scène), le CCRC (Centre culturel régional du Centre La Louvière). Avec le soutien du Centre Vaba Lava de Tallinn, le Kinneksbond-Centre culturel Mamer, du Théâtre des Doms et du Cinéma Galeries — Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre et du Centre des Arts Scéniques. Salvatore Calcagno / garçongarçon est en résidence artistique au Théâtre Les Tanneurs. Dans la continuité de la création GEN Z, nous vous invitons à découvrir une installation photographique et vidéo au Cinéma Galeries.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-512.17.84
    Réservation : 02-512.17.84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • La Profondeur des Forêts

    20.02.2018  >  10.03.2018

    • Théâtre
    Stanislas Cotton / Georges Lini

    Lire la suite

    Pour ses collègues de l’Electro-World, Sirius Malgrétout est juste le nouveau manutentionnaire. Mais cette nouvelle identité qu’il porte depuis sa sortie de prison n’empêche pas son passé de resurgir sous les traits de Tommy Tantpis, son ancien comparse, personnalisation de ses démons. Ce que Tommy et Sirius ont commis, à l’âge de onze ans, est monstrueux. Comment trouver sa place après une adolescence en prison ? Comment nouer des relations, vivre en société, quand la simple mention de votre vrai nom vous voudrait sans doute d’être lynché en public ? Inspirée de l’affaire James Bulger « la profondeur des forêts », nous place volontairement un cran au-dessus de la question de la culpabilité. L’auteur laisse le soin au spectateur de s’interroger à ce sujet. Il nous livre en revanche les atermoiements moraux de son héros, qui devrait aussi avoir une seconde chance. En contre-point de la douceur poétique du texte, plus proche de la fable que du drame réaliste, la mise en scène de Georges Lini, audacieuse, féroce, inventive, viendra aviver les questions cruelles et brûlantes posées par Stanislas Cotton : qu’est-ce qu’un monstre ; a-t-il droit aussi à une rédemption ? Ce texte de Stanislas Cotton est une commande faire par Georges Lini pour sa Compagnie Belle de nuit, dont nous fêtons les 20 ans en 2018. Autour de la pièce, plusieurs événements prendront place, dont une reprise de « L’entrée du Christ à Bruxelles ». L’Atelier 210 s’associe avec bonheur et fierté à cet anniversaire !
    Lieu
    Atelier 210
    Chaussée Saint-Pierre, 210
    1040 Etterbeek
    Tél : 02-732.25.98
    info@atelier210.be
    http://www.atelier210.be
  • Bord de mer

    20.02.2018  >  31.03.2018

    • Théâtre
    Quelques années après la création de « Bord de mer » au Public, les spectateurs nous en parlent encore. Cette saison, Magali Pinglaut reprend la route de la mer pour nous conter à nouveau cette histoire dans une nouvelle mise en scène.

    Lire la suite

    Elle a décidé d’emmener les enfants à la mer. Ils se demandent pourquoi, il y a école demain ! Elle veut leur faire découvrir la mer, jouer dans les vagues, courir sur la plage avec les mouettes, ramasser les coquillages… une escapade buissonnière ! On pourra se balader, les mômes seront bien. Dans une langue âpre empreinte de poésie, de tendresse mais aussi de révolte, Véronique Olmi compose une histoire simple et troublante, un hurlement, comme une lame de fond contre l’adversité. Le cri d’une femme pour lézarder les murs de l’indifférence. Quelques années après la création de « Bord de mer » au Public, les spectateurs nous en parlent encore. Cette saison, Magali Pinglaut reprend la route de la mer pour nous conter à nouveau cette histoire dans une nouvelle mise en scène, l’histoire bouleversante d’une maman qui n’a « plus personne où aller ». On ne la quitte pas des yeux. Troublés, on la suit pas à pas sur la route qui les mènera du bus à l’hôtel, puis de l’hôtel à la plage, de la plage au café, et de là, à la fête foraine. Nous lui emboitons le pas dans les méandres d’un récit bouleversant qui ne pose aucun jugement moral. C’est presque un témoignage, tant la réalité crue qu’il dépeint nous est proche. Une histoire qui nous invite à ne jamais détourner le regard et ainsi nous incite à toujours plus de bienveillance et de solidarité. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE. Photo © Saskia Vanderstichele
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Atelier : Imprimerie

