Evénements du 19 mai 2019

  • Prix Découverte 2019

    04.05.2019  >  26.05.2019

    • Exposition
    Le Prix Découverte de Rouge-Cloître, résolument orienté vers l’art contemporain, a pour objectifs la découverte et la promotion de talents artistiques qui n’ont pas encore la place qu’ils méritent sur la scène culturelle. Parmi les 124 candidats inscrits au Prix Découverte 2019, le Jury a sélectionné six artistes qui exposeront leurs œuvres au Centre d’Art du 4 au 26 mai 2019.

    Lire la suite

    Les gravures de Camille Dufour sont à la fois expressives et narratives. Dans la série présentée, celles-ci sont hantées par l’ascension et la disparition de George Mallory durant son expédition de l’Everest. Son histoire revêt la forme d’un mythe moderne : celui d’un homme dont la démesure consiste à vouloir dominer le toit du monde. Le travail que poursuit Léonard Garcia en peinture questionne les nouveaux médias et outils virtuels dans un rapport traditionnel à la touche picturale. Ses thématiques vont de l’archéologie aux schémas scientifiques en passant par le design, l’architecture et les paysages naturels. La pratique de Florence Laprat bascule constamment entre la sculpture, la pein­ture et l’installation. A travers l’utilisation presque exclusive d’objets du quo­tidien, et de matériaux récupérés, elle questionne notre rapport à l’habitude et souligne la contingence de nos perceptions en renversant des systèmes de pensée établis. Charles-Henry Sommelette considère que ses plus belles sources d’inspiration sont dans l’univers qui l’entoure. La nature y est omniprésente. La banalité des choses se pare dans son travail d’un sens du sacré qui nous ramène à un pan­théisme primitif. Aurélie Vink cherche la vibration qui naît entre les lignes et les surfaces, pleines ou vides. Elle joue avec les vides et les pleins, les traits et les plans, en composant des espaces de respiration et de tension. Les lignes s’entrecroisent, ou non, et s’accolent à des plans noirs ou colorés. Robin Wen présente des images allégoriques des « free party » itinérantes, musi­cales, clandestines, contemporaines, tribales et rurales, dont il s’approprie les codes et les rites pour nous les dévoiler en partie dans son travail, tant en pein­ture qu’en sculpture sonore.
    Lieu
    Centre d'Art de Rouge-Cloître
    Rue du Rouge-Cloître, 4
    1160 Auderghem
    Tél : + 32 2 660 55 97
    info@rouge-cloitre.be
    http://www.rouge-cloitre.be
  • Brussels Swings !

    05.05.2019  >  31.05.2019

    • Cinéma
    Marie-Jo Lafontaine invente un dispositif qui capte l’énergie des musiciens, des auditeurs, d’une ville en marche.

    Lire la suite

    Marie-Jo Lafontaine invente un dispositif qui capte l’énergie des musiciens, des auditeurs, d’une ville en marche. C’est dans l’espace des mille et une musiques, vues comme pulsations de la ville de Bruxelles que nous sommes projetés. Les musiques décrivent la diversité de la ville, allant de la prière du violoncelle à la rumba congolaise, du punk à la musique électroacoustique, du noise à l’opéra, des plaintes de l’accordéon au rap. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Basir Mahmood - I watch you do

    10.05.2019  >  02.06.2019

    • Exposition
    Voir aussi: Basir Mahmood lecture - Moon-sighting (14.05 - 20:00)

    Lire la suite

    Né à Lahore, formé à la sculpture, Basir Mahmood est passé depuis quelques années à la pratique de la vidéo et des images en mouvement. Dans ses œuvres récentes, il prend souvent comme point de départ le déclin de Lollywood, l’industrie cinématographique pakistanaise qui a émergé à Lahore dans les années 30 et qui est aujourd’hui abandonnée. Mahmood se focalise, par exemple, sur les corps des figurants, ces personnes à arrière-plan qui sont payées pour remplir l’écran. Dans Good ended happily, il suit une équipe pakistanaise de cinéma pendant qu’elle filme la reconstruction de la découverte du bunker d’Osama Bin Laden immédiatement après sa mort, avec une série de figurants incarnant des corps inanimés et inertes. Le mouvement du réel et les acteurs immobiles s’entrelacent de mani.re particulière, reflétant l’atonie d’une industrie, des conditions sociales, d’un pays tout entier. À l’invitation du Kunstenfestivaldersarts et de Cinema Galeries, Basir Mahmood présente pour la première fois à Bruxelles une exposition qui soul.ve un ensemble de questions politiques. Parallèlement, Mahmood présente Moon-sighting, une lecture-performance sur l’industrie de Lollywood et la réalisation de films dans la région. Il y mêle anecdotes, projections d’extraits d’œuvres à lui et de films appartenant à l’histoire du cinéma pakistanais.
    Lieu
    Cinéma Galeries
    Galerie de la Reine, 26
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-514.74.98
    http://www.galeries.be/
  • Building Conversation / Lotte van den Berg - Conversation without words

