Evénements du 15 novembre 2017

  • Brussels oldtimers presents : Youngtimers !

    01.11.2017  >  01.12.2017

    • Exposition
    Les voitures des années 70-'90 ont fait partie de la vie de la plupart d'entre vous. Une personne qui a la quarantaine se souviendra des voitures de sa jeunesse et adolescence. Les enfants se souviendrons des voitures que leur parents ont conduites. Ces voitures sont mises à l'honneur à Autoworld durant le mois de novembre.

    Lire la suite

  • Au pays du scalp

    01.11.2017  >  23.11.2017

    • Cinéma
    Ce film peu banal fut tourné entre 1926 et 1930 par un aristocrate belge, dans des zones réputées infréquentables de l’Amazonie équatorienne.

    Lire la suite

    Ce film peu banal fut tourné entre 1926 et 1930 par un aristocrate belge, dans des zones réputées infréquentables de l’Amazonie équatorienne. À l’instar du Nanouk de Flaherty, filmé sans tabou, et donc d’une valeur ethnologique considérable, Au pays du scalp est le résultat d’un exploit hors du commun, appelé à ouvrir des voies nouvelles au cinéma documentaire. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Au pays du scalp

    01.11.2017  >  23.11.2017

    • Cinéma
    Ce film peu banal fut tourné entre 1926 et 1930 par un aristocrate belge, dans des zones réputées infréquentables de l’Amazonie équatorienne.

    Lire la suite

    Ce film peu banal fut tourné entre 1926 et 1930 par un aristocrate belge, dans des zones réputées infréquentables de l’Amazonie équatorienne. À l’instar du Nanouk de Flaherty, filmé sans tabou, et donc d’une valeur ethnologique considérable, Au pays du scalp est le résultat d’un exploit hors du commun, appelé à ouvrir des voies nouvelles au cinéma documentaire. Flagey, Cinematek   € 7 > 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Immanences

    02.11.2017  >  02.12.2017

    • Exposition
    L'immanence est un terme philosophique qui désigne le caractère de ce qui a son principe en soi-même.

    Lire la suite

    L'immanence est un terme philosophique qui désigne le caractère de ce qui a son principe en soi-même. Un principe métaphysique immanent est donc un principe dont non seulement l'activité n'est pas séparable de ce sur quoi il agit, mais qui le constitue de manière interne. La communauté des Immanents regroupe du 14 au 25 août 2017 à la Bellone, des individus contributeurs qui persistent à penser que tout est contenu dans la nature de l’être. Leur action réside dans la nécessité d’agencer un biotope dans lequel seul le désir sera moteur. Ils vivent une vie tramée par le désir, emportée par les devenirs, affectée par une vitesse que seul le futur peut accorder. Les Immanents génèrent une urgence, le présent qui est pure dépense et qui injurie l’avenir et l’économie. Il est question de plaisir immédiat qui n’est pas rapport à l’avenir, parce qu’inutile. C’est un étourdissement, un engloutissement du temps et des significations, mais pas du sens. Une consumation, gratuite, sans avarice, sans peur de manquer plus tard, parce que l’insouciance est de rigueur. L'action des Immanents n’est pas un investissement, c’est une sorte d’anéantissement périodique de la société. C’est un gaspillage gratuit au sens économique, pas au sens politique. Les Immanents se constituent d'individus volontaires, répondant à l'invitation suscitée par le désir de rejoindre cette expérience artistique et politique. Ils dansent jusqu’à l’épuisement, désireux d'entreprendre une révolte. Une danse persistante d’individuation collective qui donne à voir l’irréductibilité de l’être en présence. Nus, ils sont autant d’affirmations de soi que de revendications sociales, esthétiques, économiques. IMMANENCES sera présentée sous la forme d’une exposition. L’installation témoignera des rencontres effectuées en août : les vidéos d’Immanents, et des transparences sonores, vidéos, graphiques, etc…
    Lieu
    Maison du Spectacle - la Bellone
    Rue de Flandre, 46
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 25133333
    infos@bellone.be
    http://www.bellone.be
  • Le carton dans tous ses états

