Evénements du 12 octobre 2017

  • Art Déco et Modernisme à Uccle

    18.06.2017  >  15.10.2017

    • Visites Guidées

    Lire la suite

    Aux portes de la ville, l’ancien village d’Uccle va devenir, dans l’entre-deux-guerres, un lieu de résidence particulièrement prisé par les Bruxellois. Une expansion rapide confère à certains de ses quartiers une grande homogénéité de style, entre Art Déco et Modernisme. Cette visite guidée illustre bien les différentes tendances de l’architecture de cette période ainsi que la valeur décorative de certaines de ses façades.
    Lieu
    Arau - Atelier de Recherche et d'Action Urbaine
    Boulevard Adolphe Max, 55//
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-219.33.45
    Réservation : 02-219.33.45
    info@arau.org
    http://www.arau.org
  • Art Déco et Modernisme à Uccle

    18.06.2017  >  15.10.2017

    • Visites Guidées
    Aux portes de la ville, l’ancien village d’Uccle va devenir, dans l’entre-deux-guerres, un lieu de résidence particulièrement prisé par les Bruxellois. 

    Lire la suite

    Aux portes de la ville, l’ancien village d’Uccle va devenir, dans l’entre-deux-guerres, un lieu de résidence particulièrement prisé par les Bruxellois. Une expansion rapide confère à certains de ses quartiers une grande homogénéité de style, entre Art Déco et Modernisme. Cette visite guidée illustre bien les différentes tendances de l’architecture de cette période ainsi que la valeur décorative de certaines de ses façades.
    Lieu
    Angle de l'avenue de l'Echevinage et de l'avenue de Fré
    Angle de l'avenue de l'Echevinage et de l'avenue de Fré
    1180 Uccle
    http://www.arau.org
  • Macbeth

    01.09.2017  >  14.10.2017

    • Théâtre
    Entre raison et folie, plus il se démènera pour se libérer, plus les liens se resserreront. À travers ce récit magique et tragique, Shakespeare nous plonge dans un bas Moyen Âge très violent qui tend un miroir à notre siècle.

    Lire la suite

    Poussé par l’ambition dévorante de sa femme et par la prophétie des trois sorcières, Macbeth, chef des armées, orchestre massacres et assassinats pour se hisser sur le trône d’Ecosse, mettant ainsi en marche le mécanisme shakespearien qui signe à la fois la gloire et la perte des puissants : il montera sur le trône mais se fera prendre dans la toile ; de son avidité, ses cauchemars, ses trahisons. Entre raison et folie, plus il se démènera pour se libérer, plus les liens se resserreront. À travers ce récit magique et tragique, Shakespeare nous plonge dans un bas Moyen Âge très violent qui tend un miroir à notre siècle. Dans cette nouvelle adaptation, la tragédie se joue dans un huis clos feutré, dangereux, morbide et sensuel. Le château se fait hôtel et la tour ascenseur. La peur transpire du verbe, la violence suinte des corps et l’ambition reste inassouvie… Shakespeare, une fois encore, dévoile les forces obscures et la nature violemment compulsive des humains confrontés aux illusions corruptrices de l’avoir, du savoir et du pouvoir. Une claustration cotonneuse aux effluves sataniques à l’instar d’un « Rosemary’s Baby » qui n’empêchera pas le rire. Ce sera drôle parce que concocté dans le chaudron de nos pires noirceurs. Alors rire, ça libère. Shakespeare, éternellement. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC, DU THÉÂTRE DE L’ORANGERIE ET DE LA NEW HELVETIC SHAKESPEARE COMPANY. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE. Photo © Saskia Vanderstichele.
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Tuyauterie

    05.09.2017  >  21.10.2017

    • Théâtre
    Après avoir joué ensemble dans « Promenade de santé » de Nicolas Bedos puis dans « Maris et femmes » de Woody Allen, les amuseurs amoureux, les trublions de la plomberie sont de retour !

    Lire la suite

    Après avoir joué ensemble dans « Promenade de santé » de Nicolas Bedos puis dans « Maris et femmes » de Woody Allen, les amuseurs amoureux, les trublions de la plomberie sont de retour ! Ayant joué à bureaux fermés la saison passée, Tania Garbarski et Charlie Dupont remettent le couvert dans cette comédie sensuelle et attachante, qui se joue d’un cliché à la dent dure, universel et éternel : le plombier est le fantasme de toute bonne ménagère qui se respecte ! Ça commence… comment dire… comme une scène classique d’un certain genre de film pour adultes, vous voyez ? Un plombier a terminé son travail et sa cliente veut le payer « en nature ». Le plombier ne dit pas non, qui l’eût cru ! Mais avant de recevoir son dû, il veut qu’elle réponde à une question : « Pourquoi ? ». Et alors, très logiquement, ils se mettent à parler de Dieu, de clé Allen, de divorce, de la vie envisagée comme un échec absolu… enfin bref, vous savez, de toutes ces choses dont on parle, que ce soit dans la vie ou dans un film porno... L’écriture de Philippe Blasband, (« Une liaison pornographique », « Irina Palm ») d’un érotisme gentiment ironique, fait ici merveille, nous dessine un sourire sur le visage et continue de nous surprendre… en douceur ! UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. Photo © Marianne Grimont
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Vous avez dit Broadway ?