    10.05.2019  >  30.05.2019

    • Spectacle

    Lire la suite

    Comment communiquons-nous lorsque nous n’utilisons plus de mots ? Pour le collectif d’artistes Building Conversation, fondé par la metteuse en scène hollandaise Lotte van den Berg et l’artiste Daan ‘t Sas, le théâtre est avant tout une forme de consentement à dialoguer selon certaines règles convenues. Dans Conversation without words, quinze personnes se rendent dans un lieu inconnu et s’y installent avec pour seule règle de prendre le temps de s’engager, ensemble, dans une conversation silencieuse. Près de quatre-vingts pour cent de notre communication étant non-verbale, Conversation without words propose une rencontre sortant du cadre d’un langage prédéterminé. En émerge une rencontre originale, un moment partagé, et au-delà des mots, rassemblant des inconnus. Faire preuve d’empathie, se mettre d’accord, entrer en conflit et s’opposer – le tout sans paroles – y revêt des formes inattendues. Conversation without words se termine par un repas commun, une opportunité de conclure par une conversation, cette fois avec des mots. Crédits Conversation without words is part of Building Conversation, an ongoing project developed and executed by a growing collective of artists, activists and philosophers. Current members include: Peter Aers, Andreas Bachmair, Lotte van den Berg, Katja Dreyer, Angelika Fink, Floor van Leeuwen, Sodja Lotker, Dennis Molendijk, Jonathan Offereins, Zdravko Popovic, Daan ’t Sas, Ligia Soares, Iwona Soczewka, Marija Sujica and Justina Wielgus.
    Lieu
    Recyclart
    rue de Manchester, 13-15
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : 02-502.57.34
    info@recyclart.be
    http://www.recyclart.be
  • Kris Verdonck/A Two Dogs Company & ICK - SOMETHING (out of nothing) (new work)

    10.05.2019  >  23.05.2019

    • Exposition

    Lire la suite

    Theatre+Exhibition–Brussels Tickets for sale at Kanal – Centre Pompidou +performance @Kaaitheater (22th & 23th May) With a ticket for the performance you have access to the exhibition at Kanal – Centre Pompidou on the same day. Quelle place l’être humain peut-il encore s’inventer dans un monde où la catastrophe écologique et les nouvelles technologies ne cessent de le remettre fondamentalement en question ? Le nouveau spectacle de Kris Verdonck explore l’état physique et psychique de l’être humain face à son extinction prochaine. Le progrès technologique et la logique implacable du profit ont tous deux réduit l’humanité à un « produit jetable ». Prochaine étape : rendre son propre environnement de vie inhabitable. Mais que restera t-il une fois cette désertion sociale, économique et écologique définitivement accomplie ? Dans SOMETHING (out of nothing), les corps des danseurs ne sont plus que des silhouettes ou des ombres. Ils sont les fantômes enfantés par la dynamique destructive qui relie l’humain à son environnement. Dans l’espace, de grandes structures gonflables composent un paysage animé par les sons de la bruitiste et violoncelliste Leila Bordreuil et d’une batterie- robot. En parallèle à la performance, le musée Kanal – Centre Pompidou expose la série d’installations BOGUS I_III, trois variations autour d’objets performatifs qui une fois réunis forment un panorama étrange et hanté par la fin des temps. Crédits / Credits Concept: Kris Verdonck Dramaturgy: Kristof van Baarle Dancers: Mark Lorimer, Ula Sickle, Sophia Dinkel, Edward Lloyd Cello: Leila Bordreuil Costumes: Eefje Wijnings Light design: Jan Van Gijsel Set design: Kris Verdonck, Eefje Wijnings Software & electronics: Vincent Malstaf Technical coordination: Jan Van Gijsel Presentation: Kunstenfestivaldesarts, Kaaitheater, Kanal – Centre Pompidou Production: A Two Dogs Company / ICK Amsterdam With the support of: Tax Shelter of the Belgian Federal Government Coproduction: Spring Festival, Kaaitheater
    Lieu
    Kanal - Centre Pompidou
    Quai des Péniches
    1000 Bruxelles
    http://www.kanal.brussels
  • Bruxelles-Transit

    13.05.2019  >  24.05.2019

    • Cinéma
    L’installation chaotique d’une famille juive polonaise en 1947 à Bruxelles. 

