Evénements du 24 janvier 2018

  • Clôture de l’amour

    11.01.2018  >  10.02.2018

    • Théâtre
    Un homme prend la parole longuement pour expliquer à sa compagne qu’il la quitte. Il évoque leur séparation parle de l’avant et du maintenant. Celle-ci se tait. Elle attend muette la fin de ce monologue qui semble progressivement tout détruire sur son passage. Et puis, elle s’exprime. Enfin.

    Lire la suite

    CLAP DE FIN Un homme prend la parole longuement pour expliquer à sa compagne qu’il la quitte. Il évoque leur séparation parle de l’avant et du maintenant. Celle-ci se tait. Elle attend muette la fin de ce monologue qui semble progressivement tout détruire sur son passage. Et puis, elle s’exprime. Enfin. Deux regards, deux silences, deux paroles pour dire la violence d’un amour qui meurt. À la question : « Qui aime-t-on quand on aime ? », l’auteur Pascal Rambert n’apporte pas de réponse toute faite. Il circule dans les possibles. Il ne refuse pas les poncifs qu’utilisent, au moins une fois, ceux qui se séparent, qui cherchent les raisons du désamour, qui réécrivent les souvenirs, les enjolivent, avant de tout détruire par quelques phrases assassines. Dans l’univers de Rambert chaque mot devient - de la première lettre à la dernière - un monde abouti et plein. Ce sont des couteaux. Des lames brillantes préparées. Enclenchées. Armées. Soigneusement rangées. Prêtes à être sorties en ordre. Des mots dans l’ordre : dans leur aspect premier, secondaire, tertiaire. En toute objectivité frontale et froide. Là, devant la bouche. Portés par la puissance nerveuse et sèche du corps.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Le Démon s’éveille la nuit

    11.01.2018  >  25.02.2018

    • Cinéma
    Une femme à la vie dissolue revient dans le port où vit son frère. 

    Lire la suite

    Une femme à la vie dissolue revient dans le port où vit son frère. Elle y épouse un brave garçon dont elle a un enfant, mais se laisse séduire par le cynique ami de son mari. Entre mélodrame et film noir, l’un des grands rôles de Barbara Stanwyck, et le rôle le plus important de la carrière de Marilyn Monroe jusqu'alors. Flagey, Cinematek € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Frites & Manioc

    11.01.2018  >  09.02.2018

    • Exposition
    Le Collectif De Vizu a cotoyé des personnes originaires d'Afrique subsaharienne, primo-arrivantes et afro-descendantes pour faire connaissance, pour comprendre leur vécu et tenter de tisser des liens.

    Lire la suite

    Les photographes sont partis du constat de la présence de la population issue de l'immigration subsaharienne à La Louvière. Toutes ces personnes se côtoient dans la ville mais ne se connaissent pas et ne se mélangent guère. L'espace public est disponible pour tous, mais qu'en est-il de la rencontre?
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Celui qui se moque du crocodile n’a pas traversé la rivière

    11.01.2018  >  03.03.2018

    • Théâtre
    Pas de personnages ici, c’est François et Guy, sans filtres. Deux hommes ont renoncé au mépris et aux humiliations, tentent de trouver un chemin vers l’autre.

    Lire la suite

    C’est l’histoire d’une rencontre, une rencontre magnifique entre deux hommes, deux artistes. L’un camerounais, l’autre belge. Ils racontent leur traversée de la rivière, ce que c’est que d’être noir en Belgique et blanc en Afrique. Une interrogation sur notre mémoire, celle qui nous est propre et qui a marqué nos pays, nos communautés d’appartenance. Un spectacle où on rit, on pleure, on s’engueule, on s’embrasse… On y refait le monde parce qu’on le regarde à la lumière de l’autre. Un spectacle salutaire dans un monde qui a de plus en plus tendance à se fracturer. Une bouffée d’optimisme. Quand on se parle, malgré les souffrances et les gouffres qui nous séparent, on s’illumine l’un l’autre, on se féconde. Pas de personnages ici, c’est François et Guy, sans filtres. Deux hommes ont renoncé au mépris et aux humiliations, tentent de trouver un chemin vers l’autre. Ils n’évitent ni la mauvaise conscience ni les sujets tabous. Voici deux hommes du monde qui, armés de leurs différences, tentent de trouver une vérité qui les rassemble. UNE PRODUCTION DE LA MAISON ÉPHÉMÈRE, CIE THÉÂTRALE (BELGIQUE) ET LA COMPAGNIE ANNOORA (BURKINA FASO - CAMEROUN), LA CIE FALINGA (BURKINA FASO), LA COMPAGNIE LES MENESTRELS (CAMEROUN). AVEC L’AIDE DE LA CITF, DE L’OIF, DE WBI, DU CCBW, DE LA COMMISSION D’AIDE AUX PROJETS THÉÂTRAUX CAPT/FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES ET LE SOUTIEN DE CREDO MEDIA (BURKINA FASO), LA VENERIE-CENTRE CULTUREL DE WATERMAEL-BOITSFORT (BELGIQUE) ET DU THÉÂTRE DES DOMS (FRANCE). Photo © Isabelle De Beir
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Allanngorpoq / expo

