Evénements du 24 novembre 2017

  • HUIS - Suze Milius/House Crying Yellow Tears

    10.11.2017  >  26.11.2017

    • Théâtre
    Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

    Lire la suite

    > MAISON est un spectacle hors du commun pour un seul spectateur ou une seule spectatrice​​​​​​​> Il y a 18 lieux disponibles en néerlandais, donc mieux vaut ne pas tarder> Les lieux sont à distance cyclable du Kaaitheater> Un jour avant le spectacle, vous recevrez un SMS avec l’adresse exacte du lieu> Existe également en français> Exceptionnellement, il n’y aura pas de liste d’attente « Le repas est dans le frigo. C’est de la soupe. Il suffit de la réchauffer. » Un nouveau chez-soi Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ». Une expérience individuelle marquante qui ne s’estompera pas de sitôt ! • La Néerlandaise Suze Milius se focalise sur le comportement interpersonnel dans toutes ses maladresses et ses gênes. Elle crée un univers bigarré dans lequel elle marie son amour de l’humour absurde et une esthétique stylisée. Avec Stefan Jakiela, elle forme la maison bruxelloise des arts House Crying Yellow Tears, dont HUIS est la troisième production. « On vit quelque chose qui nous accompagnera encore longtemps. » – Theaterkrant ★★★★ « Sans aucune pression, je me suis senti chez moi dans un lieu étranger. J’ai rarement été à ce point envahi par une situation – entre autres, parce qu’il n’y a pas d’autre public. Cette expérience est gravée dans ma mémoire. » – Un spectateur à propos de HUIS
    Lieu
    Extra Muros
    Extra Muros
    1000 Bruxelles
  • MAISON - Suze Milius/House Crying Yellow Tears

    11.11.2017  >  26.11.2017

    • Théâtre
    Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

    Lire la suite

    > MAISON est un spectacle hors du commun pour un seul spectateur ou une seule spectatrice​​​​​​​> Il y a 37 lieux disponibles en français, donc mieux vaut ne pas tarder> Les lieux sont à distance cyclable du Kaaitheater> Un jour avant le spectacle, vous recevrez un SMS avec l’adresse exacte du lieu> Existe également en néerlandais> Exceptionnellement, il n’y aura pas de liste d’attente « Le repas est dans le frigo. C’est de la soupe. Il suffit de la réchauffer. » Un nouveau chez-soi Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ». Une expérience individuelle marquante qui ne s’estompera pas de sitôt ! • La Néerlandaise Suze Milius se focalise sur le comportement interpersonnel dans toutes ses maladresses et ses gênes. Elle crée un univers bigarré dans lequel elle marie son amour de l’humour absurde et une esthétique stylisée. Avec Stefan Jakiela, elle forme la maison bruxelloise des arts House Crying Yellow Tears, dont HUIS est la troisième production. « On vit quelque chose qui nous accompagnera encore longtemps. » – Theaterkrant ★★★★ « Sans aucune pression, je me suis senti chez moi dans un lieu étranger. J’ai rarement été à ce point envahi par une situation – entre autres, parce qu’il n’y a pas d’autre public. Cette expérience est gravée dans ma mémoire. » – Un spectateur à propos de HUIS
    Lieu
    Extra Muros
    Extra Muros
    1000 Bruxelles
  • Rosetta

    14.11.2017  >  30.11.2017

    • Cinéma
    Le combat sans relâche d’une gamine prête à tout pour trouver une place dans une société dont elle est exclue.

    Lire la suite

    Le combat sans relâche d’une gamine prête à tout pour trouver une place dans une société dont elle est exclue. Un tourbillon de révolte suivi par la caméra à vif des frères Dardenne. Palme d’or 1999 et Prix d’interprétation féminine pour Émilie Dequenne, bouillonnante dans le rôle-titre. Flagey, Cinematek, Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bozar € 10 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Le Pélican

    14.11.2017  >  25.11.2017

    • Théâtre
    Jeanne Dandoy fait le choix, pour son adaptation du Pélican de Strindberg, de confronter une famille à ses démons : mensonges, rancunes, règlement de comptes… tel un cauchemar éveillé où chacun, par instinct de survie, joue sa partition de l’égoïsme et du ressentiment. Est-ce possible de résister à la perte de ses illusions pour continuer à vivre ensemble et recréer du lien ?