    Lire la suite

    L’installation chaotique d’une famille juive polonaise en 1947 à Bruxelles. Une sombre errance autobiographique toute en pudeur, seul long métrage de la trop courte carrière du talentueux Samy Szlingerbaum. Version restaurée. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : 02-641.10.20
    Réservation : 02-641.10.20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Begüm Erciyas - Pillow Talk (new work)

    15.05.2019  >  20.05.2019

    • Spectacle
    Performance: 50 min

    Lire la suite

    L’acte de langage et le pouvoir de la voix sont au cœur de la recherche performative de Begüm Erciyas. Très remarquée, sa pièce précédente Voicing Pieces avait envoûté les spectateurs en démultipliant jusqu’à l’étrange le son de leur propre voix. Avec Pillow Talk, Erciyas présente une nouvelle création où la voix demeure un médium insondable. Alors que c’est à travers elle que nous exprimons nos sentiments et nos opinions personnelles, il est difficile, à l’ère digitale, de reconnaître qui parle. Est-ce l’humain ? Est-ce la machine ? Pillow Talk travaille cette constante alternance entre certitude et doute. Le public, étendu dans un paysage vallonné et duveteux, entre en dialogue avec un partenaire virtuel. Dans ce tête à tête rapproché, une voix artificielle vient endosser le rôle de médiatrice, de partenaire de discussion et de miroir. Les mots se suivent, les impressions se partagent, les conversations naissent. Et le temps s’étire jusqu’à ce qu’un léger sommeil vienne nous envelopper… Pillow Talk est une performance immersive exceptionnelle. Elle nous plonge dans l’intimité troublante d’une relation avec le non-humain. Credits Concept & direction: Begüm Erciyas Scenography: Elodie Dauguet Light design: Jan Maertens Sound design: Adolfina Fuck Interface developer: Ruben van de Ven Script collaboration: Adolfina Fuck, Katja Dreyer, Dennis Deter, Hermann Heisig, Jean-Baptiste Veyret-Logerias Artistic advice: David Weber-Krebs Research support: Robert M. Ochshorn, Holger Heissmeyer, Ewa Bankowska, Jozef Wouters, Diego Agulló, Vincent Roumagnac, Taro Inamura, Michael Spranger Presentation: Kunstenfestivaldesarts, KVS Production: Begüm Erciyas, Platform 0090 Supported by: the Fondation d’entreprise Hermès within the framework of the New Settings Program Coproduction: Kunstenfestivaldesarts, STUK (Leuven), Buda (Kortrijk), PACT Zollverein (Essen), Centre Dramatique National Nanterre-Amandiers Research support: wp-Zimmer (Antwerp), Q-O2 Brussels, Saison Foundation (Tokyo) Funded by: Berlin Senate Department for Culture and Europe and Flemish Community, Ministry of Culture
    Lieu
    KVS_Bol
    Rue de Laeken, 146
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-210.11.12
    Réservation : 02-210.11.12
    tickets@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • Geumhyung Jeong - Rehab Training

    17.05.2019  >  23.05.2019

    • Spectacle
    There are no seats at this performance

    Lire la suite

    Mannequins, aspirateurs, jouets sexuels, appareils d’entraînement, brosses à cheveux… Voici quelques-uns des objets quotidiens que la chorégraphe et artiste performeuse sud-coréenne Geumhyung Jeong a collectionnés au cours des dernières années. Dans ses spectacles, elle examine sans cesse la relation étrange entre son corps et ces objets de la modernité. Dans Rehab Training, son co-performeur est une poupée gonflable masculine, grandeur nature, dont l’industrie des soins se sert pour former les soignants. Jeong affronte et contrôle ce mannequin immobile tout en tentant de « le » réhabiliter à la faveur de tâches concrètes. Leur relation prend ainsi une forme qui transcende la simple intimité. Qui contrôle qui ? Comment définir cette relation entre « elle » et « lui » alors que la frontière entre sujet et objet est devenue floue ? Crédits Concept, direction, performance: Geumhyung Jeong Presentation: Kunstenfestivaldesarts, WIELS Production supported by: Arts Council Korea Coproduction: PACT Zollverein (Essen), Audio Visual Pavilion (Seoul) Supported by: The Korean Cultural Centre of Brussels
    Lieu
    Wiels - Centre d’art contemporain
    Avenue Van Volxem, 354
    1190 Forest
    Tél : + 32 (0)2-340.00.50
    welcome@wiels.org
    http://www.wiels.org
  • Bonobo - Tú amarás