    11.01.2018  >  09.02.2018

    • Exposition
    A l’occasion du spectacle Arctique

    Lire la suite

    Sébastien Tixier a entrepris un séjour d’un mois en immersion chez les habitants du Groenland depuis les principales villes jusqu’aux campements les plus lointains. Un voyage du 67ème au 77ème parallèle nord jusqu’à Qaanaaq, avec l’objectif de témoigner des mutations actuelles de cette partie du monde. Sébastien Tixier est représenté par la galerie Le 247, Paris. Entrée libre aux horaires d’ouverture du Théâtre. Visite guidée sur demande à public@theatrenational.be
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • La route du levant

    11.01.2018  >  24.01.2018

    • Théâtre
    Au-delà de la peur et des préjugés, La Route du Levant nous plonge dans un huis clos oppressant pour tenter de comprendre la radicalisation religieuse violente... Deux hommes dans un commissariat de banlieue, l’un est policier, l’autre est soupçonné de vouloir rejoindre un groupe terroriste en zone de conflits; l’un défend les opportunités offertes par notre société, l’autre illustre une jeunesse pétrie de désillusions. Commence alors un interrogatoire tendu, à la manière d’un jeu d’échecs, chacun tentant de donner le change pour déstabiliser l’autre. Leurs visions du monde occidental se confrontent, s’affrontent... jusqu’à ébranler nos idées reçues ? La Route du Levant de Dominique Ziegler lève le voile sur une question cruciale au regard de l’actualité : quels facteurs poussent nos jeunes à prôner des idées violentes et radicales ? Un spectacle fort qui ouvre le débat ! RENCONTRE APRES CHAQUE REPRESENTATION Avec l'équipe artistique, et en alternance, Thibault Zaleski, chargé de missions pédagogiques au sein de la Coordination nationale d'actions pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), Dominique Ziegler, l'auteur de la pièce, et Hicham Abdel Gawad, formateur en dialogue islamo-chrétien, doctorant en sciences des religions, co-rédacteur e. a. du rapport "Convictions et croyances face aux défis sociétaux", et "Comment réagir face à une personne radicalisée?". Et le 24.01, avec François Burgat, islamologue et politologue de renom. PRESSE Demandez le programme, 15 janvier 2018 - "Au-delà de l'horreur, la vérité de chacun" **** Le Suricate, 13 janvier 2018 - "Humaniser la radicalisation pour l'interroger" L'Echo, 9 janvier 2018 - "Le djihad sans voile" Musiq'3, 9 janvier 2018 Metro, 5 janvier 2018 Le Soir, juillet 2017 - "Un vent belge apporte le débat au Festival d'Avignon" Emission Françoise Baré / La Première DOSSIER PEDAGOGIQUE A télécharger ici [BACKSTAGE] Interview de Dominique Ziegler