    21.02.2018  >  30.04.2018

    • Animations
    « Découvre comment l’imprimerie moderne a participé à l’essor du monde ouvrier. »

    Lire la suite

    Lors de cet atelier découvrez comment la révolution industrielle s’est écrite dans notre quartier. L’ancienne meunerie qui nous accueille en est un exemple. Et parmi les nombreuses usines présentes à l’ouest de Bruxelles au siècle passé certaines imprimeries ont joué un grand rôle en faveur de la diffusion de l’information et du partage des connaissances. L’exposition permanente, les petits films d’animation et des jeux de rôles nous permettrons de comprendre en quoi les conditions de vie difficiles des ouvriers ont fait naître, à travers les mouvements de révoltes et les contestations, les droits sociaux actuels. Et, s’il est indéniable que la presse participe à la diffusion des idées, des connaissances et des revendications, il ne faut pas perdre de vue qu’elle a toujours été et est encore aujourd’hui un impressionnant outil de propagande. Interrogeons-nous en petits groupes sur ce que veut dire « transmettre une information », sur les questions du choix de la typographie, des formes et des couleurs, sur les outils existants et sur les diverses formes de presse. Imprégné de toutes les idées et informations, créons ensemble un texte puis une affiche et reproduisons-la à l’aide d’une presse manuelle et de lettres gravées. Et avec notre machine Heidelberg, voyons ce qu’est l’impression à la chaîne!
    Lieu
    Coop
    Quai Fernand Demets, 23
    1070 Anderlecht
    http://www.coop.brussels
  • Prix Médiatine 2018

    21.02.2018  >  25.03.2018

    • Exposition
    Le Prix Médiatine est un concours pour jeunes artistes plasticiens belges ou résidant en Belgique depuis au moins un an, toutes disciplines confondues. A l'issue de la sélection du jury, 17 artistes ont été retenus parmi lesquels 6 d'entre seront primés. Peintures, dessins, photographies, installations, art vidéo, sculptures, gravures,... venez découvrir l'art en émergence!

    Lire la suite

    Le Prix Médiatine est un concours pour jeunes artistes plasticiens belges ou résidant en Belgique depuis au moins un an, toutes disciplines confondues. A l'issue de la sélection du jury orchestré par le Centre culturel Wolubilis et présidé cette année par Enzo Pezzella, 17 artistes ont été retenus parmi lesquels 6 d'entre seront primés. Véritable laboratoire de recherches plastiques, le Prix Médiatine se veut un tremplin pour ces jeunes artistes, par le biais notamment d'une exposition à La Médiatine et de la publication d'un catalogue. Peintures, dessins, photographies, installations, art vidéo, sculptures, gravures,... venez découvrir l'art en émergence!
    Lieu
    La Médiatine
    Allée Pierre Levie, 1
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
    Tél : 02-761.37.07
    http://www.coop.brussels
  • Elvire Jouvet 40

    22.02.2018  >  10.03.2018

    • Théâtre
    Elvire Jouvet 40 est un spectacle sur l’exigence primordiale du théâtre, exigence violente, souterraine, incontournable, fascinante. Ici est dévoilé le fondement sur lequel repose l’art dramatique, l’art du comédien. Et le plaisir du spectateur.

    Lire la suite

    Deux représentations le mardi 27 février : à 14h et à 20h30 Tarif unique « Premier mardi » (6€) : le 27 février à 20h30 Lundi-théâtre (6€) : le 5 mars à 20h30 "Je puis te donner une indication qui est capitale : chaque fois que tu éprouves le sentiment qu’une chose est facile, obtenue sans effort, ce n’est pas bon (…) C’est le sentiment qu’il faut que tu trouves !" Face à l’élève comédienne, le professeur définit l’objectif. Claudia travaille le rôle d’Elvire dans une scène du Dom Juan de Molière. Le comédien, metteur en scène, pédagogue, Louis Jouvet, nous initie à la naissance du personnage de théâtre. Elvire Jouvet 40, est un spectacle sur l’exigence primordiale du théâtre, exigence violente, souterraine, incontournable, fascinante. Ici est dévoilé le fondement sur lequel repose l’art dramatique, l’art du comédien… Et le plaisir du spectateur.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-548.25.80
    Réservation : 02-548.25.80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be