    18.05.2019  >  22.05.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Tú amarás (Tu aimeras) de la jeune compagnie chilienne Bonobo nous tend un miroir perspicace. Qu'est-ce qu'un ennemi ? Comment le crée-t-on ? Comment se lie-t-on à l’autre ? Telles sont les questions prégnantes qu’un groupe de médecins chiliens se posent pendant qu’ils préparent une conférence internationale sur les préjugés dans la médecine. Un sujet pertinent, devenu toujours plus complexe depuis l’arrivée récente des Aménites, une population extra-terrestre. Cette arrivée constitue l’occasion idéale de réfléchir à la haine, à l’amour et à la violence implicite envers « l’autre ». Avec humour et ironie, des dialogues percutants, incisifs et implacables nous dévoilent l’absurdité du quotidien. Attendez-vous à une leçon de vie intelligente et humoristique sur l’ignorance de l’être humain et sa peur de l’étranger, cadré avec fraîcheur dans un contexte latino-américain. Crédits Direction: Andreina Olivari, Pablo Manzi Playwright: Pablo Manzi Cast: Paulina Giglio, Gabriel Urzúa, Franco Toledo, Carlos Donoso, Gabriel Cañas, Guilherme Sepúlveda Set design: Felipe Olivares and Juan Andrés Rivera (Los Contadores Auditores) Music: Camilo Catepillan Production: Horacio Pérez Presentation: Kunstenfestivaldesarts, Théâtre Les Tanneurs Coproduction: Fundación Teatro a Mil, Espacio Checoeslovaquia
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-512.17.84
    Réservation : 02-512.17.84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • The Class / Anna Rispoli - Close Encounters (new work)

    18.05.2019  >  25.05.2019

    • Spectacle
    Every performance takes +/- 30 min Book your time slot at the box office

    Lire la suite

    Comment les adolescents parlent-ils d’amour ? Une fois par mois, un an durant, les élèves de deux classes d’écoles secondaires différentes se sont rencontrés et sont devenus The Class. Avec Anna Rispoli et dans le prolongement de Your word in my mouth, une recherche qu’elle a lancée l’année passée, The Class a examiné le lien entre autorité, intimité et amour, bien au-delà de la simple association avec les relations sentimentales. Le fruit de cette recherche est une série de conversations réelles que le groupe a sélectionnées, montées et réenregistrées et qui seront finalement partagées avec le public. Guidé par une voix dans l’oreille, chacun.e des spectateurs.trices de Close Encounters reconstitue une conversation en tête à tête avec l’un des jeunes co-auteurs.trices. Il s’agit d’une conversation qui a déjà eu lieu, pourtant cela se déroule dans le moment présent de cette nouvelle rencontre, en toute intimité. En s’infiltrant dans l’architecture labyrinthique de La Monnaie, Close Encounters recrée la constellation d’espaces où nous nous cachons pour parler d’amour. Credits Students involved: Asma Abdeslami, Barkat Abdoulwahab, Francesca Ate, Mohamed Ayari, Abdoulaye Bah, Mohammed Belhadj, Hafsa Berrabhi, Soufiane Boutagumant, Demba Diallo, Nisrine El Gharnati, Ouassima El Mashouli, Wassila El Yahyaoui, Paata Gambarashvili, Fatima Guezzari, Türkan Gülal, Cristian Iolu, Yousra Islane, Abderrahmane Krimel, Aiman L’Ghazouan, Amina Majidi, Fatima Majidi, Mardoché Malaba, Atiyya Merchant, Lina M’Rabet, Ayoub Mouhoua, Mohammed Moussaoui, Victoria Paluka, Fareha Raza Xheme Vogli, Laura Verriez Workshops: Enrica Camporesi, Paulo Guerreiro, Carolin Herzberg, Anna Rispoli Video: Luca Mattei Teachers: Marleen Allaert, Valérie Asselberghs, Florence Hanoset, Stefanie Peeters Production and external eye: Marine Thévenet Coordination: Daan Simons, Anne Watthee Presentation: Kunstenfestivaldesarts, La Monnaie/De Munt Coproduction: Kunstenfestivaldesarts, De Veerman With the support of: Dynamo 3 (Cultuurkuur, Vlaamse Overheid), La Cellule Culture-Enseignement (FWB) & Sven Gatz, Flemish Minister in Brussels Thanks to: Gemeenschapscentrum De Kriekelaar, La Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek, Charleroi danse, RITCS Bottelarij, Zinnema
    Lieu
    La Monnaie
    Place de la Monnaie
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 229 12 11
    Réservation : +32 2 229 12 11
    info@lamonnaie.be
    http://www.lamonnaie.be