    06.09.2017  >  21.10.2017

    • Théâtre
    Do you want to sing in Saint-Josse ? L’histoire de la Comédie Musicale est foisonnante, elle plonge ses racines dans la grande Histoire de la société américaine du 18ème pour arriver jusqu’à nous.

    Lire la suite

    Do you want to sing in Saint-Josse ? L’histoire de la Comédie Musicale est foisonnante, elle plonge ses racines dans la grande Histoire de la société américaine du 18ème pour arriver jusqu’à nous. Antoine Guillaume, passionné/passionnant, raconte et chante les premiers pas, les grands moments, tous les courants et les étapes majeures de cet art dit « mineur ». Parce qu’à toutes les époques, cette grande soeur du Music-Hall, sous ses dehors d’entertainment a souvent dit en chansons ce qui n’était plus audible sans musique. Elle illumine les périodes sombres et fait la nique au climat, en dansant dans les flaques sous un parapluie, par tempête et grand vent, en attendant qu’il tourne ! Avec Julie Delbart, sa complice et formidable pianiste, sous le regard du metteur en scène de « Cabaret », Antoine vous fera chavirer tant il possède l’art et la manière pour nous entrainer à sa suite dans les coulisses de « Hair », les dessous de « Cats », les anecdotes de « Fame », les succès usurpés, les vrais chefs-d’œuvre… Sur les traces de Julie Andrews et Gene Kelly, redécouvrez ces airs qui nous habitent. Promis, ça vous donnera l’envie de chanter ! « Vous avez dit Broadway ? »... ce sont des retrouvailles. Ça va swinguer à la rentrée ! Le samedi 7 octobre, Antoine Guillaume sera l'Invité du Public. > Plus d'info sur www.theatrelepublic.be. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC.AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE. Photo © Saskia Vanderstichele
    Lieu
    Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 0800-944.44
    Réservation : 0800-944.44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Botala Mindele

    12.09.2017  >  14.10.2017

    • Théâtre
    Après Occident, Frédéric Dussenne revient à l’écriture impitoyable de Rémi De Vos qui nous livre un huis clos tropical cauchemardesque sur fond de néo-colonialisme en pleine débandade. Derrière cette farce aux dialogues cinglants, il y a le désarroi de l’homme blanc face à cette Afrique qui n’a plus besoin de lui, représentée ici par la sensualité électrique des deux jeunes domestiques.

    Lire la suite

    C’est le soir. Il pleut. À Bruxelles ? Non, à Kinshasa. Ruben et Mathilde ont invité Daniel et Corine à dîner. Ruben fait des affaires avec le gouvernement congolais. Daniel a un projet qui concerne le caoutchouc. Il espère que Ruben pourra le mettre en rapport avec le ministre compétent. Après Occident, Frédéric Dussenne revient à l’écriture impitoyable de Rémi De Vos qui nous livre un huis clos tropical cauchemardesque sur fond de néo-colonialisme en pleine débandade. Derrière cette farce aux dialogues cinglants, il y a le désarroi de l’homme blanc face à cette Afrique qui n’a plus besoin de lui, représentée ici par la sensualité électrique des deux jeunes domestiques. Production Rideau de Bruxelles / L’acteur et l’écrit - Compagnie Frédéric Dussenne / Théâtre de Poche / Atelier Théâtre Jean Vilar (LLN) / Théâtre des Célestins (Lyon, France) / Théâtre de Liège. Avec le soutien du Théâtre des Osses (Fribourg, Suisse). Rencontres JE 21 septembre et JE 05 octobre - après le spectacle. Avec Rémi De Vos et l'équipe du spectacle.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles @ Théâtre de Poche
    Cemin du Gymnase, 1A
    1000 Bruxelles
    http://www.theatrelepublic.be
  • Glauqueland ou la matière urbaine transfigurée

