Evénements du 18 janvier 2018

  • Zidrou, un scénariste et ses complices

    13.06.2017  >  28.01.2018

    • Exposition

    Lire la suite

    Derrière le scénariste humoristique à succès (Ducobu, Tamara, Crannibales,..) se cache un auteur humaniste qui accumule dans ses tiroirs des histoires originales pleines de sensibilité. C’est ce scénariste multiple, révélateur d’une nouvelle génération de dessinateurs talentueux venus d’Espagne où il réside, que le Musée de la Bande Dessinée a choisi de célébrer en compagnie de ses nombreux dessinateurs.
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Magritte est vivant ! - Magritte et la création contemporaine

    01.09.2017  >  30.01.2018

    • Exposition
    2017, année du cinquantième anniversaire du décès de Magritte.

    Lire la suite

    2017 est l’année du 50e anniversaire du décès de Magritte. Cette importante exposition démontre la présence toujours vive du peintre dans la création contemporaine.On devrait dire du maître tant il a inspiré, et inspire toujours, bon nombre d’artistes. Son influence et son héritage se retrouvent ainsi chez John Baldessari, Ed Ruscha, Jasper Johns, Andy Warhol, Gavin Turk, George Condo, Sean Landers, Raymond Pettibon, Robert Longo,… Un nouvel éclairage sur celui qui fait toujours se déplacer les foules.
    Lieu
    Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique
    rue de la Régence, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 2 508 32 11
    info@fine-arts-museum.be
    http://www.fine-arts-museum.be
  • L’Islam, c’est aussi notre histoire !

    15.09.2017  >  21.01.2018

    • Exposition
    Venez découvrir une exposition de civilisation du 15 septembre 2017 au 21 janvier 2018 à l'espace Vanderborght (en sortant des galeries du Roi à Bruxelles)

    Lire la suite

    Dans l’imaginaire européen, aussi bien musulman que non-musulman, un préjugé tenace veut que la présence musulmane sur le sol européen soit d’importation tardive, contemporaine des vagues d’immigration de la seconde moitié du XXe siècle. Il en résulte une autre idée préconçue : que ces deux civilisations, l’Europe et l’Islam, soient fondamentalement étrangères l’une à l’autre, et condamnées par les vicissitudes de l’histoire à une cohabitation malaisée. L’exposition L’Islam, c’est aussi notre histoire ! montre qu’il n’en est rien. Présence récente ? En fait, depuis son irruption dans l’histoire jusqu’à nos jours, l’Islam n’a jamais été absent de ce continent et de sa civilisation. Les Musulmans sont arrivés dans le bassin occidental de la Méditerranée au VIIIe siècle, lors de leur conquête de la péninsule Ibérique, où ils se sont maintenus sept siècles durant. Puis, lorsque la chute de Grenade en 1492 a mis un terme à la présence musulmane à l’ouest du continent, les Turcs sont déjà solidement implantés depuis plus d’un siècle à l’est, dans les Balkans, qu’ils incorporent dans un vaste empire. Aussi bien, de même qu’il y a un Islam maghrébin, turc, africain, indo-pakistanais, arabe ou indonésien, il y eut bel et bien, et il y a toujours, un Islam européen spécifique. Deux civilisations étrangères l’une à l’autre ? Non, deux civilisations parfois conflictuelles, certes, mais issues d’un tronc spirituel et intellectuel commun, se rattachant à une même origine scripturaire et se réclamant du même héritage philosophique. L’histoire douze fois séculaire de leur imbrication a été tantôt violente et tantôt pacifique, mais toujours riche d’influences mutuelles. Sans leur rencontre, ni l’Europe ni l’Islam ne seraient ce qu’ils sont. Dans une longue respiration géographique d’avancées et de reculs, de flux et de reflux, l’exposition invite à revisiter cette histoire, dont, pour le meilleur et pour le pire, nous sommes tous les fils et les acteurs. L’Islam, c’est aussi notre histoire ! est une exposition de civilisation. Peu développée en Europe, où de vastes collections et une solide tradition séculaire ont privilégié et privilégient toujours les expositions d’art, l’exposition de civilisation n’en est pas moins un puissant outil culturel. Elle a pour avantage de drainer des dizaines de milliers de visiteurs. C’est un spectacle, capable tout à la fois de se déployer sur une période assez longue ; de mettre en oeuvre l’intelligence et la sensibilité d’un large public ; et, en jouant sur tous les niveaux de communication, de s’adresser dans un même souffle à toutes les classes sociales, à tous les âges et à tous les niveaux d’éducation – le seul, en fait, susceptible d’intéresser le professeur d’université et le collégien, le cadre et la mère de famille. Ce faisant, l’exposition de civilisation crée du lien social, auquel elle donne sens par la culture. Bien conçue, l’exposition de civilisation décloisonne les domaines d’activité culturelle, et donc le regard de leurs « consommateurs ». Elle éclaire les questionnements politiques contemporains par l’histoire, la science, l’art, voire, nous en avons fait l’expérience inédite, par le théâtre. Elle intègre des savoirs divers, portés par des disciplines diverses, qu’elle fond dans un ensemble harmonieux. Si ce dialogue n’est pas producteur de science – une exposition ne remplacera jamais le livre ou l’article scientifique –, il est, en revanche, un puissant producteur d’entendement et de curiosité. Dans un monde déboussolé par la mondialisation des échanges et l’explosion des techniques de communication, l’exposition de civilisation est porteuse d’un message humaniste. Elle replace l’homme au coeur des préoccupations de l’homme. Enfin, l’exposition de civilisation telle que nous la conçevons doit nécessairement avoir une dimension européenne, à la fois parce que les thèmes choisis ne sont jamais confinés au moi national, et parce qu’elle est appelée à circuler.
    Lieu
    Batiment Vanderborght
    Rue de l'Ecuyer, 50
    1000 Bruxelles
    http://www.fine-arts-museum.be
  • La bande dessinée indonésienne

