Evénements du 24 avril 2019

  • Killing

    11.04.2019  >  04.05.2019

    • Cinéma
    SHINYA TSUKAMOTO, 2018, JP, DCP, VO ST FR ANG, 80'

    Lire la suite

    Sa coiffe est impeccable, son allure juvénile et son style tranchant, Mokunoshin Tsuzuki est le ronin - samouraï sans maître - dont tout village rêverait pour le protéger des affres de la guerre ou du grand banditisme sauvage. Justement, le calme du hameau se retrouve bouleversé par l'arrivée d'une horde de gueules fracassées en quête d'occupations. Mais les contours trop civilisés de Mokunoshin cachent un vice qui rend les choses plus compliquées qu'une partie d'escrime : il n'a jamais tué et ne semble pas avoir envie de verser le sang. La vie des antagonistes aussi aurait-elle de l'importance ? Porté par une caméra à l'épaule naturaliste, ce film de samouraï se révèle particulièrement surprenant dans son traitement du rapport à la mort et au meurtre. Si "Killing" semble démarrer par l'éloge nostalgique d'un mode de vie et d'un paysage nippon médiéval, c'est pour mieux en sabrer les codes et remettre à plat l'essence de cette pensée rigoriste, figée et farouchement meurtrière. Réalisé en trois semaines et avec les idées affûtées, ce film s'érige comme réponse à la pensée militariste nippone portée par le gouvernement japonais dans un pays hanté par les tensions avec la Chine et nourri des récits esthétisants de nobles combats de sabres et d'un code d'honneur indépassable. À l'image de "Samuraï Rauni" - le film de samouraï finlandais - le bien fondé de la vengeance est ici vertement remis en cause. Un film de samouraï pacifiste qui subvertit les codes du genre porté par le réalisateur indépendant Shinya Tsukamoto ("Tetsuo" ou "Bullet Ballet").
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : 00/32(0)2 5112477
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • The adventure of Denchu-Kozo

    11.04.2019  >  03.05.2019

    • Cinéma
    SHINYA TSUKAMOTO, 1987, JP, SUPER8 > VIDEO, VO ST ANG, 47'

    Lire la suite

    Un jeune ado se voit rejeté par ses camarades, suite à la pousse d'une barre de métal dans son dos. Affublé de cet étrange appendice, Hikari, aka Denchu-Kozo (littéralement, le garçon au pylône électrique), se propulse 25 ans plus tard dans un futur menacé par des vampires cyborgs. Avec l'aide d'une femme coiffée d'un livre, le jeune héros tentera de sauver la planète. Tsukamoto a 26 ou 27 ans lorsqu'il tourne cette fiction fantaisiste, jouée quelques temps plus tôt sur scène par sa troupe le Kaijyu Theater, et dont des éléments préfigurent sa saga Tetsuo. C'est son dernier film en Super8 couleur, format qu'il expérimente depuis l'âge de 14 ans. Tous les effets spéciaux y sont déjà exploités: pixillation et animation en stop-motion, effets visuels et costumes exubérants, le tout en un montage énergique sous fond de musique rock déjantée. Nous sommes à l'âge d'or du "jishu eiga" au Japon, ces films Super8 underground auto-produits dès la fin des années 70 par une jeune génération remplie de rage et de passion, dont Tsukamoto et ses obsessions techno-monstrueuses est l'un des plus fameux représentants.
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : 00/32(0)2 5112477
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • La Passion

    18.04.2019  >  04.05.2019

    • Théâtre
    Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.

    Lire la suite

    Véritable joyau, “Le Mystère de la Passion” est la pièce traditionnelle du Théâtre de Toone que l’on joue chaque année, à Pâques, depuis 1934. Le dramaturge belge Michel de Ghelderode désigna lui-même les têtes de nos marionnettes pour interpréter les différents rôles. Sa volonté est toujours respectée aujourd’hui. Michel de Ghelderode qui hantait les Marolles, a recueilli cette Passion de la bouche de vieux marionnettistes. Il en a fait une transcription qui oscille entre humour et émotion. Quelques têtes sont sculptées par le joaillier Marcel Wolfers (mécène de notre théâtre). “On est toujours surpris et plein d’admiration lorsqu’on entend interpréter successivement les rôles de Judas et de son acariâtre épouse, des apôtres, de Ponce Pilate, de Jésus, de Marie... Mais le talent de Toone va plus loin encore : il réussit cette prouesse de faire rire à tout moment comme le veut la tradition de Toone, mais lorsque l’événement est sérieux, on perçoit toute la gravité, toute l’intensité dramatique. C’est une Passion populaire, c’est-à-dire vu par le peuple et comprise par lui. Les moments drôles sont nombreux, mais la ferveur reste intacte, chaleureuse et sincère. Cette Passion est l’un des plus beaux morceaux de notre patrimoine folklorique bruxellois.” (C.B. La Cité, le 10 mars 1970).
    Lieu
    Théâtre Royal de Toone
    Rue du Marché aux Herbes - Entrée : Impasse Sainte Pétronille, 66
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-511.71.37
    Réservation : 02-513.54.86
    woltje@skynet.be
    http://www.toone.be
  • Néron

