Evénements du 7 novembre 2017

  • Impasses et passages secrets

    06.08.2017  >  12.11.2017

    • Visites Guidées
    Vous pensez connaître parfaitement Bruxelles ? Pas si sûr... 

    Lire la suite

    Vous pensez connaître parfaitement Bruxelles ? Pas si sûr... Au cours des siècles, de nombreux accès ont été tracés pour passer d'une rue à l'autre en toute discrétion : impasses, galeries, etc. C'est dans le centre historique de la ville que nous comptons le plus de témoignages de ces « passages secrets ».
    Lieu
    The Hotel
    Boulevard de Waterloo, 38
    1000 Bruxelles
  • Histoires de Femmes

    18.09.2017  >  11.11.2017

    • Exposition
    Qu’elles soient artistes, femmes fatales, écrivaines, demi-mondaines, muses ou égéries, ARA BELGICA mettra les femmes à l’honneur lors de cette exposition de reliure contemporaine en ouvrant ses portes aux relieurs du monde entier (15 nations).

    Lire la suite

  • Un grand amour

    26.10.2017  >  19.11.2017

    • Théâtre
    Theresa Stangl a été la femme d’un exterminateur de masse arrêté au Brésil en 1967. Après la mort de son mari, elle a reçu la visite de Gitta Sereny, journaliste. Ces entretiens de la journaliste ont paru dans un livre, parcourus d’une seule interrogation : comment un homme peut-il en arriver à organiser la mise à mort de centaines de milliers d’autres, comme on dirige une quelconque entreprise?

    Lire la suite

    AVEU D'UN DÉSAVEU Elle s’appelle Theresa, Theresa Stangl, et elle a existé. Elle a été la femme d’un exterminateur de masse (Treblinka, Sobibor, ça vous dit quelque chose ?) arrêté au Brésil en 1967, incarcéré à la prison de Düsseldorf et condamné à la réclusion à perpétuité. Elle est restée à Sao Paulo, ville de leur exil. C’est là, juste après la mort de son mari, qu’elle a reçu la visite de Gitta Sereny, auteur et journaliste anglaise d’origine autrichienne. L’année d’après, les entretiens de la journaliste avec Franz Stangl et avec sa femme ont paru dans un livre, parcouru d’une seule interrogation et, sans doute, d’un seul tourment : comment, par quel oubli de lui-même, un homme peut-il en arriver à organiser la mise à mort de centaines de milliers d’autres, comme on dirige une quelconque entreprise ? Nicole Malinconi a imaginé que dans sa maison du Brésil, elle, Theresa Stangl a reçu le livre et l’a lu... Après toutes ces années, elle est là, seule. Elle revoit le beau visage de Gitta Sereny et, une dernière fois, par amour peut-être, lui raconte-t-elle encore, par-delà l’océan, depuis sa petite villa de Sao Paulo, ce qu’elle croit être sa vérité... Elle a cru d’abord avoir été longtemps dans le déni. Mais ce n’est pas de ça qu’il s’agit, réalise-t-elle, enfin. Elle a vécu dans le désaveu. Se parlant à elle-même de ce qu’elle ne peut plus ignorer désormais, comme si les mots de la rencontre avec la journaliste et ceux du livre avaient laissé une trace qu’elle peut maintenant regarder. Theresa est seule, face à vous, dans la pâleur de sa vieillesse, mais elle vous parlera droit dans les yeux, par la bouche de Janine Godinas et, croyez-moi, vous vous souviendrez d’elle ! Jean-Claude BERUTTI
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Un grand amour

    26.10.2017  >  19.11.2017

    • Théâtre
    Theresa Stangl mène une vie paisible à Sao Paulo jusqu’à un jour de 1971 où une journaliste sonne à sa porte pour la questionner sur son mari. 30 ans auparavant, Franz était SS et commandait le camp de Treblinka. Qu’a ignoré Theresa tout en le sachant ? Jusqu’où l’amour de cet homme l’a-t-elle menée ?