    Lire la suite

    Cette adaptation confronte une famille dysfonctionnelle à ses démons : une mère et ses deux enfants au teint clair, un gendre à la peau noire, une femme de ménage aux cheveux frisés. Et un père. Mort. A peine ce dernier enterré, les membres de la famille s’affrontent. Il y a du cauchemar éveillé et du conte sanglant dans ce règlement de comptes où chacun joue sa partition de l’égoïsme et du ressentiment. Il y a aussi dans cette histoire d’adultes prédateurs et d’enfants sacrifiés, les relents d’une antique filiation de monstres et les senteurs de notre société actuelle. Flash-backs, ambiances sonores, jeux d’ombres et de lumières troublent la perception des secrets enfouis, des rancunes sourdes qui refont surface et hantent les acteurs comme dans un rêve. Il s’agit pour chacun de survivre. Est-ce possible de résister à la perte de ses illusions pour continuer à vivre ensemble et recréer du lien ?
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : 02-640.82.58
    Réservation : 02-640.35.50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Rosetta

    14.11.2017  >  30.11.2017

    • Cinéma
    Le combat sans relâche d’une gamine prête à tout pour trouver une place dans une société dont elle est exclue.

    Lire la suite

    Le combat sans relâche d’une gamine prête à tout pour trouver une place dans une société dont elle est exclue. Un tourbillon de révolte suivi par la caméra à vif des frères Dardenne. Palme d’or 1999 et Prix d’interprétation féminine pour Émilie Dequenne, bouillonnante dans le rôle-titre. Flagey, Cinematek, Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bozar € 10 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Marie-Madeleine ou le Salut

    15.11.2017  >  03.12.2017

    • Théâtre
    « Je m’appelle Marie. On m’appelle Madeleine. » Le monologue parle de ce trouble identitaire qui va de Marie - un peu espiègle et séductrice - à Marie-Madeleine, la courtisane, et enfin à Madeleine, l’amoureuse de Dieu.

    Lire la suite

    Yourcenar s’interroge sur la valeur du sacrifice de soi, la suprématie de la passion sur l’amour, l’illusion du bonheur… « Il ne m’a sauvée ni de la mort, ni des maux, ni du crime car c’est par eux qu’on se sauve. Il m’a sauvé du bonheur. » « Interprété par Laetitia Chambon, jeune comédienne pleine encore de la révolte nécessaire pour incarner Marie-Madeleine, dans une mise en scène de Monique Lenoble, autre crinière prometteuse d’absolu, ce monologue sera bouleversant. » (Michèle Goslar)
    Lieu
    Poème 2
    Rue d'Ecosse, 30
    1060 Saint-Gilles
    Tél : 02-538.63.58
    Réservation : 02-538.63.58
    reservation@theatrepoeme.be
    http://www.theatrepoeme.be
  • Mordamed

    15.11.2017  >  25.11.2017

    • Théâtre
    C’est un moment de vie où tout a mal tourné. C’est l’histoire de Moh et Ahmed, deux jeunes de quartier, qui ont trébuché.

    Lire la suite

    Ils nous racontent cet instant où ils sont passés de l’autre côté du monde. Ce sont des jeunes révoltés qui maudissent la société, la politique et l’argent. Nous les croisons tous les jours, ces voyous de quartier qui nous font peur. Nous apprenons à connaître leur quotidien, leurs amours, leurs faiblesses… Entre angoisse et humour, entre la mort et la vie, c’est l’histoire d’un Homme mort le 16 septembre 2004.
    Lieu
    Centre culturel Espace Magh asbl
    Rue du Poinçon, 17
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-274.05.10
    info@espacemagh.be
    http://www.espacemagh.be
  • Marguerite Yourcenar - cycle de conférences