    23.04.2019  >  04.05.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Néron a été placé au pouvoir par sa mère. À vingt ans il décide de s’affranchir de toute tutelle et de mettre sa puissance au service de son désir, sans fixer de limite à sa jouissance. Il ne reculera devant aucun scrupule, aucune transgression. Sexe et pouvoir, individu et collectivité, désir et responsabilité ... Néron entend rendre compte de ce moment ambivalent et délicat dans les relations entre les générations, où la jeunesse prend le pouvoir et où elle va devoir inventer ses propres valeurs et traduire sa puissance fraîchement acquise, fruit de la conquête ou du legs, en choix et en actes. Entre Britannicus de Racine et Le couronnement de Poppée de Monteverdi; entre la musique ancienne et le rock; entre la sensualité et la violence; entre l’intime presque psychanalytique et le politique; entre le féminin et le masculin; le spectacle réunira six performers acteurs, danseurs, chanteurs et musiciens qui glisseront d’une discipline à l’autre, d’un rôle à l’autre. Cette proposition baroque à la structure rythmique et musicale au carrefour du style renaissance et du classicisme mélangera les langues, les cultures et les genres. Une fête cruelle et flamboyante. Ouverture du lieu à 19h Spectacle à 20h
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +3222191186
    Réservation : +3222196006
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • D Festival | (A+X+P)

    23.04.2019  >  27.04.2019

    • Théâtre

    Lire la suite

    Ce spectacle sera joué dans le cadre du D Festival et de Dag van de dans (#DAGVANDEDANS). (A+X+P) est un spectacle chorégraphique et documentaire du chorégraphe Mauro Paccagnella et du plasticien et chercheur Eric Valette. Comme matière première, plus de 100 heures d'ateliers avec des groupes en situations sociales difficiles. Le spectacle interroge le rapport entre les artistes (A), les participants aux ateliers (X) et le public des œuvres plastiques (P). Comment faire œuvre à partir d'expériences partagées ? Sur scène, Mauro et Eric développent leur réflexion à travers la parole, le corps, la danse, le dessin et la vidéo. Ils sont rejoints par la danseuse Tijen Lawton, le vidéaste Stéphane Broc et un groupe de non-professionnels. Une production du Théâtre Les Tanneurs en coproduction avec Wooshing Machine et La Coop asbl (autres coproductions en cours) 
Accueil studio : Théâtre Les Tanneurs, Charleroi Danse, Grand Studio, Le Centre Culturel Jacques Franck Organisation des ateliers de la saison 17/18 en partenariat avec Article 27 asbl Bruxelles, Fedasil Neder-Over-Hembeek, le Home Sainte Gertrude et la Centrale Culturelle Bruxelloise
 Avec le soutien du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service de la danse, du CPAS de la Ville de Bruxelles, de Shelterprod, taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge Mauro Paccagnella est artiste associé
au Théâtre Les Tanneurs, est artiste en résidence au Central (Centre Culturel régional du Centre) et est accompagné par le Grand Studio
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-512.17.84
    Réservation : 02-512.17.84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Le Chœur d’Ali Aarrass

    23.04.2019  >  27.04.2019

    • Théâtre
    Un chœur de femmes rassemblées dont les voix s’élèvent et s’entremêlent « pour Ali ». Citoyen belgo-marocain, Ali Aarrass a été soupçonné de terrorisme et arrêté en Espagne en 2008. Jugé et ayant bénéficié d’un non-lieu, il est ensuite illégalement extradé vers le Maroc, où il n’a pourtant jamais vécu. Il y est emprisonné depuis 2010 à la suite d’aveux obtenus sous la torture. Amnesty International ainsi que de nombreux artistes belges ont appelé plusieurs fois le ministère des affaires étrangères à intervenir. En vain. Soudées autour de Farida Aarrass, la sœur d’Ali, militantes, comédiennes, chanteuses professionnelles et amatrices se mobilisent et puisent leur force dans cette sororité. La musique et le théâtre redonnent de la puissance à leur action afin d’échapper à la tragédie. Une tragédie au continuum colonial depuis 1492, que Julie Jaroszewski traduit en 5 actes afin d’exposer le récit complexe d’Ali Aarrass et le remettre en jeu. A travers cette histoire c’est bien l’histoire de tous les binationaux qui est au centre du propos.