    Lire la suite

    Theresa Stangl mène une vie paisible à Sao Paulo jusqu’à un jour de 1971 où une journaliste sonne à sa porte. Gitta Sereny vient la questionner sur son mari, aujourd’hui décédé, et sur la profession qu’il a exercée. Trente ans auparavant, Franz Stangl était SS. Il commandait les camps de Sobibor et de Treblinka. Une fois seule, Theresa se repose les questions qu’a soulevées cette visite inopportune. Que n’a-t-elle pas vu ou n’a-t-elle pas voulu voir ? Qu’a-t-elle ignoré tout en le sachant ? Jusqu’où l’amour de cet homme l’a-t-elle menée ? Jean-Claude Berutti adapte pour la scène le récit incandescent de Nicole Malinconi. C’est tout une vie troublée qui se joue là, en à peine plus d’une heure. Janine Godinas sera Theresa Stangl. Production Compagnie Jean-Claude Berutti / Rideau de Bruxelles. En partenariat avec le Théâtre des Martyrs / Théâtre de Roanne / Château de Goutelas – CCR. Rencontre MA 7 novembre - après le spectacle. Avec Nicole Malinconi (sous réserve) et l'équipe du spectacle.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles @ Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Les Parcours de La Fonderie en bateau : vers l’écluse de Zemst

    28.10.2017  >  18.11.2017

    • Visites Guidées
    Après avoir traversé les infrastructures portuaires de la capitale, notre bateau quitte la Région bruxelloise.

    Lire la suite

    C'est dès lors une balade presque champêtre qui vous mène, au fil des eaux, vers l'immense écluse de Zemst. Un canal toujours plus vert, plus tranquille, proche sans doute de son apparence de jadis et qui attire toujours les pêcheurs et les promeneurs.
    Lieu
    Quai Béco / Avenue du Port 6
    Avenue du Port
    1000 Bruxelles
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Handball

    31.10.2017  >  18.11.2017

    • Théâtre
    Sylvie est née à Constantine dans le Nord de l’Algérie. Juive française, dans un pays qui ne veut plus d’elle, elle fuit sa terre natale avec sa famille en 1962. Seule sa tante Viviane décide de rester au péril de sa vie pour consumer sa passion dévorante avec un algérien, bravant ainsi tous les interdits familiaux et religieux.

    Lire la suite

    50 ans plus tard. Même pays. Même ville. L’équipe féminine de hand-ball de la ville d’Aubervilliers, dans la banlieue de Paris, coachée par Sylvie y participe au tournoi de l’amitié. En fait d’amitié, les matches seront musclés, et les joueuses trouveront à s’écharper au nom des traditions et de la religion… Lors de retrouvailles improbables entre Sylvie et sa tante, s’ouvriront en même temps que la mémoire familiale, les portes d’un monde magique où les morts apparaissent, où les objets parlent, où le souvenir et le fantasme rejoignent la réalité. Créée à partir d’une histoire vraie, le témoignage de Brigitte Guedj est ici mis en scène par Laurent Natrella, sociétaire de la Comédie-Française. Une comédienne, pleine de talent et de conviction. Le public se presse (…) et ressort conquis par ce spectacle. Blog Mediapart
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-649.17.27
    Réservation : 02-649.17.27
    http://www.poche.be
  • Coming Out

    01.11.2017  >  11.11.2017

    • Théâtre

    Lire la suite

    "Créé à La Samaritaine, ce spectacle arrive à sa 100ème au TTO et a été joué à Avignon au Théâtre du Petit Louvre. L’écrivain flamand superstar Tom Lanoye n’a jamais fait mystère de son homosexualité. Il fut même l’un des premiers gays à se marier en Belgique. Coming Out a pour thème la découverte de l’amour par un adolescent homosexuel et la difficulté de l’annoncer à ses parents, aimants, mais vieux jeu. Cette pièce passionnante, d’Alain van Crugten, est construite autour de ce thème et à partir de 3 romans autobiographiques de Tom Lanoye, notamment « Les boîtes en carton » et « La langue de ma mère ». Entre réalisme et comédie, la langue de Lanoye se déploie dans des dialogues savoureux et des situations cocasses. Aucune cage, aucune folle, mais une histoire de sentiments traitée avec légèreté, tendresse et humour. C’est drôle souvent, bouleversant parfois, toujours délicat. ""Christian Labeau porte cela avec simplicité et justesse, se glissant magistralement dans la peau du jeune Tom."" (Le Soir) "
    Lieu
    La Samaritaine @ TTO
    TTO - Galeries de La Toison d’Or, 396-398
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 33 95
    samaritaine@skynet.be
    http://www.lasamaritaine.be
  • Cabaret

    03.11.2017  >  07.11.2017

    • Théâtre
    Mesdames, messieurs, le plus grand des classiques des music-halls revient ! Après l’énorme succès il y a deux saisons, venez voir ou revoir un spectacle remarquable.