    04.11.2017  >  08.04.2018

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    Venez pousser la porte de notre atelier très "carton"... A l’heure où tout est standardisé, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination et à votre créativité en imaginant et en créant des pièces uniques avec du carton et des papiers achetés ou récupérés : des objets décoratifs, ingénieux, utilitaires pour offrir ou pour décorer votre intérieur. L’animatrice sera là pour vous accompagner pendant six week-ends dans une ambiance décontractée et dans la bonne humeur. Une occasion de vous familiariser avec le cartonnage. Une participation à tous les week-ends est conseillée pour le suivi et la progression des pièces. Avec Joëlle de Maeÿer LIEU : L’Entrela’ Rue de Paris, 43 - 1140 ÂGE : à partir de 14 ans DATES : Module de 6 week-ends sur l’année 04 & 05.11.17, 09 & 10.12.17., 06 & 07.01.18., 10 & 11.02.18., 03 & 04.03.18, 07 & 08.04.18 HORAIRE : samedi et dimanche de 13h à 17h30 TARIF : 220 €
    Lieu
    L'Entrela' - Centre Culturel d'Evere
    Rue de Paris, 43
    1140 Evere
    Tél : 02-241.15.83
    info@lentrela.be
    http://www.lentrela.be/
  • Mademoiselle Julie

    07.11.2017  >  19.11.2017

    • Théâtre
    « Mademoiselle Julie est folle, complètement folle ». Julie est une jeune femme psychiquement malade, à qui on ne dit pas comment vivre et comment procéder dans l’amour. Et qui apprend toute seule. Julie est une orpheline métaphysique. Julie est une punk, fragile ; où la souffrance est clandestine et les larmes cachées.

    Lire la suite

    CORRIDA SCANDINAVE « Mademoiselle Julie est folle, complètement folle ». Dès le début de la pièce, nous voilà avertis. Ce qui intéresse le metteur en scène Gian Manuel Rau, ce n’est pas la différence de classe qui pervertit la relation de la demoiselle et du valet qu’elle cherche à séduire : « Ça c’est un prétexte dramaturgique et le cauchemar autobiographique de l’auteur, écrit-il, le vrai drame est qu’une jeune femme essaie de vivre, malgré les interdits de toutes sortes, et qu’elle est ne pourra choisir que sa propre mort. C’est ça le conflit de la pièce : une jeune femme psychiquement malade, à qui on ne dit pas comment vivre et comment procéder dans l’amour. Et qui apprend toute seule. Julie est une orpheline métaphysique. Julie est une punk, fragile ; où la souffrance est clandestine et les larmes cachées. » Le spectacle est né d’une rencontre. Celle de Gian Manuel Rau et de Berdine Nusselder, une actrice à la beauté fragile et mutilée, capable de s’abandonner aux multiples facettes du rôle. Avec Roland Vouilloz et Caroline Cons, elle forme une distribution rêvée pour ces personnages sans passé qui vivent de l’histoire qu’ils énoncent. Des acteurs d’instinct, maîtrisant le staccato et les nuages dans la pensée. Et de nous offrir un voyage intime et profond, monstrueux et poétique, tendre et maladroit. Un théâtre qui suggère plus qu’il ne signifie, qui travaille sur l’invention perpétuelle. Staccato, souffle, nuage entre les notes, c’est entre les lignes que tout se joue.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • L’écriture au singulier

    07.11.2017  >  19.12.2017

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    Cet atelier d'écriture narrative propose une formation, à la fois accompagnée et concrète, insistant sur le développement de la part singulière que recèle l'écriture de tout écrivant. Il s'agit de découvrir puis d'apprivoiser un chemin d'écriture, unique et personnel : roman, nouvelle, poésie, chanson, récit de vie, textes courts ... et au-delà puisque celui/celle qui écrit, prenant la plume, est chaque fois en situation d'inventer son propre genre littéraire, hors des catégorisations et modèles standardisés. Chacun/e aura ici la possibilité d'en faire l'expérience d'une façon naturelle, comme on pèle une pomme, de partir à l'aventure de son langage, sa manière de mettre en scène le monde, les autres, soi-même et ce, en s'autorisant les maladresses et tâtonnements inhérents à tout apprentissage. Nombre maximum de participants : 10
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Bruno Coppens est loverbooké

    07.11.2017  >  31.12.2017

    • Théâtre
    Dans ce nouveau seul en scène, Bruno Coppens décide de léguer son corps… à la séance pour réenchanter le monde.