    15.09.2017  >  27.10.2017

    • Exposition

    Lire la suite

    Finissage le 27/10/17 de 17h à 20h A 18h30 « Stripe » : une performance électrifiée d’Arnaud Paquotte Cette exposition collective entre la sculpture, l’installation ou la performance, regroupe des artistes d’horizons différents avec des démarches qui leur sont propres, mais qui par le choix des matières qu’ils utilisent et des thématiques qu’ils développent, trouve une cohérence globale. Le détournement de matériaux ou de composants emblématiques de l’aspect artificiel de nos quotidiens, de nos environnements urbains, mène ces artistes à élaborer, non sans une pointe d’humour, un discours plus ou moins critique sur l’avenir de nos sociétés. Qu’il s’agisse d’évoquer notre dépendance énergétique, la place grandissante des robots, les souffrances engendrées par un monde chaotique, ou encore la vacuité de nos existences, leurs regards naviguent entre la dénonciation et l’amusement. Pour la plupart, leur travail pourrait s’apparenter au courant de L’Arte povera, ne serait-ce que par l’adoption de matériaux pauvres. Si souvent ces matériaux n’ont que peu de valeur, ils les ré-enchantent ou les désenchantent pour leur confier un statut poétique.
    Lieu
    Centre Culturel Jacques Franck
    Chaussée de Waterloo, 94
    1060 Saint-Gilles
    Tél : 02-538.90.20
    Réservation : 02-538.90.20
    info@lejacquesfranck.be
    http://www.lejacquesfranck.be
  • Glauqueland ou la matière urbaine transfigurée

    15.09.2017  >  27.10.2017

    • Exposition

    Lire la suite

    Finissage le 27/10/17 de 17h à 20h A 18h30 « Stripe » : une performance électrifiée d’Arnaud Paquotte Cette exposition collective entre la sculpture, l’installation ou la performance, regroupe des artistes d’horizons différents avec des démarches qui leur sont propres, mais qui par le choix des matières qu’ils utilisent et des thématiques qu’ils développent, trouve une cohérence globale. Le détournement de matériaux ou de composants emblématiques de l’aspect artificiel de nos quotidiens, de nos environnements urbains, mène ces artistes à élaborer, non sans une pointe d’humour, un discours plus ou moins critique sur l’avenir de nos sociétés. Qu’il s’agisse d’évoquer notre dépendance énergétique, la place grandissante des robots, les souffrances engendrées par un monde chaotique, ou encore la vacuité de nos existences, leurs regards naviguent entre la dénonciation et l’amusement. Pour la plupart, leur travail pourrait s’apparenter au courant de L’Arte povera, ne serait-ce que par l’adoption de matériaux pauvres. Si souvent ces matériaux n’ont que peu de valeur, ils les ré-enchantent ou les désenchantent pour leur confier un statut poétique.
    Lieu
    Centre Culturel Jacques Franck
    Chaussée de Waterloo, 94
    1060 Saint-Gilles
    Tél : 02-538.90.20
    Réservation : 02-538.90.20
    info@lejacquesfranck.be
    http://www.lejacquesfranck.be
  • Calligraphie japonaise

    18.09.2017  >  23.10.2017

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

    La base de cet atelier est la langue japonaise. En utilisant le pinceau et l'encre de chine, nous allons principalement travailler le "Kanji" (idéogramme). Nous allons d'abord étudier des kanjis très simples, puis, petit à petit, nous aborderons des kanjis plus complexes tout en développant différents styles d'écriture. L'écriture japonaise et ses signes tracés par le pinceau sont intrinsèquement liés aux mouvements du corps et au souffle du calligraphe. Avant de chercher à atteindre un résultat, vous essaierez de sentir la naissance d'un souffle et d'un geste. Ces deux cycles vous permettront de débuter l'apprentissage de cet art ou bien de le poursuivre, ils sont ouverts à tous les niveaux. Public : ados, adultes Nombre maximum de participants : 10
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Les espaces verts aux alentours du Jardin botanique (1820-1870)

    18.09.2017  >  13.10.2017

    • Exposition
    Une trentaine d'oeuvres de la collection racontent l'histoire fascinante de cette espace vert au cœur de la ville.

    Lire la suite

    Avant 1820, l'environnement autour du port de Schaerbeek était rural et pittoresque comme en témoignent les lithographies et une remarquable peinture de A. Boens. L'implantation du Jardin botanique (1826-1829), un exemple précoce de l'urbanisation qui caractérise Bruxelles au 19e siècle, modifie le quartier en profondeur. Ce qui commence le 26 mai 1826 par la fondation de la Société Royale d'Horticulture, une initiative privée au but scientifique, se matérialise en 1829 par l'implantation d'un jardin botanique de plus de 6 hectares de surface. Visites guidées - un guide vous révélera cette histoire truffée d'anecdotes : - pour les visiteurs individuels (5€ pp): mardi 19.09.2017 à 14h mardi 10.10.2017 à 14h - pour les groupes d’adultes : 02 / 220.28.19 ou info@charliermuseum.be
    Lieu
    Musée Charlier
    Avenue des Arts
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : + 32 (0)2 220 26 91
    info@charliermuseum.be
    http://www.charliermuseum.be