    15.11.2017  >  17.12.2017

    • Conférences et congrès
    Dans le cadre du cycle "Marguerite Yourcenar", tous les dimanche à 14h, la représentation du spectacle est précédée d’une conférence de Michèle Goslar, directrice du CIDMY

    Lire la suite

    * Dimanche 19 novembre à 14h : « L’être que j’appelle moi » Présentation de Marguerite Yourcenar, de la rencontre manquée de ses futurs parents rue d’Écosse, de sa vie et de son œuvre à partir du livre Marguerite Yourcenar en images et des photographies qui seront exposées dans le bar durant les événements. * Dimanche 26 novembre à 14h : Marguerite Yourcenar, écologiste avant la lettre Depuis sa tendre jeunesse, Marguerite Yourcenar s’est préoccupée des « actes d’apprenti sorcier » de l’homme, à la fois à l’égard de la nature, des bêtes, des hommes. Elle a dénoncé, tout au long de son œuvre et par des messages à des personnalités de toutes espèces, la pollution de l’air, de l’eau, de la terre, le massacre des animaux, les méfaits du progrès et de la démographie galopante, de l’industrialisation, du pouvoir de la finance sur le politique, de notre civilisation du « gâchage ». * Dimanche 3 décembre à 14h : Marguerite Yourcenar et le sacre « Qui que ce soit qu’il soit » ou « Celui qui Est peut-être », Dieu, pour Marguerite Yourcenar ne se manifeste que dans la beauté de la nature, le vol d’oiseaux, un coucher de soleil particulier, le perce-neige qui transperce la couche glaciale. Refusant les dogmes de l’église catholique, elle voyait Dieu plutôt dans la forêt que dans l’église. * Dimanche 10 décembre à 14h : Marguerite Yourcenar et le bonheur Dans "Feux", on peut lire « Qu’il eût été fade d’être heureux ». Marguerite Yourcenar exclue du bonheur. Rencontres et déceptions. Le bonheur défini comme « sous-produit ». * Dimanche 17 décembre à 14h : « Les Coulisses d’une élection » (à l’Académie française) Que se passa-t-il avant et pendant l’élection de Marguerite Yourcenar comme première immortelle ? Comment a-t-elle réagi à cette opportunité ? Qui et pourquoi l’a-t-on élue à l’Académie française ? Les dessous et les coulisses d’une élection très médiatisée. ++ Licenciée en philosophie et lettres, Michèle Goslar suit une carrière dans l’enseignement. La mort de Marguerite Yourcenar la pousse à se consacrer à des recherches autobiographiques sur l’auteur de Feux. Elle accumule alors des documents qu’elle met à la disposition du public en créant en 1989, à Bruxelles, le Centre International de Documentation Marguerite Yourcenar. Depuis la création du Cidmy, Michèle Goslar en assure la permanence et en organise les activités : colloques, expositions, spectacles, conférences, visites guidées, voyages, animations scolaires… Sa biographie de Marguerite Yourcenar est éditée en 1997 sous le titre : Yourcenar. Biographie. « Qu’il eût été fade d’être heureux » (rééditée, corrigée et augmentée en 2014). Le livre obtint le premier prix littéraire du Cercle Gaulois en 2000.
    Lieu
    Poème 2
    Rue d'Ecosse, 30
    1060 Saint-Gilles
    Tél : 02-538.63.58
    Réservation : 02-538.63.58
    reservation@theatrepoeme.be
    http://www.theatrepoeme.be
  • Should i stay or should i stay

    16.11.2017  >  24.11.2017

    • Théâtre
    Les quatre fantastiques reviennent et reprennent leur rengaine : Should I…