    Lire la suite

    Dans ce nouveau seul en scène, Bruno Coppens décide de léguer son corps… à la séance pour réenchanter le monde. Chambouleversé par cette planète en phase terre minable, bringuebalayé entre Forrest Trump et Daechetterie, Bruno vient au chevet d’un public à consoler sans modération pour lui donner l’élan viral : un autre monde est plausible ! Comme l’homme ne descend pas du sage, il remontera dans le temps pour trouver la faille, cet instant de l’Histoire où tout a foiré. Revisitant les vies de Jeanne Dark, du Navigateur Explorer Christophe Colomb, de l’homme de Cro-Mignon et d’autres héros d’hier, notre Sauveur 2.Zorro prendra le passé à bras le cœur afin de transformer l’échec en réussite : « S’échouer ? C’est chouette ! ». Parviendra-t-il à réécrire notre monde qui part à la dérêve ? Mettra-t-il le chaos K.O ? Le ciel se couvre, il pleut de la haine sur les réseaux, les trottoirs, les meetings… les raccourcis odieux, les formules à l’emporte-pièce et les phrases assassines font tapage. On ne s’entend plus penser. On reste incrédules… On en perd son latin ! Sans cynisme, Coppens revient nous faire du bien. Il nous fait un parapluie de son « Ludictionnaire » et parle un autre vocabulaire. Il nous invente d’autres langages qui, mine de rien, nous permettent d’en inventer d’autres, plus joyeux, plus amoureux, plus malins. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET D’EXQUIS MOTS. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE. Photo © Saskia Vanderstichele
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • La vie de Bernard, célibataire malgré lui

    08.11.2017  >  31.12.2017

    • Théâtre
    Le célibat, de plus en plus répandu, reste un sujet tabou, trop souvent synonyme de solitude et de désœuvrement. Ici, rien de tout ça. Ici, le célibat est prétexte à rire de nos travers, de nos obsessions, de nos tocs.

    Lire la suite

    Lui, c’est Bernard, 41 ans, célibataire malgré lui. Évidemment, il existe des célibataires heureux, mais bon, c’est quand même pas une fatalité et Bernard aspire à faire de nouvelles rencontres. Depuis qu’il vit en solo, il a tout essayé : l’internet, le speed dating, les clubs, la drague directe, les conseils d’amis, la randonnée en groupe, la natation synchronisée… mais rien n’y fait, il n’est pas très doué quand il s’agit de trouver l’âme sœur. Bien décidé à faire profiter les autres de son expérience, il partage ses mésaventures sentimentales dans un one-man « chaud » où vous aurez l’occasion de réagir en donnant votre avis pour l’aider à affiner sa stratégie grâce à des boitiers de vote électronique. Le célibat, de plus en plus répandu, reste un sujet tabou, trop souvent synonyme de solitude et de désœuvrement. Ici, rien de tout ça. Ici, le célibat est prétexte à rire de nos travers, de nos obsessions, de nos tocs. Pour revisiter les gros clichés sur les femmes, les hommes, le bio, les sites internet… deux gugusses (l’un à la mise en scène, l’autre au jeu) nous réservent un traitement décalé, et c’est complètement tapé : c’est interactif, sans filet, léger, inédit. Interprété avec délectation, bonheur et bonne humeur par un acteur hilarant : Nicolas Buysse (« Deux hommes tous nus », « Maris et femmes ») se déchaine… c’est épatant ! On va passer des soirées dingues à rechercher l’âme sœur. C’est quand même mieux que de se lamenter dans son coin. Cet hiver, ça va dépoter ! Le samedi 9 décembre, Nicolas Buysse sera l'Invité du Public. > Plus d'info sur www.theatrelepublic.be UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET DE GABAL PRODUCTION. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE. Photo © Thomas Prudhomme
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Le Paradoxe du tas

    09.11.2017  >  25.11.2017

    • Théâtre
    Bienvenue dans un immeuble bien singulier divisé en six espaces exigus, investi par six locataires hauts en couleur. Allégorie d’un monde où chacun veut maladroitement trouver sa place, mais où personne ne semble savoir comment faire...

    Lire la suite

    Lundi-théâtre (6€) : le 13 novembre à 20h30 Deux représentations le mardi 14 novembre : à 14h et à 20h30 Tarif unique « Premier mardi » (6€) : le 14 novembre à 20h30 Bienvenue dans un immeuble bien singulier divisé en six espaces exigus, investi par six locataires hauts en couleur. Allégorie d’un monde où chacun veut maladroitement trouver sa place, mais où personne ne semble savoir comment faire. Ils se croisent, s’observent et se cherchent, mais malgré tout se ratent ; absurdité de l’humain confronté à tous ses paradoxes dans sa quête d’un meilleur vivre ensemble.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-548.25.80
    Réservation : 02-548.25.80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be