    Lire la suite

    Un chœur de femmes rassemblées dont les voix s’élèvent et s’entremêlent « pour Ali ». Citoyen belgo-marocain, Ali Aarrass a été soupçonné de terrorisme et arrêté en Espagne en 2008. Jugé et ayant bénéficié d’un non-lieu, il est ensuite illégalement extradé vers le Maroc, où il n’a pourtant jamais vécu. Il y est emprisonné depuis 2010 à la suite d’aveux obtenus sous la torture. Amnesty International ainsi que de nombreux artistes belges ont appelé plusieurs fois le ministère des affaires étrangères à intervenir. En vain. Soudées autour de Farida Aarrass, la sœur d’Ali, militantes, comédiennes, chanteuses professionnelles et amatrices se mobilisent et puisent leur force dans cette sororité. La musique et le théâtre redonnent de la puissance à leur action afin d’échapper à la tragédie. Une tragédie au continuum colonial depuis 1492, que Julie Jaroszewski traduit en 5 actes afin d’exposer le récit complexe d’Ali Aarrass et le remettre en jeu. A travers cette histoire c’est bien l’histoire de tous les binationaux qui est au centre du propos.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-203.53.03
    Réservation : 02-203.41.55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • D Festival

    23.04.2019  >  04.05.2019

    • Festival

    Lire la suite

    Rendez-vous incontournable des amateurs des arts de la danse contemporaine et du mouvement, le D Festival réserve autant de surprises que de découvertes, chorégraphiées par des interprètes de la scène internationale. Le D festival s’installe désormais en avril et creuse ainsi son sillon à la suite des congés de printemps. Le terreau du D reste pour autant fidèle à lui-même : trois lieux bruxellois s’associent afin de permettre à des chorégraphes de présenter leurs œuvres au cœur d’une dynamique partagée et au plus près de ce qui fait la chair de l’actualité. Les spectacles de cette édition allient critique sociale incisive et nécessité de réenchanter le monde.
    Lieu
    Théâtre Marni & Théâtre Les Tanneurs & Le Senghor
    Théâtre Marni & Théâtre Les Tanneurs & Le Senghor
    1000 Bruxelles
    http://www.theatrenational.be
  • D Festival | Etna

    24.04.2019  >  25.04.2019

    • Spectacle
    Etna, femme sans âge, errante et solitaire, squatte le théâtre, tel un spectre hanté par ses débris de vie.

    Lire la suite

    Elle danse pour conjurer le sort de la malchance, pour retenir encore un peu en elle la chaleur du vivant. Elle danse, car sous les oripeaux perdure le désir de sentir, d’être et d’aimer. Le corps bouleversé de réminiscences, elle arpente les rives de sa mémoire, révélant les dédales d’une vie marquée par la perte. Pour ce premier solo en tant que chorégraphe, Thi-Maï Nguyen incarne avec puissance et sensibilité la mince frontière entre la raison et l’égarement. Un monde intérieur se foisonnant, en contradiction avec l’isolement contemporain. Elle danse le funambulisme de notre société.
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : 02-639.09.80
    Réservation : 02-639.09.82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • Carte blanche au collectif raffiné les parvenus

    24.04.2019  >  27.04.2019

    • Théâtre
    La liberté de déployer ses ailes

    Lire la suite

    Au fil de la saison, nous avons donné carte blanche à plusieurs comédiens et compagnies en qui nous avons toute confiance de donner le spectacle de leurs rêves. Tout leur est possible. Réunir un casting d’improvisateurs jamais vus ensemble, jouer en solo ou à 20, explorer un tout nouveau concept, reprendre un concept qu’ils ont toujours rêvé de jouer, lancer un défi à d’autres,... L’occasion de dépasser ses limites ou tout simplement de se faire plaisir et de vous faire plaisir !
    Lieu
    Théâtre L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Gerald Machona Survive

    24.04.2019  >  27.04.2019

    • Cinéma

    Lire la suite

    « Survive » est une collaboration entre Gerald Machona et Tankiso Mamabolo et jette un pont entre l’art vidéo et le clip vidéo. Cette œuvre s’intéresse à l’expérience des étudiants noirs lorsque le mouvement « falliste » s’est propagé dans les universités sud-africaines en 2015 et en 2016. Ce terme a été imaginé après la création du hashtag #rhodesmustfall, qui fait référence au mouvement des étudiants qui exigeaient la suppression de la statue de Cecil John Rhodes, colonisateur et ancien Premier ministre de la colonie du Cap. Leur objectif est ainsi de décoloniser les institutions et les universités sud-africaines. « Survive » soulève également des questions sur l’éducation, perçu comme un chemin tout tracé vers le progrès pour les communautés laissées pour compte. Toutefois, ce chemin se révèle un processus complexe au cours duquel les ambitions individuelles et le colonialisme institutionnalisé s’affrontent. « J’ai comparé des livres d’étudiants ayant participé aux manifestations du mouvement “falliste”. Des livres qu’ils lisaient à l’époque, ou qu’ils avaient eux-mêmes écrits. Tankiso s’est ensuite enveloppée dans sa couverture Basotho traditionnelle et nous avons empilé tous les livres sur sa tête pendant qu’elle chantait une chanson traitant de son expérience dans le monde académique à l’époque de ces manifestations. » Cette vidéo plonge les spectateurs au cœur des tensions internes et des conversations des manifestants, alors qu’ils luttent (entre eux) pour leur dignité. Partie du NORMAL SCHNORMAL, un programme multidisciplinaire sur la normalité et d’autres déviations. —   ZW, 2018, 4’ En continu, en anglais
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-550.03.50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be