    Lire la suite

    Les quatre fantastiques reviennent et reprennent leur rengaine : Should I… Ils sont quatre, ils sont enfermés dans une pièce dont les portes ne sont pas verrouillées et pourtant ils ne peuvent pas sortir. Un casse-tête bien surréaliste et qui nous pose des questions très existentialistes. Qui sont-ils, d’abord? Comment les appelle-t-on? Gabor? Paola? Héraclès? Falbala? Téflon? Gargan? Lazlo? Axel? Cyrus? Mia? Edmée? Augustine? Où sont-ils coincés? Près d’un lac? Dans une fissure du temps? Sur une scène? Dans une autre dimension? Ils parlent de mort, d’exil sur Mars, d'accès à la vie éternelle, du temps qui passe, d'enlisement, de violence gratuite… Peu à peu, un système se met en place entraînant les protagonistes dans un trou noir. La suite des évènements, l’alignement des planètes, le hasard, et même la chance sont pour beaucoup dans la résolution de leur impasse. Les carottes sont-elles cuites ou pas? À revoir, donc, puisqu’il s’agit d’une reprise. Non? Mais oui, mais oui. Avec Jules Churin Héloïse Jadoul Manon Joannotéguy Lucas Meister Écriture et mise en scène Simon Thomas Premières élaborations au sein de l'Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et des Techniques de Diffusion de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Réalisé avec les soutiens du Théâtre la Balsamine, avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre et le soutien du Fonds Marie-Paule Delvaux Godenne, géré par la Fondation Roi Baudouin.
    Lieu
    Théâtre la Balsamine
    Avenue Félix Marchal, 1
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02-732.96.18
    Réservation : 02.735.64.68
    info@balsamine.be
    http://www.balsamine.be
  • La Vie mode d’emploi

    16.11.2017  >  28.11.2017

    • Exposition

    Lire la suite

    Dans le cadre de la Saison Numérique, l'artiste Chritl Lidl expose un ensemble d'oeuvres artistiques qu'elle dédie à la Vie mode d'emploi, texte emblématique de l'écrivain Georges Perec. Elle déplie le livre à l'échelle de l'espace en disposant sur le sol les 700 pages qui le composent. La vidéo VME-lecture ib réalisée à partir de l'installation révèle que la disposition des pages est opérée selon une figure d'échec : la Polygraphie du cavalier, dont l'auteur s'est servi pour répartir les chapitres sur une grille elle-même superposée à un plan d'immeuble. Le récit de La Vie mode d'emploi est celui d'un immeuble parisien et de ses habitants. Cependant, de manière encryptée, un ensemble de contraintes et de jeux construisent les histoires. L'artiste s'attache dès lors à révéler les structures sous-jacentes à l'écriture romanesque. Par des propositions formelles, elle renvoie à la figure du puzzle comme dans la vidéo de l'installation ou aux mots croisés avec les grilles de QRcodes reproduits dans la série d'affiches intitulée Rappel de quelques-unes des histoires. Avec la "réalité augmentée" Christl Lidl propose des lectures sonores et visuelles d'extraits du livre. Elle reprend à la lettre le souhait de Georges Perec : lire le livre d'abord d'un trait puis reprendre sa lecture à rebours à partir des Index. Que le lecteur joue avec le livre et découvre comment les personnages et les récits se rattachent les uns aux autres. Le visiteur active les pièces en "réalité augmentée" avec une tablette. Ainsi La Bibliothèque cachée est composée d'une série de dessins reproduisant des pages de titres de livres. À partir de chaque dessin, avec la tablette, le visiteur peut écouter et lire le texte d'un fragment de La Vie mode d'emploi. Les extraits sont des citations de livres que Perec a insérés dans son propre récit. C'est un hommage rendu aux auteurs qu'il affectionnaient et un jeu avec le lecteur averti. La carte "Googlemaps" imprimée intitulée Le Voyage de Bartlebooth reprend l'ensemble des destinations du voyage et du projet utopique du personnage principal Bartlebooth. Le visiteur reçoit la carte avec la tablette et fait apparaître des vignettes photographiques et des extraits du livre mentionnant les destinations. Ainsi, en se déplaçant parmi des pièces artistiques, le visiteur active par la réalité augmentée des fragments du livre. Il recompose une lecture singulière et ludique de La Vie mode d'emploi.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be