Naissance d’Article 27

L’association est fondée en 1999 à Bruxelles par une comédienne et un directeur de théâtre qui constatent qu’une partie de la population ne fréquente pas les lieux culturels.

Les freins à l’accès sont multiples : le manque d’argent, l’isolement, les difficultés de mobilité (physique et absence/faiblesse des moyens de transports), la méconnaissance de l’offre, le manque ou la perte d’habitudes culturelles, la perte de l’estime de soi...

C’est pour déjouer ces freins que naît l’association Article 27.

De 2000 à 2009, grâce au soutien des pouvoirs publics et des opérateurs culturels et sociaux, l’association étend progressivement son action à toute la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les constats formulés par Article 27 avaient déjà été relevés par de nombreux acteurs de terrain. Ainsi, en Wallonie, depuis les années 1970, de nombreux opérateurs culturels avaient entrepris un travail à l’échelle locale pour faire en sorte que la culture soit l’affaire de tous. L’implantation d’Article 27 en Wallonie s’est donc faite à l’initiative de certains d’entre eux.