    Lire la suite

    Berlin, les années 30. Fraichement débarqué, le jeune Américain Cliff Bradshaw découvre le Kit Kat Klub, une sulfureuse boîte de nuit où se produit la sensuelle Sally Bowles. Autour d’elle, l’extravagant maître de cérémonie Emcee et sa bande de boys and girls singent et parodient le beau monde : ils sont les rois du show, du divertissement et de la provocation. Au Kit Kat Klub, tout est permis pour profiter des folles nuits berlinoises ! Mais même à l’abri dans cette enclave de liberté, le bruit des bottes leur parvient... Mesdames, messieurs, le plus grand des classiques des music-halls revient ! Après l’énorme succès il y a deux saisons, venez voir ou revoir un spectacle remarquable. Poussez la porte du Kit Kat Klub et revivez la passion et la subversion de cette histoire célébrissime, orchestrée par Pascal Charpentier, dans les chorégraphies de Thierry Smits et dans la mise en scène de Michel Kacenelenbogen. Un spectacle grandiose mené par une quinzaine de chanteurs, acteurs et danseurs ! Alors... « Willkommen, Bienvenue, Welcome ! ». UNE CRÉATION ET COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC, DU THÉÂTRE NATIONAL, DU THÉÂTRE DE LIÈGE ET DU THÉÂTRE DE L’ÉVEIL. EN PARTENARIAT AVEC L’AULA MAGNA. L’AUTEUR EST REPRÉSENTÉ DANS LES PAYS DE LANGUE FRANÇAISE PAR L’AGENCE MCR, MARIE-CECILE RENAUD, NEW YORK, ALEXIA@NYC-MCR.COM. Photo © Bruno Mullenaerts
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Mademoiselle Julie

    07.11.2017  >  19.11.2017

    • Théâtre
    « Mademoiselle Julie est folle, complètement folle ». Julie est une jeune femme psychiquement malade, à qui on ne dit pas comment vivre et comment procéder dans l’amour. Et qui apprend toute seule. Julie est une orpheline métaphysique. Julie est une punk, fragile ; où la souffrance est clandestine et les larmes cachées.

    Lire la suite

    CORRIDA SCANDINAVE « Mademoiselle Julie est folle, complètement folle ». Dès le début de la pièce, nous voilà avertis. Ce qui intéresse le metteur en scène Gian Manuel Rau, ce n’est pas la différence de classe qui pervertit la relation de la demoiselle et du valet qu’elle cherche à séduire : « Ça c’est un prétexte dramaturgique et le cauchemar autobiographique de l’auteur, écrit-il, le vrai drame est qu’une jeune femme essaie de vivre, malgré les interdits de toutes sortes, et qu’elle est ne pourra choisir que sa propre mort. C’est ça le conflit de la pièce : une jeune femme psychiquement malade, à qui on ne dit pas comment vivre et comment procéder dans l’amour. Et qui apprend toute seule. Julie est une orpheline métaphysique. Julie est une punk, fragile ; où la souffrance est clandestine et les larmes cachées. » Le spectacle est né d’une rencontre. Celle de Gian Manuel Rau et de Berdine Nusselder, une actrice à la beauté fragile et mutilée, capable de s’abandonner aux multiples facettes du rôle. Avec Roland Vouilloz et Caroline Cons, elle forme une distribution rêvée pour ces personnages sans passé qui vivent de l’histoire qu’ils énoncent. Des acteurs d’instinct, maîtrisant le staccato et les nuages dans la pensée. Et de nous offrir un voyage intime et profond, monstrueux et poétique, tendre et maladroit. Un théâtre qui suggère plus qu’il ne signifie, qui travaille sur l’invention perpétuelle. Staccato, souffle, nuage entre les notes, c’est entre les lignes que tout se joue.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-223.32.08
    Réservation : 02 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Les enfants de Dom Juan

    07.11.2017  >  10.11.2017

    • Théâtre
    Le théâtre et l'humour au service d'une réflexion sur les enjeux identitaires et l'importance du subversif dans nos sociétés contemporaines. Une comédie tout public remplie de tendresse et d'autodérision autour de thèmes éminemment actuels.

    Lire la suite

    En décembre dernier, la Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek présentait Les Enfants de Dom Juan, largement boycotté par une partie du public. La raison ? La présence sur scène de Sam Touzani, fervent défenseur de la laïcité et auteur de nombreux spectacles subversifs. Nous leur avons proposé de reprendre cette création et de donner un nouvel élan au projet, témoin d’un monde au vague à l’âme. Préjugés et identité(s) sont au cœur du propos. Nordine, concierge d’un théâtre des quartiers populaires accueille pour l’été, Pierre, artiste en résidence de création. Ensemble, ils tentent de remplacer les coups de kalachnikovs par les coups de théâtre.
    Lieu
    Le 140
    Avenue Eugène Plasky, 140
    1030 Schaerbeek
    Tél : 02 733 50 19
    Réservation : 02-733.97.08
    tickets@le140.be
    http://www.le140.be