    Lire la suite

    Au-delà de la peur et des préjugés, La Route du Levant nous plonge dans un huis clos oppressant pour tenter de comprendre la radicalisation religieuse violente... Deux hommes dans un commissariat de banlieue, l’un est policier, l’autre est soupçonné de vouloir rejoindre un groupe terroriste en zone de conflits; l’un défend les opportunités offertes par notre société, l’autre illustre une jeunesse pétrie de désillusions. Commence alors un interrogatoire tendu, à la manière d’un jeu d’échecs, chacun tentant de donner le change pour déstabiliser l’autre. Leurs visions du monde occidental se confrontent, s’affrontent... jusqu’à ébranler nos idées reçues ? La Route du Levant de Dominique Ziegler lève le voile sur une question cruciale au regard de l’actualité : quels facteurs poussent nos jeunes à prôner des idées violentes et radicales ? Un spectacle fort qui ouvre le débat ! RENCONTRE APRES CHAQUE REPRESENTATION Avec l'équipe artistique, et en alternance, Thibault Zaleski, chargé de missions pédagogiques au sein de la Coordination nationale d'actions pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), Dominique Ziegler, l'auteur de la pièce, et Hicham Abdel Gawad, formateur en dialogue islamo-chrétien, doctorant en sciences des religions, co-rédacteur e. a. du rapport "Convictions et croyances face aux défis sociétaux", et "Comment réagir face à une personne radicalisée?". Et le 24.01, avec François Burgat, islamologue et politologue de renom. PRESSE Demandez le programme, 15 janvier 2018 - "Au-delà de l'horreur, la vérité de chacun" **** Le Suricate, 13 janvier 2018 - "Humaniser la radicalisation pour l'interroger" L'Echo, 9 janvier 2018 - "Le djihad sans voile" Musiq'3, 9 janvier 2018 Metro, 5 janvier 2018 Le Soir, juillet 2017 - "Un vent belge apporte le débat au Festival d'Avignon" Emission Françoise Baré / La Première DOSSIER PEDAGOGIQUE A télécharger ici [BACKSTAGE] Interview de Dominique Ziegler
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • River Jazz Festival

    12.01.2018  >  27.01.2018

    • Festival

    Lire la suite

    Le RIVER Jazz festival se positionne au cœur de trois scènes de jazz bruxelloises : le Marni, la Jazz Station et le Senghor. Le chemin ainsi tracé d’Ixelles à Saint-Josse en passant par Etterbeek épouse celui de l’ancien ruisseau Maelbeek qui a inspiré le nom de cet événement dont c’est la 4e édition. Une association qui fait jaillir le talent de nombreux jazzmen belges et de plusieurs invités internationaux durant 15 jours au cœur de l’hiver.
    Lieu
    Théâtre Marni & Jazz Station & Espace Senghor
    Théâtre Marni & Jazz Station & Espace Senghor
    1050 Ixelles
    http://www.theatrenational.be
  • Le Silence de la mer

    15.01.2018  >  20.02.2018

    • Cinéma
    Dans la France de la défaite, la guerre reflétée à travers un huis clos à trois personnages : un vieil homme, sa nièce et un officier allemand dupé par l’idéologie nazie.

    Lire la suite

    Dans la France de la défaite, la guerre reflétée à travers un huis clos à trois personnages : un vieil homme, sa nièce et un officier allemand dupé par l’idéologie nazie. Le premier long métrage de Jean-Pierre Melville, d'après le roman de Vercors. Flagey, Cinematek € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Avant-première Film Fest Gent on Tour

    16.01.2018  >  20.02.2018

    • Festival
    Rendez-vous mensuel au Studio 5 : le festival de Gand présente des films en avant-première.

    Lire la suite

    Rendez-vous mensuel au Studio 5 : le festival de Gand présente des films en avant-première. Titres à confirmer. Flagey, Cinematek, Film Fest Gent € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • La Compatibilité du Caméléon

    16.01.2018  >  27.01.2018

    • Théâtre
    Une île désertée par ses habitants. Quatre prisonniers en fin de peine. Choisis pour une expérience pénitentiaire d’une durée d’un an. Sans menottes ni barreaux, libres de leurs mouvements, ils dorment dans des chalets tenus par des gardiens sans armes.

    Lire la suite

    Une île désertée par ses habitants. Quatre prisonniers en fin de peine. Choisis pour une expérience pénitentiaire d’une durée d’un an. Sans menottes ni barreaux, libres de leurs mouvements, ils dorment dans des chalets tenus par des gardiens sans armes. L’hiver, la neige les retient à l’intérieur d’un vieux théâtre. Un accompagnant débarque. Avec lui, une pile de tragédies de Sophocle. Autonomes après avoir été conditionnés par un système carcéral répressif, confrontés aux parcours de ces héros grecs qui, comme eux, ont chuté, ces hommes et ces femmes sont à un croisement de leur vie. La compagnie P H O S / P H O R ancre son travail dans des sources réelles : rencontres avec les acteurs de terrain, recherche documentée approfondie et réflexions sur les problématiques et dysfonctionnements de notre société. Autant d’éléments qui nourrissent cette création, basée ici sur une expérience pénitentiaire réelle qui soulève la question de la réinsertion.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +3222191186
    Réservation : +3222196006
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be