    22.11.2017  >  20.01.2018

    • Exposition
    Dans le cadre des manifestations d’Europalia Indonésie 2017, la Wittockiana présentera une exposition axée sur la Bande Dessinée indonésienne, son histoire, ses héros, sa création contemporaine. Une façon de s’ouvrir sur le monde et de s’imprégner de la culture et des traditions indonésiennes.

    Lire la suite

  • BELGIUM ART CETERA. Une histoire de l’art en dessins de presse

    06.12.2017  >  27.01.2018

    • Exposition
    La grande histoire de l’art de la petite Belgique vue par 25 dessinateurs de presse belges. Basé sur une histoire vraie écrite par Gilles Dal.

    Lire la suite

    Belgium Art Cetera pose un regard original sur l’histoire de l’art en Belgique. Notre passé artistique riche est abordé - non sans une bonne dose d’humour - par 25 dessinateurs de presse belges de renom. Leur crayon affuté dresse ainsi le portrait de différentes périodes de l’histoire de l’art dans nos contrées, allant de l’occupation espagnole, néerlandaise, ou française, en passant par les primitifs flamands ou le siècle d’or néerlandais, et ce jusqu’à la scène artistique belge contemporaine. Les textes de l’exposition sont écrits par l’historien et humoriste Gilles Dal. Dessinateurs participants à l’exposition : Kroll, Karl, Philippe Geluck, Kamagurka, Herr Seele, duBus, Marec, Gal, Vadot, Johan De Moor, Quirit, Cécile Bertrand, Ilah, Kanar, Kim, Lectrr, Zaza, Max Tilgenkamp, Sondron, Fritz, Steve, Joris Snaet, Clou, Fred et Cost. Belgium Art Cetera est une réalisation de The Cartoonist . Visites de groupes sur réservation
    Lieu
    musée BELvue
    Place des Palais, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +00 32 2 500 45 54
    Réservation : +00 32 2 500 45 54
    info@belvue.be
    http://www.belvue.be
  • American Dream Cars

    15.12.2017  >  28.01.2018

    • Exposition
    Tout était possible dans les années '50-'60 en Amérique. L'exposition American Dream Cars fera revivre le rêve Américain à travers de magnifiques décors et grâce aux plus belles voitures de cette époque.

    Lire la suite

  • Les Carnets du sous-sol

    08.01.2018  >  20.01.2018

    • Théâtre

    Lire la suite

    À côté des Frères Karamazov, Crime et Châtiment, L’Idiot, Les Démons ….et autres monuments de l’immense œuvre de ce géant de la littérature russe, l’importance de ce texte court a longtemps été mésestimée. Les Carnets apparaissent maintenant fondamentaux pour la compréhension de l’univers de l’écrivain. On pourrait dire que ce texte, écrit juste avant les grands chefs-d’œuvre de l’auteur, c’est du « Dostoïevski brut » ! Et l’intention est de le monter dans une forme brute, presque brutale, très proche des spectateurs. L’intimité du boson conviendra parfaitement à cette plongée presque spéléologique dans les tréfonds de l’âme du grand Fédor Mikhailovitch Dostoïevski.
    Lieu
    Le boson
    Chaussée de Boondael, 361
    1050 Ixelles
    Tél : +32 471 32 86 87
    Réservation : +32 471 32 86 87
    reservations@leboson.be
    http://www.leboson.be
  • L’herbe de l’oubli

    09.01.2018  >  03.02.2018

    • Théâtre
    Tchernobyl, en Russe, se traduit absinthe, l’herbe de l’oubli…

    Lire la suite

    Le 26 avril 1986, le cœur du réacteur numéro quatre de la centrale de Tchernobyl explose et prend feu, projetant un nuage de radioactivité dont on a retrouvé des traces dans toute l’Europe. Poussières, aérosols et gaz radioactifs (dont le césium et l’iode) sont projetés dans l’atmosphère. Le quatrième réacteur, nom de code « Abri », conserve toujours dans son ventre gainé de plomb et de béton armé, près de vingt tonnes de combustible nucléaire. Et trente ans après, quelles leçons retient-on de cette explosion ? Composé à partir de la parole de survivants à la catastrophe, d’habitants proches de la zone d’exclusion en Biélorussie, de scientifiques actifs dans le dépistage de césium 137, de personnes ressources partisanes - ou non - du nucléaire qu’a rencontrés la compagnie Point Zéro ; L’herbe de l’oubli, s’inspire de la prise de témoignages réalisée à Tchernobyl par Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015 (La Supplication, éditions JC Lattès). L’utilisation des marionnettes au théâtre est la marque de fabrique de la compagnie Point Zéro (Les Trois Vieilles et L’Ecole des Ventriloques de Jodorowsky, GunFactory,…), celle-ci apporte à L’herbe de l’oubli l’indispensable humanité et la poésie qui permettent de mettre le sujet à distance.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • Brussels Jazz Festival

    11.01.2018  >  20.01.2018

    • Festival

    Lire la suite

    Le “jeune” Brussels Jazz Festival de Flagey n’en finit pas d’enrichir sa programmation au fil des ans. On y annonce des grands noms tels Archie Shepp Quartet et Brussels Philharmonic & Uri Caine, … Sans oublier des nombreux talents prometteurs comme Fellow Creatures, le nouveau projet de Jasper Høiby et Enrico Rava Tribe. On y court!
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Histoire intime d’Elephant Man

    16.01.2018  >  19.01.2018

    • Théâtre
    Fantazio, poète engagé et perpétuel improvisateur philosophe, étonne et ouvre les portes de l’introspection, souvent avec humour. Sur scène, il offre un spectacle en rupture avec les conventions, s’interroge et interroge le monde, soulevant des questions essentielles. Il explore ses chimères en un feu d’artifices tumultueux et dresse un costume sur-mesure à la folie ordinaire.

    Lire la suite

    Elephant Man, figure contemporaine du chaos, est pour Fantazio, l’occasion de se mettre à nu, de convoquer les modèles de son enfance, les voix multiples qui l’ont nourri et l’habitent encore aujourd’hui. On est comme suspendu à ses paroles, littéralement happé par cet absurde délicieusement maîtrisé dans lequel on a plaisir à se perdre, et qui tout à coup fait sens. Une performance unique, qui dévoile la parole et la révèle dans ce qu’elle a de plus éblouissant et sincère. Un pamphlet singulier, rageur et saisissant, de surcroît, une fantastique performance d’acteur pour un perpétuel improvisateur philosophe. Un extraordinaire moment de théâtre, d’intelligence, de subtilité et d’humour.
    Lieu
    Le 140
    Avenue Eugène Plasky, 140
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02 733 50 19
    Réservation : 02-733.97.08
    tickets@le140.be
    http://www.le140.be